Carnet de notes de la conférence d’avril 2013


« Ce que moi, le Seigneur, ai dit, je l’ai dit… que ce soit par ma voix ou par la voix de mes serviteurs, c’est la même chose » (D&A 1:38).
En relisant ou réécoutant la conférence générale d’avril 2013, vous pouvez utiliser ces pages (ainsi que les carnets de notes de la conférence qui vont paraître dans les numéros à venir) pour vous aider à étudier et à appliquer les derniers enseignements des prophètes et apôtres actuels et d’autres dirigeants de l’Église.

Pour lire, regarder ou écouter les discours de la conférence générale, allez sur conference.lds.org.

Histoires racontées lors de la conférence

Instruire les personnes qui sont honnêtes de cœur

Tiré de « Nous sommes un », Le Liahona, mai 2013, p. 62-63.

En 1955, je suis devenu officier dans l’armée de l’air des États-Unis. L’évêque de ma paroisse m’a donné une bénédiction juste avant que je parte pour mon premier poste, qui se trouvait à Albuquerque (Nouveau-Mexique, États-Unis).

Dans sa bénédiction, il a dit que mon temps dans l’armée de l’air serait du service missionnaire. Je suis arrivé à l’église mon premier dimanche à la première branche d’Albuquerque. Un homme s’est avancé vers moi, s’est présenté comme étant le président de district et m’a dit qu’il allait m’appeler comme missionnaire de district.

Je lui ai dit que je ne serais là que pour quelques semaines de formation et qu’ensuite je serais affecté ailleurs dans le monde. Il a dit : « Cela, je n’en sais rien, mais nous devons vous appeler à servir. » Au milieu de ma formation militaire, par ce qui semblait être un hasard, j’ai été choisi parmi des centaines d’officiers en formation pour prendre au quartier général la place d’un officier qui était mort subitement.

Donc, pendant les deux années que j’ai passées là, j’ai travaillé dans mon bureau. La plupart des soirs et tous les week-ends, j’ai enseigné l’Évangile de Jésus-Christ aux personnes que les membres nous présentaient.

Mes compagnons et moi-même faisions en moyenne plus de quarante heures par mois de service missionnaire sans devoir une seule fois frapper aux portes pour trouver une personne à instruire. Grâce aux membres, nous avions tellement de pain sur la planche que nous instruisions souvent deux familles en un soir. J’ai été personnellement témoin du pouvoir et de la bénédiction de la demande répétée des prophètes que chaque membre soit un missionnaire.

Le dimanche précédant mon départ d’Albuquerque, le premier pieu était organisé dans cette ville. Il y a maintenant là un temple sacré, une maison du Seigneur, dans une ville où nous nous réunissions autrefois dans une salle unique avec des saints qui nous amenaient leurs amis pour que nous les instruisions et qu’ils ressentent le témoignage de l’Esprit. Ces amis se sentaient les bienvenus dans la vraie Église du Seigneur.

Le fonds missionnaire général

Lors de la conférence générale d’avril 2013, Thomas S. Monson a parlé de la réaction remarquable et inspirée des jeunes qui partent en mission. Il a dit : « Pour soutenir cette force missionnaire, et parce que beaucoup de nos missionnaires sont de situation modeste, nous vous invitons, si vous le pouvez, à donner généreusement au fonds missionnaire général de l’Église. »

Thomas S. Monson : « Bienvenue à la conférence », Le Liahona, mai 2013, p. 4.

Questions pour la réflexion

  • Comment votre vie a-t-elle été bénie par votre service missionnaire ou le service missionnaire d’une autre personne ?

  • À votre avis, pourquoi les prophètes demandent-ils que l’Évangile soit apporté à tout le monde ?

  • Comment pouvez-vous aider les gens de votre région qui ne sont plus pratiquants dans l’Église à ressentir le témoignage du Saint-Esprit ?

Vous pourriez noter vos réflexions dans votre journal ou en discuter avec d’autres personnes.

Documentation supplémentaire sur ce sujet : Principes de l’Évangile (2009), « Œuvre missionnaire », p. 189-195 ; « Œuvre missionnaire » dans « sujets doctrinaux » sur LDS.org ; Jeffrey R. Holland, « Nous voici tous enrôlés », Le Liahona, novembre 2011, p. 44-46.

Paroles des prophètes sur les absolus de la moralité

« Dieu révèle à ses prophètes qu’il y a des absolus en termes de moralité. Le péché sera toujours le péché. La désobéissance aux commandements du Seigneur nous privera toujours de ses bénédictions. Le monde change en permanence et de façon spectaculaire, mais Dieu, ses commandements et les bénédictions qu’il a promises ne changent pas. Nous ne devons pas faire un tri dans les commandements et choisir ceux que nous pensons importants à observer, mais nous devons accepter tous les commandements de Dieu. Nous devons rester fermes et inébranlables, ayant une parfaite assurance de la constance du Seigneur et une parfaite confiance en ses promesses. »

L. Tom Perry, du Collège des douze apôtres, « L’obéissance à la loi, c’est la liberté », Le Liahona, avril 2013, p. 86.

Œuvre missionnaire : Prenez la vague

  • « Vous, les adolescents, adoptez votre nouveau programme d’étude et enseignez-vous les uns aux autres la doctrine du Christ. C’est le moment pour vous de vous préparer à enseigner aux autres la bonté de Dieu.

  • Jeunes gens et jeunes filles, vos études sont extrêmement importantes… Nous vous recommandons de vous inscrire dans l’établissement de votre choix avant de partir en mission.

  • Parents, enseignants et autres, prenez la vague en préparant notre génération montante à être digne du service missionnaire. Pendant ce temps, votre vie exemplaire éveillera l’intérêt de vos amis et de vos voisins.

  • Adultes, prenez la vague en contribuant à la préparation spirituelle, physique et financière des futurs missionnaires.

  • Couples d’âge mûr, prévoyez le moment où vous pourrez partir en mission.

  • Les présidents de pieux et les évêques ont la responsabilité de l’œuvre missionnaire dans leur unité.

  • Vous, dirigeants de mission de paroisse… vous êtes le lien entre les membres et les missionnaires dans cette œuvre sacrée destinée à sauver les enfants de Dieu. »

Russell M. Nelson, du Collège des douze apôtres, « Surfez sur la vague », Le Liahona, mai 2013, p. 45.

Remplir les blancs

  1. 1.

    « Les ténèbres ne remporteront pas la victoire sur la ____________ du Christ » (Dieter F. Uchtdorf, « L’espérance de la lumière de Dieu », Le Liahona, mai 2013, p. 77).

  2. 2.

    « L’Église est un ____________ où les disciples du Christ obtiennent la paix » (Quentin L. Cook, « La paix personnelle, récompense de la justice », Le Liahona, mai 2013, p. 34).

  3. 3.

    « Nous qui avons un corps mortel, nous avons du __________ sur les êtres qui n’en n’ont pas » (Boyd K. Packer, « Ces choses que je sais », Le Liahona, mai 2013, p. 8).

  4. 4.

    « Quand nous abandonnons notre engagement et notre fidélité à notre ____________________, nous retirons le ciment qui maintient la société » (L. Tom Perry, « L’obéissance à la loi, c’est la liberté », Le Liahona, mai 2013, p. 88).

  5. 5.

    « Si vous n’êtes pas missionnaire à plein temps avec un badge accroché à votre veston, c’est maintenant le moment d’en peindre un sur votre __________ » (Neil L. Andersen, « C’est un miracle », Le Liahona, mai 2013, p. 78).

Réponses : 1. lumière ; 2. refuge ; 3. pouvoir ; 4. conjoint ; 5. cœur.

Soyez sages dans votre manière d’utiliser la technologie

  • « Pour faire connaître l’Évangile, des jeunes de Boston ont lancé plusieurs blogs. Les personnes qui se sont jointes à l’Église ont commencé à apprendre en ligne, puis ont suivi les leçons avec les missionnaires. L’un des jeunes [blogueurs] a dit : ‘Ce n’est pas du travail missionnaire. C’est de l’amusement missionnaire’1. »

  • « Pourquoi ne pas choisir un moment chaque jour pour se déconnecter de la technologie et reprendre contact l’un avec l’autre ? Il suffit de tout éteindre2. »

  • « Marquez des Écritures importantes sur votre appareil et consultez-les souvent… Vous pourriez bientôt connaître par cœur des centaines de passages. Ces passages s’avéreraient être une grande source d’inspiration et de soutien par le Saint-Esprit dans les moments de besoin3. »

Notes

  •   1.

    Neil L. Andersen, « C’est un miracle », Le Liahona, mai 2013, p. 79.

  •   2.

    Rosemary M. Wixom, « Les paroles que nous prononçons », Le Liahona, mai 2013, p. 82.

  •   3.

    Richard G. Scott, « Pour la paix au foyer », Le Liahona, mai 2013, p. 30.

  • Aider les pauvres et les nécessiteux

    « En utilisant les fonds donnés par des membres généreux, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours envoie des vivres, des vêtements et d’autres produits de première nécessité pour soulager les souffrances d’adultes et d’enfants à travers le monde. Ces dons humanitaires, d’une valeur de plusieurs centaines de millions de dollars au cours de la dernière décennie, sont accordés sans considération de religion, de race ou de nationalité. Au cours du dernier quart de siècle nous avons aidé près de trente millions de personnes dans cent soixante-dix-neuf pays. »

    Dallin H. Oaks, du Collège des douze apôtres, « Disciples du Christ », Le Liahona, mai 2013, p.98.