«Recherchez avec ferveur les meilleurs dons»

Doctrine et Alliances et histoire de l’Église, Manuel de l’instructeur de Doctrine de l’Évangile, 2000


Objectif

Aider les élèves à reconnaître les dons de l’Esprit, à s’efforcer de les obtenir et à les utiliser pour servir les autres.

Préparation

  1. 1.

    En vous aidant de la prière, étudiez les Écritures et la documentation suivantes:

    1. a.

      Doctrine et Alliances 46; 7e article de foi.

    2. b.

      1 Corinthiens 12–13; Moroni 10:8–18 (Écritures supplémentaires).

    3. c.

      Notre patrimoine, pages 42–43, 47–48, 63.

  2. 2.

    Lisez le contenu de cette leçon dans le Guide d’étude de l’élève (35686 140). Prévoyez de vous y reporter durant la leçon.

  3. 3.

    Demandez à des élèves de se préparer à lire les récits suivants de Notre patrimoine:

    1. a.

      Newel Knight fait l’imposition des mains à Philo Dibble (pages 42–43).

    2. b.

      Amanda Smith reçoit une révélation sur la manière de soigner son fils blessé (pages 47–48).

    3. c.

      Joseph Smith, le prophète, prophétise concernant la mission de Dan Jones (page 63).

Développement proposé pour la leçon

Activité pour capter l’attention

Selon les besoins, utilisez cette activité ou une autre de votre choix pour commencer la leçon.

Demandez aux élèves d’imaginer qu’ils plantent des semences dans un jardin.

• Quelles semences planteriez-vous dans votre jardin?

Donnez-leur quelques minutes pour réfléchir, puis demandez à quelques-uns d’entre eux de décrire ce qu’ils aimeraient avoir dans leur jardin. Faites remarquer les différences dans les choix des élèves. Expliquez que bien que ces jardins soient différents, ils pourraient tous être beaux et utiles.

• Après avoir planté les semences, que vous faudrait-il faire pour que votre jardin pousse bien?

Après avoir écouté leur réponse, expliquez que cette leçon traite des dons de l’Esprit. Rappelez aux élèves que les gens peuvent avoir des plantes différentes dans leur jardin et que ceux-ci pourront être pareillement beaux et utiles. De même, les membres de l’Église peuvent recevoir différents dons de l’Esprit, mais ils sont tous utiles pour l’édification du royaume de Dieu. Et tout comme les semences et les plantes, les dons de l’Esprit doivent être cultivés et nourris pour se développer parfaitement et être pleinement utiles.

Commentaire et application des Écritures

Avec l’aide de la prière, choisissez les éléments de la leçon qui répondront le mieux aux besoins des élèves. Incitez les élèves à faire part d’expériences qui traitent des principes mentionnés dans les Écritures.

1. Tous les membres fidèles de l’Église peuvent recevoir des dons de l’Esprit.

Expliquez que les dons de l’Esprit sont des bénédictions ou des capacités spirituelles que le Saint-Esprit donne. Ces dons ont été ôtés de la terre pendant la grande apostasie, mais Dieu les a rétablis dans les premiers temps de notre dispensation. La mise en pratique de ces dons peut nous apporter des bénédictions, nous édifier et nous unifier.

Demandez aux élèves désignés à l’avance de lire les récits de Notre patrimoine (voir le 3e point de la section «Préparation»). Après la lecture de chaque récit, discutez des dons de l’Esprit qui y sont illustrés: Newel Knight avait la foi pour guérir (D&A 46:20); Philo Dibble et Alma Smith avaient la foi pour être guéris (D&A 46:19); Amanda Smith a reçu une révélation (7e article de foi); Joseph Smith, le prophète, avait le don de prophétie (D&A 46:22) et Dan Jones a reçu le don d’enseigner (Moroni 10:9–10).

• Quels dons de l’Esprit le Seigneur mentionne-t-il dans D&A 46? (Demandez aux élèves de lire les Écritures suivantes et de trouver le don spirituel mentionné dans chaque passage. Résumez ces dons au tableau.)

  1. a.

    D&A 46:13. (Le fait de savoir «par le Saint-Esprit… que Jésus-Christ est le Fils de Dieu et qu’il a été crucifié pour les péchés du monde».)

  2. b.

    D&A 46:14. (Le fait de croire le témoignage d’autres personnes sur le Sauveur.)

  3. c.

    D&A 46:15. (Le fait de connaître «les diversités de ministères») Bruce R. McConkie, du Collège des Douze, a dit que ce don est «utilisé pour administrer et gérer l’Église» (A New Witness for the Articles of faith, 1985, p. 278).

  4. d.

    D&A 46:16. (Le discernement «de connaître les diversités d’opérations, de savoir si elles sont de Dieu». Ce don nous permet de discerner si un enseignement ou une influence vient de Dieu ou d’une autre source.)

  5. e.

    D&A 46:17–18. (La sagesse et la connaissance.)

  6. f.

    D&A 46:19. (La foi pour être guéri.)

  7. g.

    D&A 46:20. (La foi pour guérir.)

  8. h.

    D&A 46:21. (Le don de faire des miracles.)

  9. i.

    D&A 46:22. (Le don de prophétie.)

  10. j.

    D&A 46:23. (Le discernement des esprits.)

  11. k.

    D&A 46:24. (Le don des langues.)

  12. l.

    D&A 46:25. (L’interprétation des langues.)

Vous pouvez expliquer que les dons de l’Esprit sont aussi mentionnés dans 1 Corinthiens 12:4–12; 13:1–13 et Moroni 10:8–18.

• Qui peut recevoir les dons de l’Esprit? (Voir D&A 46:8, 11. Expliquez que Dieu donne au moins un de ces dons à tout membre fidèle de l’Église qui a reçu le don du Saint-Esprit. Si vous instruisez les jeunes, mettez l’accent sur le fait qu’ils ont des dons spirituels. Vous pouvez aussi préciser que ceux qui n’ont pas reçu le don du Saint-Esprit peuvent quand même avoir en bénédiction de merveilleuses capacités d’édifier et de fortifier les autres.)

2. Dieu donne les dons de l’Esprit pour le profit de ses enfants.

• D’après D&A 46, quels sont les objectifs des dons de l’Esprit? (Utilisez les informations suivantes pour commenter ou pour compléter les réponses des élèves. Écrivez les titres au tableau au fur et à mesure que vous en parlez.)

Pour nous fortifier et nous apporter des bénédictions à chacun

• Lisez D&A 46:9 avec vos élèves. Comment les dons de l’Esprit peuvent-ils nous aider personnellement? Quels dons vous ont été particulièrement précieux? (Vous pouvez inciter vos élèves à faire part d’expériences où leurs dons spirituels les ont fortifiés et leur ont apporté des bénédictions.)

Dallin H. Oaks, du Collège des Douze, a enseigné que les dons de l’Esprit «peuvent nous conduire à Dieu. Ils peuvent nous protéger du pouvoir de l’adversaire. Ils peuvent compenser nos manquements et réparer nos imperfections» («Spiritual Gifts», Ensign, septembre 1986, p. 72).

Pour nous permettre de servir les autres

Lisez D&A 46:11–12, 26 avec vos élèves. Lisez ensuite la déclaration suivante:

Orson Pratt, du Collège des Douze, a dit: «Les dons spirituels sont distribués aux membres de l’Église, selon leur fidélité, leur situation, leurs capacités naturelles, leurs responsabilités et leurs appels; afin qu’ils puissent tous être correctement instruits, confirmés, rendus parfaits et sauvés» (Masterful Discourses and Writings of Orson Pratt, comp. N. B. Lundwall, 1953, p. 571).

• Comment un don spirituel précis vous a-t-il permis de servir les autres? Quelles bénédictions avez-vous reçues grâce aux dons spirituels d’autres personnes?

Au cours de la discussion, vous pouvez raconter l’histoire suivante:

«Alors que nous nous affairions à nous préparer pour le repas de Noël, ma sœur adolescente, ouvrit, pleine d’excitation, l’armoire pour y prendre le service en porcelaine de chine cerclé d’argent. Grand-mère avait offert ce superbe service à mes parents pour leur mariage et ils ne l’utilisaient que pour les grandes occasions. Cependant, alors que ma sœur retirait quelques-unes des précieuses assiettes de l’armoire, elle se cogna le bras et elles lui échappèrent des mains. Malgré ses efforts frénétiques, elle ne réussit pas à les rattraper et le fracas des assiettes se brisant à terre fut aussi déchirant que l’expression d’horreur et d’impuissance sur son visage.

«Les mains de maman, qui préparait le repas, s’arrêtèrent au milieu d’un geste, et le brouhaha de conversations d’un ménage affairé cessa tandis que nous étions tous figés dans un silence terrible. Sans se retourner pour constater les dégâts, maman quitta silencieusement la pièce. Nous essayâmes alors de reprendre le rythme de nos devoirs de fête.

«A l’exception de ma sœur. Elle restait immobile pendant qu’une grosse larme coulait sur sa joue. Alors qu’une deuxième coulait, elle trouva machinalement le balai et la pelle et commença à ramasser les morceaux éparpillés. Ensuite, à genoux, elle ramassa lentement les plus gros morceaux et les mit soigneusement dans la pelle.

«Quelques minutes plus tard, maman revint dans la cuisine et serra sa fille éplorée dans ses bras. Ma sœur se mit à sangloter bruyamment… Doucement, [maman] la calma en disant: ‹Ce n’est rien, chérie, les gens sont plus importants que les choses.›

«Maman me dit plus tard qu’elle était allée dans l’autre pièce pour prier et qu’elle en avait retiré un sentiment de paix et l’inspiration pour savoir comment réconforter ma sœur. Le don de la perspective spirituelle que ma mère avait reçu devint le don le plus précieux que notre famille reçut en ce jour de Noël» (Laura Russell Bunker, «The Art of Perspective», Ensign, décembre 1998, pp. 54–55).

Examinez quels dons de l’Esprit seraient utiles dans les situations suivantes. Demandez aux élèves de lire à nouveau D&A 46:13–25.

  1. a.

    Un instructeur au foyer est appelé chez une de ses familles pour donner une bénédiction de la prêtrise.

  2. b.

    Un missionnaire dirige une petite branche de membres de l’Église.

  3. c.

    Une jeune fille doit faire une leçon aux jeunes de sa classe.

  4. d.

    Un consultant de la Prêtrise d’Aaron, responsable d’un groupe de diacres lors d’un camp de nuit, rencontre des difficultés.

  5. e.

    Une présidente de Société de Secours doit organiser les équipes d’instructrices visiteuses de sa paroisse ou branche.

Pour nous aider à ne pas être trompés

• Lisez D&A 46:8 avec vos élèves. Comment les dons de l’Esprit peuvent-ils nous aider à vaincre les influences mauvaises ou la tromperie du diable?

3. Nous devons rechercher et cultiver les dons de l’Esprit.

Le Seigneur nous a dit: «Recherchez avec ferveur les meilleurs dons, vous souvenant toujours du but dans lequel ils sont donnés» (D&A 46:8).

• Que pouvons-nous faire pour découvrir les dons spirituels que Dieu nous a accordés? (Réponses possibles: nous pouvons méditer, prier, jeûner, lire notre bénédiction patriarcale, obéir aux commandements et servir les autres. Voir aussi la citation suivante.) Que pouvons-nous faire pour cultiver et développer les dons spirituels que nous avons reçus?

Joseph Smith, le prophète, a enseigné que les dons de l’Esprit, comme la sagesse ou le don de guérir, ne se manifestent pas tant que nous n’en avons pas besoin. Il a dit que «il faudrait le temps et les circonstances pour mettre tous ces dons en application» (Enseignements du prophète Joseph Smith, compilé par Joseph Fielding Smith, 1976, p. 198).

• Que pouvons-nous faire pour rechercher les dons de l’Esprit? (Demandez aux élèves de lire les Écritures suivantes et de trouver ce qu’elles enseignent concernant la recherche des dons de l’Esprit. Résumez les informations au tableau.)

  1. a.

    D&A 46:7, 30. (Demander à Dieu et suivre l’inspiration de l’Esprit; voir aussi la déclaration suivante de George Q. Cannon.)

  2. b.

    D&A 46:9. (Rechercher les dons pour le profit des autres, et non pas pour des raisons égoïstes.)

  3. c.

    D&A 46:31. (Faire toute chose au nom du Christ.)

  4. d.

    D&A 46:32. (Remercier Dieu des dons qu’il nous a accordés.)

  5. e.

    D&A 46:33. (Pratiquer continuellement la vertu et la sainteté.)

George Q. Cannon a enseigné: «Si certains d’entre nous sont imparfaits, ils ont le devoir de prier pour obtenir le don qui les rendra parfaits. Ai-je des imperfections? J’en ai plein. Quel est mon devoir? Je dois prier Dieu de me donner les dons qui corrigeront ces imperfections. Si je suis coléreux, j’ai le devoir de prier pour obtenir la charité, qui ne s’irrite pas et qui est pleine de bonté. Suis-je envieux? J’ai le devoir de rechercher la charité, qui n’est pas envieuse. Il en va de même pour tous les dons de l’Évangile. Ils sont là pour cela. Personne ne devrait dire: ‹Oh, je n’y peux rien, c’est ma nature› Ce n’est pas une justification, car c’est la raison pour laquelle Dieu a promis de donner de la force pour corriger ces choses, et d’accorder des dons pour les supprimer» (Millennial Star, 23 avril 1894, p. 260).

Dallin H. Oaks explique comment sa mère appliquait le principe de la recherche des dons de l’Esprit: «Après le décès de son mari, ma mère, devenue veuve, se sentait incomplète. Comme elle a prié pour recevoir ce dont elle avait besoin pour remplir sa responsabilité d’élever ses trois jeunes enfants! Elle cherchait, elle était digne et elle a été bénie! Elle obtenait des réponses à ses prières de nombreuses façons, notamment en recevant des dons spirituels. Elle en avait beaucoup, mais ceux qui ressortent le plus dans ma mémoire sont les dons de la foi, du témoignage et de la sagesse. C’était une femme formidable en Sion» (Ensign, septembre 1986, p. 72).

Conclusion

Incitez vos élèves à rechercher les dons de l’Esprit et à utiliser ceux qu’ils ont reçus pour servir les autres. Si l’Esprit vous y pousse, témoignez des vérités enseignées au cours de la leçon.

Idées pédagogiques supplémentaires

Vous pouvez ajouter une ou plusieurs des idées suivantes au plan suggéré pour la leçon.

1. Utiliser les dons spirituels pour servir les autres

Si vous pouvez vous procurer les images suivantes, apportez-les en classe: Une fillette fait un discours à l’église (Jeu d’illustrations de l’Évangile, 607); L’évêque (Jeu d’illustrations de l’Évangile, 611); Des missionnaires enseignent l’Évangile de Jésus-Christ (Jeu d’illustrations de l’Évangile, 612); La bénédiction des malades (Jeu d’illustrations de l’Évangile, 613); L’enseignement au foyer (Jeu d’illustrations de l’Évangile, 614) et Servir son prochain (Jeu d’illustrations de l’Évangile, 615). Montrez-les une par une et demandez aux élèves d’expliquer comment la situation de chaque image montre le besoin de dons de l’Esprit.

Incitez les élèves à penser à leurs responsabilités. Par exemple, ils peuvent réfléchir à leurs responsabilités de parents, de frères et sœurs, de dirigeants de la prêtrise et d’auxiliaire ou d’instructeurs au foyer ou d’instructrices visiteuses. Demandez-leur ensuite de méditer sur la question suivante en silence: Quels dons de l’Esprit pouvezvous rechercher pour vous permettre de mieux servir les autres?

2. Autres dons spirituels

• Bruce R. McConkie a enseigné: «Les dons spirituels sont innombrables et d’une variété infinie. Ceux qui ont été mentionnés dans la parole révélée ne sont que des exemples» (A New Witness for the Articles of Faith, p. 371). Quels pourraient être les dons spirituels qui ne sont pas mentionnés dans D&A 46?

Marvin J. Ashton, du Collège des Douze, a dit que «quelques-uns de ces dons moins apparents [comprenaient] le don de demander, le don d’écouter, le don d’entendre le murmure doux et léger et de le suivre,… le don d’éviter les querelles, le don de l’amabilité,… le don de chercher ce qui est juste, le don de ne pas juger, le don de se tourner vers Dieu pour être guidé, le don d’être un disciple, le don de se soucier des autres, le don de pouvoir méditer, le don de faire des prières, le don de rendre un témoignage puissant; et le don de recevoir le Saint-Esprit» (L’Etoile, janvier 1988, p. 17).

3. Discerner les vrais dons de l’Esprit

Expliquez que Satan peut essayer de tromper les gens par de faux dons spirituels. Soucieux de quelques fausses manifestations de ces dons parmi les membres de l’Église, Joseph Smith, le prophète, consulta le Seigneur et reçut une révélation qui se trouve aujourd’hui dans D&A 50.

Pour aider les élèves à discerner les vrais dons spirituels des faux, lisez D&A 50:17–24. Mettez l’accent sur le fait que si un don vient de Dieu, il sera édifiant et vous donnera de la joie. Il nous inspirera à faire le bien, à aimer et à servir Dieu et à croire au Christ. Si une manifestation spirituelle ne nous édifie pas ou si elle nous incite à pécher, elle ne vient pas de Dieu. La leçon 24 traitera en plus grand détail de la manière d’éviter les tromperies et les influences du diable.

4. Enseigner selon l’Esprit

• Expliquez qu’enseigner l’Évangile est un don de l’Esprit (Moroni 10:9–10). Lisez ensuite D&A 42:13–14 et 50:17–18 avec vos élèves. Que signifie enseigner selon l’Esprit? Pourquoi est-il important d’enseigner selon l’Esprit? (Voir 2 Néphi 33:1; D&A 50:21–22 et la citation suivante.)

Le Manuel d’instructions de l’Église déclare: «On peut enseigner des vérités profondes, les élèves peuvent se lancer dans des discussions passionnantes, mais si l’Esprit n’est pas présent, l’âme n’en sera pas profondément impressionnée» (Tome 2: Dirigeants de la prêtrise et des auxiliaires, 1999, p. 300).

• Que peuvent faire les instructeurs pour que l’Esprit se manifeste lorsqu’ils enseignent? (Voir page VIII de ce manuel.) Que peuvent faire les élèves pour que l’Esprit se manifeste?

• Lisez D&A 43:8 et 88:122 avec vos élèves. En quoi ces versets s’appliquent-ils à notre classe d’École du Dimanche? (Mettez l’accent sur l’importance de s’instruire et de s’édifier les uns les autres.) Qu’est-ce qui vous a fait comprendre qu’enseigner et apprendre sous l’influence de l’Esprit nous aide à nous édifier les uns les autres et à nous réjouir tous ensemble?

5. Séquence vidéo «Un homme sans éloquence»

Si vous pouvez vous procurer la cassette vidéo Enseignements des Doctrine et Alliances et de l’histoire de l’Église (5x933), vous pouvez visionner une séquence de six minutes intitulée «Un homme sans éloquence». Si vous décidez de la visionner, faites-le pendant la deuxième ou la troisième partie de la leçon.

Expliquez que ce film montre comment un humble enseignant a aidé Brigham Young à se convertir à l’Évangile rétabli. Il commence par un extrait d’un discours de conférence que frère Young a fait, dans lequel celui-ci demande: «Qu’est-ce qui convainc l’homme?» (Journal of Discourses, 1:90). Incitez les élèves à chercher la réponse à cette question pendant qu’ils regardent le film. Ensuite, posez les questions suivantes:

• Qu’est-ce qui convainc les gens de la véracité de l’Évangile?

• Que pouvons-nous faire pour suivre l’exemple d’Eleazer Miller lorsque nous enseignons l’Évangile?