Marcos A. Aidukaitis
Dieu révèle la vérité à ceux qui la recherchent comme cela est prescrit dans les Écritures.

L’autre jour, mon fils de dix ans étudiait le cerveau humain sur l’Internet. Il veut être chirurgien plus tard. Il est facile de remarquer qu’il est beaucoup plus intelligent que moi.

Nous aimons l’Internet. Chez nous, nous communiquons avec notre famille et nos amis par l’intermédiaire des médias sociaux, des courriels et autres. Mes enfants font la plupart de leurs devoirs avec l’Internet.

Quelle que soit la question, si nous avons besoin de plus de renseignements, nous les cherchons en ligne. En quelques secondes, nous obtenons beaucoup de renseignements. C’est merveilleux.

L’Internet fournit de nombreuses possibilités d’apprentissage. Cependant, Satan veut que nous soyons malheureux et il déforme le but réel des choses. Il utilise cet excellent outil pour alimenter le doute et la crainte et détruire la foi et l’espérance.

Tant de choses étant accessibles sur l’Internet, on doit réfléchir avec soin à quoi consacrer ses efforts. Satan peut nous tenir occupés, nous distraire et nous polluer en nous proposant des informations dont la plus grande partie n’est rien d’autre que des ordures.

On ne doit pas fouiller dans les poubelles.

Écoutez ces conseils que donnent les Écritures : « L’Esprit du Christ est donné à tout homme afin qu’il puisse discerner le bien du mal ; c’est pourquoi, je vous montre la façon de juger ; car tout ce qui invite à faire le bien et à persuader de croire au Christ est envoyé par le pouvoir et le don du Christ ; c’est pourquoi vous pouvez savoir avec une connaissance parfaite que c’est de Dieu1. »

Dans un sens bien réel, nous affrontons le même dilemme que Joseph Smith dans sa jeunesse. Nous manquons très souvent de sagesse.

Dans le royaume de Dieu, on apprécie et l’on encourage la recherche de la vérité et elle n’est en aucun cas réprimée ou crainte. Le Seigneur lui-même conseille fortement aux membres de l’Église de rechercher la connaissance2. Il a dit : « Cherchez diligemment […] oui, cherchez des paroles de sagesse dans les meilleurs livres ; cherchez la connaissance par l’étude et aussi par la foi3. » Mais comment pouvons-nous reconnaître la vérité dans un monde dont les attaques contre les choses de Dieu sont de plus en plus brutales ?

Les Écritures nous l’enseignent :

Premièrement, nous pouvons connaître la vérité en observant ses fruits.

Pendant son magnifique sermon sur la montagne, le Seigneur a dit :

« Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. […]

« C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez4. »

Le prophète Mormon a enseigné le même principe quand il a dit : « Vous les reconnaîtrez à leurs œuvres ; car si leurs œuvres sont bonnes, alors ils sont bons aussi5. »

Nous invitons tout le monde à étudier les fruits et les œuvres de cette Église.

Les personnes qui sont intéressées par la vérité seront capables de reconnaître la différence que l’Église et ses membres font dans les collectivités où ils sont implantés. Ils remarqueront aussi l’amélioration dans la vie des gens qui suivent ses enseignements. Les personnes qui examinent ces fruits découvriront que les fruits de l’Église sont délicieux et désirables.

Deuxièmement, nous pouvons trouver la vérité en faisant nous-mêmes l’expérience de la parole.

Le prophète Alma a enseigné :

« Nous allons comparer la parole à une semence. […] Si vous faites de la place pour qu’une semence puisse être plantée dans votre cœur, voici, si c’est une vraie semence, [et] […] si vous ne la chassez pas par votre incrédulité, […] voici, elle commencera à gonfler dans votre sein ; et […] vous commencerez à dire en vous-mêmes : Il faut nécessairement que ce soit une bonne semence […] car elle commence à m’épanouir l’âme ; oui, elle commence à m’éclairer l’intelligence, oui, elle commence à m’être délicieuse.

« […] Et maintenant, […] cela ne va-t-il pas fortifier votre foi ? Oui, cela va fortifier votre foi.

« […] Car toute semence produit à sa ressemblance6. »

Quelle merveilleuse invitation par un prophète du Seigneur ! Cela pourrait être comparé à une expérience scientifique. On nous invite à faire l’essai de la parole, on nous donne des paramètres et l’on nous en donne le résultat, si nous suivons les instructions.

Ainsi, les Écritures nous enseignent que nous pouvons connaître la vérité en observant ses fruits ou en l’expérimentant personnellement, en faisant une place à la parole dans notre cœur, en la cultivant comme une semence.

Il y a encore une troisième façon de savoir la vérité : c’est par la révélation personnelle.

La section 8 des Doctrine et Alliances enseigne que la révélation c’est la connaissance : « La connaissance de toutes les choses que [nous] demander[ons] avec foi, d’un cœur honnête, croyant que [nous] recevrons7. »

Le Seigneur nous dit comment nous recevrons la révélation. Il dit : « Je te le dirai dans ton esprit et dans ton cœur par le Saint-Esprit qui viendra sur toi et qui demeurera dans ton cœur8. »

Ainsi, il nous est enseigné que nous pouvons obtenir la révélation en demandant avec foi, d’un cœur honnête et croyant que nous recevrons.

Mais remarquez que le Seigneur l’a clairement dit quand il a averti : « Souviens-toi que sans la foi, tu ne peux rien faire. Demande donc avec foi9. » La foi requiert des œuvres, telles que l’étudier dans notre esprit, puis demander au Seigneur si c’est juste.

Le Seigneur a dit :

« Si c’est juste, je ferai en sorte que ton sein brûle au-dedans de toi ; c’est ainsi que tu sentiras que c’est juste.

« Mais si ce n’est pas juste, tu ne sentiras rien de la sorte, mais tu auras un engourdissement de pensée qui te fera oublier ce qui est faux10. »

La foi sans les œuvres est morte11. Ainsi « demande[z] avec foi, sans douter12. »

Un de mes amis, qui n’est pas de notre religion, m’a dit qu’il n’est pas une personne spirituelle. Il n’étudie pas les Écritures ni ne prie parce qu’il dit qu’il ne comprend pas les paroles de Dieu ni n’est certain qu’il existe. Cette attitude explique son manque de spiritualité et le conduira à l’opposé de la révélation, comme l’explique Alma. Il a dit : « C’est pourquoi, celui qui s’endurcit le cœur, celui-là reçoit la plus petite partie de la parole. »

Mais Alma ajoute : « Celui qui ne s’endurcit pas le cœur, la plus grande partie de la parole lui est donnée, jusqu’à ce qu’il lui soit donné de connaître les mystères de Dieu, jusqu’à ce qu’il les connaisse pleinement13. »

Alma et les fils de Mosiah sont des exemples du fait que la foi requiert des œuvres. Dans le Livre de Mormon, nous lisons :

« Ils avaient sondé diligemment les Écritures afin de connaître la parole de Dieu.

« Mais ce n’est pas tout : ils s’étaient beaucoup livrés à la prière et au jeûne ; c’est pourquoi ils avaient l’esprit de prophétie, et l’esprit de révélation14. »

Dans ce processus, il est tout aussi important de demander d’un cœur honnête. Si nous recherchons sincèrement la vérité, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour la trouver, ce qui inclut lire les Écritures, aller à l’église et faire de notre mieux pour respecter les commandements de Dieu. Cela signifie aussi que nous désirons faire la volonté de Dieu quand nous la trouvons.

Les actions de Joseph Smith quand il recherchait la sagesse sont un exemple parfait de ce que signifie avoir un cœur honnête. Il dit qu’il voulait savoir quelle confession était vraie, « afin de savoir à laquelle [il] devait se joindre15. » Avant même de prier, il était prêt à se conformer à la réponse qu’il recevrait.

Nous devons demander avec foi et avec un cœur honnête. Mais ce n’est pas tout. Nous devons aussi croire que nous recevrons la révélation. Nous devons faire confiance au Seigneur et espérer en ses promesses. Rappelez-vous ce qui est écrit : « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée16. »

J’invite tout le monde à rechercher la vérité selon l’une de ces méthodes, mais particulièrement auprès de Dieu par la révélation personnelle. Dieu révèle la vérité à ceux qui la recherchent comme cela est prescrit dans les Écritures. Cela demande plus d’efforts que de seulement chercher sur l’Internet, mais cela en vaut la peine.

Je témoigne que cette Église est la vraie Église de Jésus-Christ. J’ai vu ses fruits dans des collectivités et dans la vie de milliers de personnes, notamment des membres de ma famille ; je sais donc qu’elle est vraie. J’ai mis la parole à l’épreuve dans ma vie pendant de nombreuses années et j’ai ressenti ses effets sur mon âme ; je sais donc qu’elle est vraie. Mais surtout, j’ai appris sa véracité par moi-même, par révélation par le pouvoir du Saint-Esprit ; je sais donc qu’elle est vraie. Je vous invite tous à faire de même. Au nom de Jésus-Christ. Amen.