Lawrence E. Corbridge
Les révélations déversées sur Joseph Smith affirment qu’il était un prophète de Dieu.

La Première Vision

Un jeune garçon lit la Bible et ses yeux s’arrêtent sur un passage d’Écriture singulier. Ce moment précis changera le monde.

Il désire savoir quelle Église peut le conduire à la vérité et au salut. Il a essayé presque tout le reste et maintenant il se tourne vers la Bible et y lit ces mots : « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée1. »

Il y repense sans arrêt. La première lueur d’espoir pénètre les ténèbres. Est-ce la réponse, la façon de sortir de la confusion et de l’obscurité ? Cela peut-il être si simple ? Demander à Dieu et il répondra ? Finalement, il décide qu’il doit ou bien demander à Dieu ou bien rester à tout jamais dans les ténèbres et la confusion.

Cependant, malgré son impatience, il ne court pas dans un endroit tranquille pour faire une prière rapide. Il n’a que quatorze ans mais, dans sa hâte de savoir, il ne précipite pas les choses. Ce ne doit pas être n’importe quelle prière. Il décide de l’endroit où aller et du moment où tenter l’expérience. Il se prépare à parler à Dieu.

Puis, le jour arrive. C’est « le matin d’une belle et claire journée du début du printemps de [1820]2. » Il atteint l’endroit où il a auparavant choisi d’aller. Il s’agenouille et il exprime les désirs de son cœur.

Décrivant ce qui se passe ensuite, il dit :

« Je vis, exactement au-dessus de ma tête, une colonne de lumière, plus brillante que le soleil, descendre peu à peu jusqu’à tomber sur moi.

« […] Quand la lumière se posa sur moi, je vis deux personnages dont l’éclat et la gloire défient toute description, et qui se tenaient au-dessus de moi dans les airs. L’un d’eux me parla, m’appelant par mon nom et dit, en me montrant l’autre : [Joseph], celui-ci est mon fils bien-aimé. Écoute-le 3  ! »

Seulement vingt-quatre ans plus tard, Joseph Smith et Hyrum, son frère, allaient mourir à cause de ce qui débuta ici.

Opposition

Joseph dit que, lorsqu’il avait dix-sept ans, un ange lui dit que son « nom [serait] connu en bien et en mal parmi toutes les nations, […] parmi tous les peuples4. » Cette prophétie continue de s’accomplir de nos jours alors que l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours s’est répandue dans le monde entier.

L’opposition, la critique et l’antagonisme accompagnent la vérité. Chaque fois que la vérité sera révélée concernant le but et le destin de l’humanité, une force s’y opposera. Depuis Adam et Ève dans le jardin d’Eden, en passant par le ministère du Christ jusqu’à notre époque, il y aura toujours eu des tentatives pour tromper, égarer, contrecarrer et faire échouer le plan de vie.

Cherchez le plus gros nuage de poussière tourbillonnant au-dessus de la boue jetée à celui qui a été le plus combattu, contesté et rejeté, battu, abandonné et crucifié, celui qui est descendu plus bas que tout et là vous trouverez la vérité, le Fils de Dieu, le Sauveur de toute l’humanité. Pourquoi ne l’ont-ils pas laissé tranquille ?

Pourquoi ? Parce qu’il est la vérité et la vérité sera toujours contestée.

Ensuite, cherchez quelqu’un qui a fait paraître un autre témoignage de Jésus-Christ et d’autres Écritures, cherchez quelqu’un qui a été l’instrument par lequel la plénitude de l’Évangile et l’Église rétablie de Jésus-Christ ont été rétablies sur la terre, cherchez-le et attendez-vous à ce qu’on le couvre de boue. Pourquoi ne pas le laisser tranquille ?

Pourquoi ? Parce qu’il a enseigné la vérité et la vérité sera toujours contestée.

Le flot de la révélation

Les révélations déversées sur Joseph Smith affirment qu’il était un prophète de Dieu. Examinons quelques-unes de ces révélations, regardons seulement la lumière et la vérité révélées par son intermédiaire qui contrastent brillamment avec les croyances communes à son époque et à la nôtre.

  • Dieu est un être personnel, exalté, un Père éternel. Il est notre Père.

  • Dieu le Père, Jésus-Christ et le Saint-Esprit sont des êtres séparés5.

  • Vous êtes plus qu’humain. Vous êtes enfants de Dieu, le Père éternel, et vous pouvez devenir comme lui6 si vous avez foi en son Fils, si vous vous repentez, recevez des ordonnances en commençant par le baptême, recevez le Saint-Esprit et persévérez jusqu’à la fin7.

  • L’Église de Jésus-Christ aujourd’hui est fondamentalement la même Église qu’il a organisée pendant son ministère sur la terre, telle qu’elle est décrite dans la Bible, avec des prophètes et des apôtres, les Prêtrises de Melchisédek et lévitique, des anciens, des grands prêtres, des diacres, des instructeurs, des évêques et des soixante-dix.

  • L’autorité de la prêtrise fut enlevée de la terre après la mort du Sauveur et de ses apôtres et fut rétablie à notre époque.

  • La révélation n’a pas cessé et les cieux ne sont pas fermés. De nos jours, Dieu parle aux prophètes et il vous parlera ainsi qu’à moi8.

  • Il y a autre chose après cette vie que seulement le ciel et l’enfer. Il y a des degrés de gloire et ce que nous faisons dans cette vie a beaucoup d’importance9.

  • Plus que de croire simplement au Christ, nous devons nous tourner vers lui dans chacune de nos pensées10, faire tout ce que nous faisons au nom du Fils11, toujours nous souvenir de lui et garder ses commandements […] afin d’avoir toujours son Esprit avec nous12.

  • Les milliards de personnes qui vivent et meurent sans l’Évangile et les ordonnances nécessaires au salut ne sont pas perdues. L’expiation du Christ permet à tout le genre humain d’« être sauvé en obéissant aux lois et aux ordonnances de l’Évangile13  » administrées aux vivants et aux morts14.

  • Tout n’a pas commencé à la naissance. Vous avez vécu auparavant en la présence de Dieu. Vous étiez son fils ou sa fille et vous vous êtes préparé pour cette expérience dans la condition mortelle15.

  • Le mariage et la famille ne sont pas des conventions des hommes valables seulement jusqu’à ce que la mort nous sépare. Ils sont destinés à être éternels grâce aux alliances que nous faisons avec Dieu. La famille est le modèle des cieux16.

Et ce ne sont là qu’une partie du flot de révélations déversées sur Joseph Smith. D’où tout cela est-il venu, ces révélations qui illuminent l’obscurité, dissipent le doute et qui ont inspiré et bonifié des millions de gens ? Qu’est-ce qui est le plus probable, qu’il ait tout imaginé tout seul ou qu’il ait reçu l’aide des cieux ? Les Écritures qu’il a publiées ont-elles l’air de venir d’un homme ou d’être les paroles de Dieu ?

Conclusion

Il n’y a pas de désaccord sur ce que Joseph Smith a accompli, seulement sur la façon dont il a fait ce qu’il a fait et pourquoi. Il n’y a pas beaucoup d’options. Il était soit un imposteur soit un prophète. Soit il a fait ce qu’il a fait seul soit il a eu l’aide des cieux. Considérez les faits, examinez toutes les évidences, toute la mosaïque de sa vie, pas seulement une seule pièce. Surtout, faites comme le jeune Joseph et « demandez […] à Dieu, qui donne à tous libéralement et sans reproche, et elle [vous] sera donnée17. » Ce n’est pas seulement la façon dont vous pouvez apprendre la vérité concernant le Livre de Mormon et Joseph Smith, c’est aussi le modèle à suivre pour savoir la vérité de toutes choses18.

Joseph Smith était un prophète de Dieu, comme Thomas S. Monson l’est aujourd’hui. Par l’intermédiaire de Joseph Smith, les clefs du royaume de Dieu sont à nouveau « remises à l’homme sur la terre, et […] l’Évangile roulera […] comme la pierre détachée de la montagne sans le secours d’aucune main […] jusqu’à remplir toute la terre19  ».

Dieu est notre Père éternel et Jésus est le Christ. Nous les adorons. Rien ne se compare à leurs créations, au plan du salut et au sacrifice expiatoire de l’Agneau de Dieu. Dans cette dispensation, nous réalisons le plan du Père et jouissons des fruits de l’Expiation seulement en obéissant aux lois et aux ordonnances de l’Évangile rétabli par l’intermédiaire de Joseph Smith. Je témoigne d’eux, Dieu le Père éternel, et Jésus-Christ, le Sauveur du monde. Et je le fais au nom de Jésus-Christ. Amen.