Notre Père céleste et Jésus-Christ ont travaillé pour créer les cieux et la terre. Ils ont créé le soleil, la lune et les étoiles. Ils ont rassemblé les mers, ils ont fait apparaître la terre sèche et fait pousser la végétation. Puis ils ont créé tous les êtres vivants de la mer et de la terre. (Voir Genèse 1 ; Moïse 2.) Leur exemple nous montre que le travail est important dans le ciel et sur terre. (Voir aussi Jean 5:17 ; 9:4.)

Quand Dieu a créé l’homme et la femme à son image, il les a placés dans le Jardin d’Éden (voir Genèse 1:26-27 ; 2:8). Plus tard, le Seigneur dira à Adam : « C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain » (Genèse 3:19). À partir de là, Adam et Ève ont travaillé pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants (voir Moïse 5:1).

Depuis le temps d’Adam et Ève, le travail est le modèle de vie pour nous tous qui vivons sur terre. Nous travaillons pour assurer notre bien-être physique, spirituel et émotionnel et celui de nos enfants. Les parents s’efforcent d’établir un foyer où l’on enseigne les principes du travail. C’est aider les enfants à avoir un regard positif sur le travail que de leur confier des travaux dans la limite de leurs capacités et de les féliciter quand ils réussissent. Cela va leur permettre d’acquérir une forte éthique de travail, une bonne attitude et des compétences de base.

Nous devons aussi trouver le bon équilibre entre le travail et le repos. Six jours par semaine, nous avons la possibilité de recevoir des bénédictions si nous pensons à alterner le travail avec des activités qui nous ressourcent. Toutefois, le Seigneur nous promet des bénédictions spéciales si nous obéissons à son commandement de nous abstenir le dimanche de notre travail temporel et si nous sanctifions le sabbat (voir Exode 20:9-11 ; D&A 59:9-19).

Le travail fait partie du plan de notre Père céleste pour nous dans les cieux et sur terre. Si nous sommes justes, nous retournerons vivre avec lui. Là, nous continuerons d’avoir des occasions de travailler à l’édification du royaume de Dieu (voir Moïse 1:39).

Nous avons la responsabilité de subvenir à nos besoins et à ceux de notre famille.

  1. Les parents ont le devoir sacré de prendre soin de leurs enfants (voir D&A 83).

  2. Les enfants sont bénis quand ils prennent soin de leurs parents âgés (voir 1 Timothée 5:3-4, 8).

  3. Quand c’est possible, nous devrions aider notre parenté.

Nous recevons des bénédictions grâce à notre travail.

  1. Nous forgeons notre personnalité et nous acquérons des compétences professionnelles.

  2. Nous ressentons la joie du plan de Dieu pour nous sur terre.

  3. Nous sommes mieux préparés et plus autonomes quand nous nous constituons trois mois de réserve de nourriture, d’eau et d’autres produits de première nécessité.

Quand nous nous aidons les uns les autres et partageons le fardeau de notre travail, même les charges les plus lourdes s’allègent.

Illustrations photographiques John Luke, Welden C. Andersen, Jerry Garns, Craig Dimond, ROBERT CASEY et Howard Collett © IRI