Une prière de Noël exaucée

Imprimer Faire connaître

    « Le Seigneur se souviendra aussi des prières que les justes lui ont adressées pour eux » (Mormon 5:21).

    Peggy se réveille le matin de Noël. Elle se réjouit de recevoir un nouveau jouet amusant et de manger un repas de fête pour Noël. Mais en regardant autour d’elle, elle sait que, cette année, ce sera différent. Bien que son père travaille dur, l’argent est rare à la maison.

    Il n’y a aucun signe qu’une fête de Noël approche. Les claies à légumes sont vides et il n’y a pas de nourriture dans le réfrigérateur.

    Peggy et Malcolm, son frère, entrent dans la chambre de leurs parents et les voient agenouillés près de leur lit. Ils écoutent en silence leur mère et leur père prier pour que notre Père céleste aide la famille à avoir de la nourriture.

    « Viens », dit Peggy à Malcom. « Sortons. »

    Peggy et Malcolm sortent et ramassent des fougères sauvages qui poussent près du jardin. Peut-être n’y aura-t-il pas de jouet cette année, mais ils peuvent toujours donner un air de Noël à la maison.

    Ils se sentent mieux après avoir décoré la maison avec les fougères vertes, mais il n’y a toujours aucune trace de nourriture.

    Maman dit : « Le Seigneur y pourvoira. Maintenant, mettons la table. »

    Papa place les assiettes sur la table pendant que Maman y met des fourchettes et des cuillères.

    Les enfants se regardent ; la confusion se lit dans leurs yeux. La table est prête, mais il n’y a toujours pas de nourriture. Le moment du petit-déjeuner passe bientôt et celui du déjeuner approche. Peggy sent quelques tiraillements d’estomac. Elle se demande comment sa famille aura de la nourriture.

    L’horloge indique midi, ensuite midi et demi, puis midi quarante-cinq. Toujours rien. À ce moment, Peggy entend quelqu’un frapper à la porte.

    Elle se précipite pour ouvrir et a un choc en voyant la famille Kirk. Elle apporte du jambon, du pain, du poulet, des salades et des douceurs. Peggy n’en croit pas ses yeux.

    Frère Kirk dit : « Nous venions de nous asseoir pour prendre notre repas de Noël quand nous avons pensé à vous. Nous espérons que vous pourrez utiliser cette nourriture. »

    Papa serre la main de frère Kirk et Maman commence à disposer la nourriture sur la table de la cuisine. Peggy est toujours sous le choc. Elle regarde Papa et Maman avec de grands yeux, mais on dirait qu’ils s’attendaient à ce que cela arrive.

    Peggy sait que le sentiment qu’elle a eu le matin était juste. Ce Noël est différent. Cest le Noël où elle a appris que notre Père céleste entend les prières et les exauce. Et c’est le plus beau cadeau qu’elle pouvait recevoir.

    Richard G. Scott

    « L’humble prière pleine de confiance guide et apporte la paix. »

    Richard G. Scott, du Collège des douze apôtres, « Faire appel au don céleste de la prière », Le Liahona, mai 2007, p. 8.