Aides pour l’instructeur

Le Livre de Mormon : Doctrine de l’Evangile – Manuel de l’instructeur, 1999


Au cours d’une réunion avec les douze apôtres, Joseph Smith, le prophète, a dit «aux frères que le Livre de Mormon était le plus correct de tous les livres de la terre et la clef de voûte de notre religion, et qu’un homme se rapprocherait davantage de Dieu en en suivant les préceptes que par n’importe quel autre livre» (History of the Church, 4:461; voir également l’introduction du Livre de Mormon).

En tant qu’instructeur du cours de Doctrine de l’Evangile, vous avez cette année l’occasion d’enseigner les principes du «plus correct de tous les livres de la terre». Sous la direction de l’Esprit, vous pourrez aider vos élèves à comprendre des principes éternels et à renforcer leur témoignage de Jésus-Christ, de son Evangile et de la mission de Joseph Smith, le prophète. Vous pourrez aussi les aider à recevoir d’autres bénédictions données à ceux qui étudient diligemment le Livre de Mormon; Ezra Taft Benson en a décrit quelques-unes:

«Le Livre de Mormon dévoile les ennemis du Christ. Il confond les fausses doctrines et met fin aux querelles qui ont cours (voir 2 Néphi 3:12.) Il fortifie les humbles disciples du Christ contre les mauvais desseins, stratégies et doctrines du diable à notre époque. Le genre d’apostats décrit dans le Livre de Mormon ressemble à celui que nous avons de nos jours. Dieu, dans sa prescience infinie, a façonné le Livre de Mormon pour que nous puissions voir les erreurs et la manière de combattre les fausses idées éducatives, politiques, religieuses et philosophiques de notre époque» (dans Conference Report, avril 1975, pp. 94–95; ou Ensign, mai 1975, p. 64).

«Ce livre est d’une puissance qui envahit notre vie dès que nous commençons à l’étudier sérieusement. Vous trouverez plus de force pour résister à la tentation. Vous trouverez plus de force pour échapper aux pièges. Vous trouverez la force de rester sur le chemin droit et resserré… Quand vous commencerez à avoir faim et à soif de ces paroles, vous trouverez la vie de plus en plus abondante» (dans Conference Report octobre, 1986, p. 6; ou L’Etoile, janvier 1987, p. 5).

Au cours de votre enseignement, l’Esprit du Seigneur vous témoignera de la puissance du Livre de Mormon à amener des gens à une connaissance ferme et inébranlable de Jésus-Christ et de sa doctrine.

Enseigner selon l’Esprit

Lorsque vous vous préparez à enseigner le cours de Doctrine de l’Evangile, il est important que vous recherchiez l’inspiration et les directives du Saint-Esprit. «L’Esprit vous sera donné par la prière de la foi; et si vous ne recevez pas l’Esprit, vous n’enseignerez pas» (D&A 42:14). Souvenez-vous que c’est le Saint-Esprit qui est l’instructeur de votre classe.

La recherche de l’Esprit se fait par la prière, le jeûne, l’étude quotidienne des Ecritures et l’obéissance aux commandements. Pendant que vous vous préparez au cours, priez pour que l’Esprit vous aide à comprendre les Ecritures et les besoins des élèves. L’Esprit peut aussi vous aider à trouver des moyens efficaces de commenter les Ecritures et de les appliquer à la vie actuelle (voir 1 Néphi 19:23). Avec l’aide de l’Esprit, vous deviendrez un instrument efficace entre les mains du Seigneur pour enseigner sa parole à ses enfants.

Voici quelques suggestions pour susciter la présence de l’Esprit à votre cours:

  1. 1.

    Demandez à un élève de faire la prière d’ouverture et de clôture. Pendant le cours, priez en silence pour que l’Esprit vous guide, prépare le cœur des élèves, leur témoigne et les inspire.

  2. 2.

    Utilisez les Ecritures (voir «Mettre l’accent sur les Ecritures», page VI).

  3. 3.

    Rendez témoignage chaque fois que l’Esprit vous y pousse et pas seulement en fin de leçon. Témoignez de Jésus-Christ. Encouragez souvent les élèves à rendre témoignage.

  4. 4.

    Utilisez les cantiques, les chants de la Primaire et d’autres morceaux de musique sacrée pour préparer les élèves à ressentir l’Esprit.

  5. 5.

    Exprimez votre amour pour les élèves, pour les autres, pour notre Père céleste et pour Jésus-Christ.

  6. 6.

    Quand l’occasion s’en présente, faites part d’idées, de sentiments et d’expériences en rapport avec la leçon. Encouragez les élèves à faire de même. Ils peuvent aussi expliquer comment ils ont appliqué les principes étudiés dans des leçons précédentes.

Mettre l’accent sur les Ecritures

Boyd K. Packer a déclaré: «Lorsque la vraie doctrine est comprise, elle fait changer l’attitude et la façon d’agir des gens» (dans Conference Report, octobre 1986, p. 20; ou L’Etoile, janvier 1987, p. 17). Au cours de votre préparation et pendant la classe, mettez l’accent sur les principes de salut de l’Evangile, tels qu’ils sont présentés dans les Ecritures et les enseignements des prophètes des derniers jours. Cela exige que vous étudiiez les Ecritures diligemment et avec l’aide de la prière. Le Seigneur a commandé: «Ne cherche pas à annoncer ma parole, mais cherche tout d’abord à obtenir ma parole, et alors ta langue sera déliée; puis, si tu le désires, tu auras mon Esprit et ma parole, oui, la puissance de Dieu pour convaincre les hommes» (D&A 11:21).

Encouragez les élèves à apporter chaque semaine leurs Ecritures en classe. Lisez ensemble des passages d’Ecritures sélectionnés au fur et à mesure que vous en discutez.

Il faut donner à chaque élève un exemplaire du Guide d’étude de l’élève: Livre de Mormon (35684 140). Ce fascicule l’aidera à mieux étudier. Il l’aidera à comprendre les Ecritures, à les appliquer à sa vie, à se préparer à en discuter en classe et à les utiliser lors des discussions en famille. Encouragez les élèves à lire chaque semaine les passages d’Ecritures et la section du guide d’étude appropriés avant de venir en classe.

Distribuer des exemplaires du Livre de Mormon

Ezra Taft Benson a lancé aux membres de l’Eglise le défi de distribuer le Livre de Mormon. Il a déclaré:

«Il est temps que le Livre de Mormon se répande comme un déluge sur la terre… Dieu nous tiendra pour responsables si nous ne faisons pas connaître le Livre de Mormon sur une grande échelle.

«Nous avons le Livre de Mormon, nous avons les membres, nous avons les missionnaires, nous avons toutes les ressources, et le monde a besoin de ce livre. «Il faut agir maintenant!» (Dans Conference Report, octobre 1988, p. 4; ou L’Etoile, janvier 1989, pp. 3–4).

Lorsque vous enseignez le Livre de Mormon à l’Ecole du Dimanche cette année, encouragez vos élèves à faire connaître le Livre de Mormon à leurs amis et connaissances non membres (voir la deuxième idée d’enseignement supplémentaire, de la leçon 1). Au début de l’année, il serait peut-être bon que vous demandiez à l’épiscopat et au dirigeant de mission de paroisse comment les élèves peuvent se procurer des exemplaires du Livre de Mormon pour les distribuer.

Utilisation du manuel

Ce manuel est destiné à vous aider à enseigner la doctrine de l’Evangile à partir des Ecritures. Il a été conçu pour les cours de Doctrine de l’Evangile des jeunes et des adultes et doit être utilisé tous les quatre ans. Il ne devrait pas être nécessaire de consulter des références ni des commentaires supplémentaires pour vos leçons.

M. Russell Ballard a déclaré: «Les instructeurs doivent veiller à étudier diligemment les Ecritures et leur manuel avant de chercher d’autres documents. Trop d’instructeurs semblent s’éloigner des manuels du programme, sans les avoir lus complètement. S’ils ressentent le besoin d’utiliser d’autres bonnes sources d’idées pour les leçons, en plus des Ecritures et des manuels, ils doivent tout d’abord se tourner vers les magazines de l’Eglise» (dans Conference Report, avril 1983, p. 93; ou Ensign, mai 1983, p. 68).

Revoyez chaque leçon au moins une semaine à l’avance. Si vous étudiez le texte et les documents de la leçon à l’avance, vous recevrez, pendant la semaine, des pensées et des impressions qui vous aideront à enseigner la leçon. Pendant que vous méditez la leçon au cours de la semaine, priez pour que l’Esprit vous guide. Ayez la foi que le Seigneur vous guidera.

Les leçons de ce manuel contiennent probablement plus d’informations que vous n’en pourrez enseigner pendant une classe. Recherchez l’Esprit du Seigneur pour sélectionner les récits scripturaires, les questions et les autres éléments de la leçon qui répondent le mieux aux besoins des élèves.

Chaque leçon comprend les sections suivantes:

  1. 1.

    Titre. Le titre contient deux éléments: une brève citation ou formule descriptive et les Ecritures que vous devez lire pour préparer la leçon.

  2. 2.

    Objectif. L’objectif est l’idée principale sur laquelle vous pourrez mettre l’accent pour préparer et faire la leçon.

  3. 3.

    Préparation. Cette section résume les récits tirés des Ecritures contenus dans la leçon. Elle peut aussi contenir des références de lectures supplémentaires et d’autres suggestions pour la préparation, comme les documents que vous pourrez apporter en classe. Une grande partie de ces documents est disponible à la bibliothèque de paroisse. (Le nombre à cinq chiffres qui suit le nom d’une illustration suggérée est le numéro de la bibliothèque de paroisse; si l’illustration appartient au Jeu d’illustrations de l’Evangile [34730 140], ce numéro sera aussi inscrit).

  4. 4.

    Activité pour capter l’attention. Cette section consiste en une activité simple, une démonstration, une citation ou une question pour aider les élèves à se préparer à apprendre, à participer et à ressentir l’influence de l’Esprit. Que vous utilisiez les activités du manuel ou une activité à vous, pour capter l’attention des élèves, il est important de le faire au début de la leçon. L’activité doit être brève.

  5. 5.

    Commentaire et application des Ecritures. C’est la partie principale de la leçon. Etudiez les récits scripturaires en vous aidant de la prière, de manière à pouvoir les enseigner et les commenter efficacement. Utilisez les suggestions contenues dans «Encouragez les élèves à faire des commentaires» (pages VIII–IX) et «Diversifiez la façon d’enseigner les Ecritures» (pages IX–X) pour varier vos méthodes pédagogiques et continuer à susciter l’intérêt des élèves. Sélectionnez des questions et des méthodes convenant à l’âge et à l’expérience des élèves.

  6. 6.

    Conclusion. Cette section vous aide à résumer la leçon et à encourager les élèves à mettre en pratique les principes énoncés. Elle vous rappelle aussi de témoigner. Veillez à conserver suffisamment de temps pour conclure chaque leçon.

  7. 7.

    Idées pédagogiques supplémentaires. Cette section se trouve dans la plupart des leçons du manuel. Elle contient des vérités supplémentaires provenant des récits scripturaires, d’autres méthodes didactiques, activités et suggestions pour compléter la leçon. Vous pourrez en utiliser certaines lors de vos leçons.

Encourager les élèves à faire des commentaires

Normalement, vous ne devez pas donner de cours magistral. Vous devez au contraire, aider les élèves à participer activement au commentaire des Ecritures. En participant, ils apprendront à:

  1. 1.

    Mieux connaître les Ecritures.

  2. 2.

    Comprendre comment appliquer les principes de l’Evangile.

  3. 3.

    S’engager davantage à vivre l’Evangile.

  4. 4.

    Inviter l’Esprit dans la classe.

  5. 5.

    S’instruire et s’édifier mutuellement, afin de profiter des talents, des connaissances, de l’expérience et du témoignage des autres.

Les commentaires devront aider les élèves à se rapprocher du Sauveur et à vivre comme ses disciples. Réorientez les discussions qui ne tendent pas vers ces objectifs.

L’une des techniques d’enseignement les plus efficaces est de poser des questions qui poussent à la réflexion. C’est une technique que le Sauveur a utilisée. Recherchez l’Esprit lorsque vous étudiez les questions du manuel afin de décider de celles que vous utiliserez. Le manuel donne des références d’Ecritures pour vous aider, vous et les élèves, à trouver la réponse à la plupart de ces questions. La réponse aux autres questions viendra de l’expérience des élèves.

Il est plus important d’aider les élèves à comprendre et à appliquer les Ecritures que d’enseigner tout ce que vous avez préparé. Si vos élèves tirent profit d’une bonne discussion, il vaut souvent mieux la prolonger, au lieu de chercher à enseigner tout le contenu de la leçon.

Utilisez les directives suivantes afin d’encourager la discussion en classe:

  1. 1.

    Posez des questions qui suscitent la réflexion et amènent des commentaires plutôt que des questions auxquelles on peut répondre par oui ou par non. Les questions qui commencent par pourquoi, comment, qui, que, quand et sont généralement ce qui incite le plus à la discussion.

  2. 2.

    Encouragez vos élèves à relater des expériences qui montrent comment les principes doctrinaux tirés des Ecritures peuvent être mis en pratique. Encouragez-les aussi à exprimer leurs sentiments au sujet de ce qu’ils apprennent dans les Ecritures. Exprimez votre appréciation pour leur participation. 3. Soyez sensible aux besoins de tous les élèves. Il est bon de les encourager à participer à la discussion en classe, mais certains peuvent hésiter à le faire. Vous pourriez leur parler en privé pour vous assurer que cela ne les dérange pas de lire à haute voix ni de s’exprimer en classe. Veillez à ne pas demander à des élèves de participer si cela les met mal à l’aise.

  3. 4.

    Donnez des références d’Ecritures pour aider vos élèves à trouver la réponse à certaines questions.

  4. 5.

    Encouragez vos élèves à méditer sur les questions contenues dans le Guide d’étude de l’élève: Livre de Mormon, lorsqu’ils étudient la leçon de la semaine. Lors de la préparation des leçons, réfléchissez à la manière de discuter de ces questions en classe. Les élèves pourront mieux participer à la discussion s’ils ont étudié la tâche de lecture et si vous posez des questions qu’ils ont préparées.

Diversifiez la façon d’enseigner les Ecritures

Utilisez les suggestions suivantes pour enseigner les récits d’Ecritures de façon plus efficace et plus variée:

  1. 1.

    Aidez les élèves à comprendre ce que les Ecritures enseignent au sujet de Jésus-Christ. Demandez-leur de réfléchir à la manière dont certains passages augmentent leur foi au Sauveur et les aident à ressentir son amour.

  2. 2.

    Demandez aux élèves de penser à la façon dont un passage d’Ecritures s’applique à eux et d’en parler. Demandez-leur de personnaliser les Ecritures en substituant mentalement leur nom dans certains passages.

  3. 3.

    En plus d’enseigner la doctrine, mettez l’accent sur les histoires inspirantes du Livre de Mormon. Assurez-vous que les élèves comprennent les histoires et montrez-leur comment ils peuvent se les appliquer. Demandez: «D’après-vous, pourquoi cette histoire a-t-elle été incluse dans le Livre de Mormon?» ou «Qu’est-ce que cette histoire peut nous apprendre, qui puisse nous aider à devenir de meilleurs disciples du Christ?»

  4. 4.

    Demandez aux élèves de rechercher les mots, les expressions ou les idées qui sont souvent répétés dans un passage scripturaire ou qui ont une signification particulière pour eux.

  5. 5.

    Encouragez les élèves à utiliser le Guide des Ecritures.

  6. 6.

    Ecrivez au tableau, les expressions, les mots-clés ou les questions qui ont trait au récit scripturaire. Lisez ou résumez ensuite le récit. Au fur et à mesure que les élèves entendent les phrases, les mots-clés ou répondent aux questions, interrompez-vous et discutez-en.

  7. 7.

    Tout au long du Livre de Mormon, l’expression «nous voyons ainsi» est utilisée pour présenter le résumé des principes enseignés (voir, par exemple, Hélaman 3:28). Après savoir lu un passage d’Ecritures commençant par l’expression «nous voyons ainsi», demandez aux élèves de l’expliquer.

  8. 8.

    Recherchez et commentez les symboles utilisés dans le Livre de Mormon. Par exemple, il est souvent fait mention d’un sentier étroit et resserré pour symboliser l’Evangile (voir, par exemple, 2 Néphi 31:17–20; 33:9; Jacob 6:11; 3 Néphi 14:13–14; 27:33). 9. Expliquez comment on peut comparer ou opposer les personnes ou les événements contenus dans les Ecritures. Par exemple, vous pourriez opposer Laman et Lemuel à leurs frères, Néphi et Sam, ou comparer le sermon du Sauveur sur la montagne, tel qu’on le trouve dans le Nouveau Testament, avec le récit contenu dans 3 Néphi 12–14.

  9. 10.

    Demandez aux élèves de jouer les histoires contenues dans les Ecritures en lisant à haute voix les paroles des personnages qu’elles mettent en scène. Veillez à ce que cette interprétation soit respectueuse des Ecritures.

  10. 11.

    Divisez la classe en deux petits groupes ou davantage. Après avoir lu le récit scripturaire, demandez à chaque groupe d’écrire les principes doctrinaux qui y sont enseignés. Demandez-leur ensuite d’expliquer en quoi ces enseignements s’appliquent à eux.

  11. 12.

    Demandez aux élèves d’apporter des crayons afin de marquer les passages importants au fur et à mesure qu’ils les étudient.

  12. 13.

    Montrez les séquences de la Cassette vidéo Livre de Mormon,séquences vidéo (57911 140) suggérés dans la section «Préparation» de certaines leçons.

Aider les nouveaux membres

Vous aurez peut-être l’occasion d’instruire des membres relativement nouveaux dans l’Eglise. Votre enseignement pourra les aider à devenir plus fermes dans la foi.

La Première Présidence a déclaré: «Chaque membre a besoin d’affection et de soutien, surtout pendant les premiers mois qui suivent son baptême. Lorsque des liens d’amitié sincère se tissent avec les nouveaux membres, que l’occasion leur est donnée de remplir un appel, et qu’ils sont nourris spirituellement par l’étude de la parole de Dieu, ils sont convertis durablement et deviennent ‹concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu› (Ephésiens 2:19)» (Lettre de la Première Présidence, du 15 mai 1997).

Enseigner l’Evangile aux jeunes

Si vous instruisez des jeunes, rappelez-vous qu’ils ont souvent besoin d’une participation active et d’aides visuelles illustrant les principes dont il est parlé. En vous servant des cassettes vidéo, des images et des activités suggérées dans le manuel, vous pourrez maintenir l’intérêt des jeunes pour les leçons. Pour obtenir d’autres idées sur la manière d’enseigner l’Evangile aux jeunes, reportez-vous à L’enseignement: pas de plus grand appel (33043 140).