Octobre 2014 | Jusqu’au revoir

    Jusqu’au revoir

    Octobre 2014 Conférence générale

    Puissions-nous tous méditer sur les vérités que nous avons entendues et puissent-elles nous aider à devenir des disciples encore plus vaillants.

    Mes frères et sœurs, nous avons eu deux jours magnifiques de messages inspirés. Notre cœur a été touché et notre foi fortifiée, sous l’influence de l’esprit qui a été présent pendant ces sessions de la conférence. Au moment de conclure celle-ci, nous remercions notre Père céleste des nombreuses bénédictions qu’il nous a données.

    Nous avons été édifiés et inspirés par la belle musique qui a été interprétée durant les sessions. Les prières qui ont été faites nous ont rapprochés des cieux.

    J’adresse les remerciements sincères de toute l’Église à nos frères qui ont été relevés à l’occasion de cette conférence. Ils nous manqueront. Leur contribution à l’œuvre du Seigneur a été énorme et se fera sentir tout au long des générations à venir.

    Puissions-nous rentrer chez nous avec dans le cœur la résolution d’être un peu meilleurs que dans le passé. Puissions-nous être un peu plus gentils et attentionnés. Puissions-nous tendre la main pour nous rendre utiles, non seulement à nos amis membres mais aussi aux personnes qui ne sont pas de notre foi. J’espère que dans nos interactions avec elles, nous leur témoignerons du respect.

    Il y a des personnes qui sont chaque jour aux prises avec des difficultés. Montrons-leur que nous nous soucions d’elles et tendons-leur une main secourable. Si nous prenons soin les uns des autres, nous serons bénis.

    Puissions-nous nous souvenir des personnes âgées et de celles qui sont confinées chez elles. Si nous prenons le temps de leur rendre visite, elles sauront que nous les aimons et qu’elles ont de la valeur. Puissions-nous suivre le commandement d’aller au secours des faibles, de fortifier les mains languissantes et d’affermir les genoux qui chancellent1.

    Puissions-nous être des personnes honnêtes et intègres, qui cherchent à faire ce qui est juste en tout temps et en toute circonstance. Puissions-nous être des disciples fidèles du Christ, des exemples de droiture, et devenir ainsi « des flambeaux dans le monde2 ».

    Mes frères et sœurs, je vous remercie de vos prières en ma faveur. Elles me fortifient et me soutiennent tandis que je m’efforce de tout mon cœur et de toutes mes forces de faire la volonté de Dieu, de le servir et de vous servir.

    Au moment de quitter cette conférence, je demande au ciel de bénir chacun d’entre vous. Puissiez-vous, vous qui êtes loin de chez vous, rentrer en toute sécurité et trouver tout en ordre. Puissions-nous tous méditer sur les vérités que nous avons entendues et puissent-elles nous aider à devenir des disciples encore plus vaillants que nous ne l’étions au début de cette conférence.

    Jusqu’à ce que nous nous revoyions dans six mois, je demande au Seigneur de vous accorder ses bénédictions, ainsi qu’à nous tous, et je le fais en son saint nom, au nom de Jésus-Christ, notre Seigneur et Sauveur. Amen.

    Afficher les référencesCacher les références