Une bénédiction de baptême


Trevor avait toujours peur d’aller sous l’eau. Comment pourrait-il se faire baptiser ?

Trevor s’assoit sur le divan et se pose le menton dans les mains. Ses frères jouent avec Grand-père. Il souhaiterait pouvoir s’amuser aussi, mais il ne peut s’empêcher de se faire du souci pour son baptême.

Maman s’assoit à côté de lui et lui caresse les cheveux. « Qu’est-ce qui ne va pas ? » demande-t-elle. « Tu ne veux pas jouer ? »

Trevor secoue la tête en grimaçant.

Maman le regarde un moment, puis elle met son bras autour de lui. « Tu as toujours peur d’aller sous l’eau ? »

Trevor acquiesce.

La pensée d’être sous l’eau l’a toujours effrayé. Quand il avait trois ans, il est tombé dans une piscine. Il n’a jamais pu oublier la peur qu’il a ressentie alors qu’il s’enfonçait de plus en plus dans l’eau, jusqu’à ce que quelqu’un l’en sorte. Depuis, il s’est toujours senti mal à l’aise près de l’eau.

Trevor demande : « Pourquoi est-ce que rien ne marche ? On a prié et on est même allé voir les fonts baptismaux. Rien n’a marché ! » Il se lève du divan et se précipite dans sa chambre.

Après avoir claqué la porte derrière lui, il se laisse tomber sur son lit. Bientôt, il entend frapper doucement à la porte.

Il relève la tête et voit Papa s’asseoir à côté de lui. Papa lui dit : « Maman m’a dit que tu te sens toujours mal à l’aise à propos de ton baptême. »

Trevor acquiesce. « Je n’arrête pas de prier, mais ma peur ne me quitte pas. »

Papa réfléchit un moment. « Parfois, quand nous prions pour obtenir quelque chose, cela ne se produit pas tout de suite. Peut-être que tu as peur maintenant, mais que demain tu te sentiras mieux. »

Trevor secoue la tête, puis il se rappelle quand il a eu peur de la rentrée scolaire l’année dernière. Papa lui a donné une bénédiction. Peut-être qu’une bénédiction pourrait aussi l’aider à se faire baptiser. Il regarde Papa. « Grand-père et toi, vous pourriez me donner une bénédiction ? »

Papa acquiesce. « C’est une excellente idée. »

Un peu plus tard, Trevor s’assoit sur une chaise dans le salon. Papa et Grand-père posent leurs mains sur sa tête. Papa le bénit, lui disant que s’il a la foi, notre Père céleste pourra l’aider à se sentir calme et en paix.

Le lendemain, alors qu’il est assis en vêtements blancs pour son baptême, Trevor continue de s’inquiéter. Il est content d’avoir reçu une bénédiction, mais que va-t-il arriver s’il continue à avoir peur ? Comment va-t-il pouvoir se faire baptiser ?

Après un discours sur le baptême, Papa se penche vers lui. Il lui annonce : « Il est temps d’aller dans les fonts baptismaux. » Trevor acquiesce et suit Papa. Papa descend le premier.

C’est le tour de Trevor. Il hésite puis se rappelle sa bénédiction. Il prie silencieusement : « Père céleste, aide-moi à avoir la foi. »

Lentement, il met un pied dans l’eau. Elle est agréablement chaude. Il descend une autre marche.

À chaque pas, il sent son souci et sa peur le quitter. Papa le prend par le bras et sourit. « Prêt ? »

Trevor se sent calme et en paix. C’est le sentiment que notre Père céleste a promis de lui donner. Il acquiesce. « Prêt. »

Papa lève le bras droit et prononce la prière de baptême. Quand il l’immerge, Trevor n’a pas peur. Tout ce qu’il ressent, c’est ce sentiment de calme et de paix grandir en lui.

Il sort de l’eau en souriant. Il sait que sa foi l’a aidé à surmonter sa peur pour pouvoir se faire baptiser. Il sait que notre Père céleste l’aidera toujours quand il s’efforcera de choisir le bien.L’auteur

Quentin L. Cook

« Quand nous choisissons de suivre le Christ avec foi au lieu de choisir un autre chemin par crainte, nous sommes bénis en conséquence de notre choix. »

Quentin L. Cook, du Collège des douze apôtres, « Vivre par la foi, non dans la crainte », Le Liahona, novembre 2007, p. 73.