«Les prisonniers seront libérés»

Doctrine et Alliances et histoire de l’Église, Manuel de l’instructeur de Doctrine de l’Évangile, 2000


Objectif

Aider les élèves à se réjouir de la possibilité qu’ils ont d’accomplir les ordonnances pour les morts.

Préparation

  1. 1.

    En vous aidant de la prière, étudiez les Écritures et la documentation suivantes:

    1. a.

      Doctrine et Alliances 2; 124:25–55; 127; 128; Joseph Smith, Histoire 1:36–39.

    2. b.

      Notre patrimoine, pages 58–61, information de la section «Le temple de Nauvoo».

  2. 2.

    Lisez le contenu de cette leçon dans le Guide d’étude de l’élève (35686). Prévoyez de vous y reporter durant la leçon.

  3. 3.

    Donnez les tâches suivantes à l’avance:

    1. a.

      Demandez à un élève de se préparer à parler de la construction du temple de Nauvoo. Demandez-lui de baser son exposé sur les quatre premiers paragraphes de la section «Le temple de Nauvoo», aux pages 58–60 de Notre patrimoine.

    2. b.

      Demandez à deux élèves de se préparer à raconter brièvement l’expérience qu’ils ont eue en accomplissant des baptêmes pour les morts. Demandez-leur de dire ce qu’ils ont ressenti, du fait qu’ils savaient qu’en accomplissant ces baptêmes pour les morts, ils pouvaient aider des personnes à recevoir le salut. S’ils ont accompli des baptêmes pour leurs ancêtres décédés, demandez-leur d’expliquer en quoi ces expériences les ont aidés à tourner leur cœur vers leurs ancêtres.

    3. c.

      Demandez à un ou plusieurs convertis de se préparer à expliquer ce qu’ils ont ressenti lorsqu’ils ont appris qu’ils pouvaient se faire baptiser pour les membres de leur famille décédés.

  4. 4.

    Si vous pouvez vous procurer les images suivantes, préparez-vous à les utiliser pendant la leçon: Le temple de Nauvoo (62432; Jeu d’illustrations de l’Évangile, 501) et Fonts baptismaux de temple (62031; Jeu d’illustrations de l’Évangile, 504).

À l’intention de l’instructeur: Les élèves peuvent avoir des questions sur la manière de retrouver des ancêtres qui sont morts avant de recevoir l’Évangile. Recommandez-leur de parler au consultant généalogique de paroisse et de se procurer un exemplaire du Guide de l’œuvre généalogique et du temple (34697). Ils peuvent aussi prendre contact avec l’un des centres généalogiques de l’Église. Vous pouvez aussi leur dire que la leçon 40 traitera précisément de ce que les membres de l’Église peuvent faire pour participer à l’œuvre du temple et à l’œuvre généalogique.

Développement proposé pour la leçon

Activité pour capter l’attention

Selon les besoins, utilisez cette activité ou une autre de votre choix pour commencer la leçon.

Lisez la description que Joseph Smith, le prophète, a faite de son frère aîné, Alvin:

«C’était… le plus noble de la famille de mon père. C’était le plus noble des fils des hommes… Il n’y avait point de ruse en lui… C’était le plus modéré des hommes et lorsqu’il est mort, l’ange du Seigneur l’a visité dans ses derniers moments» (History of the Church, 5:126–127).

Expliquez qu’Alvin est décédé en 1824, quatre ans après avoir accepté le témoignage de Joseph concernant la Première Vision, mais cinq ans avant le rétablissement de la prêtrise.

• Qui sont les hommes et les femmes de votre famille qui sont morts avant d’avoir reçu la plénitude de l’Évangile? Que savez-vous de ces membres de votre famille?

Expliquez qu’en tant que membres de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, nous possédons la plénitude de l’Évangile et les ordonnances salvatrices de la prêtrise. Grâce à l’œuvre du temple pour les morts, nous pouvons offrir ces ordonnances aux milliards d’hommes et de femmes qui ne les ont pas reçues pendant leur vie.

Expliquez que cette leçon traite de l’œuvre de rédemption des morts. Elle parle principalement du baptême pour les morts.

Commentaire et application des Écritures

En vous aidant de la prière, choisissez les passages d’Écriture, les questions et les autres documents qui répondront le mieux aux besoins des élèves. Incitez les élèves à faire part d’expériences relatives aux principes mentionnés dans les Écritures.

1. Grâce à Joseph Smith, le prophète, le Seigneur a révélé la doctrine des ordonnances de la prêtrise pour les morts.

• Pourquoi accomplissons-nous les ordonnances pour les morts? (Expliquez que tous les hommes auront l’occasion d’entendre l’Évangile et de recevoir les ordonnances salvatrices de la prêtrise. Ceux qui n’ont pas reçu ces bénédictions dans la condition mortelle en auront l’occasion dans le monde des esprits. Comme ils n’ont pas de corps physique dans le monde des esprits, ils ne peuvent pas accomplir les ordonnances eux-mêmes. Cependant, nous pouvons les accomplir pour eux. Ceux qui se trouvent dans le monde des esprits choisiront alors d’accepter ou de refuser ces ordonnances qui ont été accomplies pour eux.)

Expliquez que le Seigneur a commencé à enseigner l’œuvre pour les morts à Joseph Smith au tout début de son ministère (Joseph Smith, Histoire 1:36–39; en-tête de D&A 2; D&A 2:1–3). Gordon B. Hinckley a commenté cet enseignement:

«Il me semble extrêmement intéressant que… cette répétition des paroles merveilleuses de Malachie concernant l’œuvre pour les morts, ait été donnée au jeune Joseph quatre ans avant qu’il lui soit permis de prendre les plaques cachées dans la colline. Il les a reçues avant même de recevoir les Prêtrises d’Aaron et de Melchisédek, avant d’avoir été baptisé et bien avant le rétablissement de l’Église. Cela en dit long sur la priorité de cette œuvre dans le plan du Seigneur» («A Century of Family History Service», Ensign, mars 1995, p. 61).

Expliquez que le 15 août 1840, le prophète Joseph prononça un discours aux obsèques d’un membre de l’Église nommé Seymour Brunson. Au cours de ce sermon, il lut entièrement 1 Corinthiens 15, qui contient une référence au baptême pour les morts (verset 29). Il annonça ensuite que les saints pouvaient se faire baptiser par procuration pour leurs amis et pour les membres de leur famille qui étaient morts sans avoir reçu l’Évangile. Il déclara que le plan de salut prévoit de sauver tous ceux qui sont disposés à obéir aux exigences de la loi de Dieu. Après ce sermon, les membres de l’Église commencèrent à accomplir le baptême pour les morts dans les eaux du Mississippi. (Voir Journal History of The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints, 15 août 1840.)

2. Le Seigneur commanda aux saints de construire un temple à Nauvoo.

• Le 19 janvier 1841, plusieurs mois après que les saints eurent commencé à accomplir des baptêmes pour les morts, le Seigneur leur commanda de construire un temple à Nauvoo (D&A 124:25–27). Pour quelles raisons le Seigneur a-t-il donné ce commandement? (Lisez les Écritures suivantes avec les élèves pour trouver la réponse à cette question. Vous trouverez ci-dessous des réponses possibles.)

  1. a.

    D&A 124:28, 40–41. (Pour révéler d’autres ordonnances de la prêtrise.)

  2. b.

    D&A 124:29–30, 33. (Pour avoir un lieu où accomplir les baptêmes pour les morts.)

  3. c.

    D&A 124:55. (Pour que les saints prouvent leur fidélité en gardant les commandements afin que Dieu puisse leur accorder l’honneur, l’immortalité et la vie éternelle.)

Expliquez que le temple de Nauvoo fut le deuxième temple construit au cours de notre dispensation. L’une des principales raisons d’être de ce temple était de fournir aux saints un lieu pour accomplir les ordonnances comme les baptêmes et les confirmations pour les morts, la dotation et le mariage au temple. Ces ordonnances n’étaient pas accomplies dans le temple de Kirtland.

Montrez l’image du temple de Nauvoo. Expliquez que les saints firent de grands sacrifices pour obéir au commandement de construire ce temple. Demandez à l’élève désigné de parler de la construction du temple de Nauvoo, en se basant sur Notre patrimoine (pages 58–60, quatre premiers paragraphes de la section «Le temple de Nauvoo»).

• Qu’est-ce qui vous impressionne dans les sacrifices faits par les premiers saints pour la construction du temple de Nauvoo?

Expliquez que pendant une brève période, le Seigneur a permis aux saints de continuer à accomplir les baptêmes pour les morts dans les eaux du Mississippi (D&A 124:31–32; History of the Church, 4:xxxviii). Cependant, le 3 octobre 1841, le prophète Joseph annonça: «Il n’y aura plus de baptêmes pour les morts jusqu’à ce que l’ordonnance puisse être accomplie dans la maison du Seigneur.» (History of the Church, 4:426). Le 8 novembre 1841, Brigham Young consacra des fonts baptismaux en bois, temporaires, mais soigneusement sculptés, au sous-sol du temple en construction (History of the Church, 4:446–447). De nos jours, toutes les ordonnances pour les morts doivent être accomplies dans les temples.

• Quelle leçon pouvons-nous tirer de la détermination des saints de construire des fonts baptismaux avant que le temple soit achevé? (Pendant que les élèves discutent de cette question, incitez-les à réfléchir à ce qu’ils ressentent sur la rédemption des morts. Suggérez-leur de se demander s’ils ont aussi désireux que les premiers saints de faire l’œuvre pour les morts.)

3. Nous devrions être enthousiastes et joyeux dans nos efforts pour accomplir les baptêmes pour les morts.

Expliquez que des baptêmes pour les morts furent accomplis à l’époque du Nouveau Testament après la résurrection du Christ (1 Corinthiens 15:29). Cependant, la grande œuvre des ordonnances du salut pour les morts est aujourd’hui la responsabilité des membres de l’Église dans notre dispensation. Montrez l‘image de fonts baptismaux dans un temple.

Soulignez que les membres de l’Église qui ont plus de 12 ans, y compris les nouveaux convertis, peuvent se faire baptiser pour les morts. Pour pouvoir se faire baptiser pour les morts, un membre doit posséder une recommandation à l’usage du temple en cours de validité. Les frères doivent détenir la prêtrise.

• Lisez D&A 128:15 avec les élèves. Pourquoi le salut des morts dépend-il de nous? En quoi notre salut dépend-il du salut des morts? (Voir D&A 128:17–18 et les déclarations suivantes.)

Gordon B. Hinckley a dit: «Ce qui se passe dans la Maison du Seigneur… se rapproche davantage de l’esprit du sacrifice du Seigneur qu’aucune autre activité que je connaisse. Pourquoi? Parce que cela est accompli par des gens qui donnent généreusement de leur temps et de leurs biens, sans attendre de remerciement ou de récompense en retour, pour faire pour d’autres personnes ce qu’elles ne peuvent pas faire elles-mêmes» (Ensign, mars 1995, pp. 62–63).

John A. Widtsoe, du Collège des Douze, a déclaré: «Dans notre état préexistent, à l’époque du grand conseil, nous avons conclu un accord avec le Tout-Puissant. Le Seigneur a proposé un plan, conçu par lui. Nous l’avons accepté. Comme ce plan concerne tous les hommes, nous prenons part au salut de chaque personne qui participe à ce plan. Nous avons accepté, à ce moment là, d’être non seulement des sauveurs pour nous-mêmes, mais… des sauveurs pour toute la famille humaine. Nous avons conclu un partenariat avec le Seigneur. L’accomplissement de ce plan n’était alors plus seulement l’œuvre du Père et celle du Sauveur, mais aussi la nôtre. Le plus petit d’entre nous, le plus humble, œuvre en partenariat avec le Tout-Puissant à l’accomplissement de l’objectif du plan éternel de salut» («The Worth of Souls», Utah Genealogical and Historical Magazine, octobre 1934, p. 189).

• Demandez aux élèves de lire D&A 2. En quoi le fait d’accomplir des baptêmes pour les morts nous aide-t-il à tourner notre cœur vers nos ancêtres?

Demandez aux élèves désignés à l’avance de parler brièvement de ce qu’ils ressentent à l’idée qu’ils peuvent aider d’autres personnes à obtenir le salut grâce au baptême pour les morts (voir le point 3b de la section «Préparation»).

Si vous instruisez des jeunes, vous pouvez aussi raconter l’histoire suivante sur un groupe de jeunes filles qui ont fait de la recherche pour trouver le nom de personnes qui étaient décédées sans avoir reçu l’Évangile:

«Après avoir recherché plus de 400 noms, des hommes et des femmes, les jeunes filles de la 15e paroisse de Meridian [Idaho] ont invité les jeunes gens à se rendre avec elles au temple de Boise [Idaho] pour accomplir des baptêmes. Le temple veilla à ce que ces noms soient gardés dans un fichier pour leur paroisse. Heather Bennett, 15 ans, a dit: «La meilleure partie a consisté à nous faire baptiser pour eux. Je connaissais les noms. C’était la meilleure partie de tout le projet. Ce que nous avons fait pour ces personnes n’aurait pas été fait autrement. Ils auraient pu être oubliés.»

Cori Christensen, autre membre du groupe, a déclaré: «Pendant que nous étions assis dans le baptistère du temple, nous nous sommes sentis parfaitement bien. C’était un sentiment de victoire. Nous leur avions donné une chance.» ( «Names and Faces», New Era, février 1994, p. 32).

• Lisez D&A 128:19, 22–24 avec les élèves. D’après ces versets, quelle devrait être notre attitude vis-à-vis de l’Évangile et de l’accomplissement des baptêmes pour les morts? Pourquoi le sujet du baptême pour les morts engendre-t-il tant de joie, à la fois pour les vivants et pour les morts?

Demandez aux élèves désignés à l’avance d’expliquer ce qu’ils ont ressenti la première fois qu’ils ont appris qu’ils pouvaient se faire baptiser pour les membres décédés de leur famille (voir le point 3c de la section «Préparation»).

Conclusion

Lisez D&A 128:17 avec les élèves. Soulignez le fait que Joseph Smith, le prophète, appelait l’œuvre de rédemption des morts «le plus merveilleux de tous les sujets qui appartiennent à l’Évangile éternel». Incitez les élèves à faire tout ce qu’ils peuvent pour accomplir des baptêmes pour les morts. Suivant les incitations de l’Esprit, témoignez des vérités enseignées pendant la leçon.

Idées pédagogiques supplémentaires

Vous pouvez utiliser une ou les deux idées suivantes pour compléter le plan proposé pour la leçon.

1. Contexte historique de Doctrine et Alliances 127 et 128

Utilisez les renseignements ci-dessous pour donner le contexte historique de D&A 127 et 128:

Pendant l’été 1842, un groupe d’hommes essayait de faire emprisonner injustement Joseph Smith, le prophète. À cause de cette persécution, le prophète quitta Nauvoo. Il déclara: «J’ai pensé qu’il était opportun et sage pour moi de quitter ce lieu pour un peu de temps, pour ma sécurité et pour la sécurité de ce peuple» (D&A 127:1). Malgré cette situation difficile, il écrivit aux saints des lettres pleines de paroles joyeuses.

• Pendant cette période de persécution, quel sujet occupait l’esprit du prophète et s’imposait le plus à ses sentiments? (Voir D&A 128:1.) 2. L’importance de la tenue des registres

Expliquez que par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, le Seigneur a commandé aux saints de tenir des registres des baptêmes pour les morts (D&A 127:5–9; 128:1–9). Ces registres sont aujourd’hui stockés sur ordinateur.

• Pourquoi devons-nous tenir des registres des baptêmes pour les morts? (Voir D&A 128:6–8, 24. Ces registres rédigés sur terre sont aussi gardés dans les cieux et les morts seront jugés d’après ces livres. Lors de la Seconde Venue, nous présenterons ces annales en offrande au Seigneur.)