Octobre 2016 | « Le chemin parfait qui mène au bonheur »

    « Le chemin parfait qui mène au bonheur »

    Octobre 2016 Conférence générale

    Je témoigne du don merveilleux qu’est le plan de notre Père pour nous. C’est le chemin parfait qui mène à la paix et au bonheur.

    Mes chers frères et sœurs ici présents au centre de conférence et partout dans le monde, comme je suis reconnaissant de l’occasion de vous exprimer mes pensées ce matin !

    Il y a cinquante-deux ans, en juillet 1964, j’ai reçu la tâche de me rendre à New-York au moment où s’y tenait l’exposition universelle. Tôt un matin, j’ai visité le stand mormon de l’exposition. Je suis arrivé juste avant la diffusion du film de l’Église L’homme à la recherche du bonheur, qui décrit le plan du salut et qui est devenu depuis un classique de l’Église. J’étais assis à côté d’un jeune homme qui devait avoir environ trente-cinq ans. Nous avons discuté brièvement. Il n’était pas membre de l’Église. Puis, les lumières ont été baissées et le film a commencé.

    Nous avons entendu la voix du narrateur poser ces questions poignantes et universelles : « D’où est-ce que je viens ? Pourquoi suis-je ici ? Où irai-je après cette vie ? » Toutes les oreilles étaient tendues dans l’attente des réponses et tous les yeux étaient fixés sur les images. Une description de notre vie prémortelle a été donnée, ainsi qu’une explication de notre raison d’être sur terre. Nous avons vu la représentation touchante du départ d’un grand-père âgé quittant cette vie et de ses magnifiques retrouvailles avec ses êtres chers qui l’avaient précédé dans le monde des esprits.

    À la fin de cette belle présentation du plan que notre Père céleste a pour nous, les gens sont repartis silencieux, beaucoup visiblement touchés par le message du film. Le jeune visiteur assis à côté de moi ne s’est pas levé. Je lui ai alors demandé s’il avait aimé la projection. Il a répondu, enthousiaste : « C’est la vérité ! »

    Le plan de notre Père pour notre bonheur et notre salut est exposé par nos missionnaires dans le monde entier. Toutes les personnes qui entendent ce message divin ne l’acceptent pas et n’y adhèrent pas. Cependant, tout comme mon jeune ami à l’exposition de New-York, partout des hommes et des femmes en reconnaissent les vérités et s’engagent sur le chemin qui les ramènera sains et saufs à leur foyer. Leur vie s’en trouve changée à jamais.

    Notre Sauveur Jésus-Christ est essentiel à ce plan. Sans son sacrifice expiatoire, tout serait perdu. Il n’est pas suffisant, pourtant, de seulement croire en lui et en sa mission. Nous devons travailler et apprendre, chercher et prier, nous repentir et nous améliorer. Nous devons connaître les lois de Dieu et les vivre. Nous devons recevoir ses ordonnances salvatrices. Ce n’est qu’en le faisant que nous obtiendrons le bonheur véritable et éternel.

    Nous sommes bénis d’avoir la vérité. Nous avons la mission de faire connaître la vérité. Vivons selon la vérité afin de mériter tout ce que le Père nous destine. Il ne fait rien qui ne soit pas pour notre bénéfice. Il nous a dit : « Car voici mon œuvre et ma gloire : réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme1. »

    Du plus profond de mon âme et en toute humilité, je témoigne du don merveilleux qu’est le plan du Père pour nous. C’est le chemin parfait qui mène à la paix et au bonheur ici et dans le monde à venir.

    Mes frères et sœurs, je conclurai en vous exprimant mon amour et en vous donnant ma bénédiction, et je le fais au nom de notre Sauveur et Rédempteur, Jésus-Christ. Amen.

    Afficher les référencesCacher les références