Manuel 2:
Administration de l’Église

Membres seuls

Les hommes et les femmes qui ne se sont pas mariés, qui ont divorcé ou qui sont veufs ou veuves constituent une partie importante de la population de l’Église. Les dirigeants de la prêtrise et des auxiliaires se préoccupent de ces membres et les incluent dans l’œuvre de l’Église. On doit donner aux membres seuls qui sont dignes des occasions d’occuper des postes de dirigeants et d’instructeurs, y compris dans la présidence du collège des anciens, la direction du groupe des grands prêtres et les présidences d’auxiliaire.

Les dirigeants soutiennent les membres seuls en les aidant à se rapprocher du Seigneur, à fortifier leur témoignage et à assumer la responsabilité de leur propre bien-être spirituel, social et temporel.

En veillant sur les membres seuls, les dirigeants cherchent à fortifier la vie de famille, non à rivaliser avec elle ou à l’empêcher. Ils enseignent l’importance du mariage et du rôle de parent. Même lorsque les jeunes adultes seuls n’habitent plus avec leurs parents, les dirigeants de l’Église les incitent à honorer leurs parents et à entretenir leurs relations avec eux. Les dirigeants soutiennent également les parents seuls dans leurs efforts pour instruire et éduquer leurs enfants.

Les membres seuls sont répartis en deux groupes : les adultes seuls (âgés de trente et un ans et plus) et les jeunes adultes seuls (âgés de dix-huit à trente ans).

 

16.1 Comment s’occuper des membres adultes seuls (âgés de trente et un ans et plus)

Les dirigeants recommandent aux membres seuls âgés de trente et un ans et plus de participer aux activités et aux programmes habituels de leur pieu et de leur paroisse classiques. Ces pieux et ces paroisses peuvent proposer tout un éventail d’expériences dans l’Église et des occasions de servir, d’enseigner, de diriger et de fréquenter des gens de tout âge. Les paroisses classiques peuvent aussi appuyer le rôle important de la famille et du foyer dans le plan de l’Évangile.

Les dirigeants doivent faire des efforts particuliers pour comprendre les besoins des adultes seuls et y répondre. Ils doivent avoir conscience que les adultes seuls se trouvent dans des situations différentes et ont des intérêts variés. Ils doivent aussi être sensibles au fait que les adultes seuls ne se sentent parfois pas à leur place lorsqu’ils assistent à des activités et à des cours orientés sur la famille.

 16.1.1

Dirigeants des adultes seuls de pieu

La présidence de pieu s’efforce de comprendre les besoins des adultes seuls et de proposer des moyens d’y répondre. La présidence de pieu peut déterminer que les adultes seuls du pieu ont besoin d’occasions de se réunir pour rendre service, apprendre l’Évangile et se rencontrer au-delà de ce que leur apporte leur paroisse.

Le président de pieu peut charger l’un de ses conseillers de superviser l’action menée en faveur des adultes seuls dans le pieu. Le président de pieu peut également charger un membre du grand conseil d’aider dans cette action. Le même membre de la présidence de pieu et le même membre du grand conseil peuvent être chargés de travailler avec les jeunes adultes seuls également.

 16.1.2

Comité des adultes seuls de pieu

La présidence de pieu peut organiser un comité d’adultes seuls de pieu. Un conseiller dans la présidence de pieu préside ce comité. Celui-ci comprend également un membre du grand conseil, un membre de la présidence de la Société de Secours de pieu et plusieurs adultes seuls. Normalement ce comité est organisé indépendamment du comité des jeunes adultes seuls de pieu.

Le comité se réunit selon les besoins. Les membres du comité peuvent prévoir des façons de donner aux adultes seuls des occasions de se réunir pour rendre service, apprendre l’Évangile et se rencontrer au-delà des limites de leur paroisse.

 16.1.3

Activités multipieux

Lorsque des activités multipieux peuvent donner aux adultes seuls des occasions de servir, de diriger et de se rencontrer, les soixante-dix d’interrégion travaillent avec les présidents de pieu à la mise en place de comités pour planifier et organiser ces activités.

 16.1.4

Participation aux activités des adultes seuls

La participation aux activités des adultes seuls est réservée aux membres adultes seuls, aux officiers de l’Église désignés et aux non-membres adultes seuls qui sont disposés à respecter les principes de l’Église. Les personnes qui sont séparées de leur conjoint ou sont en instance de divorce ne peuvent y participer que lorsque le jugement de divorce est rendu.

 16.1.5

Groupes de soirée familiale

Les épiscopats peuvent organiser un ou plusieurs groupes de soirée familiale pour les adultes seuls qui n’ont pas d’enfants au foyer et qui n’habitent pas avec leurs parents. Ces groupes ne sont pas appelés « familles ».