Message des instructrices visiteuses

Montrer que nous sommes des disciples par l’amour et le service


Étudiez cette documentation en vous aidant de la prière et, si cela convient, discutez-en avec les sœurs à qui vous rendez visite. Utilisez les questions pour vous aider à fortifier vos sœurs et à faire de la Société de Secours un élément actif de votre vie.

Montrer que nous sommes des disciples par l’amour et le service

Pendant toute sa vie dans la condition mortelle, Jésus-Christ a montré son amour pour les autres en les servant. Il a dit : « À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Jean 13:35). Il montre l’exemple et veut que nous portions « secours à ceux qui ont besoin de [notre] secours » (Mosiah 4:16). Il appelle ses disciples à œuvrer avec lui dans son ministère, leur donnant l’occasion de servir les autres et de devenir davantage semblables à lui1.

Le service que nous rendons en tant qu’instructrices visiteuses ressemblera beaucoup au ministère de notre Sauveur, si nous montrons notre amour aux personnes à qui nous rendons visite en faisant les choses suivantes2 :

  • Se souvenir de leur nom et de celui des membres de leur famille et faire connaissance avec eux.

  • Les aimer sans les juger.

  • Veiller sur elles et fortifier leur foi une par une, comme le Sauveur l’a fait (voir 3 Néphi 11:15).

  • Nouer une amitié sincère avec elles et leur rendre visite chez elles et ailleurs.

  • Se préoccuper de chaque sœur. Se souvenir des anniversaires, des réussites aux examens, des mariages, des baptêmes ou d’autres moments importants pour elle.

  • Tendre la main aux nouveaux membres et aux membres peu pratiquants.

  • Tendre la main aux personnes solitaires ou qui ont besoin de réconfort.

D’après les Écritures

3 Néphi 11 ; Moroni 6:4 ; Doctrine et Alliances 20:47

Tiré de notre histoire

« Le Nouveau Testament contient des récits de femmes, dont le nom est parfois cité, qui avaient foi en Jésus-Christ… Ces femmes sont devenues des disciples exemplaires… [Elles] ont voyagé avec Jésus et ses douze apôtres. Elles ont donné de leurs biens pour l’aider dans son ministère. Après sa mort et sa résurrection, [elles] ont continué d’être de fidèles disciples3. »

Paul parle d’une femme nommée Phœbé qui était « servante de l’Église » (Romains 16:1, traduction littérale de la version du roi Jacques, N.d.T.). Il a demandé aux gens de l’assister dans les choses où elle aurait besoin d’eux, car elle avait secouru beaucoup de personnes (voir Romains 16:2). Le genre de service que rendaient Phœbé et d’autres femmes de valeur du Nouveau Testament continue aujourd’hui, grâce aux membres de la Société de Secours, aux dirigeantes, aux instructrices visiteuses, aux mères et autres, qui apportent de l’aide à beaucoup de gens4. »

Pour plus de renseignements, consultez le site www.reliefsociety.lds.org.

Que puis-je faire ?

  1. 1.

    Comment est-ce que j’améliore ma capacité de prendre soin des autres ?

  2. 2.

    Qu’est-ce que je fais pour m’assurer que les sœurs sur qui je veille savent que je les aime ?

Montrer les références

    Notes

  1.   1.

    Voir Filles dans mon royaume : l’histoire et l’œuvre de la Société de Secours (2011), p. 117.

  2.   2.

    Voir le Manuel 2 : Administration de l’Église, 2010, 3.2.3.

  3.   3.

    Filles dans mon royaume, p. 3.

  4.   4.

    Filles dans mon royaume, p. 7.