«Je vous ai donné un exemple»


Richard G. Scott
Le plus grand exemple qui ait vécu sur terre est notre Sauveur, Jésus-Christ.[…] Il nous invite à suivre son exemple parfait.

En réfléchissant à mon devoir de faire connaître l’Évangile, j’ai pensé aux êtres qui me sont chers dont la tendre influence m’a permis de trouver le chemin désigné par Dieu, qui m’a aidé dans ma progression spirituelle. À des moments cruciaux de ma vie, mon Père céleste m’a béni en mettant sur mon chemin quelqu’un qui s’est soucié suffisamment de moi pour m’inciter à choisir la bonne direction. Il a mis en pratique ces paroles du Sauveur : « Car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait1. »

Quand j’étais jeune, mon père n’était pas membre de l’Église et ma mère était devenue non pratiquante. Nous vivions à Washington D.C., et les parents de ma mère vivaient à quatre mille kilomètres, dans l’État de Washington. Quelques mois après mon huitième anniversaire, ma grand-mère Whittle a traversé le pays pour venir nous voir. Grand-mère s’inquiétait de ce que ni moi ni mon frère n’étions baptisés. Je ne sais pas ce qu’elle a dit à mes parents à ce sujet, mais je sais qu’un matin elle nous a emmenés, mon frère et moi, au parc et nous a fait part de ce qu’elle ressentait sur l’importance d’être baptisés et d’assister régulièrement aux réunions de l’Église. Je ne me souviens pas de ce qu’elle a dit précisément, mais ses paroles ont eu un écho dans mon cœur, et mon frère et moi nous sommes fait baptiser rapidement.

Grand-mère a continué à nous soutenir. Je me rappelle que chaque fois que mon frère ou moi avions un discours à faire à l’église, nous lui téléphonions pour qu’elle nous donne des idées. Quelques jours après, un discours manuscrit arrivait par courrier. Après quelques temps ses suggestions ont été remplacées par une esquisse qui réclamait plus d’efforts de notre part.

Grand-mère a fait preuve de ce qu’il fallait exactement comme courage et comme respect pour aider notre père à prendre conscience de l’importance de nous conduire à l’église pour nos réunions. Elle nous aidait de toutes les manières convenables possibles à ressentir le besoin d’avoir l’Évangile dans notre vie.

Le plus important est que nous savions que grand-mère nous aimait et qu’elle aimait l’Évangile. Elle était un exemple merveilleux ! Comme je lui suis reconnaissant du témoignage qu’elle m’a donné quand j’étais très jeune. Son influence a changé le cours de ma vie en apportant un bien éternel.

Plus tard, au moment où j’allais avoir mon diplôme universitaire, je suis tombé amoureux d’une belle fille, Jeanene Watkins. Je pensais qu’elle commençait aussi à avoir de profonds sentiments à mon égard. Un soir où nous parlions de l’avenir, elle a habilement introduit dans la conversation une déclaration qui a changé ma vie pour toujours. Elle a dit : « Quand je me marierai, ce sera au temple, avec un ancien missionnaire fidèle. »

Avant cela, je n’avais pas beaucoup pensé à faire une mission. Ce soir-là ma motivation sur l’éventualité d’une mission a changé radicalement. Je suis rentré à la maison et je ne pouvais penser à rien d’autre. Je suis resté éveillé toute la nuit. Le lendemain, je ne pensais plus du tout à mes études. Après avoir beaucoup prié, j’ai décidé d’aller voir mon évêque et de commencer à remplir mon dossier missionnaire.

Jeanene ne m’a jamais demandé de partir en mission pour elle. Elle m’aimait assez pour me faire part de ses convictions et ensuite me donner la possibilité d’orienter le cours de ma vie. Nous avons fait, tous les deux, une mission, et nous avons été scellés plus tard dans le temple. Le courage de Jeanene et son engagement dans sa foi ont fait toute la différence dans notre vie à tous les deux. Je suis certain que nous n’aurions pas trouvé le bonheur dont nous jouissons sans sa foi forte au principe de servir le Seigneur en premier. Elle est un exemple merveilleux de justice !

Grand-mère Whittle et Jeanene m’ont aimé suffisamment pour me faire part de leur conviction que les ordonnances de l’Évangile et servir notre Père céleste m’apporteraient le bonheur. Ni l’une ni l’autre ne m’ont forcé ni ne m’ont fait honte de qui j’étais. Elles m’aimaient simplement et elles aimaient notre Père céleste. Toutes les deux savaient qu’il pouvait tirer davantage de ma vie que moi tout seul. Chacune d’elles m’a aidé avec amour à trouver le chemin d’un plus grand bonheur.

Comment chacun d’entre nous peut-il être d’une si grande influence ? Nous devons veiller à aimer sincèrement les personnes que nous voulons aider dans le sens du bien afin qu’elles puissent commencer à acquérir de la confiance en l’amour de Dieu. Pour beaucoup dans le monde, la première difficulté pour accepter l’Évangile est d’acquérir la foi en un Père céleste qui les aime parfaitement. Il est plus facile d’acquérir cette foi lorsque nous avons des amis ou des membres de la famille qui nous manifestent ce même genre d’amour.

Leur donner confiance en votre amour peut les aider à développer leur foi en l’amour de Dieu. Puis par votre communication aimante et attentionnée et en faisant part des leçons que vous avez apprises, des expériences que vous avez eues, et des principes que vous avez suivis pour trouver des solutions à vos difficultés, vous leur apporterez des bienfaits. Montrez que vous vous intéressez sincèrement à leur bien-être ; ensuite rendez votre témoignage de l’Évangile de Jésus-Christ.

Vous pouvez les aider en vous appuyant sur les principes et la doctrine. Encouragez les personnes que vous aimez à chercher à comprendre ce que le Seigneur veut qu’elles fassent. Une façon de le faire consiste à leur poser des questions qui les font réfléchir et puis à leur donner suffisamment de temps, des heures, des jours, voire des mois ou plus, pour y réfléchir et trouver, par elles-mêmes, les réponses. Vous devrez peut-être les aider à apprendre à prier et à reconnaître des réponses à leurs prières. Aidez-les à savoir que les Écritures sont une source vitale pour recevoir et reconnaître des réponses. Ainsi vous les aiderez à se préparer à saisir les occasions et à affronter les difficultés à venir.

Le dessein de Dieu consiste « à réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme2. » C’est fondamental pour tout ce que nous faisons. Quelquefois nous sommes tellement absorbés par des choses que nous trouvons fascinantes, ou nous sommes tellement submergés par des responsabilités banales, que nous en perdons de vue les desseins de Dieu. En basant constamment sa vie sur les premiers principes, on acquiert la compréhension de ce qu’on doit faire, et l’on produit davantage de fruits pour le Seigneur.

Lorsque l’on base sa vie sur les principes de base du plan du salut, on s’attache davantage à communiquer aux autres ce que l’on connaît parce qu’on comprend l’importance éternelle des ordonnances de l’Évangile. On exprime ce que l’on sait d’une manière qui incite ses amis à vouloir être affermis spirituellement. On aide ses proches à vouloir s’engager à obéir à tous ses commandements et à prendre sur eux-mêmes le nom de Jésus-Christ.

Rappelez-vous que la conversion des personnes n’est qu’une partie de l’œuvre. Cherchez toujours à fortifier la famille. Enseignez avec en vue l’importance de la famille scellée au temple. Avec certaines familles cela peut prendre des années. Cela a été le cas pour mes parents. De nombreuses années après mon baptême, mon père s’est fait baptiser, et plus tard ma famille a été scellée au temple. Mon père a été scelleur au temple, et ma mère y a servi avec lui. Quand nous avons la vision des ordonnances de scellement du temple, nous participons à l’édification du royaume de Dieu sur terre.

Rappelez-vous que l’amour est le fondement puissant pour influencer les personnes que vous voulez aider. L’influence de grand-mère Whittle et celle de ma femme, Jeanene, auraient été négligeables si je n’avais pas su qu’elles m’aimaient et qu’elles voulaient que j’aie ce qu’il y a de mieux dans la vie.

En plus de les aimer, faites-leur confiance. Dans certains cas, il peut sembler difficile de faire confiance, mais cherchez le moyen de le faire. Les enfants de notre Père céleste peuvent faire des choses extraordinaires quand ils sentent qu’on a confiance en eux. Tous les enfants de Dieu, dans cette condition mortelle, ont choisi le plan du Sauveur. Ayez confiance que lorsque l’occasion se présentera, ils referont la même chose.

Présentez les principes qui aident les personnes que vous aimez à avancer résolument sur le chemin menant à la vie éternelle. Rappelez-vous que nous progressons tous ligne par ligne. Vous avez suivi le même processus pour votre compréhension de l’Évangile. Continuez à présenter l’Évangile dans sa simplicité.

Votre témoignage personnel de l’expiation de Jésus-Christ est un outil puissant. Les ressources qui l’accompagnent sont la prière, le Livre de Mormon et les autres Écritures, et votre engagement vis-à-vis des ordonnances de la prêtrise. Tout ceci facilitera la direction de l’Esprit, sur lequel il est d’une importance cruciale de s’appuyer.

Pour être efficace et faire ce qu’a fait le Christ3, concentrez-vous sur ce principe de base de l’Évangile : l’expiation de Jésus-Christ nous permet de devenir plus semblables à notre Père céleste, pour que nous puissions vivre ensemble éternellement dans notre cellule familiale.

Il n’y a pas de point de doctrine plus fondamental que l’expiation de Jésus-Christ sur lequel s’appuie notre œuvre. Témoignez en toute occasion appropriée du Sauveur et du pouvoir de son sacrifice expiatoire. Utilisez les Écritures qui parlent de lui et dites pourquoi il est le modèle parfait pour chacun dans la vie4. Il vous faudra étudier diligemment. Ne soyez pas si occupés par les choses banales au point de ne pas apprendre la doctrine et les enseignements du Seigneur. Avec une base doctrinale solide, vous pouvez être une source puissante pour contribuer à faire connaître les vérités essentielles dont d’autres personnes ont désespérément besoin.

Nous pouvons servir au mieux notre Père céleste en exerçant une influence bénéfique sur les autres et en leur rendant service5. Le plus grand exemple qui ait vécu sur terre est notre Sauveur, Jésus-Christ. Son ministère terrestre n’était qu’enseignement, service et amour pour autrui. Il côtoyait des gens que l’on jugeait indignes de sa compagnie. Il les aimait. Il discernait leurs besoins et leur enseignait l’Évangile. Il nous invite à suivre son exemple parfait.

Je sais que son Évangile est le chemin qui mène à la paix et au bonheur dans cette vie. Puissions-nous nous rappeler de faire comme lui. Puissions-nous manifester notre amour, notre confiance et notre connaissance de la vérité aux personnes qui n’ont pas encore reçu la lumière éclatante de l’Évangile. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

Afficher les références

  1.  

    1.  Jean 13:15.

  2.  

    2.  Moïse 1:39.

  3.  

    3. Voir Jean 13:15.

  4.  

    4. Voir, par exemple, Luc 22:39–46; Jean 8:3–11; Philippiens 4:13; Jacques 5:15–16; 1 Jean 1:7; 2 Néphi 1:15; 2; 25:17–30; 31; Jacob 4; Alma 7; 42; 3 Néphi 11–30; Moroni 10:32–33; Doctrine et Alliances 18:10–16; 19:13–19; 29:3; 88:1–13; 138:2–4; Moïse 5:6–12.

  5.  

    5. Voir Matthieu 22:35–40; Mosiah 2:17.