Manuel 2:
Administration de l’Église

Prêtrise d’Aaron

 

8.1 Définition et buts de la Prêtrise d’Aaron

La prêtrise est le pouvoir et l’autorité de Dieu. Elle est conférée à tous les membres masculins de l’Église qui sont dignes. Les détenteurs des clés de la prêtrise dirigent l’administration des ordonnances de l’Évangile, la prédication de l’Évangile et le gouvernement du royaume de Dieu sur la terre.

La Prêtrise d’Aaron détient « la clef du ministère d’anges et de l’Évangile préparatoire ; lequel Évangile est l’Évangile de repentir et de baptême, la rémission des péchés » (D&A 84:26-27 ; voir aussi D&A 13:1 ; 107:20). La Prêtrise d’Aaron a aussi « le pouvoir d’administrer les ordonnances extérieures » (D&A 107:14).

On trouvera d’autres renseignements sur les buts et les clés de la prêtrise au chapitre 2.

 8.1.1

Offices et devoirs de la Prêtrise d’Aaron

Les offices de la Prêtrise d’Aaron sont ceux de diacre, d’instructeur, de prêtre et d’évêque. Chaque office de la prêtrise a des droits et des responsabilités de service, notamment l’autorité d’administrer les ordonnances de la prêtrise. Vous trouverez des renseignements sur l’ordination aux offices de diacre, d’instructeur et de prêtre à la section 20.7.

Diacre

Les frères dignes peuvent recevoir la Prêtrise d’Aaron et être ordonnés diacres quand ils ont au moins douze ans. Le diacre a les responsabilités suivantes :

Il mène une vie juste et reste digne d’exercer la prêtrise. Il donne le bon exemple à ses camarades du collège et aux autres membres de l’Église.

Il distribue la Sainte-Cène (voir la section 20.4.3).

C’est un ministre permanent désigné pour « veiller sur Église » (D&A 84:111). Il doit aussi « avertir, expliquer, exhorter et enseigner et inviter tout le monde à venir au Christ » (D&A 20:59). Il a aussi la responsabilité de se lier d’amitié avec les membres de son collège et les autres jeunes gens, de prévenir les membres de l’Église des réunions, de prendre la parole lors des réunions, de faire connaître l’Évangile et de témoigner.

Il aide l’évêque à « administrer… les choses temporelles » (D&A 107:68). Cette responsabilité peut comprendre collecter les offrandes de jeûne, prendre soin des pauvres et des nécessiteux, entretenir l’église et ses espaces verts et être messager de l’évêque durant les réunions de l’Église.

Il participe à l’instruction du collège en étudiant activement l’Évangile.

Il aide l’épiscopat d’autres manières en rapport avec l’office de diacre. Il aide aussi les instructeurs « dans tous [leurs] devoirs dans l’Église… si l’occasion s’en présente » (D&A 20:57).

Instructeur

Un frère digne peut être ordonné instructeur quand il a au moins quatorze ans. L’instructeur a toutes les responsabilités du diacre. Il a également les responsabilités suivantes :

Il prépare la Sainte-Cène (voir la section 20.4.2).

Il doit « toujours veiller sur les membres de l’Église… être avec eux et… les fortifier » (D&A 20:53). Pour ce faire, il agit, entre autres, comme instructeur au foyer.

Il doit « veiller à ce qu’il n’y ait pas d’iniquité dans l’Église, ni de dureté réciproque, ni de mensonge, de calomnie ou de médisance » (D&A 20:54). Cette responsabilité signifie aussi être un artisan de paix et un exemple d’intégrité et de droiture.

Il doit « veiller à ce que les membres de l’Église se réunissent souvent et à ce que tous les membres fassent leur devoir » (D&A 20:55).

Il aide l’épiscopat d’autres manières en rapport avec l’office d’instructeur.

Prêtre

Un frère digne peut être ordonné prêtre quand il a au moins seize ans. Le prêtre a toutes les responsabilités du diacre et de l’instructeur. Il a également les responsabilités suivantes :

Il doit « prêcher, enseigner, expliquer, exhorter… rendre visite à chaque membre et… l’exhorter à prier à haute voix et en secret et à remplir tous ses devoirs de famille » (D&A 20:46-47).

Quand l’évêque l’y autorise, il baptise, confère la Prêtrise d’Aaron et ordonne des diacres, des instructeurs et des prêtres (voir D&A 20:46, 48).

Il peut administrer la Sainte-Cène en officiant à la table de Sainte-Cène et en faisant les prières de Sainte-Cène quand il y est autorisé (voir D&A 20:46, 77, 79 ; voir aussi la section 20.4.3 de ce manuel).

Il aide l’épiscopat d’autres manières en rapport avec l’office de prêtre.

Évêque

La section 8.3.1 décrit les responsabilités de l’évêque concernant la Prêtrise d’Aaron.

 8.1.2

Collèges de la Prêtrise d’Aaron

Un collège de la prêtrise est un groupe organisé de frères qui détiennent le même office de la prêtrise. Les buts principaux des collèges sont de servir autrui, d’édifier l’unité et la fraternité et d’enseigner aux membres la doctrine, les principes et les devoirs.

L’évêque organise les diacres en un collège pouvant compter jusqu’à douze membres, les instructeurs en un collège pouvant compter jusqu’à vingt-quatre membres et les prêtres en un collège pouvant compter jusqu’à quarante-huit membres (voir D&A 107:85-87). Si les membres d’un collège sont plus nombreux que cela, l’évêque peut diviser le collège. Avant de le faire, il tient compte de la taille qu’auraient les collèges, de la disponibilité des dirigeants et des effets que cela aurait sur les membres du collège.

Dans une paroisse ou une branche ayant peu de jeunes gens, les collèges de la Prêtrise d’Aaron peuvent se réunir pour l’instruction et les activités.

 8.1.3

Buts de la Prêtrise d’Aaron

Les jeunes gens sont dans une période de préparation et de croissance spirituelle. Par conséquent, les parents, l’épiscopat et les autres dirigeants de la Prêtrise d’Aaron aident chaque jeune homme à:

  1. 1.

    Se convertir à l’Évangile de Jésus-Christ et à mettre les enseignements en pratique.

  2. 2.

    Remplir fidèlement les appels de la prêtrise et à s’acquitter des responsabilités des offices de la prêtrise.

  3. 3.

    Rendre des services appréciables.

  4. 4.

    Se préparer à recevoir la Prêtrise de Melchisédek et les ordonnances du temple, et à en être digne.

  5. 5.

    Se préparer à faire une mission à plein temps honorable.

  6. 6.

    Faire le plus d’études possible.

  7. 7.

    Se préparer à devenir un mari et un père digne.

  8. 8.

    Respecter comme il convient les femmes, les jeunes filles et les enfants.

Les parents et les dirigeants aident les jeunes gens à atteindre ces objectifs lors des soirées familiales, de l’étude des Écritures en famille, des réunions, des activités et des entretiens, et en les encourageant à remplir les conditions du programme du Devoir envers Dieu (voir la section 8.12).

Les jeunes gens ne doivent pas réciter ces objectifs lors de leurs réunions ou activités.

 

8.10 Principes

Les principes fournissent une direction sûre pour fortifier et guider les membres de l’Église. En respectant les principes de l’Évangile, les jeunes gens rendront grandement service à l’Église et au monde. Ils seront aussi dignes de recevoir les ordonnances du temple.

Dans le livret Jeunes, soyez forts, la Première Présidence énonce les principes de l’Évangile et enseigne aux jeunes comment les appliquer. Chaque jeune homme doit avoir un exemplaire de Jeunes, soyez forts. Il doit souvent revoir les principes et évaluer la manière dont il les respecte.

Les consultants et consultants adjoints de collège doivent étudier les principes énoncés dans le livret et les vivre de manière exemplaire. Ils doivent trouver des manières d’enseigner et de souligner souvent ces principes dans les leçons et lors des activités d’échange, des camps, des conférences de la jeunesse et d’autres activités.

Les membres de l’épiscopat et les consultants de collège peuvent recommander aux parents d’étudier les principes de l’Évangile, de les vivre de manière exemplaire et d’en discuter avec leurs fils. Ils peuvent aussi recommander aux jeunes gens d’utiliser le livret Jeunes, soyez forts pour des leçons de soirée familiale et des discours.

 

8.11 Réunions de collège du dimanche

Les réunions de la prêtrise du dimanche commencent par une période d’ouverture pour les détenteurs de la Prêtrise de Melchisédek et de la Prêtrise d’Aaron, dirigée par un membre de l’épiscopat (voir la section 18.2.4).

Après la période d’ouverture, les détenteurs de la prêtrise assistent à la réunion de leur collège. Les collèges de la Prêtrise d’Aaron se réunissent normalement séparément. Toutefois, lorsqu’il y a peu de jeunes gens dans une paroisse ou une branche, les collèges peuvent se rassembler pour la leçon. Même lorsque les collèges se rassemblent, chacun doit être organisé et des dirigeants doivent être appelés et soutenus pour chaque collège. Lorsque c’est possible, chaque collège doit se réunir séparément et doit avoir une présidence complète et un secrétaire.

Les objectifs des réunions de collège sont de traiter les affaires du collège, d’apprendre les devoirs de la prêtrise et d’étudier l’Évangile de Jésus-Christ. Les dirigeants et les consultants de collège planifient les réunions en s’aidant de la prière pour atteindre ces objectifs. Ils recommandent aux membres du collège d’apporter, là où c’est possible, leurs propres exemplaires des Écritures en classe. Selon les besoins, pour certaines leçons, les dirigeants peuvent aussi demander aux jeunes gens d’apporter d’autres documents approuvés par l’Église.

Les présidents de collège président les réunions de collège s’il n’y a pas d’autorité présidente supérieure. Un membre de la présidence du collège ou un assistant du collège des prêtres les dirige. Si des collèges sont rassemblés, les assistants du collège des prêtres, le président du collège des instructeurs et le président du collège des diacres dirigent à tour de rôle.

Les leçons des réunions de collège sont habituellement données par les consultants ou consultants adjoints de collège. Ces frères peuvent se partager cette responsabilité selon les besoins. Les membres de l’épiscopat, les dirigeants de collège et les autres membres des collèges peuvent participer de temps en temps à l’enseignement. Quand des dirigeants ou membres des collèges enseignent, les consultants les aident à se préparer. Les personnes qui enseignent doivent suivre les principes de la section 5.5.4.

Les adultes qui détiennent un office de la Prêtrise d’Aaron sont membres du collège correspondant. Toutefois, ils se réunissent avec les anciens ou les grands prêtres pour la leçon du dimanche. L’évêque peut aussi inviter les détenteurs de la Prêtrise d’Aaron de dix-huit ans à assister aux réunions du collège des anciens.

Durant la période de réunion des collèges, les jeunes filles et les jeunes gens peuvent se réunir occasionnellement ensemble, à la demande de l’épiscopat.

 

8.12 Programme du Devoir envers Dieu.

Il est recommandé à tous les détenteurs de la Prêtrise d’Aaron de participer au programme du Devoir envers Dieu. Ce programme leur donne des occasions de se fortifier spirituellement, d’apprendre et de remplir leurs devoirs de la prêtrise, de se préparer à recevoir la Prêtrise de Melchisédek et à faire une mission à plein temps, de conserver une bonne santé et d’améliorer leurs relations avec autrui.

Les parents et les dirigeants incitent les jeunes gens à participer au programme dès qu’ils sont ordonnés à leur premier office de la prêtrise. Les jeunes gens continuent de se fixer des objectifs tout au long de leurs années dans la Prêtrise d’Aaron.

 

8.13 Activités

Les dirigeants et les consultants de collège planifient des activités basées sur les besoins et les centres d’intérêt des membres du collège. Ils s’efforcent particulièrement d’aller vers tous les jeunes gens, notamment ceux qui viennent de se joindre à l’Église et ceux qui ne sont pas pratiquants. Les activités peuvent aider les jeunes gens à atteindre leurs objectifs du programme du Devoir envers Dieu. Les dirigeants de collège doivent participer le plus possible à la planification et à la réalisation des activités.

Les projets d’activités de collège doivent être approuvés par un membre de l’épiscopat et suivre les directives du chapitre 13.

 8.13.1

Activités d’échange

La plupart des activités de collège se déroulent à un moment appelé Activités d’échange. Le terme échange suggère des expériences collectives au cours desquelles il y a un respect et un soutien mutuels et des occasions d’apprendre ensemble. Les activités d’échange doivent fournir aux jeunes des occasions variées de rendre service et de progresser spirituellement, socialement, physiquement et intellectuellement.

Les activités d’échange se tiennent généralement une fois par semaine. Si les conditions de transport ou d’autres restrictions ne le permettent pas, elles peuvent se tenir moins fréquemment, mais elles doivent se tenir au moins une fois par mois. Elles doivent durer d’une heure à une heure et demie et se tenir à d’autres moments que le dimanche ou le lundi soir.

Sous la direction de l’épiscopat, la présidence des Jeunes Gens supervise les activités d’échange pour les jeunes gens.

Les présidences de Jeunes Gens et de Jeunes Filles peuvent utiliser les activités d’échange pour préparer les activités de pieu ou multipieux (voir la section 13.3).

Thème annuel des activités d’échange

Chaque année, la Première Présidence annonce un thème pour les activités d’échange. Les dirigeants mettent l’accent sur ce thème durant la période d’ouverture des activités d’échange et lors des autres activités des jeunes.

Période d’ouverture

Les activités d’échange commencent habituellement par une brève période d’ouverture présidée par un membre de l’épiscopat. Les assistants de l’évêque au collège des prêtres et les membres de la présidence de la classe des Lauréoles dirigent à tour de rôle. Les dirigeants adultes préparent les jeunes dirigeants à cette responsabilité.

La période d’ouverture se compose d’un cantique et d’une prière ; il peut aussi y avoir des morceaux de musique et des occasions pour les jeunes de montrer leurs talents et de rendre leur témoignage.

Activités de collège et de classe ou activités communes

Après la période d’ouverture, les collèges de la Prêtrise d’Aaron et les classes de Jeunes Filles tiennent généralement des activités séparées. Lorsqu’il y a peu de jeunes gens dans une paroisse ou une branche, tous les jeunes gens peuvent se rassembler pour les activités. Les activités peuvent aussi être planifiées pour tout regroupement de collèges et de classes.

Les activités communes pour tous les jeunes gens et toutes les jeunes filles se tiennent normalement une fois par mois. Les membres du comité épiscopal des jeunes mettent au calendrier et planifient ces activités et en discutent lors de leurs réunions. Ces activités se déroulent sous la direction de l’épiscopat.

Voici quelques exemples d’activités qui conviennent : projets de service, musique, danse, théâtre, manifestations culturelles et sportives, découverte de métiers et activités de plein air.

 8.13.2

Discussions des jeunes avec l’épiscopat

Les discussions des jeunes avec l’épiscopat sont planifiées et réalisées par l’épiscopat. Ces discussions, qui se tiennent occasionnellement, donnent à l’épiscopat l’occasion d’aborder des sujets qui intéressent les jeunes et qui les fortifient spirituellement. Les sujets abordés dans Jeunes, soyez forts et dans Ancrés dans la foi conviennent particulièrement. L’épiscopat peut de temps en temps inviter des intervenants à y participer. Ces intervenants sont généralement des membres de la paroisse ou du pieu.

Les discussions des jeunes avec l’épiscopat peuvent se tenir avec tous les jeunes ensemble ou avec les jeunes d’un groupe d’âge. Elles peuvent se dérouler pendant les activités d’échange, le dimanche au moment des réunions de collège et des classes des Jeunes Filles ou à un autre moment qui n’impose pas une charge indue aux familles. L’épiscopat décide de leur fréquence. Elles sont planifiées lors des réunions du comité épiscopal des jeunes.

 8.13.3

Soirée des principes

La soirée des principes est une activité particulière qui met l’accent sur les valeurs morales et les objectifs éternels. Elle incite les jeunes gens à mettre en pratique les principes énoncés dans Jeunes, soyez forts, qui les rapprocheront du Sauveur.

Cette activité se tient une fois par an, ou plus souvent si nécessaire, habituellement durant une activité d’échange. Elle peut avoir lieu au niveau d’un collège, de la paroisse, de plusieurs paroisses ou du pieu. Selon la façon dont le sujet est présenté, cette activité peut concerner tout regroupement de collèges de la Prêtrise d’Aaron. Elle peut aussi concerner les mères, les pères, les mères et les pères ensemble, et les jeunes filles.

 8.13.4

Scoutisme

Dans les régions où le scoutisme est autorisé par l’Église, les collèges peuvent participer à des activités de scoutisme durant les activités d’échange. Le scoutisme doit aider les jeunes gens à mettre en pratique les principes de l’Évangile qu’ils apprennent le dimanche.

Chaque membre de l’épiscopat supervise le programme de scoutisme pour le collège de la Prêtrise d’Aaron dont il a la charge. Les membres de la présidence des Jeunes Gens sont en général dirigeants scouts. L’épiscopat peut aussi appeler les consultants adjoints de collège comme dirigeants scouts, auquel cas les membres de la présidence des Jeunes Gens sont alors appelés comme dirigeants scouts adjoints.

Dans chaque collège, l’évêque nomme généralement le président du collège, ou l’un de ses assistants dans le collège des prêtres, à remplir le poste de jeune dirigeant dans le programme de scoutisme. Il peut toutefois nommer d’autres jeunes gens comme jeunes dirigeants scouts.

Dans les régions où le scoutisme est autorisé par l’Église, les jeunes gens de douze à quinze ans doivent y être inscrits. Les jeunes gens de seize et dix-sept ans doivent y être inscrits s’ils sont en train d’acquérir des distinctions ou si le président de pieu ou l’évêque décide de patronner un programme de scoutisme pour les jeunes gens de cet âge-là.

Tous les dirigeants scouts adultes doivent s’inscrire avant de prendre leurs fonctions et doivent être bien formés à leurs responsabilités. Aux États-Unis, les dirigeants adultes inscrits sont couverts par l’assurance de Responsabilité des Boy Scouts of America.

L’Église paye tout ou partie des frais d’inscription des jeunes gens et des dirigeants adultes au scoutisme. L’Église paye aussi l’enregistrement de l’unité. Les frais d’inscription et d’enregistrement sont payés par le compte-chèques général du pieu. L’Église fournit ces fonds en plus de l’allocation budgétaire.

L’épiscopat organise un comité scout de paroisse pour veiller à ce que le scoutisme fonctionne convenablement comme activité de soutien pour les collèges de la Prêtrise d’Aaron.

Quand il y a peu de jeunes gens, on peut organiser une troupe scoute pour plusieurs paroisses et branches ou, dans certains cas, pour tout un pieu ou district.

On trouvera des renseignements sur le financement du scoutisme à la section 8.13.7. On trouvera d’autres renseignements sur le scoutisme dans le Manuel d’instructions du scoutisme.

 8.13.5

Activités de pieu et multipieux

Voir la section 13.3.

 8.13.6

Conférence de la jeunesse

Voir la section 13.4.

 8.13.7

Financement des activités

Le financement des activités de la Prêtrise d’Aaron, notamment des activités de scoutisme dans les régions où il est autorisé par l’Église, doit être assuré par le budget de paroisse (voir la section 13.2.8).

Financement d’un camp annuel ou d’une activité similaire

Si le budget de paroisse n’a pas assez de fonds pour payer un camp scout annuel de longue durée ou une activité similaire pour les jeunes gens, les dirigeants peuvent demander aux participants d’en payer une partie ou la totalité. Si les fonds apportés par les participants ne suffisent pas, l’évêque peut autoriser une activité de levée de fonds de groupe par an dans le respect des règles de la section 13.6.8.

Les dépenses ou les déplacements pour un camp annuel ou une activité similaire ne doivent en aucun cas être excessifs. Le manque de fonds personnels ne doit pas non plus empêcher un membre d’y participer.

Financement du matériel et des fournitures

Si possible, le matériel et les fournitures dont la paroisse a besoin pour les camps annuels des jeunes sont achetés avec les fonds du budget de paroisse. Si ces fonds ne suffisent pas, l’évêque peut autoriser une activité de levée de fonds de groupe par an dans le respect des règles de la section 13.6.8.

Le matériel et les fournitures achetés avec les fonds de l’Église, provenant soit du budget de paroisse soit d’une activité de levée de fonds, sont réservés à l’usage de l’Église. Ils ne sont pas destinés à l’usage personnel d’individus ou de familles.

On ne peut pas utiliser les fonds de l’Église pour acheter des uniformes pour des personnes.

 

8.14 Enseignement des techniques de direction et des qualités de dirigeant

Les consultants et consultants adjoints de collège enseignent les techniques de direction et les qualités de dirigeant en travaillant avec les présidences de collège et le comité épiscopal des jeunes, en aidant les jeunes gens à planifier et à réaliser des activités et en les aidant à se rendre mutuellement service. À ce sujet, les consultants et consultants adjoints peuvent se référer au chapitre 3 de ce manuel.

 

8.15 Direction de la Prêtrise d’Aaron de pieu

 8.15.1

Présidence de pieu

Les membres de la présidence de pieu supervisent la Prêtrise d’Aaron dans le pieu. Dans le cadre de cette responsabilité, ils enseignent aux évêques leur devoir de présider la Prêtrise d’Aaron dans leur paroisse.

Le président de pieu charge un de ses conseillers de superviser l’organisation des Jeunes Gens de pieu et le scoutisme dans le pieu (ou les autres activités de pieu pour les jeunes gens dans les régions où le scoutisme n’est pas autorisé par l’Église). Dans les régions où le scoutisme est autorisé par l’Église, ce conseiller doit être bien formé à ses responsabilités en matière de scoutisme.

On trouvera plus de renseignements sur les responsabilités de la présidence de pieu à la section 15.1. On trouvera plus de renseignements sur le scoutisme dans le Manuel d’instructions du scoutisme.

 8.15.2

Membre du grand conseil chargé des Jeunes Gens de pieu

Le président de pieu charge un membre du grand conseil de travailler avec la présidence des Jeunes Gens de pieu. Les responsabilités du membre du grand conseil sont décrites à la section 15.3.

 8.15.3

Présidence des Jeunes Gens de pieu

Les responsabilités de la présidence des Jeunes Gens de pieu sont décrites à la section 15.4.1.

 8.15.4

Secrétaire des Jeunes Gens de pieu

Les responsabilités du secrétaire des Jeunes Gens de pieu sont décrites à la section 15.4.2.

 8.15.5

Comité de la Prêtrise d’Aaron et des Jeunes Filles de pieu

Le président de pieu charge un conseiller de présider le comité de la Prêtrise d’Aaron et des Jeunes Filles de pieu. Les autres membres du comité sont les membres du grand conseil chargés des organisations des Jeunes Gens et des Jeunes Filles de pieu, la présidence et le secrétaire des Jeunes Gens de pieu et la présidence et la secrétaire des Jeunes Filles de pieu.

La présidence de pieu peut demander à des jeunes d’assister aux réunions du comité, si nécessaire. Les jeunes doivent être inclus autant que possible dans la planification et la réalisation des activités comme les conférences de la jeunesse, les bals, les veillées spirituelles et les manifestations multipieux. Ils peuvent aussi participer à des discussions sur les difficultés rencontrées par les jeunes du pieu.

 

8.16 Adaptation de l’organisation des Jeunes Gens aux besoins locaux

Dans une paroisse ou une branche ayant peu de jeunes gens, les collèges de la Prêtrise d’Aaron peuvent se réunir pour l’enseignement (voir la section 8.11). Ils peuvent aussi se réunir pour les activités.

S’il y a peu de dirigeants adultes dans une paroisse ou une branche, la présidence des Jeunes Gens peut enseigner les leçons du dimanche et gérer le programme d’activités sans consultant adjoint. Dans une toute petite unité, le président des Jeunes Gens peut être le seul dirigeant adulte dans l’organisation des Jeunes Gens. Dans ce cas, il donne les leçons du dimanche et supervise les activités pour tous les jeunes gens. Quand c’est possible, des conseillers et un secrétaire doivent être appelés.

Comme il est souvent bénéfique pour les jeunes de se retrouver dans de plus grands groupes, les jeunes gens et les jeunes filles de deux petites paroisses ou branches ou plus peuvent se réunir occasionnellement pour des activités communes. Si des paroisses ou branches voisines ont peu de jeunes gens, les évêques et présidents de branche peuvent autoriser les jeunes gens à se réunir pour des activités hebdomadaires. En réfléchissant à ces possibilités, les évêques et présidents de branche prennent en compte des facteurs comme les distances et les coûts de transport.

Dans un petit pieu ou un petit district, le président des Jeunes Gens peut être le seul dirigeant des Jeunes Gens de pieu ou de district. Quand c’est possible, des conseillers et un secrétaire doivent être appelés.

On trouvera des renseignements généraux sur l’adaptation aux besoins locaux au chapitre 17.

 

8.17 Directives et règles supplémentaires

 8.17.1

Jeunes de moins de quatorze ans aux conférences de la jeunesse et aux bals

Les jeunes de moins de quatorze ans ne participent habituellement pas aux conférences de la jeunesse ni aux bals qui ont lieu à d’autres moments que l’activité d’échange régulière (voir la section 13.6.14). Les camps de nuit et les camps scouts de longue durée sont des exceptions à cette directive.

 8.17.2

Ancrés dans la foi : Manuel de référence sur l’Évangile

L’Église a publié Ancrés dans la foi : Manuel de référence sur l’Évangile pour accompagner l’étude des Écritures et des enseignements des prophètes modernes. Les membres de l’épiscopat ou les consultants de collège s’assurent que chaque jeune homme en a un exemplaire. Les jeunes gens peuvent utiliser ce livre pour étudier et appliquer les principes de l’Évangile, préparer des discours, donner des cours et répondre à des questions sur l’Église.

 8.17.3

Jeunes gens d’autres confessions

Les jeunes gens d’autres confessions qui acceptent de respecter les principes de l’Église doivent être cordialement accueillis et invités à participer aux activités des jeunes. Les dépenses liées à leur participation doivent être prises en charge comme pour les jeunes gens qui sont membres de l’Église. Quand ces jeunes gens participent au scoutisme, leurs parents peuvent faire des dons pour participer au financement des activités.

 8.17.4

Jeunes gens handicapés

Les jeunes gens handicapés font normalement partie de leur collège. Des exceptions peuvent être faites avec l’approbation des parents et de l’épiscopat.

On trouvera des renseignements sur la manière de comprendre, d’intégrer et d’instruire les jeunes gens handicapés à la section 21.1.26 et sur le site disabilities.lds.org.