Obtenez les bénédictions de vos alliances

Deuxième conseillère dans la présidence générale de la Société de Secours


Lorsque nous renouvelons et honorons nos alliances, nos fardeaux peuvent être allégés et nous pouvons continuellement être purifiées et fortifiées.

Sœurs, quel bonheur de vous retrouver !

J’ai récemment rencontré une femme qui se préparait au baptême. Ce dimanche-là, elle est arrivée à l’église après avoir marché trois kilomètres dans une boue épaisse. Elle est tout de suite allée aux toilettes, a retiré ses vêtements boueux, s’est lavée et a mis des vêtements du dimanche propres. Pendant la réunion de la Société de Secours, elle a raconté sa conversion. J’ai été touchée par son désir irrésistible d’être purifiée grâce au repentir et au sacrifice expiatoire du Sauveur et par sa volonté d’abandonner son « ancienne vie » de manière à contracter des alliances sacrées avec notre Père céleste. Elle s’était séparée de son petit-ami, était en train de surmonter des dépendances pour respecter la Parole de Sagesse, avait cessé de travailler le dimanche et avait perdu l’amitié d’êtres chers quand elle avait annoncé son intention de se faire baptiser. Elle était vraiment désireuse de délaisser tous ses péchés pour pouvoir être purifiée et ressentir l’amour rédempteur du Sauveur. Ce matin-là, j’ai été inspirée par son désir de devenir physiquement et spirituellement pure.

Nous savons que vous êtes nombreuses à avoir fait des sacrifices semblables quand vous avez ressenti le témoignage du Saint-Esprit et avez voulu vous repentir, vous faire baptiser et être purifiées. Peut-être ne ressentons-nous jamais aussi abondamment l’amour divin du Sauveur que quand nous nous repentons et avons l’impression qu’il tend ses bras aimants pour nous accueillir et nous assurer de son amour et de son acceptation.

Il y a quelques dimanches, en écoutant la prière de Sainte-Cène, j’ai été touchée par la grande émotion avec laquelle le prêtre a prononcé chaque mot. J’ai téléphoné plus tard à ce prêtre pour le remercier d’avoir contribué à faire de la Sainte-Cène une expérience spirituelle profonde pour l’assemblée et moi. Il n’était pas à la maison mais sa mère a répondu : « Oh, il sera très heureux d’apprendre que vous avez appelé ! C’était la première fois qu’il faisait la prière de Sainte-Cène et nous nous sommes préparés ensemble en parlant de l’importance de la Sainte-Cène et de renouveler dignement les alliances de notre baptême avec le Sauveur. » Comme je suis reconnaissante à cette chère mère d’avoir enseigné à son fils le pouvoir des alliances du baptême et la manière dont il peut aider les membres de la paroisse à ressentir ce pouvoir !

Je connais une autre mère qui a été assise seule pendant des années à l’église avec ses quatre jeunes enfants. Pouvant rarement se concentrer sur le Sauveur pendant la Sainte-Cène, elle a élaboré un plan. Maintenant, elle essaie de prendre du temps chaque samedi à passer en revue sa semaine et à penser à ses alliances et à ce dont elle a besoin de se repentir. « Puis, dit-elle, peu importe le genre d’expérience que j’ai avec mes enfants le dimanche, je suis prête à prendre la Sainte-Cène, à renouveler mes alliances et à ressentir le pouvoir purificateur de l’Expiation. »

Pourquoi le Sauveur accorde-t-il tant d’importance à la Sainte-Cène, mes chères sœurs ? Quelle importance joue ce renouvellement hebdomadaire des alliances de notre baptême dans notre vie ? Avons-nous conscience de la capacité qu’a le Sauveur de nous purifier complètement chaque semaine si nous prenons la Sainte-Cène dignement et de manière réfléchie ? Boyd K. Packer a témoigné : « Telle est la promesse de l’Évangile de Jésus-Christ et de l’Expiation : … qu’à la fin de [notre] vie, [cela nous permettra] de franchir le voile, [nous] étant repentis de [nos] péchés et ayant été lavés par le sang du Christ1. »

Notre présidence ressent une grande joie quand nos sœurs et leur famille contractent et respectent des alliances, mais notre cœur souffre pour celles d’entre vous qui connaissent une grande adversité dans leur vie du fait qu’un être cher enfreint ses alliances. Le prophète Jacob, frère de Néphi, a été chargé par le Seigneur de parler à ses frères au sujet des femmes et enfants justes de son époque. Je témoigne que ses paroles ont été spécialement préservées pour notre époque. Il nous parle comme si le Sauveur lui-même nous parlait. Jacob était accablé d’une grande inquiétude quand il a témoigné aux maris et pères :

« Cela me peine de devoir user de tant de hardiesse de langage… devant vos femmes et vos enfants, dont beaucoup ont des sentiments extrêmement tendres, et chastes, et délicats…

« Les sanglots de leur cœur montent à Dieu… Beaucoup de cœurs sont morts, percés de blessures profondes2. »

Aux femmes et aux enfants qui respectaient leurs alliances de son temps et les respectent de nos jours, Jacob promet :

« Regardez vers Dieu avec fermeté d’esprit et priez-le avec une foi extrême, et il vous consolera dans vos afflictions…

« Levez la tête, et recevez la parole agréable de Dieu, et faites-vous un festin de son amour3. »

Sœurs, je témoigne de la force et du pouvoir de la prière que nous obtenons quand nous exprimons à notre Père céleste nos douleurs et nos désirs les plus profonds, et des réponses que nous recevons quand nous « nous faisons un festin » des Écritures et des paroles des prophètes actuels.

Il y a près de trois ans, à Provo, en Utah, un incendie a ravagé l’intérieur du tabernacle historique cher à tant de gens. Sa perte a été considérée comme une grande tragédie tant par la collectivité que par les membres de l’Église. Beaucoup se sont demandé : « Pourquoi le Seigneur a-t-il permis que cela arrive ? Il est certain qu’il aurait pu empêcher cet incendie ou arrêter sa destruction. »

Dix mois plus tard, pendant la conférence générale d’octobre 2011, on a entendu un murmure de surprise quand le président Monson a annoncé que le tabernacle quasiment détruit allait devenir un saint temple, une maison du Seigneur ! D’un coup, nous avons vu ce que le Seigneur avait toujours su ! Il n’était pas responsable du feu, mais il a permis au feu de détruire l’intérieur. Il a vu en ce tabernacle un temple magnifique, une maison permanente pour contracter des alliances sacrées et éternelles4.

Mes chères sœurs, le Seigneur permet que nous soyons mises à l’épreuve et éprouvées, parfois jusqu’à nos limites. Nous avons vu la vie d’êtres chers (et peut-être la nôtre) brûler entièrement, figurativement, et nous nous sommes demandé pourquoi un Père céleste aimant pouvait permettre à de tels événements de se produire. Mais il ne nous laisse pas dans les cendres, il se tient les bras ouverts, vivement désireux de nous inviter à venir à lui. Il façonne notre vie pour en faire un temple magnifique où son esprit peut demeurer éternellement.

Dans Doctrine et Alliances 58:3–4, le Seigneur nous dit :

« Pour le moment, vous ne pouvez pas voir de vos yeux naturels le dessein de votre Dieu concernant ces choses qui viendront plus tard et la gloire qui suivra beaucoup de tribulations.

« Car c’est après beaucoup de tribulations que viennent les bénédictions. C’est pourquoi le jour vient où vous serez couronnés de beaucoup de gloire. »

Mes sœurs, je témoigne que le Seigneur a un plan pour chacune de nous. Rien de ce qui nous arrive n’est une surprise pour lui. Il sait tout et il nous aime totalement. Il est désireux de nous aider, de nous réconforter et d’apaiser notre douleur si nous nous appuyons sur le pouvoir de l’Expiation et honorons nos alliances. Les épreuves et les tribulations que nous connaissons peuvent être ce qui nous guidera vers lui et nous fera nous attacher à nos alliances afin que nous retournions en sa présence et que nous recevions tout ce que le Père a.

Au cours de l’année écoulée, j’ai éprouvé le besoin et l’envie de ressentir plus profondément l’amour du Seigneur, de recevoir des révélations personnelles, de mieux comprendre mes alliances du temple et que mes fardeaux soient allégés. En priant spécifiquement pour ces bénédictions, j’ai senti l’Esprit me dire d’aller au temple et d’écouter plus attentivement chaque mot des bénédictions prononcées sur moi. Je témoigne que lorsque j’ai écouté plus attentivement et que j’ai essayé d’exercer ma foi, le Seigneur a été miséricordieux envers moi et a aidé à alléger mes fardeaux. Il m’a aidée à ressentir une grande paix concernant les prières qui n’ont pas encore eu de réponse. Nous engageons le Seigneur à tenir ses promesses quand nous respectons nos alliances et faisons preuve de foi5. Allez au temple, mes chères sœurs, et obtenez les bénédictions auxquelles vous avez droit !

J’aimerais aborder une autre façon qui peut nous donner de l’assurance et de la foi. Nous, les femmes, nous avons parfois tendance à être très critiques envers nous-mêmes. Quand cela arrive, nous devons rechercher l’Esprit et nous demander : « Est-ce ce que le Seigneur veut que je pense de moi ou est-ce Satan qui essaie de m’abattre ? » Souvenez-vous de la nature de notre Père céleste, dont l’amour est parfait et infini6. Il veut nous édifier, pas nous démolir.

Nous qui sommes membres de l’Église, nous pouvons parfois avoir l’impression que nous devons faire partie d’une « famille mormone parfaite » pour être acceptées du Seigneur. Nous nous sentons souvent inférieures ou inadaptées dans le royaume si nous estimons que nous ne correspondons pas à cet idéal. Mes chères sœurs, au bout du compte ce qui importera à notre Père céleste, ce sera la façon dont nous aurons respecté nos alliances et nos efforts pour essayer de suivre l’exemple de notre Sauveur, Jésus-Christ.

Je témoigne que Jésus-Christ est notre Sauveur et Rédempteur. Grâce à son sacrifice expiatoire, nous pouvons êtres purifiées chaque semaine en prenant dignement sa Sainte-Cène. Lorsque nous renouvelons et honorons nos alliances, nos fardeaux peuvent être allégés et nous pouvons continuellement être purifiées et fortifiées pour qu’à la fin de notre vie nous soyons trouvées dignes de recevoir l’exaltation et la vie éternelle. J’en témoigne au nom de notre Sauveur bien-aimé, Jésus-Christ. Amen.

Afficher les références

  1.  

    1. Boyd K. Packer « L’Expiation », Le Liahona, nov. 2012, p. 77.

  2.  

    2. Jacob 2:3, 7, 35.

  3.  

    3. Jacob 3:1–2.

  4.  

    4. Voir Mosiah 23:21–22.

  5.  

    5. Voir Doctrine et Alliances 82:10.

  6.  

    6. Voir Russell M. Nelson, « L’amour divin », Le Liahona, févr. 2003, p. 12–17.