Manuel 2 :
Administration de l’Église

8. Prêtrise d’Aaron

 

8.13 Activités

Les dirigeants et les consultants de collège planifient des activités basées sur les besoins et les centres d’intérêt des membres du collège. Ils s’efforcent particulièrement d’aller vers tous les jeunes gens, notamment ceux qui viennent de se joindre à l’Église et ceux qui ne sont pas pratiquants. Les activités peuvent aider les jeunes gens à atteindre leurs objectifs du programme du Devoir envers Dieu. Les dirigeants de collège doivent participer le plus possible à la planification et à la réalisation des activités.

Les projets d’activités de collège doivent être approuvés par un membre de l’épiscopat et suivre les directives du chapitre 13.

 8.13.1

Activités d’échange

La plupart des activités de collège se déroulent à un moment appelé Activités d’échange. Le terme échange suggère des expériences collectives au cours desquelles règnent le respect et le soutien mutuels, et des occasions d’apprentissage en commun. Les activités d’échange doivent donner aux jeunes des occasions variées de se rendre mutuellement service et de se développer spirituellement, socialement, physiquement et intellectuellement.

L’activité d’échange a en général lieu une fois par semaine. Si les déplacements ou d’autres difficultés rendent la chose impossible, l’activité d’échange peut avoir lieu moins souvent mais au moins une fois par mois. Elle doit durer de une heure à une heure et demie et doit avoir lieu un autre jour que le dimanche et un autre soir que le lundi.

Sous la direction de l’épiscopat, la présidence des Jeunes Gens supervise les activités d’échange pour les jeunes gens.

Les présidences de Jeunes Gens et de Jeunes Filles peuvent utiliser les activités d’échange pour préparer les activités de pieu ou multipieux (voir la section 13.3).

Thème annuel des activités d’échange

Tous les ans, la Première Présidence annonce le thème des activités d’échange. Les dirigeants mettent l’accent sur ce thème durant la période d’ouverture des activités d’échange et lors des autres activités des jeunes.

Période d’ouverture

L’activité d’échange commence habituellement par une brève période d’ouverture sous la présidence d’un membre de l’épiscopat. Les assistants du collège des prêtres et les membres de la présidence de la classe des Lauréoles dirigent à tour de rôle. Les dirigeants adultes préparent les jeunes dirigeants à cette responsabilité.

La période d’ouverture se compose d’un cantique et d’une prière ; il peut aussi y avoir des morceaux de musique et des occasions pour les jeunes de montrer leurs talents et de rendre leur témoignage.

Activités de collège et de classe ou activités mixtes

Après la période d’ouverture, les collèges de la Prêtrise d’Aaron et les classes des Jeunes Filles ont en général des activités séparées. Lorsqu’il y a peu de jeunes gens dans une paroisse ou une branche, tous les jeunes gens peuvent se rassembler pour les activités. Les activités peuvent aussi être planifiées pour regrouper n’importe quels collèges et classes.

Des activités mixtes pour tous les jeunes gens et jeunes filles ont normalement lieu une fois par mois. Les membres du comité épiscopal des jeunes mettent au calendrier, planifient et examinent ces activités dans leurs réunions. Les activités ont lieu sous la direction de l’épiscopat.

Voici quelques exemples d’activités qui conviennent : projets de service, musique, danse, théâtre, manifestations culturelles et sportives, découverte de métiers et activités de plein air.

 8.13.2

Discussions des jeunes avec l’épiscopat

Les discussions des jeunes avec l’épiscopat sont planifiées et réalisées par celui-ci. Ces discussions, qui ont lieu de temps en temps, donnent l’occasion à l’épiscopat de traiter de sujets qui intéressent les jeunes et les fortifient spirituellement. Les sujets abordés dans les guides Jeunes, soyez forts et Ancrés dans la foi conviennent particulièrement. L’épiscopat peut de temps en temps inviter des intervenants. Ceux-ci sont généralement des membres de la paroisse ou du pieu.

Les discussions des jeunes avec l’épiscopat peuvent avoir lieu avec tous les jeunes ou uniquement avec ceux d’un certain groupe d’âge. Elles peuvent se dérouler pendant les activités d’échange, le dimanche au moment des réunions de collège et des classes des Jeunes Filles ou à un autre moment qui n’impose pas une charge indue aux familles. L’épiscopat décide de leur fréquence. Elles sont programmées au cours du comité épiscopal des jeunes.

 8.13.3

Soirées des principes

La soirée des principes est une activité particulière qui met l’accent sur les valeurs morales et les objectifs éternels. Ils incitent les jeunes gens à mettre en pratique les principes énoncés dans Jeunes, soyez forts, qui les rapprocheront du Sauveur.

Cette manifestation a lieu une fois par an, ou plus souvent si nécessaire, pendant l’activité d’échange. Elle peut avoir lieu au niveau d’un collège, de la paroisse, de plusieurs paroisses ou du pieu. Selon la façon dont le sujet est présenté, cette activité peut concerner tout regroupement de collèges de la Prêtrise d’Aaron. Elle peut aussi concerner les mères, les pères, les mères et les pères ensemble, et les jeunes filles.

 8.13.4

Scoutisme

Dans les régions où le scoutisme est autorisé par l’Église, les collèges peuvent participer à des activités de scoutisme durant les activités d’échange. Le scoutisme doit aider les jeunes gens à mettre en pratique les principes de l’Évangile qu’ils apprennent le dimanche.

Chaque membre de l’épiscopat supervise le programme de scoutisme pour le collège de la Prêtrise d’Aaron dont il a la charge. Les membres de la présidence des Jeunes Gens sont en général dirigeants scouts. L’épiscopat peut aussi appeler les consultants adjoints de collège comme dirigeants scouts, auquel cas les membres de la présidence des Jeunes Gens sont alors appelés comme dirigeants scouts adjoints.

Dans chaque collège, l’évêque nomme généralement le président du collège, ou l’un de ses assistants dans le collège des prêtres, à remplir l’appel de jeune dirigeant dans le programme de scoutisme. Il peut toutefois nommer d’autres jeunes gens comme dirigeants scouts de jeunes.

Dans les régions où le scoutisme est autorisé par l’Église, les jeunes gens de douze à quinze ans doivent y être inscrits. Les jeunes gens de seize et dix-sept ans doivent y être inscrits s’ils sont en train d’acquérir des distinctions ou si le président de pieu ou l’évêque décide de patronner un programme de scoutisme pour les jeunes gens de cet âge-là.

Tous les dirigeants scouts adultes doivent s’inscrire avant de prendre leurs fonctions et doivent être bien formés à leurs responsabilités. Aux États-Unis, les dirigeants adultes inscrits sont couverts par l’assurance de Responsabilité des « Boy Scouts of America ».

L’Église paye tout ou partie des frais d’inscription des jeunes gens et des dirigeants adultes au scoutisme. L’Église paye aussi l’enregistrement de l’unité. Les frais d’inscription et d’enregistrement sont payés par le compte-chèques général du pieu. L’Église fournit ces fonds en plus de l’allocation budgétaire.

L’épiscopat organise un comité scout de paroisse pour veiller à ce que le scoutisme fonctionne convenablement comme activité de soutien pour les collèges de la Prêtrise d’Aaron.

Quand il y a peu de jeunes gens, on peut organiser une troupe scoute pour plusieurs paroisses et branches et dans certains cas pour tout un pieu ou district.

On trouvera des renseignements sur le financement du scoutisme à la section 8.13.7. On trouvera d’autres renseignements sur le scoutisme dans le Manuel d’instructions du scoutisme.

 8.13.5

Activités de pieu et multipieux

Voir la section 13.3.

 8.13.6

Conférence de la jeunesse

Voir la section 13.4.

 8.13.7

Financement des activités

Le financement des activités de la Prêtrise d’Aaron, dont des activités de scoutisme dans les régions où il est autorisé par l’Église, doit être assuré par le budget de paroisse (voir la section 13.2.8).

Financement d’un camp annuel ou d’une activité similaire

Si le budget de paroisse n’a pas assez de fonds pour payer un camp scout annuel de longue durée ou une activité similaire pour les jeunes gens, les dirigeants peuvent demander aux participants d’en payer une partie ou la totalité. Si les fonds apportés par les participants ne suffisent pas, l’évêque peut autoriser une activité de levée de fonds de groupe par an dans le respect des règles de la section 13.6.8.

Les dépenses ou les déplacements pour un camp annuel ou une activité similaire ne doivent en aucun cas être excessifs. Le manque de fonds personnels ne doit pas non plus empêcher un membre d’y participer.

Financement du matériel et des fournitures

Si possible, le matériel et les fournitures dont la paroisse a besoin pour les camps annuels des jeunes sont achetés avec son budget. Si les fonds apportés par les participants ne suffisent pas, l’évêque peut autoriser une activité de levée de fonds de groupe par an dans le respect des règles de la section 13.6.8.

Le matériel et les fournitures achetés avec les fonds de l’Église, qu’ils proviennent de l’allocation budgétaire de paroisse ou d’une activité de levée de fonds, sont réservés à l’usage de l’Église. Ils ne sont pas destinés à l’usage de personnes privées ou de familles.

Les fonds de l’Église ne doivent pas être utilisés pour acheter des uniformes pour des personnes.