Souvenez-vous de la nouvelle alliance, c’est-à-dire le Livre de Mormon

Doctrine et Alliances et histoire de l’Église, Manuel de l’instructeur de Doctrine de l’Évangile, 2000


Objectif

Aider les élèves à reconnaître la main du Seigneur dans la parution du Livre de Mormon et les inciter à étudier le Livre de Mormon, à suivre ses enseignements et à en parler aux autres.

Préparation

  1. 1.

    En vous aidant de la prière, étudiez les Écritures et la documentation suivantes:

    1. a.

      Joseph Smith, Histoire 1:27–65; Doctrine et Alliances 3; 5; 10; 17; 20:5–15; 84:54–62.

    2. b.

      Notre patrimoine, pages 5–10.

  2. 2.

    Lisez le contenu de cette leçon dans le Guide d’étude de l’élève (35686 140). Prévoyez de vous y reporter durant la leçon.

  3. 3.

    Demandez à un élève de se préparer à résumer l’histoire de la perte des 116 pages de manuscrit par Martin Harris. Demandez-lui de se reporter aux chapeaux des sections 3 et 10 des Doctrine et Alliances et aux trois premiers paragraphes sous «La traduction», pages 7–8.

  4. 4.

    Si vous pouvez vous procurer les images suivantes, préparez-vous à les utiliser au cours de la leçon. Moroni apparaît à Joseph Smith dans sa chambre (62492; Jeu d’illustrations de l’Évangile, 404) et Joseph Smith reçoit les plaques d’or (62012; Jeu d’illustrations de l’Évangile, 406).

Développement proposé pour la leçon

Activité pour capter l’attention

Selon les besoins, utilisez cette activité ou une autre de votre choix pour commencer la leçon.

Écrivez les expressions suivantes au tableau. Demandez aux élèves s’ils savent ce qu’elles signifient.

foreign languages Book of Mormon

Expliquez que vous avez écrit l’expression ‹Le Livre de Mormon› en japonais, en russe et en coréen. Depuis ses humbles débuts dans notre dispensation, il a été une bénédiction dans la vie de millions de personnes dans le monde entier. Cette leçon traite du miracle du Livre de Mormon et de notre responsabilité de «remplir la terre et notre vie du Livre de Mormon» (Ezra Taft Benson, dans Conference Report, avril 1989, p. 3).

Commentaire et application des Écritures

En vous aidant de la prière, choisissez les éléments de la leçon qui répondront le mieux aux besoins des élèves. Vous pouvez étaler cette leçon sur deux cours.

1. Préparation de Joseph Smith à la réception et à la traduction du Livre de Mormon

• Au cours des trois ans qui suivent la Première Vision, Joseph Smith subit «de dures persécutions» mais il reste fidèle à son témoignage (Joseph Smith, Histoire 1:27). Comment pouvons-nous rester fidèle à notre témoignage même lorsque nous subissons des persécutions?

• À l’âge de 17 ans, Joseph reçoit la visite de Moroni. (Si nécessaire, expliquez que Moroni a été le dernier prophète à écrire dans le Livre de Mormon et qu’il a enterré les plaques d’or vers 421 ap. J.-C.) Pourquoi Joseph priait-il la nuit où Moroni lui est apparu? (Voir Joseph Smith, Histoire 1:28–29.) Que pouvons-nous retirer de l’exemple de Joseph lorsque nous nous sentons «condamnés à cause de [nos] faiblesses et de [nos] imperfections»? (Si la situation s’y prête, incitez les élèves à dire en quoi la prière les a aidés lorsqu’ils se sentaient négligents vis-à-vis de Dieu.)

Résumez Joseph Smith, Histoire 1:30–59. Demandez aux élèves de lire les versets à haute voix. Au moment approprié, montrez l’image de l’apparition de Moroni à Joseph Smith et celle de Joseph recevant les plaques. Vous pouvez aussi regarder la carte 1 à la page 274 de ce manuel et à la page 29 du Guide d’étude de l’élève.

• Lorsque Joseph Smith voit les plaques d’or pour la première fois, il n’est pas prêt à les recevoir et à les traduire. Comment le Seigneur l’y prépare-t-il? (Voir Joseph Smith, Histoire 1:33–35, 42, 44–46, 53–54.) Comment le Seigneur vous a-t-il préparés (ou comment vous prépare-t-il maintenant) à remplir vos responsabilités? Comment pouvez-vous vous préparer à remplir vos responsabilités futures?

• Comment le père de Joseph réagit-il lorsque son fils lui parle de la visite de Moroni? (Voir Joseph Smith, Histoire 1:50.) Qu’est-ce que cela nous révèle sur l’intégrité et la loyauté de Joseph? Pourquoi est-il important de soutenir les membres de notre famille lorsqu’ils s’efforcent de suivre le Seigneur? Comment pouvons-nous mieux soutenir notre famille et les autres dans leurs efforts pour suivre le Seigneur?

2. Le miracle de la préservation du Livre de Mormon

Expliquez que Satan va essayer d’empêcher la parution du Livre de Mormon. Il va tenter des hommes pour qu’ils essaient de voler les plaques d’or, et les gens continuent de persécuter Joseph Smith et sa famille (Joseph Smith, Histoire 1:60–61). Cependant, le Seigneur va faire échouer toutes les tentatives de Satan d’empêcher la parution du Livre de Mormon.

Un exemple de la préservation miraculeuse du Livre de Mormon est l’épisode où Martin Harris, l’un des secrétaires de Joseph Smith, perd 116 pages du manuscrit traduit. Demandez à l’élève désigné de résumer ce récit (voir le 3e point de la section «Préparation»). Enseignez et commentez ensuite D&A 3 et 10, que le Seigneur révèle après la perte de ces pages.

• Après la perte des 116 pages du manuscrit, le Seigneur réprimande Joseph parce qu’il a craint l’homme plus que Dieu (D&A 3:7). Joseph va perdre un certain temps son don de traduction (D&A 3:14; 10:1–2). En quoi Joseph a-t-il craint l’homme plus que Dieu? Comment nos actions montrent-elles parfois que nous craignons l’homme plus que Dieu? (Voir D&A 30:1–2. Par exemple, quand nous agissons mal par peur de ce que les autres vont penser.) Que pouvons-nous faire pour vaincre notre crainte de l’homme? (Vous trouverez certaines réponses à cette question dans D&A 3:8; 10:5.)

• En quoi l’amour du Seigneur pour Joseph Smith se manifeste-t-il après la perte des 116 pages du manuscrit? (Voir D&A 3:8–10; 10:1–3.) Quelles expériences avez-vous eues qui vous ont montré que si vous êtes fidèles, Dieu sera «avec [vous] dans tous les moments difficiles»? (D&A 3:8). Quelles expériences vous ont montré que «Dieu est miséricordieux»? (D&A 3:10).

• Quel est le plan de ceux qui ont volé les 116 pages du manuscrit? (Voir D&A 10:10–19, 29–33. Si Joseph avait retraduit le document perdu, ils auraient modifié les termes du manuscrit. Ils auraient comparé l’original modifié avec la nouvelle traduction pour tenter de montrer que les deux versions se contredisaient.)

• Qu’avait déjà fait le Seigneur des siècles plus tôt pour contrecarrer le plan des voleurs du manuscrit? (Voir D&A 10:38–39; voir aussi 1 Néphi 9:2–5; Paroles de Mormon 1:3–7. Il avait prévu la perte de ces pages. Environ 2400 ans plus tôt, il avait inspiré Néphi, qui écrivait l’histoire non religieuse des Néphites, à préparer un deuxième jeu d’annales. Le second jeu contient le récit du ministère des Néphites pendant la même période et il a plus de valeur doctrinale que le premier.)

• Qu’est-ce que le Seigneur demande au prophète de faire pour faire échouer le plan de ceux qui ont volé le manuscrit? (Voir D&A 10:40–45. Les 116 pages du manuscrit sont la traduction que Joseph a faite de l’histoire non religieuse de Néphi. Le Seigneur lui commande de ne pas retraduire ce document, mais de traduire le second jeu d’annales de Néphi.)

• Qu’est-ce que la perte des pages du manuscrit nous enseigne sur le pouvoir du Seigneur? (Pendant qu’ils discutent de cette question, demandez aux élèves de lire D&A 3:1–3; 10:14, 43 et 1 Néphi 9:6.) En quoi cette connaissance peut-elle nous aider lorsque nous rencontrons des revers et des déceptions?

• Demandez aux élèves de lire D&A 3:16, 19–20 et 10:46–52, 60–66. Que nous apprennent ces versets sur les objectifs du Livre de Mormon? Comment ces objectifs s’accomplissent-ils de nos jours?

3. Témoins du Livre de Mormon

• Pendant qu’il traduit le Livre de Mormon, Joseph apprend que le Seigneur permettra à trois témoins et à quelques autres de voir les plaques (voir les allusions à ces témoins dans 2 Néphi 27:12–14 et Ether 5:1–3). Qui sont les trois témoins? (Voir «Témoignage de trois témoins», Livre de Mormon.) Quel commandement ont-ils reçu? (Voir D&A 5:11–15, 24–25; 17:3, 5.) Pourquoi leur témoignage était-il important? (Voir Ether 5:4; D&A 5:16–18; 17:4.)

Oliver Cowdery David Whitmer

Expliquez qu’en plus de ces trois témoins, huit autres ont vu les plaques d’or («Témoignage de huit témoins», Livre de Mormon). Les trois témoins et trois des huit témoins quitteront l’Église par la suite. Seuls quelques-uns reviendront, mais aucun ne reniera jamais son témoignage de ce qu’il a vu.

Au cours de la dernière année de sa vie, David Whitmer a publié ce témoignage en réponse à de fausses accusations:

«Il est écrit dans l’American Encyclopaedia et dans l’Encyclopaedia Britannica que moi, David Whitmer, je suis revenu sur mon témoignage en tant que l’un des trois témoins de la divinité du Livre de Mormon et que les deux autres témoins, Oliver Cowdery et Martin Harris, sont revenus sur leur témoignage de ce livre. Je veux dire à nouveau à tous les hommes que je n’ai jamais, à aucun moment, renié ce témoignage ni une partie de celui-ci. Je témoigne aussi au monde, que ni Oliver Cowdery, ni Martin Harris, n’ont jamais, à aucun moment, renié leur témoignage. Ils sont tous deux morts en confirmant à nouveau la vérité de l’authenticité divine du Livre de Mormon» (Address to All Believers in Christ, 1887, p. 8; cité dans B. H. Roberts, A Comprehensive History of the Church, 1:145).

Expliquez que le Sauveur est aussi un témoin du Livre de Mormon. Lisez D&A 17:6 et 19:26 avec vos élèves.

• Comment pouvons-nous être des témoins du Livre de Mormon? (Voir Moroni 10:3–5. Vous pouvez inciter vos élèves à témoigner du Livre de Mormon.)

Soulignez que les trois témoins et les huit témoins ont témoigné de ce qu’ils avaient vu et entendu. Aujourd’hui, des millions de membres de l’Église témoignent du Livre de Mormon parce qu’ils ressentent le témoignage du Saint-Esprit. Alors qu’il était membre du Collège des Douze, Gordon B. Hinckley a déclaré:

«La force de l’Église ne se trouve pas… dans ses milliers de lieux de culte dans le monde entier, ni dans ses universités… La force de notre Église vient du cœur de ses membres, de leur témoignage personnel et de leur conviction de la véracité de l’œuvre» (Conference Report, avril 1973, pp. 73–74; ou Ensign, juillet 1973, p. 49).

4. Notre responsabilité de nous souvenir «de la nouvelle alliance, c’est-à-dire le Livre de Mormon»

• En septembre 1832, le prophète Joseph a reçu une révélation dans laquelle le Seigneur a dit que «l’Église toute entière [était] sous la condamnation» (D&A 84:55). Pourquoi l’Église était-elle sous la condamnation? (Voir D&A 84:54–56.)

Que fallait-il que les membres de l’Église fassent pour que la condamnation soit retirée? (Voir D&A 84:57–58, 60–62.)

Lisez les déclarations suivantes d’Ezra Taft Benson:

«Au début du rétablissement, les saints ont été réprimandés pour avoir traité le Livre de Mormon à la légère. Sommes-nous moins condamnables si nous agissons de même?» (L’Etoile, janvier 1987, p. 3).

«Le Seigneur n’est pas content du genre d’attention que nous accordons au Livre de Mormon, un nouveau témoignage du Christ. Nous en avons besoin dans notre foyer, nous en avons besoin dans notre famille. Il a été écrit pour nous aujourd’hui» (Church News, 9 novembre 1986, p. 10).

• Que pouvons-nous faire pour accorder plus d’attention au Livre de Mormon dans notre vie personnelle, en famille et dans nos appels dans l’Église? Quelles bénédictions recevons-nous lorsque nous accordons notre attention au Livre de Mormon? Quelles bénédictions vous a valu votre étude du Livre de Mormon? (Demandez à vos élèves leurs commentaires et invitez-les à lire la déclaration suivante et le sixième paragraphe de l’introduction du Livre de Mormon; voir aussi la troisième idée pédagogique supplémentaire.)

Ezra Taft Benson a déclaré:

«Ce livre est d’une puissance qui envahit notre vie dès que nous commençons à l’étudier sérieusement. Vous trouverez plus de force pour résister à la tentation. Vous trouverez plus de force pour échapper aux pièges. Vous trouverez la force de rester sur le chemin étroit et resserré. Les Écritures sont appelées ‹les paroles de vie› (D&A 84:85), et ce n’est vrai nulle part plus que dans le Livre de Mormon. Quand vous commencerez à avoir faim et à avoir soif de ces paroles, vous trouverez la vie de plus en plus abondante… [Vous recevrez aussi] davantage d’amour et d’harmonie au foyer, un plus grand respect entre parents et enfants, une plus grande spiritualité et une plus grande justice.»

«Ces promesses», a assuré le président Benson, «ne sont pas des promesses vaines, mais exactement ce que Joseph Smith, le prophète, voulait dire quand il a dit que le Livre de Mormon nous aiderait à nous rapprocher de Dieu» (L’Etoile, janvier 1987, p. 5).

• Le Sauveur nous a commandé de témoigner du Livre de Mormon au monde entier (D&A 84:62; voir aussi la déclaration suivante). Que pouvons-nous faire pour faire notre part?

Frère Benson a dit: «Il est temps que le Livre de Mormon se répande comme un déluge sur la terre… À notre époque de médias électroniques et de publication écrite de masse, Dieu nous tiendra pour responsables si nous ne faisons pas connaître le Livre de Mormon sur une grande échelle. Nous avons le Livre de Mormon, nous avons les membres, nous avons les missionnaires, nous avons toutes les ressources, et le monde a besoin de ce livre. Il faut agir maintenant!» (L’Etoile, janvier 1989, p. 3).

Expliquez que le Livre de Mormon, traduit par un jeune prophète dans la pauvreté, se propage en effet aujourd’hui sur toute la terre. Le Livre de Mormon ou des passages choisis de celui-ci ont été publiés en plus de 90 langues. Plus de 100 millions d’exemplaires ont été imprimés.

Conclusion

Exprimez votre reconnaissance pour le Livre de Mormon et reconnaissez la main du Seigneur dans sa parution. Incitez les élèves à accorder davantage d’attention au Livre de Mormon.

Témoignez de l’influence du Livre de Mormon dans votre vie.

Idées pédagogiques supplémentaires

Vous pouvez ajouter l’une ou plusieurs des idées suivantes au plan suggéré pour la leçon.

1. Prophéties bibliques que Moroni a citées à Joseph Smith

Comme nous le lisons dans Joseph Smith, Histoire 1:36–49, Moroni cite quatre fois les prophéties bibliques suivantes à Joseph Smith. Lisez chaque prophétie aux élèves et discutez de sa signification et de son accomplissement.

  1. a.

    Malachie 3 (remarquez que Moroni ne cite qu’une partie de ce chapitre)

  2. b.

    Malachie 4 (voir aussi Joseph Smith, Histoire 1:37–39)

  3. c.

    Esaïe 11 (voir aussi D&A 113:1–6)

  4. d.

    Actes 3:22–23

  5. e.

    Joël 2:28–32

2. Les Doctrine et Alliances: un témoignage externe du Livre de Mormon

Ezra Taft Benson a enseigné: «Hormis les témoignages du Livre de Mormon, Doctrine et Alliances est de loin le plus important témoignage externe que nous ayons du Seigneur que le Livre de Mormon est vrai» (L’Etoile, juillet 1987, p. 77).

Frère Benson mentionne 13 sections des Doctrine et Alliances qui témoignent du Livre de Mormon: D&A 1, 3, 5, 8, 10–11, 17–18, 20, 27, 42, 84 et 135. Étudiez ces sections pendant que vous préparez cette leçon.

3. Se rapprocher de Dieu grâce au Livre de Mormon

Joseph Smith, le prophète, a dit: «J’ai dit aux frères que le Livre de Mormon était le plus correct de tous les livres de la terre et la clé de voûte de notre religion, et qu’un homme se rapprocherait davantage de Dieu en en suivant les préceptes que par n’importe quel autre livre» (History of the Church, 4:461).

Ezra Taft Benson a lu cette citation, puis il a demandé: «N’y a-t-il pas quelque chose au fond de notre cœur, qui veut se rapprocher de Dieu, lui ressembler davantage dans notre vie quotidienne et ressentir sa présence constante? Si c’est le cas, le Livre de Mormon nous aidera à le faire plus que n’importe quel autre livre» (L’Etoile, janvier 1987, p. 5)

4. Traduit par le don et le pouvoir de Dieu (voir D&A 135:3)

Joseph Smith a terminé la traduction du Livre de Mormon en 65 jours environ («I Have a Question», Ensign, janvier 1988, pp. 46–47). Neal A. Maxwell, du Collège des Douze, a fait un commentaire sur la rapidité de ce travail:

«Un bon traducteur de l’Église au Japon, entouré d’ouvrages de références, de dictionnaires de langue et de collègues traducteurs prêts à l’aider si nécessaire, a affirmé qu’il considérait qu’il faisait du bon travail quand il produisait une page de traduction soigneuse et complètement terminée par jour. Et son travail consiste à traduire du japonais ancien en japonais moderne! Plus de 50 érudits anglais ont œuvré pendant sept ans, en se servant des traductions précédentes, pour produire la version de la Bible du roi Jacques, traduisant environ à peine une page par jour. Il arrivait à Joseph Smith, le prophète, de produire dix pages par jour! (voir le bulletin Insights: An Ancient Window, Provo, Utah, Foundation for Ancient Research and Mormon Studies (F. A.R. M.S.), février 1986, p. 1).

«Un deuxième miracle dans le processus de traduction du Livre de Mormon est que, d’après ce que nous en savons, Joseph revenait rarement en arrière pour relire ou modifier ce qu’il avait déjà traduit. La traduction se faisait sans hésitation…

«Au sujet de cette manière inspirée de traduire, Emma Smith a dit: ‹Après les repas, ou après une interruption, [Joseph] reprenait à l’endroit où il s’était arrêté, sans même revoir le manuscrit ni s’en faire relire une partie› (‘Last Testimony of Sister Emma›, Saints Herald, 1er octobre 1879, p. 290). Après une interruption, celui qui vient de dicter doit habituellement reprendre où il en était en demandant: ‹Bon, où en étionsnous?› Ce n’était pas le cas du prophète!

«Celui qui invente un texte a constamment besoin de se relire, de modifier et corriger pour assurer la cohérence. Si le prophète avait dicté et corrigé systématiquement son texte, cela se verrait. Mais un texte fourni divinement n’avait pas besoin d’être corrigé. Quels que soient les détails du processus de traduction, ce que nous avons ici, c’est un processus tout à fait étonnant!» («By the Gift and Power of God», Ensign, janvier 1997, pp. 39–40).

Maintenant que l’on traduit le Livre de Mormon dans de nombreuses langues, les miracles continuent. Racontez l’histoire suivante racontée par Priscilla Sampson-Davis, membre de l’Église au Ghana:

«Environ deux ans après mon baptême, j’ai eu une vision… Je me suis vue à une réunion de Sainte-Cène; un personnage vêtu de blanc est venu, s’est mis devant le pupitre et m’a appelée. Je me suis approchée de lui, et alors il m’a demandé de me retourner pour regarder le visage des gens et voir s’ils profitaient tous de la réunion. J’ai regardé et j’ai dit que je ne voyais pas de différence dans les visages. Alors l’homme en blanc m’a demandé de regarder plus attentivement. J’ai remarqué que certaines personnes dans l’assemblée avaient baissé la tête. L’homme m’a demandé pourquoi ces personnes ne chantaient pas avec les autres. Je lui ai répondu qu’elles ne savaient pas lire l’anglais et qu’elles baissaient la tête parce qu’elles ne pouvaient pas chanter. Il m’a demandé si je n’aimerais pas aider mes frères et sœurs… pour qu’ils puissent, eux aussi, chanter les louanges de notre Père céleste. Bien que je parle le fante [le dialecte utilisé par la population], je ne savais pas bien l’écrire. Mais je n’ai pas dit non; j’ai répondu que j’essaierais, que je ferais de mon mieux. Ensuite la vision s’est refermée. J’ai immédiatement pris du papier et un crayon et j’ai commencé à traduire le cantique ‹Sauveur d’Israël› en fante».

Sœur Sampson-Davis a traduit les cantiques, des brochures missionnaires et le manuel Les principes de l’Évangile. Puis, elle a reçu la tâche de participer à la traduction du Livre de Mormon, des Doctrine et Alliances et de la Perle de Grand Prix. Elle a fait le commentaire suivant: «Les Écritures disent que dans les derniers jours, les gens entendront l’Évangile dans leur propre langue. C’est ce que le Seigneur voulait que je fasse, et c’est par sa grâce que je le fais» («An Instrument in His Hands» dans «All Are Alike unto God», éd. E. Dale LeBaron, 1990, pp. 40–42).

5. «Ne cours pas plus vite et ne travaille pas au-delà de tes forces» (D&A 10:4)

• Quel conseil le Seigneur a-t-il donné à Joseph au moment où le prophète abordait l’immense tâche de traduire le Livre de Mormon? (Voir D&A 10:4–5.) En quoi ce conseil peut-il nous aider lorsque nous sommes devant des tâches ou des responsabilités difficiles?

6. Séquences vidéo

Si vous pouvez vous procurer les cassettes vidéo Enseignements des Doctrine et Alliances et de l’histoire de l’Église (5X933), vous pouvez passer «Les œuvres et desseins de Dieu». Cette séquence de 13 minutes parle de l’histoire de la perte des 116 pages du manuscrit. Utilisez cette séquence pour mettre l’accent sur le fait que qu’on «ne peut faire échouer les œuvres, les desseins et les intentions de Dieu, ni les réduire à néant» (D&A 3:1). Pour traiter ce principe, utilisez les questions qui se trouvent dans la deuxième partie de cette leçon.

Si vous pouvez vous procurer la cassette vidéo contenant les séquences sur les Doctrine et Alliances et l’histoire de l’Église (5X912), vous pouvez passer une séquence de 11 minutes intitulée «Parley p. Pratt trouve le Livre de Mormon». Après avoir montré la séquence, posez les questions suivantes:

• Eprouvez-vous autant de joie à lire le Livre de Mormon que Parley p. Pratt lorsqu’il l’a lu pour la première fois? Que pouvez-vous faire pour que le Livre de Mormon joue un rôle plus grand dans votre vie? (Vous pouvez suggérer aux élèves de réfléchir silencieusement à cette question.)

• Comment avez-vous vu les promesses du président Benson s’accomplir?