Si vous avez l’œil fixé uniquement sur ma gloire

Katherine Nelson and Heidi McConkie


Lors du conseil prémortel dans les cieux, quand Jésus-Christ s’est porté volontaire pour être notre Sauveur, il a dit au Père : « Que ta volonté soit faite, et que la gloire t’appartienne à jamais » (Moïse 4:2).

Le Seigneur a toujours montré l’exemple en glorifiant le Père. Pendant son ministère dans la condition mortelle, le Sauveur n’a jamais attiré l’attention sur lui-même, mais il a dirigé ses disciples vers le Père, enseignant : « Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé » (Jean 12:44). Par son attitude, son apparence, ses paroles et ses actes, le Sauveur nous a enseigné l’importance de la pudeur.

Dans leur dévouement à suivre le Sauveur, les jeunes adultes cités dans cet article parlent de la façon dont ils expriment la pudeur intérieurement et extérieurement et disent comment leur engagement de glorifier Dieu a forgé leur personnalité et a guidé leurs actes.

Glorifiez Dieu et irradiez la lumière

Nous reconnaissons mieux comment la pudeur glorifie Dieu quand nous comprenons ce qu’elle est réellement. Ancrés dans la foi explique : « La pudeur est une attitude d’humilité et de bienséance dans la tenue vestimentaire, la présentation, le langage et le comportement. Si vous êtes pudique, vous n’attirez pas indûment l’attention. Vous vous efforcez de glorifier ‘Dieu dans votre corps et dans votre esprit’ (1 Corinthiens 6:20)1. »

En apprenant à faire preuve de pudeur comme le Sauveur l’a fait, nous accueillons l’Esprit dans notre vie, accomplissant la promesse : « si vous avez l’œil fixé uniquement sur [la] gloire [de Dieu], votre corps tout entier sera rempli de lumière » (D&A 88:67). En lisant comment d’autres jeunes adultes comprennent la pudeur, vous pouvez réfléchir à la façon d’accroître votre spiritualité en faisant des changements pour améliorer la manifestation extérieure de votre engagement intérieur d’être pudique.

Ayez un langage et un comportement pudiques

« Vos paroles et vos actes peuvent avoir une influence profonde sur vous-même et sur les autres. Employez un langage édifiant, positif, châtié et faites des choses qui apportent du bonheur aux personnes de votre entourage. Si vous vous efforcez d’être pudique en parole et en action, vous serez davantage guidé et consolé par le Saint-Esprit2. »

Darja Sergeevna Shvydko, de Volgograd (Russie), explique que nous sommes pudiques dans notre langage quand nous traitons les autres avec respect et utilisons « une voix douce et exprimons calmement nos pensées sans utiliser de mots vulgaires ou inconvenants ». Un langage pudique est exempt de commérage, de raillerie, de moquerie et de sarcasme. Il ne dénigre jamais les autres ni ne gonfle l’ego : il exprime simplement de la gentillesse et reconnaît la divinité de tous les enfants de notre Père céleste.

Notre langage doit aussi montrer du respect envers la Divinité : « Abstenez-vous de langage vulgaire et de l’usage vain, irrévérencieux du nom du Seigneur, si courants dans le monde […] La nature irrévérencieuse de ce genre de langage et de comportement [nous] empêche de recevoir les murmures discrets du Saint-Esprit3. »

De même qu’un langage impudique tel que le commérage et la moquerie peut endommager des relations, le langage pudique cultive un engagement plus profond envers Dieu et, comme Kelly Prue, d’Utah (États-Unis), l’explique, « augmente notre capacité d’édifier des relations positives avec les autres. Notre langage pudique nous aide à faire ressortir le meilleur chez les autres. »

La pudeur dans le langage et la pudeur dans le comportement sont intimement liées. Mike Olsen, d’Utah, explique : « Il est important d’avoir un langage et un comportement pudiques parce que cela montre qui vous êtes et ce à quoi vous attachez de la valeur. Les gens remarquent quand les paroles et les actes ne concordent pas. Notre langage qui édifie les autres et glorifie Dieu doit s’accompagner d’actes complémentaires. Par des actes de service et de gentillesse, nous démontrons que notre engagement d’édifier les autres et d’honorer Dieu est plus profond que nos paroles. Notre comportement de disciple en paroles et en actes peut avoir une bonne influence sur les autres.

Carrie Carlson, du Colorado (États-Unis), dit : « J’apprécie vraiment la pudeur dans le comportement et les paroles. C’est tellement agréable de voir quelqu’un qui est humble et qui n’agit pas pour attirer l’attention. Les personnes qui parlent pudiquement deviennent de puissants serviteurs du Seigneur. »

Ayez une tenue vestimentaire et une présentation pudiques

Pau Cave, d’Utah, dit : « La pudeur vestimentaire nous permet de faire ressortir ce qu’il y a de mieux en nous en nous aidant à nous concentrer sur l’homme spirituel plutôt que sur l’homme naturel. » En nous habillant pudiquement, nous incitons les autres à apprendre à nous connaître et à nous apprécier pour notre personnalité et notre caractère, non pour notre apparence.

La façon dont nous nous habillons non seulement signale aux autres la façon dont ils doivent nous traiter, mais elle influence aussi la façon dont nous nous voyons et dont nous nous traitons nous-mêmes. Luis Da Cruz, fils, du Brésil, dit : « L’Évangile nous apprend que notre corps est un don de Dieu. » « Notre corps nous aide à progresser et à devenir comme notre Père. C’est pourquoi il est important de nous habiller de manière pudique. Ce faisant, nous montrons à Dieu et aux autres que nous respectons ce don, ainsi que nos semblables4. »

Carrie explique : « Les vêtements impudiques ont pour but de faire du corps un objet physique indépendant d’un esprit doté d’une personnalité et d’un caractère. Même si cela m’a parfois coûté plus d’argent et certainement plus de temps, être pudique m’a aidée à apprendre que mon corps est le réceptacle d’un esprit précieux ayant une destinée et un potentiel divins, engendré et élevé par des parents célestes. Il mérite beaucoup plus de soins et de respect que le monde lui en accorde. »

Ancrés dans la foi enseigne : « En plus d’éviter les [tenues impudiques], vous devez vous abstenir de l’extravagance dans la tenue vestimentaire, la présentation et la coiffure. Soyez toujours net et propre et évitez d’être débraillé ou négligé dans l’habillement, la présentation et l’attitude5. » Notre façon de nous habiller et de nous présenter exprime notre respect envers Dieu, nous-même et les autres.

Prenez l’engagement d’être cohérent

En essayant de suivre les principes de pudeur de l’Évangile, nous montrons notre engagement par notre cohérence, en suivant tout le temps les commandements du Seigneur plutôt que quand cela nous arrange.

Un engagement réel est toujours ancré dans les principes de l’Évangile. Anthony Roberts, d’Utah, explique : « La pudeur est un état d’esprit ; c’est le désir de vivre chaque jour en accord avec notre compréhension de l’Évangile et du plan du salut. » Quand nous nous immergeons dans l’Évangile, notre conversion peut approfondir et accroître notre désir de vivre les principes de l’Évangile.

Comprenez votre nature divine

Si nous sommes toujours pudiques, nous comprendrons et apprécierons mieux notre lignage, et la connaissance de notre nature divine pourra nous inciter à être plus pudiques. Raffaella Ferrini, de Florence (Italie), explique : « La pudeur est une bénédiction dans ma vie parce qu’elle m’aide à ressentir que je suis une fille spéciale de mon Père céleste et cette connaissance, à son tour, m’incite à vouloir être pudique. »

Permettre au monde de définir qui nous sommes peut nuire à notre estime personnelle. Julianna Auna, d’Utah, décrit son expérience : « Avant d’acquérir un témoignage du principe de la pudeur, j’étais malheureuse et spirituellement en danger. Laisser le monde me définir était déprimant et spirituellement paralysant parce que l’obsession du monde pour les choses temporelles et physiques est cruelle et impitoyable. Quand j’ai finalement décidé de ne pas écouter le monde, mais de laisser ma relation avec Dieu me définir, ma vie est devenue plus facile, plus libre et plus heureuse. » Quand nous cherchons l’approbation de notre Père céleste au lieu de celle du monde, notre vie est plus heureuse et notre motivation à être pudique est plus grande.

Menez une vie pudique

Galina Viktorovna Savchuk, de Novosibirsk, (Russie) dit : « La pudeur s’exprime dans tout ce que nous faisons : notre langage, notre apparence extérieure, notre conduite et même les endroits où nous allons. » Vivre pudiquement est étroitement lié à notre engagement envers l’Évangile et notre relation avec Dieu.

La pudeur véritable est une combinaison du comportement et de l’attitude. Si nous travaillons à améliorer notre comportement ou notre état d’esprit cela nous aidera à améliorer l’autre. Avoir un comportement et une apparence pudiques sans acquérir un engagement à vie nous empêche de recevoir toutes les bénédictions d’une vie pudique. Et croire que nous sommes pudiques sans que nos actes le démontrent c’est de l’aveuglement6.

Dans le contexte de la pudeur, dire que nos yeux sont uniquement fixés sur la gloire de Dieu signifie que nous nous engageons extérieurement et intérieurement à vivre pudiquement. De même que notre œil doit être dirigé vers Dieu, de même notre apparence extérieure et nos actes doivent être en accord avec les principes de la pudeur. Mais se contenter de diriger notre œil vers Dieu ne fait pas en sorte qu’il se fixe uniquement sur sa gloire ; notre œil doit être concentré sur lui. De même, la tenue vestimentaire et la présentation pudiques doivent s’accompagner d’une vision des principes éternels.

En tournant nos yeux vers Dieu, nous pourrons plus facilement concentrer notre vision sur lui. De la même façon, si nous concentrons notre vision sur Dieu, nos yeux seront naturellement attirés dans sa direction.

En nous efforçant de vivre pudiquement, nous sentirons l’influence de l’Esprit augmenter dans notre vie. Robert D. Hales, du Collège des douze apôtres, a enseigné : « La pudeur est essentielle si nous voulons être dignes de l’Esprit. Être pudique c’est être humble, et être humble nous permet d’avoir la compagnie de l’Esprit7. » Si l’Esprit guide nos pensées et nos actions, nous aurons les yeux fixés uniquement sur la gloire de Dieu et nous serons remplis de lumière.

Afficher les références

    Notes

  1.   1.

    Ancrés dans la foi, Manuel de référence sur l’Évangile, 2005, p. 146.

  2.   2.

    Ancrés dans la foi, p. 148.

  3.   3.

    Ancrés dans la foi, p. 148.

  4.   4.

    Voir Ancrés dans la Foi, p. 147.

  5.   5.

    Ancrés dans la foi, p. 147.

  6.   6.

    Voir Lynn G. Robbins, « Quelle sorte d’hommes et de femmes devriez-vous être ? » Le Liahona, mai 2011, p. 103.

  7.   7.

    Robert D. Hales, « La pudeur : Du respect envers le Seigneur », Le Liahona, août 2008, p. 18-24.