Surfez sur la vague

Par Russell M. Nelson

du Collège des douze apôtres


Russell M. Nelson
Je remercie Dieu et son Fils, Jésus-Christ, pour le Rétablissement et son pouvoir de propager une magnifique vague de vérité et de justice sur toute la terre.

Chers frères et sœurs, je me joins au président Monson et aux autres pour féliciter les personnes qui ont répondu à l’appel d’un prophète pour que nous ayons plus de missionnaires dignes. Maintenant, une vague d’enthousiasme sans précédent pour l’œuvre missionnaire balaye la terre entière. Depuis l’annonce historique du président Monson, des milliers de frères, de sœurs et de couples ont été appelés, et beaucoup d’autres se préparent1. Maintenant on nous demande : « Que va-t-on faire de tous ces missionnaires ? » La réponse est simple. Ils vont faire ce que les missionnaires ont toujours fait. Ils vont prêcher l’Évangile ! Ils vont être une bénédiction pour les enfants du Dieu Tout-Puissant !

Vous serez encore plus nombreux, jeunes hommes et jeunes femmes, à surfer sur cette vague en vous efforçant d’être dignes d’un appel en mission. Vous voyez cela comme une vague de vérité et de justice. Vous voyez votre occasion d’être sur la crête de cette vague.

Vous, les adolescents, adoptez votre nouveau programme d’étude et vous vous enseignez les uns aux autres la doctrine du Christ. C’est le moment pour vous de vous préparer à enseigner aux autres la bonté de Dieu.

Jeunes gens et jeunes filles, vos études sont toujours importantes – pour nous, pour vous et pour Dieu. Quand cela est possible, si vous désirez suivre des études supérieures après votre mission, nous vous recommandons de vous inscrire dans l’établissement de votre choix avant de partir. De nombreux établissements d’enseignement supérieur accorderont un délai de dix-huit à trente mois aux futurs missionnaires pour commencer leur cursus. Cela vous permettra, frères et sœurs, de servir sans vous inquiéter de savoir où vous allez commencer vos études supérieures. Nous sommes très reconnaissants aux dirigeants des établissements d’enseignement qui permettent cette planification !

Parents, enseignants et autres, prenez la vague en préparant notre génération montante à être digne du service missionnaire. Pendant ce temps, votre vie exemplaire éveillera l’intérêt de vos amis et de vos voisins. Soyez prêts à expliquer les raisons de l’espérance et de la joie qu’ils voient en vous2. Quand on vous pose de telles questions, vous pourriez répondre en disant : « Demandons aux missionnaires ! Ils peuvent nous aider ! Et si vous voulez, je serai à vos côtés quand les missionnaires vous répondront et vous instruiront. »

Adultes, prenez la vague en contribuant à la préparation spirituelle, physique et financière des futurs missionnaires. Que racler les fonds de tiroirs pour remplir les tirelires devienne une habitude chez vous. Couples d’âge mûr, prévoyez le moment où vous pourrez partir en mission. Nous serons très reconnaissants de votre service. D’ici-là, vous pourriez peut-être envoyer votre argent en mission en contribuant au fonds missionnaire général, comme l’a de nouveau suggéré ce matin le président Monson3.

De plus en plus d’hommes choisis et leurs tendres épouses prennent la vague en étant appelés à présider des missions de l’Église. Dans ce service, ils vont modeler le destin de générations nées et à naître. Les présidents de mission détiennent les clés de la responsabilité du bien-être, de la sécurité et de la réussite de leurs missionnaires. Après consultation avec les présidents de pieu et de district de sa mission, chaque président de mission désigne le pieu, la paroisse ou la branche dans laquelle les missionnaires iront servir.

Les présidents de pieu et les évêques surfent sur la vague quand ils passent de plus en plus de temps à s’entretenir avec de futurs missionnaires. Ces dirigeants de la prêtrise ont la responsabilité de l’œuvre missionnaire dans leur unité et ils inspirent aux membres de participer.

Dans chaque conseil de paroisse, les frères et les sœurs commencent à surfer sur la vague. Le dirigeant de mission de paroisse fait partie de ce conseil4. J’aimerais m’adresser particulièrement à vous, dirigeants de mission de paroisse. Vous avez été appelés par votre évêque à diriger l’œuvre missionnaire dans votre paroisse. Et certains d’entre vous ont tellement de succès qu’on a aussi appelé un assistant pour vous aider. Avec les autres membres du conseil de paroisse, vous identifiez les membres moins pratiquants, les familles partiellement membres et les voisins intéressés. Vous avez régulièrement des réunions avec les missionnaires à plein temps affectés à votre paroisse. Vous conseillez et aidez les missionnaires. Aidez-les, s’il vous plaît, à remplir leur agenda quotidien d’occasions d’enseigner ciblées et de qualité. C’est votre responsabilité. Votre rôle est essentiel, réellement essentiel à la réussite de cette œuvre. Si vous surfez sur la vague avec foi et enthousiasme, d’autres le feront aussi. En tant que dirigeant de mission de paroisse, vous êtes le lien entre les membres et les missionnaires dans cette œuvre sacrée destinée à sauver les enfants de Dieu5.

Nos amis et nos voisins, qui ne sont pas de notre Église et qui nous posent des questions, peuvent aussi surfer sur la vague. Nous les invitons à garder tout ce qui est bon et vrai dans leur vie. Et nous les invitons à en recevoir davantage, particulièrement la glorieuse vérité que, grâce au plan éternel de Dieu, la famille peut être ensemble à tout jamais6.

Cette vague de vérité et de justice est extraordinaire ! Elle n’est pas créée par l’homme ! Elle vient du Seigneur, qui a dit : « Je hâterai mon œuvre en son temps7. ». Cette vague est rendue possible par une déclaration divine faite il y a cent quatre-vingt-treize ans. Elle tient en seulement neuf mots : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Écoute-le8 ! » Cette déclaration, prononcée par le Dieu Tout-Puissant, fit connaître le Seigneur Jésus-Christ au jeune Joseph Smith. Ces neuf mots entraînèrent le rétablissement de son Évangile. Pourquoi ? Parce que notre Dieu vivant est un Dieu aimant ! Il veut que ses enfants les connaissent, lui et Jésus-Christ qu’il a envoyé9 ! Et il veut que ses enfants obtiennent l’immortalité et la vie éternelle10 !

C’est dans ce but glorieux que nos missionnaires enseignent le Rétablissement. Ils savent qu’il y a environ deux mille ans, le Seigneur a fondé son Église. Après sa crucifixion et la mort de ses apôtres, les hommes ont changé l’Église et sa doctrine. Puis, après des siècles de ténèbres spirituelles, et comme les anciens prophètes l’avaient prédit11, notre Père céleste et Jésus-Christ ont rétabli l’Église, sa doctrine, et l’autorité de sa prêtrise. Grâce à ce rétablissement, la connaissance et les ordonnances nécessaires au salut et à l’exaltation sont à nouveau accessibles à tous12. Finalement, cette exaltation permettra à chacun d’entre nous de demeurer pour toujours en la présence de Dieu et de Jésus-Christ avec sa famille !

Je ne peux pas parler du Rétablissement en termes modérés. Ce fait historique est absolument sensationnel ! Il est incroyable ! Il est époustouflant ! N’est-ce pas stupéfiant que des messagers des cieux soient venus donner l’autorité et le pouvoir d’accomplir cette œuvre ?

Notre Père éternel et Jésus-Christ sont apparus plusieurs fois à Joseph Smith, le prophète13. Sous leur direction, d’autres messagers célestes sont venus, chaque fois dans un but précis. Par exemple :

  • L’ange Moroni a révélé le Livre de Mormon14.

  • Jean Baptiste a rétabli la Prêtrise d’Aaron15.

  • Pierre, Jacques et Jean ont rétabli la Prêtrise de Melchisédek16.

  • Moïse a conféré les clés pour le rassemblement d’Israël17.

  • Élias a donné les clés de la connaissance d’Abraham18.

  • Élie a rétabli les clés de l’autorité de scellement19.

En outre, le Rétablissement a ajouté une connaissance que les saints avaient autrefois. Le Seigneur a donné un nouveau livre d’Écritures. À la sainte bible, il a ajouté le Livre de Mormon, un autre témoignage de Jésus-Christ. C’est une compilation de prophéties et du ministère du Seigneur ressuscité auprès du peuple de l’Amérique ancienne. Il explique le grand plan du bonheur de Dieu20, le plan du salut21. Le Livre de Mormon est en parfait accord avec la Bible. Ces deux recueils sacrés proclament la véracité de l’Évangile de Jésus-Christ et l’importance de son expiation22.

Le Rétablissement accomplit de nombreuses prophéties bibliques. Par exemple, Ésaïe a prophétisé que la maison du Seigneur serait fondée sur le sommet des montagnes23. L’exode des pionniers mormons vers les montagnes de l’Ouest américain est une épopée de sacrifice et de foi marquant l’accomplissement de cette prophétie. Ésaïe prédit aussi que Dieu accomplirait « une œuvre merveilleuse et un prodige24 ». Cela se réalise aujourd’hui par l’œuvre sacrée de notre armée grandissante de missionnaires.

Les enseignements de l’Ancien Testament au sujet de la dîme sont maintenant rétablis25. En conséquence, davantage de payeurs de dîme sont bénis grâce à leur obéissance. Les allusions à Melchisédek sont clarifiées par les Écritures du Rétablissement26. Les prophéties au sujet du bois de Joseph (le Livre de Mormon) et du bois de Juda (la Bible) qui seraient réunis entre les mains de Dieu sont maintenant réalisées27.

Le Rétablissement clarifie aussi des Écritures du Nouveau Testament. Sa mention du baptême pour les morts est maintenant mieux comprise28. Les ordonnances pour nos ancêtres décédés sont à présent accomplies par procuration dans cent quarante et un temples à travers le monde ! Il n’existe pas d’autre moyen d’offrir le salut à nos ancêtres qui sont morts sans connaître l’Évangile29 ! La vision de Jean d’un « autre ange [volant] par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre », prédisait la mission de l’ange Moroni et du Livre de Mormon30.

Le Livre de Mormon est la pièce maîtresse du Rétablissement. Il a été écrit, préservé, et transmis sous la direction du Seigneur. Il a été traduit « par le don et le pouvoir de Dieu31 ». Le livre des Doctrine et Alliances contient de nombreuses révélations supplémentaires données à Joseph Smith, le prophète. Par son intermédiaire, nous avons reçu plus de pages d’Écritures que par tout autre prophète. Dans ce qui a dû être un moment de mélancolie, il a dit aux saints à Nauvoo, en Illinois : « Je ne vous ai jamais dit que j’étais parfait mais il n’y a pas d’erreur dans les révélations que j’ai enseignées32. »

Ensemble, les membres et les missionnaires invitent tout le monde à connaître Dieu, Jésus-Christ et son Évangile. Quiconque s’interroge devrait rechercher et prier avec ferveur pour avoir l’assurance que ces choses sont vraies. La vérité se manifestera par le pouvoir du Saint-Esprit33.

Je remercie Dieu et son Fils, Jésus-Christ, pour le Rétablissement et son pouvoir de propager une magnifique vague de vérité et de justice sur toute la terre. Puissions-nous surfer sur cette vague et obéir au commandement du Seigneur d’apporter l’Évangile « à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple34 ». C’est là ma prière. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

Show References

  1.  

    1. Voir Thomas S. Monson, « Bienvenue à la conférence », Le Liahona, novembre 2012, p.4-5.

  2.  

    2. Voir 1 Pierre 3:15.

  3.  

    3. Voir Thomas S. Monson, « Assemblés de nouveau », Le Liahona, mai 2011, p. 6.

  4.  

    4. Voir Manuel 2 : Administration de l’Église, 2010, 5.1.

  5.  

    5. Nous sommes reconnaissants envers les saints qui s’efforcent sincèrement de vivre la loi de consécration. Ils essaient d’être plus saints. Ils cherchent « premièrement à édifier le royaume de Dieu et à faire régner sa justice » (traduction de Joseph Smith, Matthieu 6:38).

  6.  

    6. Voir « Ensemble à tout jamais », Cantiques, n° 192 ; vous trouverez plus d’explications dans Doctrine et Alliances 132:7, 19.

  7.  

    7. Doctrine et Alliances 88:73.

  8.  

    8. Joseph Smith, Histoire 1:17.

  9.  

    9. Voir Jean 17:3.

  10.  

    10. Voir Moïse 1:39.

  11.  

    11. Voir Matthieu 17:11 ; Actes 3:20-21 ; Éphésiens 1:10 ; 2 Néphi 30:8 ; Doctrine et Alliances 132:40, 45.

  12.  

    12. Voir 3 Néphi 27:13-14, 21 ; Doctrine et Alliances 39:6 ; 4e article de foi.

  13.  

    13. Voir The Savior in Kirtland, Karl R. Anderson, 2012, p.228-243.

  14.  

    14. Voir Doctrine et Alliances 27:5 ; voir aussi Joseph Smith, Histoire 1:33-34.

  15.  

    15. Voir Doctrine et Alliances 13.

  16.  

    16. Voir Doctrine et Alliances 20:2-3 ; 27:12 ; 128:20 ; voir aussi « Dating the Restoration of the Melchizedek Priesthood », Larry C. Porter, Ensign, juin 1979, p. 4-10.

  17.  

    17. Voir Doctrine et Alliances 110:11.

  18.  

    18. Voir Doctrine et Alliances 110:12.

  19.  

    19. Voir Doctrine et Alliances 110:13-16.

  20.  

    20. Voir Alma 42, particulièrement le verset 8.

  21.  

    21. Voir, par exemple, Alma 12:28-30.

  22.  

    22. Voir, par exemple, 1 Corinthiens 15:22 ; Alma 34:9.

  23.  

    23. Voir Ésaïe 2:2.

  24.  

    24. Ésaïe 29:14.

  25.  

    25. Voir Genèse 14:18-20 ; Malachie 3:8-10 ; Doctrine et Alliances 119-120.

  26.  

    26. Voir Genèse 14:18 ; Psaumes 110:4 ; voir aussi Alma 13:14-18 ; Doctrine et Alliances 84:14-22.

  27.  

    27. Voir Ézéchiel 37:16, 19 ; Doctrine et Alliances 27:5.

  28.  

    28. Voir 1 Corinthiens 15:29 ; Doctrine et Alliances 128.

  29.  

    29. Voir Doctrine et Alliances 137:7 ; 138:34-46.

  30.  

    30. Apocalypse 14:6 ; voir aussi Doctrine et Alliances 133:36-39.

  31.  

    31. Page de titre du Livre de Mormon, écrite par Moroni ; Doctrine et Alliances 135:3.

  32.  

    32. Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Smith, 2007, p. 559.

  33.  

    33. Voir Moroni 10:4-5.

  34.  

    34. Apocalypse 14:6 ; voir aussi 1 Néphi 19:17 ; Doctrine et Alliances 133:37.