Manuel 2:
Administration de l’Église

 

9.9 Adaptation de l’organisation de la Société de Secours aux besoins locaux

Les directives suivantes sont fournies pour aider les paroisses et les pieux à adapter l’organisation de la Société de Secours aux besoins locaux. On trouvera des renseignements généraux sur l’adaptation aux besoins locaux au chapitre 17.

 9.9.1

Plus d’une Société de Secours dans une paroisse

Dans des cas particuliers, l’évêque et le président de pieu peuvent autoriser la création de plus d’une Société de Secours dans une paroisse. Les cas particuliers peuvent être ceux de paroisses avec des maisons de retraite, de paroisses de jeunes adultes seuls, de paroisses ayant un grand nombre de mères seules et de veuves et de paroisses recouvrant une grande zone géographique. Le but de la création de plus d’une Société de Secours est de mieux veiller sur les sœurs et leur famille et de mieux les fortifier.

Dans une paroisse comptant plus d’une Société de Secours, les dirigeantes de chaque présidence administrent tout le programme pour leurs membres, notamment les visites d’enseignement et l’entraide. Chaque présidente de Société de Secours a une voix égale aux réunions du conseil de paroisse et travaille individuellement avec l’évêque concernant les cas d’entraide et les efforts pour fortifier les sœurs et leur famille.

 9.9.2

La Société de Secours dans les petites unités

Dans une petite paroisse ou branche, les membres de la présidence de la Société de Secours peuvent être les seules dirigeantes et instructrices. Dans une toute petite unité, la présidente de la Société de Secours peut être la seule dirigeante de la Société de Secours. Des conseillères, une secrétaire, des instructrices et les autres personnes indiquées dans ce chapitre doivent être appelées quand c’est possible.

Dans une toute petite branche sans présidente des Jeunes Filles ni présidente de la Primaire, la présidente de la Société de Secours peut aider les parents à organiser l’instruction des jeunes filles et des enfants jusqu’à ce que des présidentes des Jeunes Filles et de la Primaire soient appelées.

Dans un petit pieu ou un petit district, la présidente de la Société de Secours peut être la seule dirigeante de la Société de Secours de pieu ou de district. Quand c’est possible, des conseillères et une secrétaire doivent être appelées.