Manuel 2:
Administration de l’Église

 

1.3 Fonder une famille éternelle

La famille est essentielle au plan de Dieu, qui permet aux relations familiales de perdurer au-delà de la tombe. Si nous les respectons fidèlement, les ordonnances et les alliances sacrées du temple nous aident à retourner en la présence de Dieu, unis éternellement à notre famille.

 1.3.1

Mari et femme

Seules les personnes qui auront respecté fidèlement l’Évangile de Jésus-Christ et qui auront été scellées à un conjoint éternel pourront atteindre l’exaltation dans le plus haut degré du royaume céleste.

Le scellement du mari et de la femme pour le temps et l’éternité par l’autorité de la prêtrise (également appelé mariage au temple) est une bénédiction et une obligation sacrée que tous doivent s’efforcer de recevoir. C’est le fondement de la famille éternelle.

Par nature, les esprits masculin et féminin se complètent l’un l’autre. Il est prévu que les hommes et les femmes progressent ensemble vers l’exaltation.

Le Seigneur a commandé au mari et à la femme de s’attacher l’un à l’autre (voir Genèse 2:24 ; D&A 42:22). Dans ce commandement, le mot s’attacher signifie être complètement dévoué et fidèle à quelqu’un. Les conjoints s’attachent à Dieu et l’un à l’autre en se servant, en s’aimant et en respectant leurs alliances dans la fidélité complète l’un envers l’autre et envers Dieu (voir D&A 25:13).

Les conjoints doivent devenir un en fondant leur famille sur une vie juste. Une fois mariés, les saints des derniers jours laissent derrière eux leur vie de célibataires et accordent à leur mariage la toute première priorité dans leur vie. Ils ne permettent à aucune autre personne ni à aucun autre intérêt d’avoir la priorité sur le respect des alliances qu’ils ont faites avec Dieu et l’un envers l’autre. Toutefois, les conjoints continuent d’aimer et de soutenir leurs parents et leurs frères et sœurs tout en se concentrant sur leur propre famille. De même, les parents sages sont conscients que leurs responsabilités familiales continuent pendant toute leur vie dans un esprit d’amour et d’encouragement.

L’unité dans le mariage nécessite un partenariat complet. Par exemple, Adam et Ève ont travaillé ensemble, ont prié et adoré Dieu ensemble, ont fait des sacrifices ensemble, ont enseigné ensemble l’Évangile à leurs enfants et ont pleuré ensemble sur leurs enfants égarés (voir Moïse 5:1, 4, 12, 27). Ils étaient unis l’un à l’autre et à Dieu.

 1.3.2

Parents et enfants

« Le premier commandement que Dieu a donné à Adam et Ève concernait leur potentiel de parents, en tant que mari et femme… Le commandement que Dieu a donné à ses enfants de se multiplier et de remplir la terre reste en vigueur » (« La famille : Déclaration au monde »). En vertu du dessein divin, l’homme et la femme sont tous deux essentiels pour amener des enfants dans la condition mortelle et fournir le meilleur cadre pour élever des enfants.

L’abstinence sexuelle complète avant le mariage et la fidélité totale dans le mariage protègent la sainteté de cette responsabilité sacrée. Parents et dirigeants de la prêtrise et des auxiliaires doivent faire tout leur possible pour appuyer cet enseignement.

Les dirigeants de l’Église ont enseigné, au sujet du rôle du père et de la mère : « Le père doit présider sa famille dans l’amour et la droiture, et a la responsabilité de pourvoir aux besoins vitaux et à la protection de sa famille. La mère a pour première responsabilité d’élever ses enfants. Dans ces responsabilités sacrées, le père et la mère ont l’obligation de s’aider en qualité de partenaires égaux » (« La famille : Déclaration au monde »). Lorsqu’il n’y a pas de père au foyer, la mère préside la famille.

Dieu a donné aux parents la responsabilité « d’élever leurs enfants dans l’amour et la droiture, de subvenir à leurs besoins physiques et spirituels, et de leur apprendre à s’aimer et à se servir les uns les autres, à observer les commandements de Dieu et à être des citoyens respectueux des lois, où qu’ils vivent » (« La famille : Déclaration au monde » ; voir aussi Mosiah 4:14–15).

Les parents avisés apprennent à leurs enfants à appliquer le pouvoir guérisseur, réconciliateur et fortifiant de l’Expiation dans leur famille. De même que le péché, les faiblesses de la condition mortelle, les blessures émotionnelles et la colère séparent les enfants de Dieu de leur Père, de même ces problèmes peuvent aussi diviser les membres de la famille. Chaque membre de la famille a la responsabilité de s’efforcer de réaliser l’unité familiale. Les enfants qui apprennent à s’efforcer de réaliser l’unité au foyer réussiront plus facilement à le faire à l’extérieur.

 1.3.3

Membres de l’Église non mariés

Tous les membres, même ceux qui ne se sont jamais mariés ou qui n’ont pas de famille dans l’Église, doivent faire tout leur possible pour atteindre l’idéal de la famille éternelle. Cela signifie se préparer à être un conjoint digne et une mère ou un père aimant. Dans certains cas, il faudra attendre l’au-delà pour obtenir ces bénédictions mais le but suprême est le même pour tous.

Les membres fidèles dont la situation ne leur permet pas de se marier avec un conjoint éternel et d’avoir des enfants dans cette vie recevront dans l’éternité toutes les bénédictions promises, à condition de respecter les alliances qu’ils ont faites avec Dieu.