Étudiez cette documentation en vous aidant de la prière et, si cela convient, discutez-en avec les sœurs à qui vous rendez visite. Utilisez les questions pour vous aider à fortifier vos sœurs et à faire de la Société de Secours un élément actif de votre vie. Pour plus de renseignements, consultez le site www.reliefsociety.lds.org.

Les alliances du temple

« Les ordonnances salvatrices du temple qui nous permettent de retourner un jour auprès de notre Père céleste dans les liens d’une famille éternelle et d’être dotés des bénédictions et du pouvoir d’en haut valent tous les sacrifices et tous les efforts1 », a dit Thomas S. Monson. Si vous n’êtes pas encore allées au temple, vous pouvez vous préparer à recevoir les ordonnances sacrées du temple en :

  • Croyant en notre Père céleste, en Jésus-Christ et au Saint-Esprit.

  • Acquérant le témoignage de l’expiation de Jésus-Christ et de l’Évangile rétabli.

  • Soutenant et suivant le prophète actuel.

  • Vous qualifiant pour obtenir une recommandation à l’usage du temple, en payant la dîme, en étant moralement pure, en respectant la Parole de Sagesse et en vivant en accord avec les enseignements de l’Église.

  • Consacrant votre temps, vos talents et vos moyens à aider à édifier le royaume du Seigneur.

  • Participant à l’œuvre de l’histoire familiale2.

Le président Monson a dit aussi : « En nous souvenant des alliances que nous… contractons [dans le temple], nous serons davantage capables de supporter toutes les épreuves et de surmonter toutes les tentations3. »

D’après les Écritures

Doctrine et Alliances 14:7 ; 25:13 ; 109:22

Tiré de notre histoire

« Plus de cinq mille saints affluèrent au temple de Nauvoo après sa consécration…

« La force, la puissance et les bénédictions des alliances du temple allaient soutenir les saints des derniers jours durant leur voyage, malgré le froid, la chaleur, la faim, la pauvreté, la maladie, les accidents et la mort4. »

Comme beaucoup de sœurs de la Société de Secours, Sarah Rich a été servante du temple. Elle a parlé de son expérience : « Car sans la foi et la connaissance qui nous avaient été accordées dans ce temple par l’aide et l’influence de l’Esprit du Seigneur, notre voyage aurait été comme un saut dans les ténèbres… Mais nous avions foi en notre Père céleste… sentant que nous étions son peuple choisi… ce n’était donc pas du chagrin mais de la joie que nous ressentions, parce que le jour de notre délivrance était arrivé5. »

L’exode n’était pas un « saut dans les ténèbres » pour les saintes des derniers jours fidèles. Elles étaient soutenues par leurs alliances du temple.

Montrer les références

    Notes

  1.   1.

    Thomas S. Monson, « Le temple sacré, un phare pour le monde », Le Liahona, mai 2011, p. 92.

  2.   2.

    Voir Filles dans mon royaume : l’histoire et l’œuvre de la Société de Secours (2011), p. 23.

  3.   3.

    Thomas S. Monson, Le Liahona, mai 2011, p. 93.

  4.   4.

    Filles dans mon royaume, p. 33-34.

  5.   5.

    Sarah Rich, dans Filles dans mon royaume, p. 34.