Comment faire des cadeaux au Christ

Tiré d’un discours donné lors de la veillée de Noël 2010 de la Première Présidence « Le don d’un Sauveur ».


Henry B. Eyring

L’esprit de Noël met dans notre cœur le désir de donner de la joie aux autres. La fête de Noël nous aide à respecter notre promesse de toujours nous souvenir du Seigneur et des dons qu’ils nous a faits. Et ce souvenir nous donne le désir de lui faire des cadeaux.

Il nous a dit ce que nous pouvons lui donner pour lui apporter de la joie. Premièrement, par notre foi en lui, nous pouvons lui faire don d’un cœur brisé et d’un esprit contrit. Nous pouvons nous repentir et contracter avec lui des alliances sacrées.

Deuxièmement, nous pouvons lui offrir le don de faire pour les autres ce qu’il ferait pour eux. Le livre de Matthieu contient une longue liste de possibilités. Nous y lisons les paroles de notre Rédempteur, que nous espérons tous l’entendre dire quand nous le verrons après cette vie :

« Les justes lui répondront : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ?

« Quand t’avons-nous vu étranger et t’avons-nous recueilli ? ou nu, et t’avons-nous vêtu ?

« Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?

« Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites » (Matthieu 25:37-40).

Par ces paroles, le Seigneur expose bien quels dons nous pouvons lui faire pour exprimer notre reconnaissance. Tout acte de gentillesse envers quelqu’un devient un acte de gentillesse envers lui, parce qu’il aime tous les enfants de notre Père céleste. Et parce que cela lui apporte de la joie, cela apporte aussi de la joie à son Père, envers qui nous avons une dette incommensurable.

father and son in kitchen

Illustration photographique Christina Smith

Pendant la période de Noël, vous serez nombreux à trouver des façons de donner de la nourriture à des personnes affamées. Ce faisant, vous apporterez de la joie au Seigneur. Cependant, il nous a enseigné qu’il y a une façon de faire un cadeau encore plus inestimable et durable. Il a dit : « Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif » (Jean 6:35). Le plus grand de tous les actes de gentillesse que nous puissions faire en son nom est d’orienter les personnes que nous aimons et que nous servons vers lui, la seule source de vie éternelle.

Racontez vos expériences

Racontez les expériences que vous avez faites quand vous avez appliqué ces principes. lds.org/go/gift12.

Comment des jeunes l’ont appliqué

« J’invite un ami à l’église, à une activité d’échange ou même à un dîner. Un peu d’attention accordée à quelqu’un fait beaucoup pour l’aider à se sentir aimé. »

Armand F.

« J’essaie d’écrire aux missionnaires de ma paroisse. »

Jenny R.

« Parfois, il suffit d’être amical envers les personnes qui ont besoin d’aide. »

Ryan B.