Restez vigilant


Illustration iStockphoto/Thinkstock

J’ai beaucoup de regrets au sujet des quatre dernières années. J’ai été élevé dans l’Église et beaucoup de membres de ma famille et d’amis m’ont montré le bon exemple. Malgré ces bénédictions, je n’étais pas assez vigilant, ce qui m’a causé beaucoup de problèmes.

Tout a commencé quand j’avais environ treize ans et que je suis devenu dépendant des médias. Je regardais tout le temps la télévision et je ne pouvais pas me passer de mes jeux vidéos. Cette dépendance a entraîné un autre problème : je n’avais pas de bons amis parce que je n’avais pas fait assez d’efforts pour me lier d’amitié avec les garçons de mon collège de prêtrise. Pour me trouver des amis, j’ai cherché aux mauvais endroits et j’ai rejoint un groupe de discussion en ligne. Dans ce groupe, certaines personnes mettaient de la pornographie en ligne. À cause de faiblesses qui provenaient de mes autres problèmes, je suis facilement tombé dans le piège de la pornographie.

J’ai essayé de justifier mon comportement en me trouvant des excuses comme « cela ne fait de mal à personne », « cela ne peut pas être si mal ». J’ai détesté regarder de la pornographie dès la première fois que j’en ai vu, mais je suis devenu dépendant. Je voulais être un bon membre de l’Église, mais j’avais commis beaucoup de fautes et, pendant longtemps, je ne les ai pas corrigées comme il fallait.

Cela m’a pris un an et demi pour aller voir mon évêque. Il m’a aidé à surmonter le désir de regarder de la pornographie. Avec le temps, j’ai commencé à me lier d’amitié avec les membres de ma paroisse, de mon pieu et de ma classe du séminaire. J’ai maintenant dix-sept ans et ce n’est que récemment que j’ai réussi à me sentir libre. Cela ne fait que quelques mois que j’ai vaincu ma dépendance vis-à-vis de ces médias, que je prie sincèrement chaque jour et que je lis régulièrement les Écritures.

Ne laissez aucun de ces problèmes s’enraciner dans votre cœur. Je témoigne que le Seigneur pardonne effectivement aux pécheurs. Mais votre vie sera bien moins douloureuse si vous n’avez pas à vous repentir, comme j’ai dû le faire. Je vous supplie de vous épargner autant de souffrances que possible en apprenant les conséquences du péché au point d’en avoir peur et de l’éviter. Je dis cela parce que le péché tue l’âme, et que, si vous péchez, vous souffrirez. Le diable nous hait, cherche notre malheur et a le pouvoir de nous influencer si nous le laissons faire. Mais je témoigne que nous pouvons trouver la grâce, la charité, la bonté et la sécurité dans l’expiation de Jésus-Christ.

Idées clés sur la pureté sexuelle

« Évitez les situations qui suscitent davantage de tentations.Ne participez à aucune forme de pornographie. L’Esprit peut vous aider à savoir si vous êtes en danger…

« Si vous êtes tenté de commettre une transgression sexuelle quelle qu’elle soit, demandez de l’aide à vos parents et à votre évêque. Priez votre Père céleste qui vous aidera à résister à la tentation et à surmonter les mauvaises pensées et les sentiments inconvenants. Si vous avez commis des transgressions sexuelles, parlez dès maintenant à votre évêque. »

Voir Jeunes, soyez forts (livret, 2011), p. 36-37.