Manuel 2:
Administration de l’Église

 

9.5 Visites d’enseignement

Les visites d’enseignement donnent aux femmes l’occasion de veiller les unes sur les autres, de se fortifier et de s’instruire mutuellement. Par les visites d’enseignement, la présidente de la Société de Secours aide l’évêque à relever et à résoudre les besoins à court et long terme des sœurs et de leur famille.

Les membres de la présidence de la Société de Secours enseignent aux instructrices visiteuses comment prendre soin et se souvenir les unes des autres, veiller les unes sur les autres et se fortifier mutuellement. Les membres de la présidence peuvent dispenser cet enseignement lors d’une leçon de premier dimanche du mois ou d’une autre réunion de la Société de Secours.

Les instructrices visiteuses ne sont ni soutenues ni mises à part.

 9.5.1

Responsabilités des instructrices visiteuses

Les instructrices visiteuses apprennent sincèrement à connaître et à aimer chacune des sœurs, les aident à fortifier leur foi et leur rendent service. Elles recherchent l’inspiration pour savoir comment répondre aux besoins spirituels et temporels de chacune des sœurs auxquelles elles doivent rendre visite.

Prenant en compte les besoins et la situation de chaque sœur, les instructrices visiteuses prennent régulièrement contact (une fois par mois si possible) avec les sœurs dont elles sont chargées. Quand il n’est pas possible de leur rendre visite, les instructrices visiteuses peuvent téléphoner, envoyer des lettres ou des courriels ou utiliser d’autres moyens pour veiller sur les sœurs et les fortifier.

Lorsque c’est approprié, les instructrices visiteuses donnent un message de l’Évangile. Ce message peut être tiré du message mensuel des instructrices visiteuses publié dans Le Liahona et des Écritures.

Les instructrices visiteuses rendent des services compatissants en cas de maladie, de deuil et dans d’autres situations particulières. Elles aident la présidente de la Société de Secours à coordonner l’aide à court et à long termes quand on le leur demande.

 9.5.2

Organisation des visites d’enseignement

Ce sont l’évêque et la présidence de la Société de Secours qui déterminent la structure des visites d’enseignement dans la paroisse après avoir prié et réfléchi aux besoins et aux situations locales. Là où c’est possible, la présidence répartit les sœurs par équipes de deux. Du fait que les visites d’enseignement se concentrent sur les sœurs individuellement, les dirigeantes de la Société de Secours n’organisent pas les femmes en groupes pour ces visites.

Pour organiser les visites d’enseignement, les membres de la présidence de la Société de Secours prient et parlent des besoins individuels et des besoins des familles. Elles veillent particulièrement à prendre soin des sœurs suivantes : Les sœurs qui arrivent des Jeunes Filles, les sœurs célibataires, les nouveaux membres de la paroisse, les nouvelles converties, les sœurs récemment mariées, les membres non pratiquants et les autres personnes ayant des besoins particuliers. Elles prennent aussi en considération des éléments tels que les distances, les transports et la sécurité.

En fonction de tout cela, elles attribuent des instructrices visiteuses à chaque sœur de la paroisse. Elles demandent l’approbation de l’évêque pour chaque équipe.

Avec l’approbation de l’évêque et dans des cas exceptionnels, les dirigeants de la Prêtrise de Melchisédek et les dirigeantes de la Société de Secours peuvent demander à des conjoints de faire équipe quand des visites doivent être faites par un couple. Les couples font rapport de ces visites comme enseignement au foyer et visites d’enseignement. Normalement les jeunes parents ne reçoivent pas cette tâche parce qu’il leur faudrait tous les deux laisser leurs enfants.

 9.5.3

Adaptation des visites d’enseignement aux besoins locaux

Dans une paroisse ayant peu de possibilités, les dirigeantes peuvent adapter les visites d’enseignement pour que les sœurs ayant les plus grands besoins reçoivent toujours une visite mensuelle.

Avec l’approbation de l’évêque, les dirigeants de la Prêtrise de Melchisédek et les dirigeantes de la Société de Secours peuvent temporairement n’attribuer que des instructeurs au foyer ou que des sœurs visiteuses à certaines familles. Dans certains cas, les dirigeants peuvent demander aux instructeurs au foyer de rendre visite à une famille un mois et aux sœurs visiteuses de rendre visite aux membres de la Société de Secours de cette famille le mois suivant.

Avec l’approbation du président de mission, les dirigeants peuvent demander aux sœurs missionnaires à plein temps de participer aux visites d’enseignement pendant une certaine période. Le président de mission donne son approbation au président de pieu qui en informe les évêques. Quand cette approbation est donnée, les missionnaires à plein temps rendent principalement visite aux nouveaux membres, aux familles partiellement membres et aux membres non pratiquants.

 9.5.4

Rapports des visites d’enseignement

La présidence de la Société de Secours ou les personnes appelées pour les aider reçoivent chaque mois les rapports des instructrices visiteuses. Celles-ci font rapport de tout besoin particulier des sœurs auxquelles elles rendent visite et des services qu’elles ont pu rendre. De plus, les membres de la présidence rencontrent régulièrement les instructrices visiteuses pour discuter du bien-être spirituel et temporel des sœurs et pour planifier l’aide à apporter à celles qui sont dans le besoin. Les renseignements confidentiels ne doivent être communiqués qu’à la présidente de la Société de Secours, qui en fait rapport à l’évêque.

La présidente de la Société de Secours donne à l’évêque un rapport mensuel des visites d’enseignement. Chaque rapport contient la liste des personnes qui n’ont pas été contactées. Si une sœur et sa famille ont des besoins urgents, la présidente de la Société de Secours en fait immédiatement rapport à l’évêque.