Nous voici de nouveau réunis

Thomas S. Monson

President of the Church


Thomas S. Monson
Le service missionnaire est un devoir de la prêtrise, une obligation dont le Seigneur attend que nous nous acquittions, nous à qui tant a été donné.

Mes frères et sœurs bien-aimés, nous vous souhaitons la bienvenue à la conférence générale, qui est entendue et vue par divers moyens dans le monde entier. Nous exprimons nos remerciements à toutes les personnes qui ont à voir avec la logistique compliquée de cette grande entreprise.

Depuis la dernière fois où nous nous sommes réunis en avril, l’œuvre de l’Église a avancé sans entrave. J’ai eu l’honneur de consacrer quatre nouveaux temples. Accompagné de mes conseillers et d’autres Autorités générales, je me suis rendu à Gila Valley, en Arizona, à Vancouver, en Colombie Britannique, à Cebu City, aux Philippines, et à Kiev, en Ukraine. Le temple de chacun de ces endroits est magnifique. Chacun apporte des bénédictions à nos membres et exerce une influence bénéfique sur les gens qui ne sont pas de notre foi.

La veille au soir de chaque consécration de temple, nous avons eu le bonheur de voir un spectacle culturel auquel ont participé nos jeunes et certains de nos moins jeunes. Ces manifestations se sont tenues en général dans de grands stades, mais à Kiev nous nous sommes réunis dans un beau palais. Les danses, les chants, la musique et les expositions étaient excellents. J’adresse mes félicitations et j’exprime mon amour à toutes les personnes qui y étaient impliquées.

Chaque consécration de temple a été un festin spirituel. Partout, nous avons ressenti l’Esprit du Seigneur.

Le mois prochain, nous reconsacrerons le temple de Laie, à Hawaï, l’un de nos plus vieux temples, qui a subi de grandes rénovation pendant de nombreux mois. Nous attendons cette occasion sacrée avec impatience.

Nous continuons de construire des temples. Ce matin, j’ai la joie d’annoncer cinq temples supplémentaires pour lesquels des terrains sont en cours d’acquisition et qui, dans les mois et les années qui viennent, seront construits aux endroits suivants : à Lisbonne (Portugal), à Indianapolis (Indiana, États-Unis), à Urdenata (Philippines), à Hartford (Connecticut, États-Unis) et à Tijuana (Mexique).

Les ordonnances accomplies dans nos temples sont essentielles à notre salut et à celui de nos chers disparus. Puissions-nous continuer d’aller fidèlement dans les temples, qui se construisent de plus en plus près de nos membres.

À présent, avant d’écouter nos orateurs de ce matin, je vais mentionner un sujet qui me tient à cœur et qui mérite toute notre attention. Il s’agit de l’œuvre missionnaire.

Premièrement, au jeunes gens de la Prêtrise d’Aaron et aux jeunes hommes qui deviennent anciens : je répète ce que les prophètes enseignent depuis longtemps, à savoir que chaque jeune homme digne et qui en est capable doit se préparer à faire une mission. Le service missionnaire est un devoir de la prêtrise, une obligation dont le Seigneur attend que nous nous acquittions, nous à qui tant a été donné. Jeunes gens, je vous exhorte à vous préparer à servir comme missionnaire. Gardez-vous purs et dignes de représenter le Seigneur. Restez en bonne santé et forts. Étudiez les Écritures. Participez au séminaire et à l’institut s’ils sont disponibles. Connaissez bien le manuel missionnaire Prêchez mon Évangile.

Un mot à vous, jeunes sœurs : vous n’avez pas la même responsabilité de prêtrise que les jeunes gens de faire une mission à plein temps, mais vous apportez une précieuse contribution comme missionnaires, et nous accueillons votre service avec joie.

Et à présent aux frères et sœurs d’âge mûr : nous avons besoin de beaucoup, beaucoup plus de couples âgés. Et vous, couples fidèles qui servez à présent ou qui avez servi dans le passé, nous vous remercions de votre foi et de votre dévouement à l’Évangile de Jésus-Christ. Vous servez de bon cœur et bien, et vous accomplissez beaucoup de bien.

Et vous, qui n’êtes pas encore à un moment de votre vie où vous pourriez faire une mission de couple, je vous exhorte à vous préparer maintenant pour le jour où votre conjoint et vous pourrez le faire. Quand votre situation le permettra, quand vous pourrez prendre votre retraite et si votre santé le permet, mettez-vous à disposition pour quitter votre foyer et faire une mission à plein temps. Il y aura peu de périodes dans votre vie où vous goûterez l’esprit doux et la satisfaction qu’on ressent en servant à plein temps ensemble dans l’œuvre du Maître.

Et maintenant, mes frères et sœurs, puissions-nous être en harmonie avec l’Esprit du Seigneur en écoutant ses serviteurs au cours des deux prochaines journées. Je prie humblement pour que chacun ait cette bénédiction. Au nom de Jésus-Christ. Amen.