Ce que nous croyons

Le jeûne nous fortifie spirituellement et temporellement

Imprimer Faire connaître

    Le jeûne nous fortifie spirituellement et temporellement

    Le jeûne fait partie de l’Évangile de Jésus-Christ depuis l’époque de l’Ancien Testament (voir par exemple Daniel 9:3 ; Joël 2:12). Le jeûne fortifie spirituellement et augmente l’efficacité des prières (voir Ésaïe 58:6-11). Aujourd’hui les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours jeûnent et donnent à l’Église l’argent qu’ils auraient dépensé pour la nourriture afin d’aider les pauvres et les nécessiteux.

    « L’Église désigne un dimanche par mois, habituellement le premier dimanche, comme jour de jeûne. Pour observer correctement le dimanche de jeûne, il faut s’abstenir de nourriture et de boisson pendant deux repas consécutifs [sur une période de vingt-quatre heures], aller à la réunion de jeûne et de témoignages et faire un don de jeûne pour l’entretien des nécessiteux.

    « Votre don de jeûne doit représenter au moins la valeur des deux repas que vous n’avez pas pris. Lorsque c’est possible, soyez généreux et donnez beaucoup plus que ce montant.

    « En plus d’observer les jours de jeûne désignés par les dirigeants de l’Église, vous pouvez jeûner n’importe quel autre jour, selon vos besoins et ceux d’autres personnes. Vous ne devez toutefois pas jeûner trop fréquemment ni pendant des périodes excessivement longues1. » Les personnes dont l’état de santé serait aggravé par le jeûne doivent faire preuve de sagesse et trouver une autre approche.

    Les membres de l’Église jeûnent pour plusieurs raisons. Par exemple, nous pouvons jeûner et prier pour un membre de la famille qui est malade. Nous pouvons jeûner pour exprimer notre reconnaissance envers Dieu, pour avoir plus d’humilité, pour surmonter une faiblesse ou un péché, pour recevoir l’inspiration pour nos responsabilités dans l’Église, etc. Le jeûne nous aide à ressentir de la compassion pour les personnes qui ont régulièrement faim. Le jeûne permet aussi que notre esprit l’emporte sur le corps.

    • Jeûner signifie se passer volontairement de nourriture et de boisson dans le but de se rapprocher du Seigneur et de demander ses bénédictions.

    • Il nous est recommandé d’être généreux dans nos offrandes de jeûne : l’Église utilise l’argent pour aider les pauvres et les nécessiteux.

    • Le dimanche de jeûne, on rend témoignage pendant la réunion de Sainte-Cène.

    • Le jeûne est plus efficace lorsqu’il est accompagné de la prière.

    • Le jeûne a toujours été pratiqué par les véritables croyants. Par exemple, dans les temps anciens, les Juifs jeûnèrent pour Esther afin qu’elle puisse demander au roi de protéger son peuple (voir Esther 4:16).

    Pour approfondir le sujet, voir Matthieu 6:16-18 ; Alma 5:46 ; 6:6.

    Joseph F. Smith

    « [La loi du jeûne] est simple et parfaite ,fondée sur la raison et l’intelligence et, non seulement elle résoudrait la question du soulagement de la misère, mais serait aussi une source de bienfaits pour ceux qui observeraient la loi. Elle soumettrait… le corps à l’esprit, et, ainsi, favoriserait la communion avec le Saint-Esprit et garantirait une force spirituelle dont les habitants du pays ont grand besoin. Le jeûne devant toujours être accompagné de la prière, celle-ci rapprocherait le peuple de Dieu. »

    Joseph F. Smith (1838-1918), Enseignements des présidents de l’Église : Joseph F. Smith, 1998, p. 199.

    Afficher les références

      Note

    1.   1.

      Ancrés dans la Foi, 2005, p. 98.