Aides pour l’instructeur

Doctrine et Alliances et histoire de l’Église, Manuel de l’instructeur de Doctrine de l’Évangile, 2000


Le cours d’étude de cette année concerne les Doctrine et Alliances et l’histoire de l’Église. Le livre des Doctrine et Alliances est une compilation des prophéties, visions, commandements et enseignements qui nous ont été donnés par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, ainsi que de quelques-uns de ses successeurs à la présidence de l’Église. Le prophète a dit de ce livre, qu’il est «la fondation de l’Église en ces derniers jours et un profit pour le monde, montrant que les clefs des mystères du royaume de notre Sauveur sont de nouveau confiées à l’homme» (chapeau de la section 70 des Doctrine et Alliances). Les révélations contenues dans ce livre font partie intégrante de l’histoire de l’Église et elles ont été «données en réponse à des prières, lorsque la nécessité s’en faisait sentir, et découlaient de situations vécues impliquant des personnes réelles» (Introduction des Doctrine et Alliances).

En enseignant l’Évangile au moyen des Doctrine et Alliances et de l’histoire de l’Église, vous aiderez les membres à avoir davantage d’appréciation pour le passé, plus de force pour le présent et plus d’espoir en l’avenir. Gordon B. Hinckley a déclaré:

«Comme le passé de cette cause magnifique est glorieux! Il est rempli d’héroïsme, de courage, de hardiesse et de foi. Comme le présent est merveilleux quand nous allons bénir les gens partout où ils veulent bien écouter le message des serviteurs du Seigneur. Que l’avenir sera magnifique: Le Tout-Puissant déploiera son œuvre glorieuse en bénissant tous ceux qui accepteront et appliqueront son Évangile, apportant des bénédictions éternelles à ses fils et ses filles de toutes les générations grâce aux efforts et à l’abnégation de ceux dont le cœur est rempli d’amour pour le Rédempteur du monde» (L’Etoile, janvier 1996, p. 81).

Objectif de ce cours

Au lieu d’étudier les Doctrine et Alliances dans l’ordre, section par section, les leçons de ce cours traitent des grands thèmes enseignés dans les Doctrine et Alliances et dans l’histoire de l’Église. Ces leçons sont conçues pour vous permettre:

  1. 1.

    D’enseigner la doctrine, les ordonnances et les alliances de l’Évangile rétabli qui sont nécessaires pour que les personnes et les familles puissent aller au Christ et hériter la vie éternelle.

  2. 2.

    D’enseigner les événements de l’histoire de l’Église rétablie de Jésus-Christ.

  3. 3.

    D’aider les élèves à ressentir l’influence de l’Esprit.

  4. 4.

    D’aider les élèves à comprendre les Écritures et à les aimer.

  5. 5.

    D’aider les élèves à vivre les vérités de l’Évangile.

  6. 6.

    D’inciter les élèves à s’instruire et à s’édifier mutuellement.

  7. 7.

    D’aider les élèves à comprendre l’importance de leur époque dans l’histoire de l’Église et de leur montrer qu’ils ont reçu un grand héritage et qu’ils peuvent éprouver de la joie dans la responsabilité qu’ils ont de faire progresser l’œuvre du Seigneur.

Documentation à utiliser

Vous pouvez utiliser la documentation suivante pour la préparation et l’enseignement des leçons de ce cours:

  1. 1.

    Les Écritures (voir «Mettre l’accent sur les Écritures», page IX).

  2. 2.

    Ce manuel de l’instructeur (voir «Utilisation du manuel» ci-dessous).

  3. 3.

    Doctrine et Alliances et histoire de l’Église, Guide d’étude de l’élève (35686 140). Ce livret contient les passages à lire pour chaque leçon, ainsi que des questions. En préparant la leçon, pensez à la manière dont vous pouvez utiliser la matière du Guide d’étude. Les élèves pourront mieux participer à la discussion s’ils ont étudié les Écritures sélectionnées et si vous posez des questions auxquelles ils sont en mesure de répondre. Incitez les élèves à se servir du Guide d’étude lors de leur étude personnelle et de leurs discussions en famille. Tous les élèves doivent posséder un exemplaire du Guide d’étude. La présidence de l’École du Dimanche, le greffier de paroisse ou le greffier adjoint responsable de la documentation doit vous remettre ces exemplaires.

  4. 4.

    Notre patrimoine: Brève histoire de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (35448 140). Ce livre présente un récit inspirant de l’histoire de l’Église de l’époque de Joseph Smith, le prophète, à nos jours. De nombreux récits de ce livre seront étudiés au cours des leçons.

    Chaque élève doit disposer d’un exemplaire de Notre patrimoine pour son étude personnelle (au moins un exemplaire par famille). De nombreux membres en possèdent déjà un exemplaire. Vos pouvez en obtenir d’autres auprès de la présidence de l’École du Dimanche, du greffier de paroisse ou de son assistant, chargé de la documentation. Le greffier peut en commander d’autres exemplaires si nécessaire.

  5. 5.

    Les cassettes vidéo Séquences vidéo: Doctrine et Alliances et histoire de l’Église (53912 140) et Enseignements du livre des Doctrine et Alliances et de l’histoire de l’Église (53933 140). Ces cassettes vidéo contiennent des séquences qui complètent les leçons. Vous pouvez trouver des suggestions sur la manière de les utiliser dans la section «Idées pédagogiques supplémentaires» de nombreuses leçons du manuel. Ces séquences vidéo permettent aux élèves de mieux comprendre les principes de l’Évangile et l’histoire de l’Église. Cependant, veillez à ne pas les utiliser trop souvent et à ne pas les substituer aux discussions basées sur les Écritures.

Pour obtenir de l’aide sur l’enseignement des principes de base de l’Évangile, consultez les instructions dans l’introduction et les manuels suivants:

  • «Comment enseigner et diriger dans l’Église», section 16 du Manuel d’instructions de l’Église, Tome 2: Dirigeants de la prêtrise et des auxiliaires (35209 140)

  • L’enseignement, pas de plus grand appel, (36123 140)

  • Manuel d’enseignement (34595 140)

Utilisation du manuel

Ce manuel est un outil destiné à vous aider à enseigner la doctrine de l’Évangile à partir des Écritures et de l’histoire de l’Église. Il a été écrit pour les classes de Doctrine de l’Évangile des jeunes et des adultes et doit être utilisé tous les quatre ans. Vous ne devriez pas avoir besoin de références ou de commentaires supplémentaires pour faire les leçons. M. Russell Ballard a déclaré: «Les instructeurs ont tout intérêt à étudier attentivement les Écritures et leur manuel avant d’aller chercher d’autres documents. Beaucoup trop d’instructeurs s’éloignent des documents du programme approuvés par l’Église sans les étudier à fond. Si un instructeur ressent le besoin d’utiliser de bonnes informations supplémentaires, autres que les Écritures et le manuel, au cours d’une leçon, il doit d’abord se tourner vers les magazines de l’Église» (Conference Report, avril 1983, p. 93; ou Ensign, mai 1983, p. 68).

Étudiez chaque leçon au moins une semaine à l’avance. Lorsque vous étudierez à l’avance les passages à lire et la documentation de la leçon, il vous viendra durant la semaine des pensées et des impressions qui vous aideront à faire la leçon. Lorsque vous méditez sur la leçon durant la semaine, priez pour que l’Esprit vous guide. Ayez foi que le Seigneur vous bénira.

Les leçons de ce manuel contiennent plus d’information que vous ne pourrez probablement en utiliser en une seule leçon. Recherchez l’Esprit du Seigneur pour le choix des récits scripturaires, des questions et d’autres éléments de la leçon qui répondent le mieux aux besoins des élèves. Gardez à l’esprit l’âge, les intérêts et le niveau de vos élèves.

Ce manuel contient 46 leçons. Comme vous devrez peut-être enseigner plus de 46 dimanches, vous pouvez parfois étaler une leçon sur deux dimanches. Cela peut être particulièrement utile pour les leçons les plus longues, comme les leçons 4, 7 et 27.

Chaque leçon comprend les sections suivantes:

  1. 1.

    Objectif. La description de l’objectif propose l’idée principale à développer en préparant et en faisant la leçon. Il précise généralement ce que les élèves doivent faire suite à la leçon.

  2. 2.

    Préparation. Cette section donne la liste des récits scripturaires et des autres éléments du plan de la leçon. Elle peut également contenir d’autres conseils de préparation, comme le matériel à apporter en classe. Vous pouvez trouver une grande partie de ce matériel à la bibliothèque de paroisse. (Le numéro figurant à la suite du nom de l’article est son numéro de référence; si une illustration fait aussi partie du jeu d’illustrations de l’Évangile [34730 140], ce numéro sera également donné.)

  3. 3.

    Activité pour capter l’attention. Cette section consiste en une activité pédagogique simple pour aider les élèves à se préparer à apprendre, à participer et à sentir l’influence de l’Esprit. Que vous utilisiez l’activité proposée dans le manuel ou une activité de votre choix, il est important de capter l’attention des élèves dès le commencement de la leçon. L’activité doit être brève.

  4. 4.

    Commentaire et application des Écritures. C’est la partie principale de la leçon. Étudiez en vous aidant de la prière les récits scripturaires ou historiques de manière à pouvoir les enseigner et les commenter efficacement. Utilisez les conseils donnés dans «Mettre l’accent sur les Écritures» (page IX) et «Inciter les élèves à faire des commentaires» (pages IX–X) pour diversifier vos méthodes pédagogiques et soutenir l’intérêt des élèves. Choisissez des questions et des méthodes adaptées à l’âge et à l’expérience des élèves.

  5. 5.

    Conclusion. Cette section vous aide à résumer la leçon et à inciter les élèves à mettre en pratique les principes dont vous avez traité. Elle vous rappelle aussi que vous devez témoigner. Veillez à disposer de suffisamment de temps pour terminer la leçon. 6. Idées pédagogiques supplémentaires. Cette section se trouve dans la plupart des leçons du manuel. Elle contient d’autres vérités contenues dans les récits scripturaires, des activités et d’autres suggestions qui viennent en supplément du schéma de la leçon.

Le manuel contient la chronologie de l’histoire de l’Église (pages 272–273) et trois cartes de lieux importants de l’histoire de l’Église (pages 274–276). De nombreuses leçons renvoient à ces documents, qui se trouvent aussi dans le Guide d’étude de l’élève (pages 27–31).

Enseigner selon l’Esprit

Lorsque vous vous préparez à enseigner l’Évangile, il est important que vous recherchiez l’inspiration et les directives du Saint-Esprit. «L’Esprit vous sera donné par la prière de la foi», dit le Seigneur, «et si vous ne recevez pas l’Esprit, vous n’enseignerez pas» (D&A 42:14). Souvenez-vous que c’est le Saint-Esprit qui est l’instructeur de votre classe.

La recherche de l’Esprit se fait par la prière, le jeûne, l’étude quotidienne des Écritures et l’obéissance aux commandements. Pendant que vous préparez votre cours, priez pour que l’Esprit vous aide à comprendre les Écritures et les besoins des élèves. L’Esprit peut également vous aider à prévoir des moyens efficaces de commenter les Écritures et de les appliquer à la vie actuelle.

Voici quelques suggestions pour susciter la présence de l’Esprit dans votre classe:

  1. 1.

    Demandez à des élèves de faire la prière au commencement et à la fin de la leçon. Durant le cours, priez en silence pour que l’Esprit vous guide, afin qu’il ouvre le cœur des élèves, leur rende témoignage et les inspire.

  2. 2.

    Utilisez les Écritures (voir «Enseigner la véritable doctrine» sur cette page et «Mettre l’accent sur les Écritures» à la page IX). Demandez aux élèves de lire à haute voix des passages choisis.

  3. 3.

    Rendez témoignage chaque fois que l’Esprit vous y pousse, pas simplement à la fin de la leçon. Témoignez de Jésus-Christ. Invitez souvent les élèves à rendre leur témoignage.

  4. 4.

    Utilisez les cantiques, les chants de la Primaire et d’autres musiques sacrées pour préparer les élèves à ressentir l’Esprit.

  5. 5.

    Exprimez votre affection pour les élèves, pour les autres, pour notre Père céleste et pour Jésus-Christ.

  6. 6.

    Parlez d’idées, de sentiments et d’expériences en rapport avec la leçon. Invitez les élèves à faire de même. Ils pourraient également dire comment ils ont appliqué les principes dont il a été question dans des leçons précédentes.

Enseigner la véritable doctrine

Boyd K. Packer, du Collège des Douze, a enseigné: «La véritable doctrine, si elle est comprise, change les attitudes et le comportement» (L’Etoile, janvier 1987, p. 15).

Lors de votre préparation et durant le cours, mettez l’accent sur les principes salvateurs de l’Évangile présentés dans les Écritures et les enseignements des prophètes modernes. Cela exige que vous étudiiez les Écritures avec diligence et en vous aidant de la prière. Le Seigneur a commandé: «Ne cherche pas à annoncer ma parole, mais cherche tout d’abord à obtenir ma parole, et alors ta langue sera déliée; puis, si tu le désires, tu auras mon Esprit et ma parole, oui, la puissance de Dieu pour convaincre les hommes» (D&A 11:21).

Mettre l’accent sur les Écritures

Il y a une grande force à utiliser les Écritures pour enseigner la doctrine de l’Évangile. Rappelez aux élèves d’apporter leurs Écritures en classe chaque semaine pour que vous puissiez en lire des passages ensemble.

Utilisez les suggestions suivantes pour enseigner plus efficacement et avec plus de diversité les passages d’Écriture:

  1. 1.

    Aidez les élèves à comprendre ce que les Écritures enseignent au sujet de Jésus-Christ. Demandez-leur de réfléchir à la façon dont certains passages augmentent leur foi au Sauveur et les aident à ressentir son amour.

  2. 2.

    Demandez aux élèves de personnaliser leurs Écritures en substituant mentalement leur nom dans des passages choisis.

  3. 3.

    Racontez des histoires édifiantes de l’histoire de l’Église qui montrent comment les passages d’Écriture s’appliquent à notre vie.

  4. 4.

    Demandez aux élèves de chercher des mots, des expressions ou des idées qui sont souvent répétés dans un passage scripturaire ou qui ont une signification particulière pour eux.

  5. 5.

    Incitez les élèves à utiliser le Guide des Écritures.

  6. 6.

    Écrivez au tableau les expressions, les mots-clés ou les questions qui ont trait au récit scripturaire. Lisez ou résumez ensuite le récit. Au fur et à mesure que les élèves entendent les expressions, les mots-clés ou les réponses aux questions, interrompez-vous et discutez-en.

  7. 7.

    Divisez la classe en deux petits groupes ou davantage. Après avoir lu le récit scripturaire, demandez à chaque groupe d’écrire les principes doctrinaux qui y sont enseignés. Demandez-leur ensuite d’expliquer en quoi ces enseignements s’appliquent à eux.

  8. 8.

    Demandez aux élèves d’apporter un crayon afin de marquer les passages qui les touchent particulièrement.

Inciter les élèves à faire des commentaires

Normalement, vous ne devez pas donner de cours magistral. Vous devez, au contraire, aider les élèves à participer activement au commentaire des Écritures. Dans D&A 88:122, nous lisons le conseil que le Seigneur a donné au sujet des commentaires en classe: «Désignez parmi vous un instructeur, et que tous ne soient pas porte-parole en même temps mais qu’une personne parle à la fois et que tous écoutent ce qu’elle dit, afin que lorsque tous ont parlé, tous soient édifiés par tous, et que chacun ait un droit égal.»

Utilisez les directives suivantes pour inciter les élèves à faire des commentaires:

  1. 1.

    Posez des questions qui suscitent la réflexion. Les questions qui commencent par pourquoi, comment, qui, que et sont celles qui incitent le plus à la discussion. Recherchez l’inspiration de l’Esprit lorsque vous étudiez les questions du manuel afin de savoir celles que vous devez poser.

  2. 2.

    Incitez vos élèves à relater brièvement des expériences qui traitent des principes doctrinaux dont vous discutez. Incitez-les aussi à exprimer leurs sentiments au sujet de ce qu’ils apprennent dans les Écritures. Aidez-les à comprendre qu’ils doivent faire part de leurs expériences spirituelles et de leurs sentiments «avec prudence et sous la contrainte de l’Esprit» (D&A 63:64). Il n’est pas indiqué de parler de certains sentiments et de certaines expériences.

  3. 3.

    Soyez sensible aux besoins de tous les élèves. Il est bon de les inciter à participer à la discussion en classe, mais certains peuvent hésiter à le faire. Vous pourriez leur parler en privé pour vous assurer que cela ne les dérange pas de lire à haute voix ni de s’exprimer en classe. Veillez à ne pas demander à des élèves de participer si cela les met mal à l’aise.

  4. 4.

    Donnez des références d’Écriture pour aider vos élèves à trouver la réponse à certaines questions.

  5. 5.

    Si quelques élèves monopolisent la discussion, faites un effort pour faire participer ceux qui n’ont pas encore pris la parole. Il vous faudra peut-être changer le cours de la discussion en disant: «Voyons ce que les autres en pensent» ou «Quelqu’un d’autre veut-il ajouter un commentaire à ce qui a déjà été dit?»

Il est plus important d’aider les élèves à comprendre et à appliquer les Écritures que de chercher à traiter de tous les points de la leçon que vous avez préparée. Si les élèves apprennent grâce à une bonne discussion, il vaut souvent mieux la poursuivre que de s’efforcer de traiter tous les points de la leçon. Cependant, si une discussion n’apporte rien et si elle n’est pas édifiante, il vaut mieux la diriger dans une autre direction.

Aider les nouveaux membres

Vous pouvez avoir l’occasion d’instruire des membres qui sont relativement nouveaux dans l’Église. Votre enseignement peut aider les nouveaux membres à devenir fermes dans la foi. La Première Présidence a dit: «Chaque membre de l’Église a besoin d’affection et de soutien, surtout pendant les premiers mois qui suivent son baptême. Lorsque des liens d’amitié sincère se tissent avec les nouveaux membres, que l’occasion leur est donnée de servir et qu’ils sont édifiés en étudiant la parole de Dieu, ils sont convertis durablement et deviennent ‹concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu› (Ephésiens 2:19)» (Lettre de la Première Présidence, 15 mai 1997).

Enseigner l’Évangile aux jeunes

Si vous instruisez des jeunes, rappelez-vous qu’ils ont souvent besoin de participer activement et de voir des aides visuelles illustrant les principes dont il est parlé. En utilisant les cassettes vidéo, les images et les activités qui sont suggérées dans le manuel, vous pouvez aider les jeunes à s’intéresser aux leçons.