Manuel 2:
Administration de l’Église

 

11.8 Directives et règles supplémentaires

 11.8.1

Hommes travaillant à la Primaire

Lorsqu’ils envisagent d’appeler des membres pour travailler à la Primaire, l’épiscopat et la présidence de la Primaire doivent se rappeler l’influence positive des hommes dignes de la paroisse. Les enfants, en particulier ceux qui n’ont pas des détenteurs de la prêtrise dignes chez eux, ont besoin de voir l’exemple de détenteurs de la prêtrise justes et aimants. Les hommes peuvent être instructeurs, directeurs de la musique, pianistes, dirigeants des journées d’activité et dirigeants scouts. Ils peuvent aussi aider à la garderie.

Lorsque des hommes sont chargés d’instruire des enfants, au moins deux adultes responsables doivent toujours être présents. Ces deux adultes peuvent être deux hommes, un mari et sa femme ou deux membres de la même famille. Dans les petites branches, s’il n’est pas faisable d’avoir deux instructeurs dans une salle de classe, un membre de la présidence de la Primaire visite et surveille toutes les classes enseignées par un homme seulement.

 11.8.2

Services de baptême pour les enfants inscrits de huit ans

Voir 20.3.4.

 11.8.3

Témoignages à la Primaire

Les parents, les dirigeants de la Primaire et les instructeurs rendent des témoignages simples et directs lorsqu’ils enseignent pour aider les enfants à apprendre ce qu’est un témoignage et comment l’exprimer.

Les réunions de témoignage sont déconseillées à la Primaire. Cependant, les parents, les dirigeants de la Primaire et les instructeurs peuvent donner d’autres occasions de rendre témoignage. Par exemple, les enfants peuvent rendre leur témoignage lorsqu’ils font une leçon à la soirée familiale ou un discours pendant la période d’échange. Ces occasions aident les enfants à se préparer à rendre témoignage à la réunion de jeûne et de témoignage quand ils sont suffisamment grands pour le faire sans l’aide de leurs parents, leur frère, leur sœur ou quelqu’un d’autre.

 11.8.4

Incitation à la révérence

La révérence est une expression d’amour et de respect envers notre Père céleste et Jésus-Christ. Les dirigeants de la Primaire et les instructeurs aident les enfants à comprendre ce qu’est la révérence et comment agir avec révérence. Ils incitent à la révérence par l’exemple. Ils incitent aussi à la révérence en venant à l’église prêts à enseigner en s’appuyant sur les Écritures et à utiliser des aides visuelles et des activités d’apprentissages qui sollicitent l’influence du Saint-Esprit.

 11.8.5

Représentation de la Divinité dans les jeux de rôle

Les dirigeants et les instructeurs préservent la révérence avec soin lorsqu’ils choisissent de mettre en place des jeux de rôle, particulièrement lorsqu’ils font jouer des événements sacrés. Dieu le Père et le Saint-Esprit ne doivent pas être représentés de quelque façon que ce soit. Le Sauveur ne doit pas être représenté par des enfants, sauf dans une crèche. On trouvera des directives supplémentaires à la section 13.6.15.

 11.8.6

Enfants ayant des besoins particuliers

Lorsqu’un enfant a une maladie de longue durée, un handicap ou d’autres besoins particuliers, les dirigeants de la Primaire consultent les dirigeants de la prêtrise et les parents de l’enfant pour voir quelle aide apporter.

Les enfants ayant un handicap font normalement partie de leur classe de la Primaire. Si nécessaire et si possible, un instructeur supplémentaire peut être appelé pour assister au cours avec eux ou pour les instruire séparément. Si la maladie ou le handicap oblige l’enfant à rester chez lui, les instructeurs de la Primaire peuvent aider les membres de sa famille à lui donner les leçons de la Primaire. L’enfant est inscrit à la Primaire avec son groupe d’âge et l’instructeur l’indique comme présent quand une leçon est donnée.

Les enfants qui ont un handicap ou des besoins particuliers quittent normalement la Primaire lorsqu’ils ont douze ans.

On trouvera des renseignements sur la façon de comprendre, d’intégrer et d’instruire les enfants handicapés à la section 21.1.26 et sur le site disabilities.lds.org.

 11.8.7

Finances

Les activités pour tous les aspects de la Primaire – notamment la garderie, les journées d’activités et le scoutisme – sont financées par le budget de paroisse. Les fournitures achetées pour les activités, les cours ou les réunions de la Primaire appartiennent à la paroisse. Elles ne sont pas pour l’usage du personnel de la Primaire ou des membres de leur famille.

Si le budget de paroisse n’a pas les fonds nécessaires pour financer un camp de jour annuel ou une activité similaire pour les enfants de huit à onze ans, les dirigeants peuvent demander aux participants d’en payer une partie ou l’intégralité. Les dépenses ou les déplacements pour un camp de jour annuel ou une activité similaire ne doivent en aucun cas être excessifs. Le manque de fonds personnels ne doit pas non plus empêcher un membre d’y participer.

Les fonds de l’Église ne doivent pas servir à acheter d’uniformes personnels.

On trouvera des renseignements supplémentaires sur le financement des activités à la section 13.2.8.