Carnet de notes de la conférence d’octobre


« Ce que moi, le Seigneur, ai dit, je l’ai dit… que ce soit par ma voix ou par la voix de mes serviteurs, c’est la même chose » (D&A 1:38).
En relisant ou réécoutant la conférence générale d’octobre 2012, vous pouvez utiliser ces pages (ainsi que les carnets de la conférence qui vont paraître dans les numéros à venir) pour vous aider à étudier et à appliquer les derniers enseignements des prophètes et apôtres actuels et d’autres dirigeants de l’Église.

Pour lire, regarder ou écouter les discours de la conférence générale, allez sur conference.lds.org.

Histoires racontées lors de la conférence

Est-ce un hasard si nos chemins se sont croisés ?

Thomas S. Monson : «Réfléchissons aux bénédictions», Le Liahona, novembre 2012, p. 88.

Un samedi soir particulièrement froid de l’hiver 1983-1984, ma femme et moi-même sommes en route vers la vallée de Midway (Utah, États-Unis) où nous avons une maison. Ce soir-là, il fait trente-et-un degrés au-dessous de zéro et nous voulons nous assurer que tout va bien dans notre maison là-bas. Nous vérifions et, constatant que tout va bien, nous prenons la route pour rentrer à Salt Lake City. Nous avons à peine fait quelques kilomètres… que notre voiture tombe en panne… Nous sommes complètement bloqués …

À contrecœur, nous commençons à marcher vers la ville la plus proche, tandis que les voitures passent devant nous à toute allure. Enfin une voiture s’arrête et un jeune homme nous propose son aide… Ce brave jeune homme nous ramène jusqu’à notre maison à Midway. J’essaye de le dédommager… mais il… nous informe qu’il est scout et qu’il veut faire une bonne action. Je me présente et il manifeste sa reconnaissance pour l’honneur qu’il a eu de nous rendre service. Supposant qu’il est en âge de partir en mission, je lui demande s’il a prévu de le faire. Il me dit qu’il ne sait pas très exactement ce qu’il souhaite faire.

Le lundi matin suivant, j’écris une lettre à ce jeune homme et le remercie de son amabilité. Dans la lettre, je l’invite à partir en mission à plein temps …

Environ une semaine plus tard, la mère du jeune homme m’appelle et m’informe que son fils est un jeune homme remarquable mais que, du fait de certaines influences dans sa vie, le désir qu’il avait depuis longtemps de partir en mission a diminué. Elle m’apprend que son mari et elle ont jeûné et prié pour que son cœur soit changé… La mère veut que je sache qu’elle considère les événements de cette froide soirée comme la réponse à leur prière en sa faveur. Je lui dis : « Je suis d’accord avec vous. »

Au bout de plusieurs mois et de plusieurs communications avec ce jeune homme, ma femme et moi-même sommes enchantés d’assister à ses adieux avant son départ pour la mission de Vancouver, au Canada.

Est-ce un hasard si nos chemins se sont croisés en cette froide soirée de décembre ? Je n’y crois pas un instant. Je crois plutôt que notre rencontre était la réponse aux prières sincères d’un père et d’une mère pour le fils qu’ils chérissent.

Vous pourriez noter vos réflexions dans votre journal ou en discuter avec d’autres personnes.

Questions pour la réflexion

  • Comment le service missionnaire peut-il vous fortifier et fortifier les gens à qui vous enseignez l’Évangile ?

  • Que pouvez-vous faire pour vous préparer à faire une mission ?

Documentation supplémentaire sur ce sujet : Prêchez mon Évangile, Guide du Service missionnaire (2004); Russell M. Nelson, « Demandez aux missionnaires ! Ils peuvent vous aider ! » Le Liahona, novembre 2012, p. 18-21.

Changement des directives concernant l’âge des missionnaires

Lors de la conférence générale d’octobre 2012, le président Monson a annoncé : « Tous les jeunes hommes dignes et capables qui ont obtenu leur diplôme d’études secondaires ou son équivalent… auront l’option d’être recommandés pour le service missionnaire à partir de l’âge de dix-huit ans au lieu de dix-neuf… les jeunes filles capables et dignes qui ont le désir de servir peuvent être recommandées pour le service missionnaire à partir de l’âge de dix-neuf ans au lieu de vingt-et-un » (« Bienvenue à la conférence », Le Liahona, nov. 2012, p. 4, 5).

Promesses prophétiques

« Notre Père céleste est conscient de nos besoins et nous aide lorsque nous l’invoquons pour recevoir son secours. Je ne crois pas qu’aucun de nos soucis soit trop petit ou trop insignifiant. Le Seigneur est présent dans les détails de notre vie. »

Thomas S. Monson : «Réfléchissons aux bénédictions», Le Liahona, novembre 2012, p. 88.

Le coin de l’étude

Établir des parallèles : La vraie conversion

Certains des sujets les plus importants sont abordés par plus d’un seul orateur de la conférence générale. Voici ce que quatre d’entre eux ont dit à propos de la vraie conversion. Essayez de rechercher d’autres parallèles dans votre étude des discours de la conférence.

  • « La véritable conversion… implique un engagement conscient à devenir un disciple du Christ1. » David A. Bednar du Collège des douze apôtres.

  • « Lors du baptême, nous nous engageons à prendre sur nous ‘le nom du Christ, décidé[s] à le servir jusqu’à la fin’. (Moroni 6:3 ; italiques ajoutés). Une telle alliance exige de courageux efforts, de l’engagement et de l’intégrité2. » Quentin L. Cook, du Collège des douze apôtres.

  • « Nous sommes des disciples de notre Sauveur, Jésus-Christ. Une telle conversion et une telle confiance en soi résultent d’un effort diligent et délibéré. C’est personnel. C’est un processus qui dure toute la vie3. » Ann M. Dibb, deuxième conseillère dans la présidence générale des Jeunes Filles.

  • « Ce n’est que lorsque notre témoignage dépasse ce qui est dans nos pensées et s’enracine profondément dans notre cœur que notre motivation pour aimer et servir devient comme celle du Sauveur4. » M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres.

    Notes

  1.   1.

    David A. Bednar, « Convertis au Seigneur, Le Liahona, nov. 2012, p. 107.

  2.   2.

    Quentin L. Cook, « Pouvez-vous le ressentir maintenant ? » Le Liahona, nov. 2012, p. 9.

  3.   3.

    Ann M. Dibb, « Je connais l’Évangile. Je le vis. Je l’aime. » Le Liahona, nov. 2012, p. 10.

  4.   4.

    M. Russell Ballard, « œuvrez avec zèle », Le Liahona, nov. 2012, p. 30.