Ce que nous croyons

L’Évangile de Jésus-Christ a été rétabli par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète.


L’Évangile de Jésus-Christ a été rétabli par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète

Après la crucifixion du Sauveur et la mort de ses apôtres, certains des points de doctrine et certaines des ordonnances de l’Évangile ont été changés. Beaucoup de gens honnêtes croyaient en Jésus-Christ et essayaient de comprendre et d’enseigner son Évangile, mais la plénitude de la vérité n’était plus disponible. Par conséquent, les chrétiens qui survécurent se retrouvèrent dans différentes étapes d’apostasie. Bien qu’ils eussent beaucoup de vérités, aucun d’entre eux n’avait la plénitude de la doctrine, des ordonnances et de la prêtrise du Christ.

Sachant que cette perte progressive de la vérité se produirait, notre Père céleste a préservé la plénitude de l’Évangile de Jésus-Christ dans un volume d’Écritures ancien comparable à la Bible. Au début du XIXe siècle, un messager céleste, du nom de Moroni, dit à Joseph Smith où se trouvaient ces saintes Écritures qui étaient restées cachées pendant des siècles. Gravées sur des plaques d’or, ces annales contenaient les écrits des prophètes qui racontaient les relations de Dieu avec certains des anciens habitants de l’Amérique. Joseph Smith, le prophète, traduisit, par le don et le pouvoir de Dieu, les écrits figurant sur ces plaques. Il s’agit du Livre de Mormon : un autre témoignage de Jésus-Christ.

Le processus de la traduction du Livre de Mormon offrit à Joseph Smith un enseignement sur la doctrine de Dieu : l’Esprit était son professeur et le Livre de Mormon était son manuel. Lorsqu’il avait une question, Joseph Smith s’adressait à Dieu par la prière et Dieu lui répondait par révélation. Ce processus a enseigné à Joseph Smith, jeune homme sans instruction, les vérités qui étaient essentielles pour son appel de prophète du Rétablissement.

Témoignage de Joseph Smith, le prophète

  1. 1.

    « J’avais réellement vu une lumière, et au milieu de cette lumière, j’avais vu deux Personnages, et ils me parlèrent réellement; et quoique je fusse haï et persécuté pour avoir dit que j’avais eu cette vision, cependant c’était la vérité… Car j’avais eu une vision, je le savais, et je savais que Dieu le savait, et je ne pouvais le nier ni ne l’osais1. »

  2. 2.

    « Par le pouvoir de Dieu, j’ai traduit le Livre de Mormon à partir de hiéroglyphes dont la connaissance était perdue pour le monde ; dans cet événement merveilleux, j’ai été seul, moi, jeune homme sans instruction, pour affronter la sagesse du monde et l’ignorance accrue de dix-huit siècles, avec une nouvelle révélation2. »

  3. 3.

    « J’ai dit aux frères que le Livre de Mormon était le plus correct de tous les livres de la terre et la clef de voûte de notre religion, et qu’un homme se rapprocherait davantage de Dieu en en suivant les préceptes que par n’importe quel autre livre3. »

  4. 4.

    « Je… détiens les clefs du dernier royaume, dans lequel se trouve la dispensation de la plénitude de toutes les choses dont il a été parlé par la bouche de tous les saints prophètes depuis le commencement du monde, sous le pouvoir de scellement de la Prêtrise de Melchisédek4. » (Voir D&A 27:12–13.)

  5. 5.

    « L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a été établie sur la révélation directe, comme l’a toujours été la véritable Église de Dieu… et par la volonté et les bénédictions de Dieu, j’ai été jusqu’à présent un instrument entre ses mains pour faire avancer la cause de Sion5. »

  6. 6.

    « [Le Livre de Mormon] nous rapporte que le Sauveur est venu sur ce continent [l’Amérique] après sa résurrection, qu’il y a implanté l’Évangile dans toute sa plénitude, toute sa richesse, toute sa puissance et toute sa bénédiction6. »

Pour en savoir plus, voir Les principes de l’Évangile, 2009, p. 91–96, 97–103; Ancrés dans la foi, 2004, p. 124–128, 135–139, 170–174; et Gary J. Coleman, « Jésus-Christ est au centre du rétablissement de l’Évangile », L’Étoile, janv. 1993, p. 43.

Montrer les références

    Notes

  1.   1.

    Joseph Smith, Histoire 1:25

  2.   2.

    Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Smith, 2007, p. 65.

  3.   3.

    Enseignements : Joseph Smith, p. 69.

  4.   4.

    Enseignements : Joseph Smith, p. 548.

  5.   5.

    Enseignements : Joseph Smith, p. 208.

  6.   6.

    Enseignements : Joseph Smith, p. 69.