Les apôtres déclarent que la meilleure façon de célébrer le 400e anniversaire de la Bible est de l’étudier davantage.

Natasia Garrett


M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres, a déclaré : « Ce n’est ni par hasard ni par coïncidence que nous avons la Bible aujourd’hui 1 . Il a expliqué que la Bible existe grâce à l’obéissance de personnes justes qui ont suivi l’inspiration d’écrire des expériences et des enseignements sacrés, ainsi que grâce à la foi et au courage d’autres, dont des traducteurs, qui, plus tard, ont fait des sacrifices pour « protéger et préserver » la Bible.

Le 2 mai 2011 marque le 400e anniversaire de la première parution de la version du roi Jacques de la Bible. Dans le monde entier, les gens commémorent déjà la Bible par des colloques, des célébrations, des concerts, des concours d’art oratoire, etc. Les membres du Collège des douze apôtres suggèrent une autre façon de célébrer l’événement : en acquérant l’amour de la Bible en étudiant la vie et le ministère du Sauveur et les paroles des prophètes et des apôtres d’autrefois.

Frère Ballard a dit : « Comme nous devrions être reconnaissants d’avoir la sainte Bible ! J’aime la Bible, ses enseignements, ses leçons et son esprit. …J’aime la vision et la paix que l’on reçoit en lisant la Bible 2 . »

Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, partage son avis : « Nous aimons et vénérons la Bible. Nous la mentionnons toujours en premier parmi nos ‘ouvrages canoniques 3 .’ » Il nous a rappelé que le Rétablissement a eu lieu parce que Joseph Smith a étudié la Bible et a eu foi en la promesse faite dans Jacques 1:5 que Dieu répondra à nos prières.

Rappelant les événements qui ont préparé la voie du Rétablissement, Robert D. Hales, du Collège des douze apôtres, a exprimé sa reconnaissance à l’égard de toutes les personnes qui ont rendu possible la traduction et la publication de la Bible. Grâce à leur travail, la version du roi Jacques de la Bible a été mise à la disposition de tout le monde et, parce que Joseph Smith y avait accès, la véritable Église a été rétablie sur la terre. Frère Hales a demandé : « Est-il surprenant que la version du Roi Jacques soit la Bible approuvée par l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, aujourd’hui 4  ? »

Frère Ballard a déclaré : « Nous ne devons jamais oublier les innombrables martyrs qui connaissaient le pouvoir de la Bible et qui ont fait don de leur vie pour que nous puissions trouver dans ses paroles le bonheur éternel et la paix du royaume de notre Père céleste 5 . »

Boyd K. Packer, président du Collège des douze apôtres, a raconté qu’il a examiné une Bible familiale séculaire et qu’il a trouvé à la page de titre une note disant : « La plus belle impression de la Bible est une belle impression sur le cœur du lecteur 6 . » Il a ajouté cette Écriture : « C’est vous qui êtes notre lettre, écrite dans nos cœurs, connue et lue de tous les hommes » (2 Corinthiens 3:2).

Si nous connaissons et aimons la Bible et les textes scripturaires qui l’accompagnent, nous pouvons montrer notre reconnaissance et goûter les bénédictions du rétablissement de l’Évangile.

D. Todd Christofferson a déclaré : « Pensez à la grande bénédiction qui est la nôtre d’avoir la sainte Bible et quelque neuf cents pages supplémentaires d’Écritures. Puissions-nous nous faire continuellement un festin des paroles du Christ, qui nous diront tout ce que nous devons faire 7 . »

La version du roi Jacques de la sainte Bible, qui date de quatre cents ans, continue d’influencer les membres de l’Église.

© IRI

Montrer les références

    Notes

  1.   1.

    M. Russell Ballard, « Le miracle de la sainte Bible », Le Liahona, mai 2007, p. 80.

  2.   2.

    M. Russell Ballard, Le Liahona , mai 2007, p. 81.

  3.   3.

    Jeffrey R. Holland, « Mes paroles ne cessent jamais », Le Liahona , mai 2008, p. 92.

  4.   4.

    Robert D. Hales, « Préparations pour le Rétablissement et la Seconde Venue : Ma main sera sur toi », Le Liahona, nov. 2005, p. 90.

  5.   5.

    M. Russell Ballard, Le Liahona , mai 2007, p. 80.

  6.   6.

    Boyd K. Packer, « Le Livre de Mormon : Un autre témoignage de Jésus-Christ », Le Liahona, janvier 2002, p. 73 .

  7.   7.

    D. Todd Christofferson, « La bénédiction des Écritures », Le Liahona, mai 2010, p. 35.