Étudiez cette documentation en vous aidant de la prière et, si cela convient, discutez-en avec les sœurs à qui vous rendez visite. Utilisez les questions pour vous aider à fortifier vos sœurs et à faire de la Société de Secours un élément actif dans votre vie. Pour plus de renseignements, consultez le site www.reliefsociety.lds.org.

« Converties au Seigneur »

Sceau de la Société de Secours

Foi, famille, secours

Les nouvelles sœurs de l’Église, notamment les jeunes filles entrant à la Société de Secours, les sœurs revenant à l’Église et les nouvelles converties, ont besoin du soutien et de l’amitié des instructrices visiteuses. M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres, déclare : « La participation des membres est essentielle au maintien des convertis dans l’Église et à la remotivation complète des membres peu pratiquants. Ayez bien à l’esprit que la Société de Secours… peu[t] être la source d’amitié la plus grande que nous ayons dans l’Église. Allez sans attendre vers les gens à qui l’on enseigne l’Évangile ou qu’on essaie de ramener à l’Église et, par l’intermédiaire de votre organisation, par votre amour, amenez-les dans l’Église1. »

Nous, membres de la Société de Secours, pouvons aider les nouveaux membres à apprendre les pratiques fondamentales de l’Église comme :

  • Faire un discours.

  • Rendre témoignage.

  • Vivre la loi du jeûne.

  • Payer la dîme et les autres dons.

  • Participer à l’œuvre de l’histoire familiale.

  • Accomplir des baptêmes et des confirmations pour leurs ancêtres décédés.

Frère Ballard ajoute : « Les nouveaux membres ont besoin d’amis attentifs pour se sentir à l’aise et bienvenus à l’église2. Chacune de nous, et particulièrement les instructrices visiteuses, a la responsabilité importante de se lier d’amitié avec les nouvelles sœurs pour les aider à devenir fermement « converties au Seigneur » (Alma 23:6).

D’après les Écritures

2 Néphi 31:19-20 ; Moroni 6:4

Tiré de notre histoire

Gordon B. Hinckley (1910-2008) a dit : « Avec le nombre sans cesse croissant de convertis, nous devons faire de plus en plus d’efforts pour les aider à trouver leur voie. Chacun d’eux a besoin de trois choses : d’un ami, d’une responsabilité et d’être nourri ‘de la bonne parole de Dieu’ (Moroni 6:4)3. »

Les instructrices visiteuses sont en mesure d’aider les personnes sur qui elles veillent. L’amitié est souvent la première étape, comme cela a été le cas pour une jeune sœur de la Société de Secours qui était l’instructrice visiteuse d’une sœur plus âgée. Elles avaient mis du temps à se lier d’amitié jusqu’à ce qu’elles travaillent ensemble sur un projet de nettoyage. Elles sont devenues amies et, en discutant du message des instructrices visiteuses, elles ont toutes les deux été nourries de « la bonne parole de Dieu ».

Joseph Fielding Smith (1876-1972) a enseigné que la Société de Secours « joue un rôle essentiel dans le royaume de Dieu sur terre et… aide ses membres fidèles à obtenir la vie éternelle dans le royaume de notre Père4 ».

Montrer les références

    Notes

  1.   1.

    M. Russell Ballard, « Les membres sont la clé », Le Liahona, septembre 2000, p. 18.

  2.   2.

    M. Russell Ballard, « Les membres sont la clé », Le Liahona, septembre 2000, p. 17.

  3.   3.

    Voir Gordon B. Hinckley, « Chaque converti est précieux », Le Liahona, février 1999, p. 9.

  4.   4.

    Joseph Fielding Smith, dans Filles dans mon royaume : L’histoire et l’œuvre de la Société de Secours, 2011, p. 107.