Thème des activités d’échange pour 2013


« Tenez-vous en des lieux saints et ne vous laissez pas ébranler… » (voir D&A 87:8).

Tenez-vous en des lieux plus élevés

David L. Beck

Le thème des activités d’échange de 2013 est tiré de Doctrine et Alliances 87:8 : « C’est pourquoi, tenez-vous en des lieux saints et ne vous laissez pas ébranler jusqu’à ce que le jour du Seigneur vienne. » J’espère que, durant l’année à venir, chaque jeune homme réfléchira régulièrement la question : Est-ce que je me tiens en des lieux saints ?

En vous rencontrant, vaillants jeunes gens du monde entier, j’ai pu constater par moi-même que des milliers d’entre vous le font déjà de tant de façons. Chaque fois que vous entrez dans le temple pour accomplir des baptêmes pour les morts, vous vous tenez dans le lieu le plus saint de tous. Je vous encourage à saisir chaque occasion qui se présente d’aller au temple et à toujours être dignes d’y entrer. Chaque jour, en accomplissant votre devoir envers Dieu, vous vous tenez en des lieux saints et vous êtes en mesure d’édifier les autres. Vous vous tenez en des lieux saints lorsque vous préparez, bénissez et distribuez la Sainte-Cène chaque dimanche. Vous vous tenez en des lieux saints lorsque vous parlez de l’Évangile et lorsque vous agissez en ministres permanents : quelqu’un qui est toujours apte, désireux et digne de servir et de fortifier les autres.

En tant que détenteurs de la Prêtrise d’Aaron, vous avez reçu la responsabilité d’avertir, d’expliquer, d’exhorter, d’enseigner et d’inviter tout le monde à aller au Christ (voir D&A 20:59). Harold B. Lee (1899-1973) a dit : « Vous ne pouvez pas élever une autre âme avant d’être à un niveau supérieur au sien… Vous ne pouvez allumer de feu dans une autre âme que s’il brûle déjà dans la vôtre1. » Jeunes gens, cela signifie que vous devez travailler continuellement à fortifier votre témoignage et être toujours disposés à le rendre.

Vous avez la responsabilité sacrée d’être des instruments entre les mains du Seigneur. En priant, en étudiant les Écritures, en vous efforçant de respecter les commandements et en écoutant les murmures de l’Esprit, vous vous trouverez en des lieux plus élevés. En conséquence, chaque endroit où vous vous trouvez pourra devenir un lieu saint. Ensuite, lorsque les situations se présenteront, vous aurez la force, le courage et la capacité d’édifier les autres. Vous aurez le pouvoir et la protection que le Seigneur promet aux personnes qui se tiennent en des lieux saints.

J’aime beaucoup ce que le président Monson a dit au sujet de ces promesses, lorsqu’il nous a assurés que, si nous nous approchons du Seigneur, « nous ressent[irons] son Esprit et cela nous donne[ra] le désir et le courage de demeurer forts et fermes dans la justice, ‘de nous tenir en des lieux saints et de ne pas nous laisser ébranler’ (voir D&A 87:8).

« Alors que les vents du changement tourbillonnent autour de nous et que le sens moral de la société continue à se désintégrer devant nos yeux, puissions-nous nous souvenir de la précieuse promesse que le Seigneur a faite à ceux qui ont confiance en lui : ‘Ne crains rien, car je suis avec toi : ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours’ (Ésaïe 41:10)2. »

    Notes

  1.   1.

    Harold B. Lee, « Tenez-vous en des lieux saints », L’Étoile, mars 1974, p. 125.

  2.   2.

    Thomas S. Monson, « Tenez-vous en des lieux saints », Le Liahona, novembre 2011, p. 86.

Les lieux saints de votre vie

Elaine S. Dalton

Le thème des périodes d’échange vous invite à sortir du monde et à entrer dans le royaume de Dieu. Comme l’a enseigné Boyd K. Packer, président du Collège des douze apôtres, nous vivons en territoire ennemi1. « Tenez-vous en des lieux saints » est la clé de notre survie.

Ce thème soulève d’importantes questions : Qu’est-ce qu’un lieu saint ? Où trouve-t-on un lieu saint ? Comment peut-on se tenir en des lieux saints ? Comment peut-on rendre plus saints les lieux où l’on demeure habituellement ? Si vous recherchez la réponse à ces questions, cette réponse vous guidera dans le choix de vos amis, de vos activités, de votre tenue vestimentaire, de vos paroles et de vos actions.

Vous vous êtes engagées à fortifier votre foyer et votre famille. Efforcez-vous de faire de votre foyer un lieu saint, rempli de l’Esprit du Seigneur. Vous pouvez encourager la prière et l’étude des Écritures en famille.

Votre chambre peut être un lieu saint qui invite l’Esprit. Si le prophète voyait votre chambre, verrait-il un lieu saint ? Et vous ?

Nous pouvons nous tenir en des lieux saints en allant à l’église. Les Écritures enseignent que les paroisses et les pieux de Sion sont des lieux saints qui seront « pour la défense, le refuge contre la tempête » (D&A 115:6).

Le lieu le plus saint de la terre est le temple. Le président Monson a dit : « Mes jeunes amis qui êtes à l’adolescence, ayez toujours le temple en vue. Ne faites rien qui vous empêche d’y entrer et de prendre part aux bénédictions sacrées et éternelles qu’on y trouve. Je félicite ceux d’entre vous qui vont déjà régulièrement au temple pour accomplir des baptêmes pour les morts2. » Soyez toujours dignes de détenir une recommandation à l’usage du temple en cours de validité, même si le temple est loin de chez vous.

Tout endroit où vous vous trouvez et où l’Esprit est présent peut être un lieu saint. Harold B. Lee (1899-1973) a enseigné que les lieux saints ont plus à voir avec la façon dont on vit qu’avec l’endroit où l’on vit3. Si vous êtes dignes de la compagnie constante du Saint-Esprit, alors vous vous tenez en un lieu saint.

Sur chaque temple est gravé « Sainteté au Seigneur. » Cherchez toujours à vous tenir en des lieux saints. En vivant selon vos principes, en priant quotidiennement et en lisant les Écritures, particulièrement le Livre de Mormon, vous ressentirez la compagnie du Saint-Esprit. Le Seigneur lui-même vous promet : « Car, en vérité, je vous dis que de grandes choses vous attendent » (D&A 45:62). Je suis du même avis et je témoigne que c’est vrai !

    Notes

  1.   1.

    Voir Boyd K. Packer, « Comment survivre en territoire ennemi », Le Liahona, octobre 2012, p. 34-37.

  2.   2.

    Thomas S. Monson, « Le temple sacré, un phare pour le monde », Le Liahona, mai 2011, p. 93.

  3.   3.

    Voir Doctrine et Alliances, Manuel de l’Étudiant : Religion 324 et 325, 1985, p. 198.