Ne vous laissez pas ébranler!

Présidente générale des Jeunes Filles


Soyez immuables. Soyez constantes. « Défendez la vérité et la justice. » Soyez un témoin. Soyez une lumière pour le monde. Tenez-vous dans des lieux saints.

Ce soir, à cette chaire, je me tiens en un lieu saint et en présence de prophètes, voyants et révélateurs et de filles royales de Dieu. C’est une époque magnifique pour être sur terre et pour être une jeune fille. Vous êtes les filles élues de notre Père céleste. J’espère que vous comprenez votre identité et combien notre Père céleste vous aime. Il aime chacune de vous et je vous aime aussi.

Sur mon bureau, j’ai la réplique en bronze d’une sculpture de jeune fille dont le nom est Kristina. La sculpture grandeur nature originale de Kristina se trouve sur une jetée, à Copenhague, au Danemark ; elle est orientée pour regarder au-delà de la mer, vers Sion. Sa décision de se joindre à l’Église et de quitter son foyer n’a pas été facile, et vous pouvez voir des vents contraires souffler violemment contre elle. Elle tient bon, faisant quelque chose de très difficile mais qu’elle sait être juste. Ses descendants ont placé cette sculpture sur cette jetée pour lui rendre hommage, car la décision qu’elle a prise ce jour-là a eu une importance éternelle pour des générations.

Pour moi, cette sculpture représente chacune d’entre vous. Comme elle, vous êtes sur le point de prendre de nombreuses décisions importantes et vous faites chaque jour des choix, parfois difficiles, qui façonneront non seulement votre avenir mais aussi la destinée de générations. Vous aussi, vous faites face aux vents violents de l’opposition, de l’adversité, de la pression des autres et de la pollution morale. Et pourtant, vous restez immuables et vous vivez l’Évangile malgré les tempêtes qui font rage dans notre société. Comme Kristina, vous êtes guidées par le Saint-Esprit. Vous prenez de bonnes décisions. Vous êtes loyales et vous êtes royales.

Je ne vois pas de conseil plus important émanant d’un Père céleste aimant que l’exhortation qu’il lance à chacune de vous : « Tenez-vous en des lieux saints et ne vous laissez pas ébranler1. » Il dit : soyez immuables. Soyez constantes2. « Défendez la vérité et la justice3. » Soyez un témoin4. Soyez une lumière pour le monde. Tenez-vous dans des lieux saints. Ainsi, mon message à chacune de vous est simple : Ne vous laissez pas ébranler.

Premièrement, ne vous laissez pas ébranler en choisissant le bien. En ces derniers jours, il n’y a pas de petites décisions. Les choix que vous faites maintenant ont une importance primordiale. Le libre arbitre, la capacité de choisir, est l’un des plus grands dons que Dieu a faits à ses enfants. Il fait partie du plan du bonheur que vous et moi avons choisi et défendu dans notre existence prémortelle. Vivez de telle manière que vous puissiez écouter et entendre le Saint-Esprit, et il vous aidera à prendre de bonnes décisions. En fait, il vous dira « toutes les choses que vous devez faire5. »

Il y a plusieurs semaines, je suis retournée pour la première fois depuis des années dans mon ancien lycée. J’assistais à une conférence de pieu qui se tenait dans l’auditorium du lycée. Tandis que je marchais dans ses couloirs, un flot de souvenirs m’est venu à l’esprit. Je me suis souvenue exactement de ce que je ressentais quand, jeune fille, j’y allais : j’étais sans assurance, je n’avais pas confiance en moi, j’étais complexée et je désirais tellement m’intégrer. Je suis entrée dans l’auditorium. Là encore, un flot de souvenirs m’est venu à l’esprit. Chaque détail de cet auditorium m’était familier. La seule chose qui avait changé, c’était moi.

Ce jour-là, j’ai eu l’occasion de me tenir sur l’estrade comme je l’avais fait tant de fois au lycée quand j’étais déléguée de classe. Dans l’assemblée, j’ai même revu d’anciens camarades de classe, dont certains avec qui j’étais sortie ! Mais cette fois, au lieu de diriger la réunion, j’avais le privilège, là, dans l’auditorium de mon lycée, « d’être un témoin6 » et de rendre mon témoignage de notre Sauveur Jésus-Christ.

Jeunes filles, assurez-vous que vos relations avec les autres sont telles que, dans quarante ans, vous ne serez pas embarrassées. Ni la pression des autres, ni l’approbation, ni la popularité ne méritent de faire un compromis. Votre influence sur les jeunes gens les aidera à rester dignes du pouvoir de leur prêtrise, des alliances du temple et du service missionnaire. Et qui sait, dans quarante ans il se peut que l’un d’eux vienne vous voir, dans l’auditorium de votre lycée, pour vous remercier de l’avoir aidé à rester digne d’accomplir ses devoirs de prêtrise pour faire une mission honorable. Et qui sait, vous pouvez même recevoir la lettre de la femme d’un de ces jeunes gens, vous remerciant de l’influence que vous avez eue au temps du lycée sur son mari et leur future famille. Vos choix comptent. Vos choix d’aujourd’hui n’ont pas que des conséquences pour vous, ils en ont aussi pour les autres. Ils ont une importance éternelle. Ne vous laissez pas ébranler !

Deuxièmement, ne vous laissez pas ébranler dans votre désir et votre engagement de rester vertueuses et sexuellement pures. Chérissez la vertu. Votre pureté personnelle est l’une de vos plus grandes sources de pouvoir. En venant sur terre, vous avez reçu le don précieux d’un corps. Votre corps est l’instrument de votre esprit et un cadeau divin grâce auquel vous utilisez votre libre arbitre. C’est un don qui a été refusé à Satan et c’est pourquoi il dirige presque toutes ses attaques contre votre corps. Il veut que vous dédaigniez votre corps, que vous le maltraitiez et que vous en fassiez mauvais usage. L’impudicité, la pornographie, l’immoralité, les tatouages et les piercings, la drogue et les dépendances de toutes sortes sont des efforts pour prendre possession de ce précieux don qu’est votre corps et pour vous empêcher d’exercer votre libre arbitre. Paul demande : « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous7 ? »

Votre corps est un temple. Pourquoi ? Parce qu’il a la capacité d’héberger non seulement votre esprit éternel mais aussi les esprits éternels des enfants qui viendront sur terre dans votre famille éternelle. Dallin H. Oaks a enseigné : « Le pouvoir de créer la vie ici-bas est [un] pouvoir sublime8. » Vous avez un rôle sublime. Dieu vous a confié un dépôt sacré ! Vous vous préparez à êtres les futures mères des générations à venir. Gardez-vous pures et dignes et protégez ce qui est « le plus cher et le plus précieux, la chasteté et la vertu9. » Le sage conseil que notre Père céleste vous donne, à vous personnellement, ses filles élues, est de marcher dans les sentiers de la vertu devant lui10.

La vertu est la clé d’or qui ouvre les portes du temple. C’est pourquoi, troisièmement, ne vous laissez pas ébranler en étant dignes de contracter les alliances sacrées du temple et de les respecter. L’alliance que vous faites à votre baptême vous gardera sur le chemin de la vertu et du bonheur du fait que vous la renouvelez chaque semaine en prenant la Sainte-Cène. En respectant votre alliance du baptême, vous aurez l’air différentes, vous vous habillerez différemment et vous agirez différemment du monde. Le respect de cette alliance vous permettra d’être guidées par le Saint-Esprit. Tenez-vous en des lieux saints et ne vous approchez même pas des endroits ou de la musique, des médias ou des personnes qui peuvent vous faire perdre la compagnie du Saint-Esprit11. Et en respectant vos alliances, vous resterez dignes et préparées pour entrer dans les saints temples du Seigneur.

Enfin, ne vous laissez pas ébranler dans votre acceptation de l’expiation du Sauveur. L’Expiation est pour vous et pour moi. C’est un pouvoir habilitant et rédempteur. Si vous ne vous sentez pas dignes de vous tenir en des lieux saints, ne portez pas ce fardeau un jour de plus. Dans la condition mortelle, nous commettons tous des fautes. Soyez assurées que le Sauveur vous aime tellement qu’il vous a donné la possibilité de changer et de vous repentir si vous commettez une faute. Satan ne veut pas que vous pensiez que vous pouvez changer12. Il essayera de vous convaincre que tout est perdu. C’est un mensonge. Vous pouvez revenir. Vous pouvez vous repentir. Vous pouvez être pure et sainte grâce à l’expiation infinie du Sauveur.

Laissez-moi terminer par l’une des plus grandes histoires d’amour jamais racontées. Vous pourriez vous demander : « Qu’est-ce qu’une histoire d’amour a à voir avec se tenir en des lieux saints ? » Cela a tout à voir avec se tenir en des lieux saints. C’est l’histoire d’une jeune fille nommée Rebecca13.

Dans cette histoire, Abraham envoie son serviteur trouver une jeune fille digne d’être la femme de son fils Isaac. Elle doit se qualifier pour un mariage dans l’alliance : être vertueuse, pure et digne. Il envoie donc son serviteur faire un voyage long et périlleux jusqu’à un endroit appelé Charan. Il doit aller là-bas pour une raison très claire : un homme saint a besoin d’une femme sainte à ses côtés. En approchant de la ville de Nachor, le serviteur s’arrête à un puits pour abreuver ses chameaux et il prie pour être guidé vers cette jeune fille qu’il reconnaîtra quand elle lui proposera de les abreuver, lui et ses dix chameaux. Je suis moi-même montée sur un chameau et s’il y a bien une chose que je sais, c’est qu’ils boivent beaucoup d’eau !

Dans la Genèse, nous lisons que Rebecca non seulement descend au puits pour prendre de l’eau, mais qu’elle court14, ou se dépêche, pour accomplir cette tâche. Le serviteur met alors des bracelets et des bijoux sur Rebecca et lui demande s’il y a de la place pour lui dans la maison de son père. Je suis sûre que les bijoux ont aidé ! L’Écriture dit : « La jeune fille courut raconter ces choses à la maison de sa mère15. » Rebecca devait être une sportive !

Le serviteur explique à la famille de Rebecca le but de son long voyage et Rebecca accepte de devenir la femme d’Isaac. Le serviteur désire repartir le lendemain même avec Rebecca, mais sa famille la supplie de rester avec elle au moins dix jours de plus. Elle demande ensuite à Rebecca ce qu’elle veut faire, et elle répond simplement : « J’irai16 » Cette réponse ne vous rappelle-t-elle pas celle de milliers qui ont résolument répondu « j’irai et je ferai17 » quand notre prophète, Thomas S. Monson, a annoncé que les jeunes gens et les jeunes filles avaient maintenant la possibilité de partir en mission à un plus jeune âge ?

Passons à la morale et à la fin de cette histoire d’amour : Rebecca était préparée et digne de contracter et de respecter des alliances sacrées et de devenir la femme par alliance d’Isaac. Elle n’a pas eu besoin d’attendre ni de se préparer. Avant de quitter sa famille, elle reçut une bénédiction dont les mots me touchent parce qu’on lui promit qu’elle deviendrait « la mère de milliers de myriades18 ». Mais la meilleure partie de cette histoire d’amour, c’est quand Rebecca et Isaac se sont vus pour la première fois. On ne le dit pas dans la Bible, mais je pense que cela a été le coup de foudre ! Car « la vertu aime la vertu [et] la lumière s’attache à la lumière19 ». Quand Isaac alla au-devant de la caravane, Rebecca « descendit de son chameau20 ». Puis il est dit : « Et il l’aima21 » C’est là que je pousse un soupir !

Pour Rebecca et Kristina, cela n’a pas été facile de se tenir en des lieux saints. Cela n’a pas été facile de ne pas se laisser ébranler. Les vents soufflaient violemment, l’eau du puits était lourde et quitter son foyer et son ancienne vie n’ont certainement pas été faciles. Mais elles ont fait les bons choix. Elles ont été guidées par le Saint-Esprit. Elles étaient vertueuses, et elles se sont préparées à contracter et à respecter des alliances sacrées. Le Sauveur descend de la lignée de Rebecca. Savait-elle alors que cela se produirait ? Non ! Vos choix d’aujourd’hui comptent-ils ? Oui !

Jeunes filles, des générations dépendent des choix que vous faites, de votre pureté et de votre dignité. Ne vous laissez pas ébranler. Une grande destinée vous attend. Le moment est venu ! Je crois véritablement qu’une seule jeune fille vertueuse, guidée par l’Esprit, peut changer le monde !

Je témoigne que le Sauveur vit ! Il sera avec vous. Il vous aidera. Et dans les moments difficiles, « [ses] anges seront tout autour de vous, pour vous soutenir22 ». Au nom de Jésus-Christ. Amen.

Afficher les références

  1.  

    1. Doctrine et Alliances 87:8-42.

  2.  

    2. Voir Mosiah 5:15.

  3.  

    3. Devise des Jeunes Filles, Mon progrès personnel, livret, 2009, p. 2.

  4.  

    4. Voir Mosiah 18:9.

  5.  

    5. 2 Néphi 32:5.

  6.  

    6. Voir Mosiah 18:9.

  7.  

    7. 1 Corinthiens 3:16.

  8.  

    8. Dallin H. Oaks, « Le grand plan du bonheur », L’Etoile, janvier 1994, p. 84.

  9.  

    9. Moroni 9:9.

  10.  

    10. Doctrine et Alliances 25:2-42.

  11.  

    11. Voir 1 Corinthiens 6:9 ; 1 Thessaloniciens 5:22 ; 2 Timothée 2:22 ; Doctrine et Alliances 9:13.

  12.  

    12. Voir Jeunes, soyez forts, fascicule, 2011, p. 28-29.

  13.  

    13. Voir Genèse 24.

  14.  

    14. Genèse 24:20.

  15.  

    15. Genèse 24:28.

  16.  

    16. Genèse 24:58.

  17.  

    17. Voir 1 Néphi 3:7.

  18.  

    18. Genèse 24:60.

  19.  

    19. Doctrine et Alliances 88:40.

  20.  

    20. Genèse 24:64.

  21.  

    21. Genèse 24:67.

  22.  

    22. Doctrine et Alliances 84:88.