Message de la Première Présidence

Il est ressuscité


Henry B. Eyring

Il est ressuscité

Un témoignage de la réalité de la résurrection de Jésus-Christ est une source d’espoir et de détermination. Et il peut en être ainsi pour tout enfant de Dieu. Cela a été le cas pour moi, un jour d’été de juin 1969 quand ma mère est décédée ; ce l’a été depuis lors et ce le sera jusqu’à ce que je la revoie.

La tristesse causée par la séparation temporaire a été immédiatement remplacée par le bonheur. C’était plus que l’espoir d’heureuses retrouvailles. Parce que le Seigneur a révélé beaucoup de choses par l’intermédiaire de ses prophètes et que le Saint-Esprit m’a confirmé la vérité de la résurrection, je peux imaginer à quoi ressembleront les retrouvailles avec nos êtres chers sanctifiés et ressuscités :

« Ce sont ceux qui se lèveront à la résurrection des justes…

« Ce sont ceux dont le nom est écrit dans le ciel, où Dieu et le Christ sont les juges de tous.

« Ce sont les justes parvenus à la perfection par l’intermédiaire de Jésus, le médiateur de la nouvelle alliance, qui accomplit cette expiation parfaite par l’effusion de son sang » (D&A 76:65, 68-69).

Parce que Jésus-Christ a rompu les liens de la mort, tous les enfants de notre Père céleste nés dans ce monde ressusciteront dans un corps qui ne mourra jamais. Ainsi, mon témoignage et le vôtre de cette vérité glorieuse peuvent retirer l’aiguillon que représente la perte d’un membre de votre famille ou d’un ami bien-aimé et le remplacer par une attente heureuse et une ferme détermination.

Le Seigneur nous a fait à tous le don de la résurrection, grâce auquel notre esprit sera placé dans un corps sans imperfection physique (voir Alma 11:42-44). Ma mère apparaîtra jeune et radieuse, libérée des conséquences de l’âge et des années de souffrance physique. Cela lui sera accordé, ainsi qu’à nous, comme un don.

Mais nous qui aspirons à la rejoindre à tout jamais devons faire des choix qui nous qualifieront pour bénéficier de cette réunion, pour vivre là où le Père et son Fils bien-aimé, ressuscité, demeurent en gloire. C’est le seul endroit où la vie de famille peut continuer éternellement. Le témoignage de cette vérité a augmenté ma détermination de me qualifier avec les personnes que j’aime, pour recevoir le plus haut degré du royaume céleste grâce à l’expiation de Jésus-Christ qui opère dans notre vie (voir D&A 76:70).

Dans les prières de Sainte-Cène, le Seigneur nous offre un guide qui m’aide et peut vous aider dans cette quête de la vie éternelle. À chaque réunion de Sainte-Cène, nous sommes invités à renouveler les alliances de notre baptême.

Nous promettons de toujours nous souvenir du Sauveur. Les emblèmes de son sacrifice nous aident à apprécier l’ampleur du prix qu’il a payé pour rompre les liens de la mort, pour nous offrir la miséricorde et nous accorder le pardon de nos péchés, si nous choisissons de nous repentir.

Nous promettons de respecter ses commandements. La lecture des Écritures et des paroles des prophètes actuels, et l’écoute des orateurs inspirés dans nos réunions de Sainte-Cène nous rappellent les alliances que nous avons faites. Le Saint-Esprit rappelle à notre esprit et à notre cœur les commandements que nous avons le plus besoin de respecter ce jour-là.

Dans les prières de Sainte-Cène, Dieu promet d’envoyer le Saint-Esprit afin qu’il soit avec nous (voir Moroni 4:3 ; 5:2 ; D&A 20:77, 79). C’est à cet instant-là que j’ai découvert que Dieu peut m’accorder ce qui ressemble à une entrevue personnelle. Il attire mon attention sur ce que j’ai fait qui lui a plu, sur mon besoin de repentir et de pardon ainsi que sur les noms et les visages des personnes qu’il voudrait que je serve en son nom.

Au fil des ans, cette expérience renouvelée a transformé l’espoir en sentiments de charité et m’a donné l’assurance que la miséricorde m’a été accordée par l’expiation et la résurrection du Sauveur.

Je témoigne que Jésus est le Christ ressuscité, notre Sauveur, notre exemple parfait et notre guide vers la vie éternelle.

Enseigner à partir de ce message

Nous devons appliquer toutes les Écritures à nous, afin que cela soit pour notre profit et notre instruction (voir 1 Néphi 19:23). Vous pouvez lire les prières de Sainte-Cène qui se trouvent dans Doctrine et Alliances 20:76–79. Après avoir lu les enseignements du président Eyring au sujet des prières de Sainte-Cène, vous pouvez demander aux personnes que vous instruisez de réfléchir à des façons dont ces prières peuvent guider leur vie et les aider à retourner vivre avec notre Père céleste et avec Jésus-Christ.

Jeunes

Votre entrevue personnelle avec Dieu

Le président Eyring enseigne qu’en écoutant les prières de Sainte-Cène, il peut nous sembler avoir une entrevue personnelle avec Dieu. Le président Eyring pense aux trois domaines suivants. Vous pourriez noter ces questions dans votre journal et méditer à leur sujet chaque dimanche de ce mois-ci. Lorsqu’en méditant, vous recevez des impressions du Saint-Esprit, vous pouvez aussi les noter dans votre journal.

  • Qu’ai-je fait qui a plu à Dieu ?

  • De quoi ai-je besoin de me repentir ou d’obtenir le pardon ?

  • Qui Dieu aimerait-il que je serve ?

Enfants

Toujours se souvenir de Jésus

Jacob essaie de « toujours se souvenir » du Sauveur (voir D&A 20:77). Examine sa chambre. Que remarques-tu qui pourrait l’aider à toujours se souvenir de Jésus ?