Sauter le menu général
Octobre 2015 | Tournez-vous vers lui et vous recevrez des réponses

Tournez-vous vers lui et vous recevrez des réponses

Octobre 2015 Conférence générale

Soyez obéissants, rappelez-vous les moments où vous avez ressenti l’Esprit dans le passé et demandez avec foi. Votre réponse vous sera donnée.

Quand j’étais adolescent, mes parents se sont joints à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Nous savions que les missionnaires les avaient instruits mais mes parents avaient suivi les leçons seuls.

Après cette annonce surprenante, mes frères et moi avons aussi commencé à écouter les missionnaires. Mes frères ont reçu le message du Rétablissement avec joie. Bien que curieux, je n’étais pas disposé à changer ma vie. Cependant, j’ai accepté de prier pour savoir si le Livre de Mormon était la parole de Dieu, mais je n’ai pas reçu de réponse.

Vous pourriez vous demander pourquoi notre Père céleste n’a pas répondu à ma prière ; je me le demandais aussi. J’ai appris depuis que la promesse faite par Moroni est exacte. Dieu répond à nos prières concernant la véracité de l’Évangile, mais il y répond quand nous avons le « cœur sincère » et « une intention réelle1 ». Il ne répond pas seulement pour satisfaire notre curiosité.

Peut-être y a-t-il dans votre vie une chose à propos de laquelle vous avez des questions. Peut-être y a-t-il un problème que vous ne savez pas vraiment comment résoudre. Aujourd’hui, je vais vous faire part de pensées qui peuvent vous aider à obtenir les réponses ou l’aide que vous recherchez. Le processus commence avec la conversion à l’Évangile de Jésus-Christ.

La réception de la révélation dépend de l’état et de l’intention de notre cœur.

J’ai réfléchi aux récits de plusieurs personnages des Écritures. Par exemple, prenez Laman et Lémuel. Comme Néphi, ils étaient « né[s] de bons parents » et étaient instruits « dans toute la science de [leur] père2 ». Cependant, ils murmuraient parce que leur père était un visionnaire. Selon eux, ses décisions défiaient toute logique, parce qu’ils ne connaissaient pas les choses de Dieu et, par conséquent, ils ne croyaient pas3.

Il est intéressant de noter que leurs choix leur ont permis d’accéder à des expériences qui pouvaient faire naître la foi. Ils ont quitté leur foyer et leurs richesses. Leurs errances dans le désert leur ont occasionné beaucoup de souffrances. Ils ont finalement aidé à construire le bateau et ils ont consenti à partir pour une terre inconnue.

Néphi a vécu ces mêmes expériences. Mais ces actions ont-elles édifié leur foi ? La foi de Néphi a été fortifiée, mais Laman et Lémuel sont devenus plus cyniques et mécontents. Ces frères ont même vu et entendu un ange mais, hélas, ils ont continué à douter4.

La vie dans la condition mortelle n’est facile pour aucun de nous. Nous sommes placés sur la terre pour être mis à l’épreuve. La façon dont nous réagissons aux expériences de la vie a souvent une grande influence sur notre témoignage. Réfléchissez à quelques réactions de Laman et Lémuel : Ils ont murmuré quand leur père leur a demandé de faire des choses difficiles5. Ils ont tenté de se procurer les plaques d’airain mais, quand ils n’ont pas réussi, ils ont abandonné. Leur attitude était de penser : « Nous avons essayé, que pouvons-nous faire de plus6 ? »

Il y a même eu un moment où ils ont été attristés du mal qu’ils avaient fait et ont demandé qu’on leur pardonne7. Ils ont prié et le pardon leur a été accordé. Mais les Écritures relatent que, par la suite, ils ont recommencé à se plaindre et ont refusé de prier. Ils ont dit à Néphi qu’ils ne pouvaient « pas comprendre les paroles que [leur] père [avait] dites8 ». Néphi leur a demandé s’ils avaient « interrogé le Seigneur9 ». Remarquez leur réponse : « Non, car le Seigneur ne nous révèle rien de la sorte10. »

L’obéissance continuelle nous permet de recevoir des réponses

La réplique de Néphi à ses frères est une clé qui nous permet de recevoir des réponses continuelles à nos prières :

« Comment se fait-il que vous ne gardiez pas les commandements du Seigneur ? Comment se fait-il que vous vouliez périr à cause de l’endurcissement de votre cœur ?

« Ne vous souvenez-vous pas des choses que le Seigneur a dites : Si vous ne vous endurcissez pas le cœur et me demandez avec foi, croyant que vous recevrez, étant diligents à garder mes commandements, assurément ces choses vous seront révélées11 ? »

Je connais d’anciens missionnaires qui ont vécu des expériences spirituelles indéniables, mais le manque de certaines habitudes spirituelles semble leur avoir fait oublier les moments où Dieu leur a parlé. Je dis à ces anciens missionnaires et à nous tous : « Si vous avez ‘ressenti le désir de chanter le cantique de l’amour rédempteur, je vous le demande : pouvez-vous le ressentir maintenant12 ?’ » Si vous ne le ressentez pas maintenant, vous pouvez le ressentir à nouveau, mais pensez au conseil de Néphi. Soyez obéissants, rappelez-vous les moments où vous avez ressenti l’Esprit dans le passé et demandez avec foi. Votre réponse viendra et vous ressentirez l’amour et la paix du Sauveur. Elle peut ne pas venir aussi vite ou de la façon que vous désirez, mais elle viendra. N’abandonnez pas ! N’abandonnez jamais !

Comparons Laman et Lémuel aux fils de Mosiah. Les deux groupes d’hommes ont été élevés dans des familles justes, cependant les deux se sont égarés. Ils ont été étonnés et effrayés mais en quoi l’expérience des fils de Mosiah a-t-elle été différente ?

Les épreuves édifieront notre foi

Leurs succès missionnaires sont inoubliables. Des milliers de personnes se sont converties aux voies du Seigneur. Cependant, nous oublions souvent que, lorsqu’ils ont commencé leur mission, leur « cœur était déprimé et [ils étaient] sur le point de faire demi-tour, [mais] le Seigneur [les] a consolés ». Le Seigneur leur a conseillé de « supporte[r] avec patience [leurs] afflictions13 ».

L’étude des Écritures nous enseigne la volonté de Dieu

Pourquoi les épreuves de ces fils de Mosiah ont-elles fortifié leur foi et leur engagement au lieu de les amener à murmurer, douter ou se plaindre ? La réponse est qu’« ils étaient devenus forts dans la connaissance de la vérité, car ils étaient des hommes d’une saine intelligence et ils avaient sondé diligemment les Écritures afin de connaître la parole de Dieu14 ». Nous aurons tous des épreuves et des questions, mais souvenons-nous que nous devons nous tenir « continuellement avec fermeté à la barre de fer15 ». « Les paroles du Christ [nous] diront tout ce que [nous] devons faire16. » Nous devons intégrer l’étude quotidienne des Écritures à notre vie car cela ouvrira les portes de la révélation.

La prière, associée au jeûne, donne accès à la révélation

Quant aux fils de Mosiah, « ce n’est pas tout : ils s’étaient beaucoup livrés à la prière et au jeûne ; c’est pourquoi ils avaient l’esprit de prophétie, et l’esprit de révélation17 ». La prière et le jeûne nous permettront d’être réceptifs aux murmures spirituels. Communiquer avec notre Père céleste, tout en nous privant volontairement de nourriture et de boisson, nous permet de « détache[r] les chaînes de la méchanceté [et] de dénouer les liens de la servitude18 ». La prière associée au jeûne fera en sorte que lorsque nous « appeller[ons], […] l’Éternel répondra ; […] [et lorsque nous crierons], […] il dira : Me voici19 ! »

Se tourner vers lui

Ces habitudes religieuses personnelles (l’obéissance, l’étude des Écritures, la prière et le jeûne) ont fortifié les fils de Mosiah. L’absence de ces mêmes habitudes religieuses personnelles a été la raison principale pour laquelle Laman et Lémuel ont été laissés vulnérables à la tentation de murmurer et de douter.

Si vous avez été tentés de murmurer, si vous avez eu des doutes qui ont mené à l’incrédulité, si vos épreuves vous semblent insupportables, tournez-vous vers Dieu. Si vous vous êtes détourné du chemin ou avez justifié votre comportement, tournez-vous vers lui. Vous rappelez-vous quand il a « apaisé [votre] esprit » ? Quel témoignage plus grand pouvez-vous avoir que celui de Dieu20 ? Demandez-vous : « Suis-je aussi proche maintenant de vivre comme le Christ, que je l’étais auparavant ? » S’il vous plaît, tournez-vous vers lui.

Je reviens à mon histoire personnelle. J’ai fini par commencer à être sincère. Je me souviens du moment où le missionnaire qui m’enseignait l’Évangile m’a demandé si j’étais prêt à me faire baptiser. J’ai répondu que j’avais encore des questions. Ce missionnaire sage m’a dit qu’il pouvait répondre à mes questions mais que je devrais répondre à la sienne d’abord. Il m’a demandé si le Livre de Mormon était vrai et si Joseph Smith était un prophète. Je lui ai répondu que je ne le savais pas mais que je voulais le savoir.

Mes questions ont permis à ma foi de grandir. Pour moi, la réponse ne m’est pas parvenue soudainement mais par un processus. J’ai remarqué que, quand j’ai fait « l’expérience [des] paroles » et ai commencé à « faire preuve d’un tout petit peu de foi », le Livre de Mormon a commencé à m’être délicieux, à « m’éclairer l’intelligence » et à vraiment « m’épanouir l’âme ». Finalement, j’ai vécu cette expérience que les Écritures décrivent comme étant un gonflement dans le sein21. C’est à ce moment-là que j’ai désiré me faire baptiser et consacrer ma vie à Jésus-Christ.

Je sais vraiment que le Livre de Mormon est la parole de Dieu. Je sais que Joseph Smith était un prophète. Oh, il y a toujours des choses que je ne comprends pas, mais mon témoignage de la vérité me rapproche du Sauveur et édifie ma foi.

Frères et sœurs, souvenez-vous de Néphi et des fils de Mosiah qui ont eu des expériences spirituelles, puis ont agi avec foi de sorte que des réponses leur ont été accordées et que leur fidélité a augmenté. Comparez cela à Laman et Lémuel qui doutaient et murmuraient. Même si parfois ils agissaient correctement, les œuvres sans la foi est morte. Nous devons associer la foi aux œuvres pour recevoir des réponses.

J’espère que, tandis que vous écoutiez ce matin, l’Esprit a communiqué à votre esprit et à votre cœur quelque chose que vous pourriez faire pour répondre à vos questions et trouver une solution inspirée au problème que vous rencontrez. Je témoigne solennellement que Jésus est le Christ. Tournez-vous vers lui et vos prières recevront une réponse. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

Afficher les référencesCacher les références