Portrait d’un prophète


John Taylor

John Taylor aimait chanter. Pendant qu’il était dans la prison de Carthage, Joseph Smith demanda à frère Taylor de chanter « Je rencontrais sur mon chemin » (Cantiques, n° 17). Le chant réconforta le prophète avant sa mort. John Taylor était présent au moment du martyre et bien qu’il ait reçu quatre balles, sa vie fut épargnée. Il portait une montre à gousset qui se brisa durant le martyre. Parmi les services rendus à l’Église, le président Taylor a édité de nombreuses publications de l’Église et consacré le temple de Logan (Utah).

John Taylor(cliquer pour agrandir)

Illustration de Robert T. Barrett