«Une fondation sûre»

Le Livre de Mormon : Doctrine de l’Evangile – Manuel de l’instructeur, 1999


Objectif

Encourager les élèves à édifier leur témoignage sur la fondation de Jésus-Christ.

Préparation

  1. 1.

    Lisez et les Ecritures suivantes, et méditez et priez à leur sujet:

    1. a.

      Hélaman 1–2. Des luttes intestines apparaissent parmi les Néphites avec l’accroissement des œuvres secrètes et de la méchanceté. Gadianton devient chef de la bande secrète de brigands de Kishkumen.

    2. b.

      Hélaman 3. Des milliers de personnes se joignent à l’Eglise et commencent à prospérer. Certains membres de l’Eglise sont enflés dans l’orgueil.

    3. c.

      Hélaman 4. Les dissidents lamanites et néphites vainquent les Néphites à cause de la méchanceté et de l’orgueil de ces derniers.

    4. d.

      Hélaman 5. Néphi et Léhi se souviennent des conseils de leur père afin de bâtir leur fondation sur le rocher du Christ. Des miracles accompagnent leur ministère pendant qu’ils prêchent le repentir.

  2. 2.

    Si vous souhaitez faire l’activité pour capter l’attention, sélectionnez l’une des options suivantes:

    1. a.

      Demandez à un petit groupe d’élèves de se préparer à chanter en classe les strophes 1, 2, 3 et 7 du cantique «Quels fondements fermes» (Cantiques, no. 42).

    2. b.

      Préparez-vous à chanter ou à lire les stophes 1, 2, 3 et 7 de «Quels fondements fermes» avec les élèves.

    3. c.

      Demandez à un petit groupe d’enfants de la Primaire de venir dans votre classe pour chanter «Le sage et le fou» (Chants pour les enfants, p. 132). Organisez cela avec les parents des enfants et avec les dirigeantes et les instructeurs de la Primaire.

Développement proposé pour la leçon

Activité pour capter l’attention

Si la situation s’y prête, utilisez cette activité ou une autre de votre choix pour commencer la leçon.

Faites l’activité que vous avez préparée. (Voir «Préparation», point 2.)

Après le cantique ou le chant, expliquez que la leçon d’aujourd’hui traite de la différence entre ceux qui bâtissent sur des fondations peu stables, comme les personnes qui placent leur confiance dans les richesses ou la force physique, et celles qui bâtissent leurs fondations sur «le roc de [leur] Rédempteur… qui est une fondation sûre» (Hélaman 5:12).

Commentaire et application des Ecritures

En vous aidant de la prière, choisissez les passages scripturaires, les questions et les autres éléments de la leçon qui répondront le mieux aux besoins des élèves. Discutez de la manière dont les Ecritures choisies s’appliquent à la vie quotidienne. Encouragez les élèves à faire part d’expériences en rapport avec les principes énoncés dans les Ecritures.

1. Luttes intestines parmi les Néphites

Commentez Hélaman 1–2. Demandez à des élèves de lire à haute voix des versets choisis. Expliquez que Pahoran, le grand juge, est mort, et que trois de ses fils, Pahoran, Paanchi et Pacumeni, se disputent le siège du jugement (Hélaman 1:1–4).

• Comment Paanchi et Pacumeni réagissent-ils lorsque Pahoran est choisi comme grand juge? (Voir Hélaman 1:5–7.) Que se passe-t-il à cause de la rébellion de Paanchi? (Voir Hélaman 1:8–13.)

• Après que Pacumeni devient grand juge, les Lamanites viennent se battre contre les Néphites (Hélaman 1:13–17). Pourquoi les Néphites ne sont-ils pas prêts à se défendre contre l’attaque des Lamanites? (Voir Hélaman 1:18.) Comment les querelles affaiblissent-elles les nations et les communautés? Les paroisses et les pieux? Les familles et les personnes? Que pouvons-nous faire pour éviter les querelles et les surmonter?

• Gadianton, qui est «extrêmement expert en paroles, et aussi en artifices», devient le chef de la bande de Kishkumen (Hélaman 2:4). Que promet Gadianton aux partisans de Kishkumen pour les persuader de le suivre? (Voir Hélaman 2:5; voir aussi Hélaman 5:8.) De quelles manières les gens sont-ils parfois influencés par les flatteries et les promesses de pouvoir? Que pouvons-nous faire pour éviter cette inflluence ?

2. Des milliers se joignent à l’Eglise; quelques membres de l’Eglise sont enflés d’orgueil

Lisez et commentez des versets choisis dans Hélaman 3.

• Hélaman 3 couvre environ 11 années de l’histoire des Néphites. Pendant ces 11 années, les Néphites passent par des périodes de paix et des périodes de querelles. Qu’est-ce qui perturbe la paix des Néphites au cours de ces années? (Voir Hélaman 3:1, 33–34.) Pour quelle raison les Néphites sont-ils orgueilleux? (Voir Hélaman 3:36.) Comment l’orgueil peut-il nous empêcher d’avoir la paix dans notre vie? Que pouvons-nous faire pour nous protéger de l’orgueil? (Voir Hélaman 3:27–30; voir aussi Deutéronome 8:11, 17–18; Alma 62:48–51.)

• Demandez à un élève de lire Hélaman 3:29 à haute voix. Que signifie «se saisir de la parole de Dieu»? De quelle manière serons-nous bénis si nous nous saisissons de la parole de Dieu? (Voir Hélaman 3:27–30; voir aussi 1 Néphi 11:25; 15:24.)

• Au cours de la 51e année, quelques membres de l’Eglise commencent à persécuter les autres (Hélaman 3:33–34). Comment les humbles disciples du Christ réagissent-ils aux persécutions des membres orgueilleux de l’Eglise? (Voir Hélaman 3:35.) Comment leur exemple peut-il nous aider à faire face aux persécutions, aux critiques et aux afflictions?

• Les membres humbles de l’Eglise sont sanctifiés parce qu’ils «[ont] livré leur cœur à Dieu» (Hélaman 3:35). Qu’est-ce que la sanctification? (Le processus qui consiste à devenir pur, pur et affranchi du péché grâce à l’expiation de Jésus-Christ. Voir D&A 76:41; 88:74–75.) Que signifie livrer notre cœur à Dieu?

3. Les dissidents lamanites et néphites vainquent les Néphites

Lisez et commentez des versets choisis dans Hélaman 4.

• Les dissidents néphites parviennent à convaincre les Lamanites de livrer bataille aux Néphites. Les Lamanites vainquent les Néphites et obtiennent un grand nombre de leurs terres (Hélaman 4:5). D’après Mormon, qui a abrégé le livre d’Hélaman, quelle est la cause de la faiblesse des Néphites? (Voir Hélaman 4:11–13.) Quels parallèles y a-t-il entre les actions des Néphites et celles de certaines personnes de notre époque? Comment le fait de reconnaître que nous dépendons du Seigneur peut-il nous fortifier?

• Moronihah, Léhi et Néphi prophétisent «beaucoup de choses au peuple… concernant ses iniquités et ce qui lui arriverait s’il ne se repentait pas de ses péchés» (Hélaman 4:14). Que se passe-il lorsque le peuple commence à se repentir? (Voir Hélaman 4:15–16; voir aussi les versets 21–26.)

4. Néphi et Léhi se souviennent des conseils de leur père. Des miracles accompagnent leur ministère

Lisez et commentez des versets choisis dans Hélaman 5.

• Pourquoi Néphi abandonne-t-il le siège du jugement pour prêcher la parole de Dieu? (Voir Hélaman 5:1–4.) De quoi Néphi et Léhi se souviennent-ils concernant ce que leur père leur a dit à propos de leur nom? (Voir Hélaman 5:5–7.) En quoi l’exemple des prophètes, des autres dirigeants de l’Eglise et des autres personnes justes vous a-t-il aidé?

• Qu’est-ce qu’Hélaman a enseigné à ses fils au sujet de l’expiation de Jésus-Christ? (Voir Hélaman 5:9–11.)

• Demandez à un élève de lire Hélaman 5:12 à haute voix. Que signifie bâtir sur le roc du Christ? (Voir aussi 3 Néphi 14:24–27.) Quels sont les torrents et les vents puissants que Satan nous envoie? Comment le Christ nous aide-t-il à affronter ces vents et ces torrents?

• Pourquoi appelons-nous le Christ notre roc? Sur quelles autres fondations que le Christ les gens bâtissent-ils parfois leur vie? Quelles bénédictions avez-vous reçues en bâtissant votre vie sur le roc du Christ?

• Quels sont les grands miracles qui se produisent à Zarahemla pendant que Néphi et Léhi prêchent l’Evangile? (Voir Hélaman 5:17–19.) Pourquoi est-il important que les Lamanites rejettent «la méchanceté des traditions de leurs pères»? (Voir Hélaman 5:19, 51; voir aussi Mosiah 1:5.)

Richard G. Scott a déclaré: «Je témoigne que vous enlèverez les obstacles au bonheur et que vous trouverez une plus grande paix si vous accordez la priorité à votre appartenance à l’Eglise de Jésus-Christ et si vous utilisez ses enseignements comme fondements de votre vie. Si des traditions ou des coutumes familiales ou nationales sont contraires aux enseignements de Dieu, abandonnez-les. Si des traditions et des coutumes sont en harmonie avec ses enseignements, elles doivent être chéries et respectées pour protéger votre patrimoine culturel.

Il y a un héritage que vous ne devez jamais changer. C’est celui qui vient de votre qualité de fille ou de fils de Dieu» (Conference Report, avril 1998, p. 114; ou L’Etoile, juillet 1998, p. 100).

• Demandez à un élève de lire Hélaman 5:21–32 à haute voix. Que se passe-t-il lorsque le peuple commence à se repentir? (Voir Hélaman 5:43–45.) Comment le Saint-Esprit témoigne-t-il au peuple? (Voir Hélaman 5:45–47.) Comment le Saint-Esprit vous a-t-il témoigné de la vérité?

• Que fait le peuple après avoir reçu le témoignage du Sauveur? (Voir Hélaman 5:49–52.) Quelle responsabilité avons-nous une fois que nous avons reçu le témoignage de la divinité et du pouvoir salvateur de Jésus-Christ ? (Voir D&A 33:9; 88:81.)

Conclusion

Demandez à un élève de relire Hélaman 5:12 à haute voix. Soulignez que nous pouvons nous protéger de l’orgueil, des querelles et des puissantes tempêtes de Satan, en bâtissant notre fondation sur le roc de Jésus-Christ.

Si l’Esprit vous y pousse, témoignez des vérités enseignées pendant la leçon.

Idées pédagogiques supplémentaires

La documentation suivante constitue un supplément au plan proposé pour la leçon. Vous pouvez, si vous le souhaitez, utiliser une ou toutes ces idées dans la leçon.

1. «Souvenez-vous, souvenez-vous, mes fils» (Hélaman 5:5–14)

• Dans le Livre de Mormon, on trouve plus de 240 fois le mot souvenir, ou une forme de ce mot (comme souvenu, souvenez-vous, n’oubliez pas). Il apparaît quinze fois dans Hélaman 5. Que devons-nous nous rappeler? (Voir Hélaman 5:9; voir aussi Mosiah 3:17.) Pourquoi est-il important de se souvenir?

Spencer W. Kimball a déclaré:

«Savez-vous quel est le mot le plus important que vous pourriez trouver dans le dictionnaire? Cela pourrait être ‹Souvenir›. Comme nous avons tous contracté des alliances… ce dont nous avons le plus besoin, c’est de nous en souvenir. C’est la raison pour laquelle nous allons tous à la réunion de Sainte-Cène tous les jours de sabbat pour prendre la Sainte-Cène et écouter les prêtres dire que nous devons nous ‹souvenir toujours de lui et garder les commandements qu’il [nous] a donnés›… le mot est ‹Souvenir›» («Circles of Exaltation», discours aux professeurs de religion, université Brigham Young, 28 juin 1968, p. 8).

2. «Livrer notre cœur à Dieu» (Hélaman 3:35)

Pendant que vous commentez Hélaman 3:35, lisez la déclaration suivante de Neal A. Maxwell:

«C’est seulement lorsque nous nous livrons à Dieu que nous commençons à comprendre ce qu’il attend de nous. Si nous lui faisons vraiment confiance, pourquoi ne pas nous livrer à son omniscience aimante? Après tout, il nous connaît et il sait mieux que nous-mêmes ce que nous pouvons accomplir» (Conference Report, avril 1985, p. 91; ou Ensign, mai 1985, p. 72).