Message de la Première Présidence

Servez le Seigneur avec amour


Thomas S. Monson

Le Sauveur a enseigné : « Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera » (Luc 9:24.).

Le président Monson a déclaré : « Je crois que le Sauveur nous dit qu’à moins que nous nous perdions dans le service, notre vie ne sert pas à grand-chose. Les gens qui ne vivent que pour eux-mêmes finissent par se dessécher et perdre leur vie, au sens figuré, tandis que ceux qui se perdent au service d’autrui progressent et s’épanouissent et, en fait, sauvent leur vie1. »

Dans les extraits suivants tirés de son ministère, le président Monson rappelle aux saints des derniers jours qu’ils sont les mains du Seigneur et que les bénédictions de l’éternité attendent les gens qui servent fidèlement les autres.

Service dans le temple

« Nous rendons un grand service quand nous accomplissons les ordonnances par procuration pour les personnes qui sont passées de l’autre côté du voile. Dans de nombreux cas, nous ne connaissons pas les gens pour qui nous faisons les ordonnances. Nous n’attendons pas de remerciement et nous n’avons pas l’assurance qu’ils accepteront ce que nous offrons. Cependant, nous servons et, ce faisant, nous obtenons ce qu’aucun autre effort ne peut donner : nous devenons littéralement des sauveurs sur la montagne de Sion. Notre Sauveur a donné sa vie en sacrifice par procuration pour nous, et nous, dans une faible mesure, nous faisons la même chose quand nous accomplissons les ordonnances par procuration dans le temple pour les gens qui n’ont aucun moyen de progresser si ceux qui sont ici, sur la terre, ne font pas quelque chose pour eux2. »

Nous sommes les mains du Seigneur

« Mes frères et sœurs, nous sommes entourés de gens qui ont besoin de notre attention, de nos encouragements, de notre soutien, de notre réconfort, de notre gentillesse, qu’il s’agisse de membres de notre famille, d’amis, de connaissances ou d’inconnus. Nous sommes les mains du Seigneur ici sur terre, avec la mission de servir et d’aider ses enfants. Il compte sur chacun de nous…

Ce service auquel nous avons tous été appelés, c’est le service du Seigneur Jésus-Christ3. »

Servir dans l’ombre du Sauveur

« Dans le Nouveau Monde, le Seigneur ressuscité a déclaré : ‘Vous savez les choses que vous devez faire dans mon Église ; car les œuvres que vous m’avez vu faire, vous les ferez aussi ; car ce que vous m’avez vu faire, cela même vous le ferez.’ (3 Néphi 27:21).

« Nous faisons du bien aux autres en œuvrant dans l’ombre de ‘Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien’ (Actes 10:38). Que Dieu nous bénisse afin que nous trouvions de la joie au service de notre Père céleste en servant ses enfants sur la terre4. »

Le besoin de servir

« Nous avons besoin qu’on nous donne l’occasion de servir. Quant aux membres qui ne sont plus pratiquants ou qui restent sur leur quant-à-soi et ne s’engagent pas, nous pouvons, dans la prière, rechercher le moyen de les toucher. Une invitation à servir à tel ou tel poste peut être la motivation qu’il leur faut pour redevenir pleinement pratiquants. Mais les dirigeants qui pourraient aider dans ce domaine sont parfois réticents à le faire. Nous devons garder à l’esprit que les gens peuvent changer. Ils peuvent abandonner les mauvaises habitudes. Ils peuvent se repentir de leurs transgressions. Ils peuvent détenir la prêtrise dignement. Et ils peuvent servir diligemment le Seigneur5. »

Faisons-nous tout ce que nous devons ?

« Le monde a besoin de notre aide. Faisons-nous tout ce que nous devons ? Nous souvenons-nous des paroles du président Taylor : ‘Si vous ne magnifiez pas vos appels, Dieu vous tiendra pour responsables des gens que vous auriez pu sauver si vous aviez fait votre devoir’ ? (Enseignements des présidents de l’Église, John Taylor, 2001, p. 164.) Il y a des pieds à affermir, des mains à saisir, des esprits à encourager, des cœurs à inspirer et des âmes à sauver. Les bénédictions de l’éternité vous attendent. Vous avez la bénédiction d’être non pas des spectateurs mais des acteurs sur la scène du service6. »

Enseigner à partir de ce message

« Si vous faites preuve d’amour chrétien, vous serez mieux préparé à enseigner l’Évangile. Vous serez inspiré pour aider les autres à connaître le Sauveur et à le suivre7. » Pensez à prier pour avoir plus de charité pour les personnes que vous visitez. En vous efforçant d’avoir pour elles un amour semblable à celui du Christ, vous trouverez de meilleures façons de servir le Seigneur et les gens que vous instruisez.

Jeunes

Un été de service

L’auteur vit en Virginie (États-Unis).

Un été, j’ai passé du temps à l’étranger à travailler avec des enfants ayant des besoins particuliers. La première fois que j’ai rencontré les enfants, j’étais très anxieuse. Je ne parlais pas leur langue mais je savais que l’Esprit me guiderait dans mes interactions avec eux. Une fois que j’ai connu chaque enfant, j’ai compris que la langue n’était pas un obstacle à l’amour. J’ai joué, ri et fait des travaux manuels avec les enfants ; je ne pouvais pas m’empêcher d’éprouver un amour sans réserve pour eux. J’ai entrevu l’amour que notre Père céleste a pour ses enfants et la joie qui m’a empli le cœur était indescriptible.

Quand je sers les autres, je ressens de l’amour pour eux mais aussi pour mon Père céleste. Je sais vraiment que lorsque nous sommes au service de nos semblables, nous sommes simplement au service de notre Dieu » (voir Mosiah 2:17). Quand je rends service, que ce soit en participant à un grand projet de service ou par de petits actes de gentillesse, mon objectif est de glorifier Dieu (voir Matthieu 5:16). J’espère que mon service permettra aux gens de percevoir mon amour pour mon Père céleste et la lumière du Christ qui brûle en moi.

Enfants

Liens d’amour

Demande à un adulte de t’aider à découper vingt-huit fines bandes de papier, toutes de 2,5 cm de large et de 20 cm de long. Chaque jour ce mois-ci, rends un service pour montrer ton amour pour quelqu’un. Tu peux aider tes parents à faire le ménage ou écrire un mot gentil à un voisin.

Écris chaque jour le service que tu as rendu sur l’une de tes bandes de papier, puis mets de la bande adhésive ou de la colle sur ses extrémités et colle-les ensemble pour que la bande forme un cercle. Tu peux lier tes cercles entre eux en glissant un bout d’une nouvelle bande dans le cercle du jour précédant avant de coller les extrémités de la nouvelle bande ensemble. Regarde tes liens d’amour grandir ! Tu pourras même continuer d’en ajouter à ta chaîne de service quand le mois de février sera terminé.

Montrer les références

    Notes

  1.   1.

    « Qu’ai-je fait aujourd’hui pour quelqu’un ? » Le Liahona, novembre 2009, p. 85.

  2.   2.

    « Jusqu’au revoir », Le Liahona, mai 2009, p. 113, 114.

  3.   3.

    « Qu’ai-je fait aujourd’hui pour quelqu’un ? » p. 86, 87.

  4.   4.

    « L’appel à servir du Sauveur », Le Liahona, août 2012, p. 5.

  5.   5.

    « Voir les autres tels qu’ils peuvent devenir », Le Liahona, novembre 2012, p. 68.

  6.   6.

    « Désireux et dignes de servir », Le Liahona, mai 2012, p. 69.

  7.   7.

    L’enseignement, pas de plus grand appel : Guide pour l’enseignement de l’Évangile, 1999, p. 12.