Henry B. Eyring

Le Sauveur est pour nous l’exemple du service désintéressé. Il a consacré sa vie parfaite à servir notre Père céleste et tous les enfants de son Père. Le but commun du Père et du Fils est de nous accorder à tous le don de l’immortalité et la bénédiction de la vie éternelle (voir Moïse 1:39).

Pour nous qualifier pour la vie éternelle, nous devons être transformés par l’expiation de Jésus-Christ : être nés de nouveau et purifiés du péché. Les petits enfants de moins de huit ans, eux, sont sans péché et sont rachetés par l’Expiation (voir Mosiah 3:16, 21  ; Moroni 8:10-12).

Pour tous ceux d’entre nous qui ont atteint l’âge de responsabilité, il y a un plan merveilleux qui nous permet d’être purifiés du péché et d’être préparés pour la vie éternelle. Cette préparation commence par le baptême accompli par l’autorité de la prêtrise et la réception du Saint-Esprit. Ensuite nous devons toujours nous souvenir du Sauveur et respecter les commandements qu’il nous a donnés.

Dans le Livre de Mormon, le roi Benjamin parle à son peuple de la joie qui découle du pardon des péchés grâce à l’expiation de Jésus-Christ. Il lui dit ensuite que, pour conserver la rémission de ses péchés, il doit enseigner à ses enfants à se servir les uns les autres et subvenir le plus généreusement possible aux besoins temporels et spirituels des personnes qui l’entourent. (Voir Mosiah 4:11-16.)

Il lui enseigne aussi : « Et voici, je vous dis ces choses afin que vous appreniez la sagesse ; afin que vous appreniez que lorsque vous êtes au service de vos semblables, vous êtes simplement au service de votre Dieu » (Mosiah 2:17).

Jésus allait de lieu en lieu enseignant l’Évangile et faisant du bien (voir Actes 10:38). Il guérissait les malades. Il ressuscitait les morts. Grâce à son pouvoir, il nourrit des milliers de personnes qui avaient faim et se trouvaient sans nourriture (voir Matthieu 14:14-21  ; Jean 6:2-13). Après sa résurrection, il donna à manger à plusieurs de ses apôtres sur les bords de la mer de Galilée (voir Jean 21:12-13). En Amérique, il guérit les malades et bénit les enfants un par un (voir 3 Néphi 17:7-9, 21).

L’apôtre Jacques nous enseigne que le désir de servir les autres découle de notre gratitude pour ce que le Seigneur a fait pour nous.

« Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité…

« La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde » (Jacques 1:27)

Un des signes qui vous assurent que vous êtes en train d’être purifié est le désir croissant de servir les autres pour le Sauveur. L’enseignement au foyer et les visites d’enseignement deviennent davantage une joie et moins une corvée. Vous êtes plus souvent bénévole dans l’école locale ou occupé à prendre soin des pauvres de votre collectivité. Bien que vous ayez peu d’argent à donner aux personnes qui ont moins que vous, vous souhaiteriez avoir davantage afin de donner plus (voir Mosiah 4:24). Vous avez plus d’entrain à servir vos enfants et à leur montrer comment servir les autres.

Du fait que votre nature change, vous avez le désir de rendre davantage service sans chercher à être reconnu. Je connais des disciples du Sauveur qui ont fait des dons importants en argent et en service en tenant absolument à ce que personne à part Dieu et leurs enfants ne le sache. Dieu a reconnu leur service en leur accordant des bénédictions dans cette vie et il les bénira dans la vie éternelle à venir (voir Matthieu 6:1-4  ; 3 Néphi 13:1-4).

En respectant le commandement de servir les autres (voir Matthieu 22:39), vous avez senti votre orgueil se transformer. Le Sauveur a repris ses apôtres quand ils se disputaient pour savoir qui était le plus grand parmi eux. Il a dit :

« Ne vous faites pas appeler directeurs ; car un seul est votre Directeur, le Christ.

« Le plus grand parmi vous sera votre serviteur » (Matthieu 23:10-11).

Le Sauveur nous enseigne comment nous pouvons apprendre à servir les autres. Il a servi parfaitement et nous devons apprendre à servir comme lui l’a appris : ligne sur ligne (voir D&A 93:12-13). Par le service que nous rendons, nous pouvons devenir davantage comme lui. Nous prions avec toute l’énergie de notre cœur pour aimer nos ennemis comme il les aime (voir Matthieu 5:43-44  ; Moroni 7:48). Alors nous pouvons enfin être prêts pour la vie éternelle avec lui et notre Père céleste.

Je fais la promesse que nous pouvons parvenir à servir plus parfaitement en suivant les enseignements et l’exemple du Sauveur.

Enseigner à partir de ce message

M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres, nous a invités à prier pour avoir des occasions de servir : « Chaque jour, dans votre prière du matin, demandez à notre Père céleste de vous guider afin que vous reconnaissiez une occasion de servir l’un de ses précieux enfants. Puis, tout au long de la journée… cherchez quelqu’un à aider » (« Œuvrez avec zèle », Le Liahona, novembre 2012, p. 31). Vous pourriez inviter les personnes que vous instruisez à se fixer le but de prier chaque matin pour avoir des occasions de servir et de les chercher tout au long de la journée.

Une réponse à sa prière

L’auteur vit à Gauteng (Afrique du Sud).

Un soir, une amie d’une autre confession religieuse est venue me voir. D’habitude, j’étudie mes Écritures seule et je les avais sorties pour étudier ce soir-là. Je me suis sentie poussée à inviter mon amie à se joindre à mon étude des Écritures mais j’avais peur et au lieu de le faire, j’ai commencé à étudier seule. Je savais que je n’avais pas tenu compte d’une inspiration de l’Esprit. Au bout de quelques minutes, j’ai demandé prudemment : « Voudrais-tu étudier les Écritures avec moi ? » Sans hésitation, mon amie a répondu : « Oui. »

Alors, nous avons lu le Livre de Mormon. Elle m’a posé quelques questions et j’ai senti l’Esprit me guider pendant que je répondais. Je lui ai rendu témoignage de la véracité du Livre de Mormon. Après cela, elle m’a dit : « J’ai pleuré toute la journée et j’étais inquiète. Je venais juste de prier pour demander de l’aide à Dieu quand tu m’as demandé de lire les Écritures avec toi. Je me sens tellement mieux maintenant. Merci. »

Le Seigneur s’était servi de moi pour répondre à une prière et servir l’un de ses enfants dans le besoin. Je sais que l’inspiration est une instruction divine provenant d’un Père sage et glorieux. Quand nous oublions nos craintes, nous lui permettons de manifester son pouvoir à travers notre obéissance.

Enfants

Cherche des moyens de servir

Les enfants peuvent choisir de servir les autres. Entoure les images où l’enfant choisit de suivre Jésus-Christ en aidant quelqu’un.