Le cœur des enfants se tournera


David A. Bednar
J’invite les jeunes de l’Église à apprendre ce qu’est l’esprit d’Élie et à le ressentir.

Quand on étudie, apprend et vit l’Évangile de Jésus-Christ, l’ordre dans lequel les choses se produisent est souvent instructif. Par exemple, réfléchissez aux leçons que nous pouvons retirer, en ce qui concerne les priorités spirituelles, de l’ordre dans lequel les événements importants se sont produits quand la plénitude de l’Évangile du Sauveur a été rétablie dans ces derniers jours.

Dans le bosquet sacré, Joseph Smith a vu le Père éternel et Jésus-Christ et il leur a parlé. Entre autres choses, Joseph a appris la nature véritable de la Divinité et de la révélation continue. Cette vision majestueuse a introduit « la dispensation de la plénitude des temps » (Éphésiens 1:10) et c’est l’un des événements les plus importants de l’histoire du monde.

Environ trois ans plus tard, le soir du 21 septembre 1823, en réponse à sa prière fervente, une lumière a rempli la chambre de Joseph jusqu’à ce qu’elle soit « plus claire qu’à l’heure de midi » (Joseph Smith, Histoire 1:30). Un personnage est apparu à son chevet, l’a appelé par son nom et a déclaré « qu’il était un messager envoyé de la présence de Dieu… et que son nom était Moroni » (verset 33). Il a donné des instructions à Joseph sur la parution du Livre de Mormon. Puis Moroni a cité un passage de Malachie dans l’Ancien Testament, avec une légère différence par rapport à la forme utilisée dans la version du Roi Jacques : « Voici, je vous révélerai la Prêtrise par la main d’Élie, le prophète, avant que le jour de l’Éternel arrive, ce jour grand et redoutable…

« Et il implantera dans le cœur des enfants les promesses faites aux pères, et le cœur des enfants se tournera vers leurs pères ; s’il n’en était pas ainsi, la terre serait entièrement dévastée à sa venue » (versets 38, 39).

Les instructions de Moroni au jeune prophète ont introduit deux thèmes principaux : (1) le Livre de Mormon et (2) les paroles de Malachie annonçant le rôle d’Élie dans le rétablissement « de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes » (Actes 3:21). Ainsi, les événements qui ont introduit le Rétablissement ont révélé une compréhension correcte de la Divinité, ont souligné l’importance du Livre de Mormon et ont annoncé l’œuvre du salut et de l’exaltation pour les vivants et pour les morts. Cette séquence inspirante nous montre quelles sont les choses spirituelles qui importent le plus à Dieu.

Mon message se concentre sur le ministère et l’esprit d’Élie que Moroni a prédits dans ses instructions initiales à Joseph Smith. Je prie avec ferveur pour recevoir l’aide du Saint-Esprit.

Le ministère d’Élie

Élie était un prophète de l’Ancien Testament par l’intermédiaire duquel de grands miracles ont été accomplis. Jadis en Israël, il a scellé les cieux, et la pluie n’est pas tombée pendant trois ans et demi. Il a multiplié la farine et l’huile d’une veuve. Il a ressuscité un jeune garçon et a fait descendre le feu du ciel lors d’un défi lancé aux prophètes de Baal. (Voir 1 Rois 17-18.) À la fin de son ministère mortel, il est monté « au ciel dans un tourbillon » (2 Rois 2:11) et il a été enlevé.

« Les révélations modernes nous apprennent qu’Élie détenait le pouvoir de scellement de la Prêtrise de Melchisédek et qu’il a été le dernier prophète à le détenir jusqu’à l’époque de Jésus-Christ » (Bible Dictionary, « Elijah »). Joseph Smith, le prophète, a expliqué : « L’esprit, le pouvoir et l’appel d’Élie c’est… le pouvoir de détenir la clef… de la plénitude de la Prêtrise de Melchisédek… et… d’obtenir… toutes les ordonnances appartenant au royaume de Dieu » (Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Smith, 2007, p. 333 ; italiques ajoutés). Cette autorité de scellement sacrée est indispensable pour que les ordonnances de la prêtrise soient valides et fassent force de loi sur la terre et dans les cieux.

Élie est apparu avec Moïse sur le mont de la Transfiguration (voir Matthieu 17:3) et il a conféré cette autorité à Pierre, Jacques et Jean. Le 3 avril 1836, Élie est encore apparu avec Moïse et d’autres dans le temple de Kirtland et il a conféré les mêmes clefs à Joseph Smith et à Oliver Cowdery.

Les Écritures disent qu’Élie, le prophète, s’est tenu devant Joseph et Oliver et qu’il a dit :

« Voici, le temps est pleinement arrivé, ce temps dont il a été parlé par la bouche de Malachie, lorsqu’il a témoigné qu’il [Élie] serait envoyé avant la venue du jour du Seigneur, jour grand et redoutable,

« pour tourner le cœur des pères vers les enfants, et les enfants vers les pères, de peur que la terre entière ne soit frappée de malédiction :

« C’est pourquoi les clefs de cette dispensation sont remises entre vos mains, et vous saurez, par là, que le jour du Seigneur, jour grand et redoutable, est proche, et même à la porte » (D&A 110:14-16).

Le rétablissement de l’autorité de scellement par Élie en 1836 était nécessaire pour préparer le monde à la seconde venue du Sauveur et il a suscité un intérêt considérablement accru dans le monde pour la recherche dans le domaine de l’histoire familiale.

L’esprit et l’œuvre d’Élie

Joseph Smith, le prophète, a déclaré : « La plus grande responsabilité que Dieu nous ait confiée ici-bas est de rechercher nos morts… Car il est nécessaire que nous ayons le pouvoir de scellement pour sceller nos enfants et nos morts pour la plénitude de la dispensation des temps, dispensation destinée à recevoir l’accomplissement des promesses faites par Jésus-Christ avant la fondation du monde pour le salut des hommes… Dieu a donc dit : ‘Voici, je vous enverrai Élie, le prophète’ » (voir Enseignements : Joseph Smith, p. 511).

Joseph a encore expliqué :

« Mais quel est le but de [la venue d’Élie] ? Et comment ce but doit-il être accompli ? Les clefs doivent être remises, l’esprit d’Élie doit venir, l’Évangile doit être rétabli, les saints de Dieu rassemblés, Sion édifiée et les saints monter comme libérateurs sur la montagne de Sion (voir Abdias 1:21).

« Mais comment vont-ils devenir libérateurs sur la montagne de Sion ? En construisant leurs temples… et en recevant toutes les ordonnances… en faveur de tous leurs ancêtres qui sont morts… et c’est en cela que se trouve la chaîne qui lie le cœur des pères aux enfants et les enfants aux pères, ce qui accomplit la mission d’Élie » (Enseignements : Joseph Smith, p. 508).

Russell M. Nelson a enseigné que l’esprit d’Élie est « une manifestation du Saint-Esprit qui rend témoignage de la nature divine de la famille » (« Une nouvelle époque de récoltes », Le Liahona, juillet 1998, p. 38). Cette influence caractéristique du Saint-Esprit incite les gens à identifier et à chérir leurs ancêtres et les membres de leur famille, passés et présents, et à rassembler des informations les concernant.

L’esprit d’Élie touche des personnes membres et non membres de l’Église Cependant, en tant que membres de l’Église rétablie du Christ, nous avons fait alliance et avons ainsi la responsabilité de rechercher nos ancêtres et de leur donner accès aux ordonnances salvatrices de l’Évangile. « Ils ne parviennent pas sans nous à la perfection » (Hébreux 11:40 ; voir aussi Enseignements : Joseph Smith, p. 511). Et « sans nos morts, nous ne pouvons pas non plus parvenir à la perfection » (D&A 128:15).

Pour ces raisons, nous faisons des recherches d’histoire familiale, nous construisons des temples et nous accomplissons des ordonnances par procuration. Pour ces raisons, Élie a été envoyé pour rétablir l’autorité de scellement qui lie sur la terre et dans les cieux. Nous sommes les agents du Seigneur dans l’œuvre de salut et d’exaltation qui empêchera que « la terre entière [soit] frappée de malédiction » (D&A 110:15) à son retour. C’est notre devoir et notre grande bénédiction.

Invitation à la génération montante

Je demande maintenant l’attention des jeunes filles, des jeunes gens et des enfants de la génération montante tandis que je souligne l’importance de l’Esprit d’Élie dans leur vie d’aujourd’hui. Mon message s’adresse à toute l’Église en général, mais à eux en particulier.

Beaucoup d’entre vous, les jeunes, pensent sans doute que l’histoire familiale doit être accomplie essentiellement par les personnes d’âge mûr. Mais je n’ai pas connaissance que les Écritures indiquent un âge limite ou que les dirigeants de l’Église aient annoncé des directives réservant ce service important aux adultes d’âge mûr. Vous êtes fils et filles de Dieu, enfants de l’alliance et bâtisseurs du royaume. Vous n’avez pas besoin d’attendre d’avoir un âge arbitraire pour vous acquitter de votre responsabilité d’aider à l’œuvre du salut de la famille humaine.

À notre époque, le Seigneur a mis à notre disposition des moyens remarquables qui vous permettent de connaître et d’aimer cette œuvre que l’esprit d’Élie encourage. Par exemple, FamilySearch est une collection d’annales, de documents et de services facilement accessibles par ordinateur et divers appareils portables destinés à aider les gens à découvrir et à rassembler des informations pour leur histoire familiale. Ces moyens sont aussi disponibles dans les centres d’histoire familiale situés dans de nombreux bâtiments de l’Église partout dans le monde.

Ce n’est pas par hasard que FamilySearch et d’autres outils sont apparus à une époque où les jeunes sont si à l’aise avec une grande variété de technologies de l’information et des communications. Vous avez appris à envoyer des messages textes sur vos téléphones portables et vos ordinateurs pour accélérer et avancer l’œuvre du Seigneur, pas seulement pour communiquer rapidement avec vos amis. Les compétences et les aptitudes évidentes parmi de nombreux jeunes d’aujourd’hui les préparent à contribuer à l’œuvre du salut.

J’invite les jeunes de l’Église à apprendre ce qu’est l’esprit d’Élie et à le ressentir. Je vous recommande d’étudier, de rechercher vos ancêtres et de vous préparer à accomplir des baptêmes par procuration dans la maison du Seigneur pour vos ancêtres décédés (voir D&A 124:28-36). Et je vous exhorte à aider d’autres personnes à découvrir leur histoire familiale.

Répondez avec foi à cette invitation, et votre cœur se tournera vers vos ancêtres. Les promesses faites à Abraham, Isaac et Jacob seront implantées dans votre cœur. Votre bénédiction patriarcale contenant la déclaration de votre lignage vous liera à ces pères et aura plus de sens pour vous. Votre amour et votre reconnaissance envers vos ancêtres augmenteront. Votre témoignage du Sauveur et votre conversion à lui deviendront profonds et plus durables. Et je vous promets que vous serez protégés de l’influence de plus en plus intense de l’adversaire. En participant à cette œuvre sainte et en l’aimant, vous serez protégés pendant votre jeunesse et tout au long de votre vie.

Parents et dirigeants, veuillez aider vos enfants et les jeunes à mieux connaître l’esprit d’Élie et à le ressentir. Mais ne programmez pas cet effort à l’excès et ne vous lancez pas dans des informations ou une formation trop détaillées. Demandez aux jeunes d’explorer, d’expérimenter et d’apprendre par eux-mêmes (voir Joseph Smith, Histoire 1:20). Tout jeune peut faire ce que je suggère à l’aide des activités d’apprentissage disponibles sur lds.org/familyhistoryyouth. Les présidences de collège de la Prêtrise d’Aaron et de classe des Jeunes Filles peuvent jouer un rôle important pour aider tous les jeunes à se familiariser avec cette documentation de base. Les jeunes ont de plus en plus besoin d’un apprentissage par l’action, ce qui permettra au pouvoir du Saint-Esprit de leur accorder davantage de lumière et de connaissance, et de ne pas simplement être des élèves passifs qui subissent (voir 2 Néphi 2:26).

Parents et dirigeants, vous serez émerveillés de voir avec quelle rapidité vos enfants et les jeunes de l’Église deviendront hautement qualifiés dans l’utilisation de ces outils. En fait, ces jeunes vous enseigneront comment utiliser efficacement ces ressources. Les jeunes ont beaucoup à offrir aux personnes plus âgées qui sont mal à l’aise ou intimidées face à la technologie ou qui ne savent pas bien se servir de FamilySearch. Vous aussi, vous compterez vos nombreux bienfaits quand les jeunes consacreront plus de temps à l’œuvre de l’histoire familiale et du temple et moins de temps aux jeux vidéo, à surfer sur l’Internet et à utiliser des réseaux sociaux tels que Facebook.

Troy Jackson, Jaren Hope et Andrew Allan sont des détenteurs de la Prêtrise d’Aaron qu’un évêque inspiré a appelés à enseigner ensemble un cours d’histoire familiale dans leur paroisse. Ces jeunes gens sont représentatifs de tant d’entre vous par leur enthousiasme pour l’apprentissage et leur désir de servir.

Troy a déclaré : « J’avais l’habitude d’aller à l’église et de faire acte de présence, mais je me rends compte maintenant que je dois rentrer chez moi et faire quelque chose. Nous pouvons tous faire de l’histoire familiale. »

Jaren raconte qu’en en apprenant davantage sur l’histoire familiale, il s’est rendu compte « qu’il ne s’agissait pas seulement de noms, mais aussi de personnes réelles. » Il ajoute : « Je suis devenu de plus en plus heureux d’emporter des noms au temple. »

Et Andrew dit : « Je me suis pris d’une passion pour l’histoire familiale dont je ne me savais pas capable. En me préparant chaque semaine à enseigner, j’étais souvent incité par le Saint-Esprit à agir et à essayer certaines des méthodes proposées dans la leçon. Auparavant, l’histoire familiale me faisait peur. Mais l’Esprit m’a aidé à remplir mon appel et à aider beaucoup de gens de notre paroisse. »

Mes jeunes frères et sœurs bien-aimés, l’histoire familiale n’est pas simplement un programme ou une activité intéressante parrainée par l’Église ; elle est en fait une partie essentielle de l’œuvre du salut et de l’exaltation. Vous avez été préparés pour vivre à cette époque et édifier le royaume de Dieu. Vous êtes ici maintenant sur la terre pour contribuer à cette œuvre glorieuse.

Je témoigne qu’Élie est revenu sur la terre et qu’il a rétabli l’autorité sacrée du scellement. Je témoigne que ce qui est lié sur la terre peut être lié dans les cieux. Et je sais que les jeunes de la génération montante ont un rôle clé à jouer dans cette grande entreprise. J’en témoigne au nom sacré du Seigneur Jésus-Christ. Amen.