La présence de l’Église augmente en Amérique du Sud, rapportent frère Oaks et frère Bednar


La première section des Doctrine et Alliances contient la prophétie que l’Église sortira « de l’obscurité et des ténèbres » (1:30). Il se pourrait bien que ce jour soit arrivé dans une grande partie de l’Amérique du Sud.

David A. Bednar, du Collège des douze apôtres, a dit en octobre, à son retour d’Amérique du Sud : « Nous sommes sortis de l’obscurité et des ténèbres. Cette vérité ce reflète dans la façon dont les autorités [sud-américaines] connaissent et reconnaissent l’Église et comment les représentants de l’Église sont reçus chaque fois qu’ils viennent. »

Frère Bednar a accompagné Dallin H. Oaks, également du Collège des douze apôtres, lors d’une visite de l’interrégion du sud de l’Amérique du Sud, du 19 au 28 octobre, qui comprenait une inspection de l’interrégion, des réunions avec les missionnaires et les dirigeants de la prêtrise, et des veillées avec les jeunes et les jeunes adultes seuls, diffusées dans tout le Chili, l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay.

Les Autorités générales en visite ont rencontré plus de mille huit cents missionnaires servant dans les quatre pays de l’interrégion. Frère Oaks a dit : « Nous avons serré la main de tous les missionnaires que nous avons rencontrés, et ils avaient l’air en forme. C’était une impressionnante force missionnaire d’Amérique du Nord et du Sud. »

Près de quinze mille personnes ont regardé les deux veillées pour les jeunes et les jeunes adultes seuls de l’interrégion. Frère Oaks a présidé la veillée des jeunes adultes seuls, qui a été diffusée dans 326 endroits à travers l’interrégion. Frère Bednar a présidé la veillée des jeunes qui a été regardée par des jeunes de douze à dix-huit ans et leurs parents rassemblés dans 439 endroits.

À chaque réunion de formation et à chaque veillée, les Frères en visite ont parlé de l’importance d’atteindre un niveau supérieur de « croissance réelle » en augmentant l’assistance à la réunion de Sainte-Cène, les dotations et les mariages au temple, ainsi que le nombre de jeunes faisant une mission à plein temps.

Lors de la veillée des jeunes, les jeunes gens et les jeunes filles ont été invités à poser des questions. Les Autorités générales ont répondu à un large éventail de questions à propos de la préparation missionnaire et du fait de rester juste dans un monde de plus en plus méchant.

Les Frères ont également dit aux dirigeants de la prêtrise qu’on ne peut atteindre une croissance réelle dans l’interrégion qu’en augmentant le nombre de missionnaires et en maintenant les membres dans l’Église. Frère Oaks a dit qu’un noyau prolifique d’anciens missionnaires est nécessaire pour assurer les prochaines générations de dirigeants expérimentés.

Mervyn B. Arnold, des soixante-dix, président de l’interrégion à l’époque, a qualifié la visite des Autorités générales et de leurs épouses d’inspirante, édifiante et très instructive.

Il a ajouté : « Nous nous souviendrons toujours de leur amour, de leur gentillesse et de leurs enseignements. »