La vie du président Monson célébrée par une soirée de chants, de musique et d’hommages

Imprimer Faire connaître

    Lors d’une magnifique commémoration en l’honneur du 85e anniversaire de Thomas S. Monson, le 17 août 2012, quelques vingt mille personnes ont empli le centre de conférences pour une soirée de musique, de récits et d’hommages, dans un spectacle intitulé « Âge d’or : une célébration de la vie ».

    Dans le programme préparé pour fêter le 85e anniversaire du président Monson (qui a eu lieu le 21 août), il y avait de la musique et des messages tirés de quelques-uns de ses spectacles de Broadway préférés et d’autres chants inspirants.

    Le président Monson était assis dans le public, au premier rang, avec sa femme, Frances Johnson Monson et des membres de leur famille.

    Henry B. Eyring, premier conseiller dans la Première Présidence, a raconté qu’il avait assisté à un hommage au président Monson sur « une route de campagne dans le désert d’Arizona », quand le président Monson, qui s’était arrêté pour serrer la main à un couple et à leurs jeunes enfants, a fini par saluer patiemment un grand nombre d’autres personnes qui se présentaient.

    Le président Eyring a ajouté qu’il avait vu le président Monson « aller vers les gens en tant que représentant du Seigneur », y compris vers des enfants, dans diverses régions du monde. Il a expliqué : « Ces moments étaient précieux, non seulement pour les personnes qu’il saluait, mais aussi pour nous qui en étions témoins. Je ne suis plus le même, ni aucun autre des participants ; nous sommes transformés, parce que nous avons ressenti son amour. »

    Dieter F. Uchtdorf, deuxième conseiller dans la Première Présidence, a aussi félicité le président Monson pour « sa vie pleine de jours en or ». Il a déclaré : « Frère Monson, vous êtes un ami qui apporte la lumière dans les ténèbres, et vous êtes le prophète de Dieu pour notre époque. Nous vous aimons et vous soutenons. Nous prions pour vous. »

    De nombreux dirigeants d’autres confessions religieuses et de nombreuses personnalités de la vie publique, ainsi que des amis de longue date, ont rendu hommage au président Monson à travers des enregistrements vidéo. Il a aussi reçu des félicitations pour ses années d’engagement dans le scoutisme.

    À la fin du spectacle, le président Monson a repris les paroles du poète et écrivain écossais James Barrie qui a écrit : « Dieu nous a donné des souvenirs, pour que nous ayons des roses de juin dans les mois de décembre de la vie » (voir Peter’s Quotations: Ideas for Our Time, choisis et arrangés par Laurence J. Peter, 1977, p. 335).

    Le président Monson a conclu : « J’ai reçu ce soir un bouquet entier de souvenirs. »

    Pour couronner le tout, la scène du centre de conférences était ornée de centaines de roses jaunes symbolisant l’âge « d’or » de sa vie.