Les prophètes des derniers jours reçoivent la révélation continue

Doctrine et Alliances et histoire de l’Église, Manuel de l’instructeur de Doctrine de l’Évangile, 2000


Objectif

Montrer aux élèves que le Seigneur continue de guider l’Église par l’intermédiaire des révélations qu’il donne aux prophètes, voyants et révélateurs des derniers jours.

Préparation

  1. 1.

    En vous aidant de la prière, étudiez les Écritures et la documentation suivantes:

    1. a.

      Doctrine et Alliances 1:38; 68:1–4; 84:109–10; 107:25, 34, 93–98; 132:8.

    2. b.

      Déclaration officielle 2 (pages 353–355 des Doctrine et Alliances).

    3. c.

      Notre patrimoine, pages 117–119, 125–127.

  2. 2.

    Lisez le contenu de cette leçon dans le Guide d’étude de l’élève (35686 140). Prévoyez de vous y reporter durant la leçon.

  3. 3.

    Demandez à des élèves de se préparer à résumer les passages suivants de Notre patrimoine:

    1. a.

      L’information sur la coordination dans l’Église (du dernier paragraphe de la page 117 à la fin de la page 118).

    2. b.

      Le récit de la révélation permettant à tous les hommes dignes de l’Église de recevoir les bénédictions de la prêtrise (pages 125–127).

Développement proposé pour la leçon

Activité pour capter l’attention

Selon les besoins, utilisez cette activité ou une autre de votre choix pour commencer la leçon.

Racontez l’histoire suivante, relatée par Harold B. Lee:

«Un jour, John A. Widtsoe, du Collège des Douze, a parlé d’une discussion qu’il avait eue avec un groupe de dirigeants de pieu. Au cours de la discussion, quelqu’un lui avait dit: ‹Frère Widtsoe, quand l’Église a-t-elle reçu une révélation pour la dernière fois?› Frère Widtsoe a réfléchi en se frottant le menton, avant de répondre: ‹Oh, probablement jeudi dernier›» (Stand Ye in Holy Places, 1974, pp. 132–133).

Spencer W. Kimball déclara que l’Église continue d’être guidée par révélation:

«Nous témoignons au monde que la révélation continue et que les coffres et les fichiers de l’Église contiennent ces révélations que l’on reçoit mois après mois et jour après jour. Nous témoignons aussi qu’il y a, depuis 1830, date à laquelle l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours a été organisée, et qu’il continuera d’y avoir, jusqu’à la fin des temps, un prophète, reconnu de Dieu et de son peuple, qui continuera d’interpréter la volonté du Seigneur…

«Si nous recherchons le spectaculaire, nous pouvons ne pas pleinement nous rendre compte du constant flot de communications révélées. Je dis, avec la plus grande humilité, mais aussi la puissance et la force du témoignage ardent que je possède, qu’entre le prophète du Rétablissement et celui de notre époque, la communication n’a pas été interrompue, l’autorité est continue, une lumière, brillante et pénétrante, continue de briller. Le son de la voix du Seigneur est une mélodie continue et un appel semblable au tonnerre. Depuis près d’un siècle et demi, il n’y a eu aucune interruption» (Conference Report, avril 1977, p. 115; ou Ensign, mai 1977, p. 78).

Soulignez que la citation de frère Kimball reste vraie de nos jours. Les cieux sont ouverts et le Seigneur continue de révéler sa volonté aux prophètes des derniers jours.

Commentaire et application des Écritures

En vous aidant de la prière, choisissez les passages de la leçon qui répondront le mieux aux besoins des élèves. Demandez aux élèves de raconter des expériences relatives aux principes dont vous discutez.

Lisez D&A 1:38 et 68:1–4 avec les élèves. Soulignez que les membres de la Première Présidence et du Collège des douze apôtres sont des prophètes, voyants et révélateurs des derniers jours. Ils continuent de recevoir la révélation pour guider l’Église. Leur direction est «la volonté du Seigneur,… l’avis du Seigneur,… la parole du Seigneur,… la voix du Seigneur et le pouvoir de Dieu pour le salut» (D&A 68:4). Expliquez que cette leçon traite de quelques exemples de la révélation continue donnée pour guider l’Église.

1. Coordination dans l’Église

Demandez à l’élève désigné à l’avance de résumer le passage de Notre Patrimoine sur la coordination de l’Église, du dernier paragraphe de la page 117 à la fin de la page 118. Soulignez que la coordination dans l’Église a été instituée et continue de fonctionner aujourd’hui grâce à la révélation que le Seigneur donne à ses prophètes.

Expliquez que l’objectif de la coordination dans l’Église est de préserver «la voie droite de Dieu» (Jacob 7:7). En fin de compte, elle a pour but d’aider à l’accomplissement de la mission de l’Église qui est d’inviter tous les gens à aller au Christ et à être rendus parfaits en lui (voir Moroni 10:32; voir aussi D&A 20:59).

La Première Présidence et le Collège des Douze supervisent la coordination dans l’Église. La coordination consiste à:

  1. a.

    Garantir la pureté de la doctrine.

  2. b.

    Mettre l’accent sur l’importance de la famille et du foyer.

  3. c.

    Placer toute l’œuvre de l’Église sous la direction de la prêtrise.

  4. d.

    Établir des relations appropriées entre les organisations de l’Église.

  5. e.

    Atteindre l’unité et l’ordre dans l’Église.

  6. f.

    Assurer la simplicité des programmes et de la documentation de l’Église.

Bruce R. McConkie, du Collège des Douze, a dit que la coordination est un processus «grâce auquel nous prenons tous les programmes de l’Église, les amenons à un point précis, les rassemblons en un programme unique, les utilisons comme un programme, faisons participer tous les membres de l’Église, tout cela sous la direction de la prêtrise» (Let Every Man Learn His Duty, brochure, 1976, p. 2).

Utilisez la documentation suivante pour discuter des bénédictions que vous avez reçues grâce aux efforts de coordination de l’Église. Écrivez les titres au tableau au fur et à mesure que vous en discutez.

L’importance de la famille

De nombreuses manières, les efforts de coordination ont mis l’accent sur l’importance de la famille. L’une d’entre elle est la création du programme de soirées familiales. Les parents doivent tenir la soirée familiale hebdomadaire pour instruire et fortifier leurs enfants. Le lundi soir est consacré à la soirée familiale dans toute l’Église et aucune réunion ou activité ne doit être organisée ce soir là.

• Quelle influence la soirée familiale a-t-elle eue sur votre vie? Que faites-vous pour que vos soirées familiales soient réussies?

Les efforts de coordination mettent aussi l’accent sur l’importance de la famille en clarifiant le lien entre le rôle des organisations, des programmes et des activités de l’Église et la famille. Le Manuel d’instructions de l’Église cite:

«L’endroit le plus important pour enseigner et diriger est la famille et le foyer (voir Mosiah 4:14–15; D&A 68:25–28)… Les collèges, les auxiliaires, les programmes et les activités de l’Église doivent fortifier et soutenir la famille. Ils doivent favoriser les activités familiales centrées sur l’Évangile, et non entrer en concurrence avec elles»

(Tome 2: Dirigeants de la prêtrise et des auxiliaires, 1999, p. 299).

• Pourquoi est-il important de comprendre que la raison d’être des auxiliaires, des programmes et des activités de l’Église est de soutenir la famille? Comment les organisations et les activités de l’Église vous soutiennent-elles, votre famille et vous-même?

Les efforts de coordination insistent aussi sur le fait que les programmes et les activités de l’Église ne doivent pas requérir inutilement les efforts, le temps ou les autres ressources des membres de l’Église.

Fonctionnement des auxiliaires de l’Église

L’un des rôles importants de la coordination est d’unifier et de coordonner les organisations auxiliaires de l’Église: la Société de Secours, les Jeunes Gens, les Jeunes Filles, la Primaire et l’École du Dimanche. Pendant de nombreuses années, ces organisations avaient une certaine indépendance les unes par rapport aux autres. Au niveau général de l’Église, certaines possédaient leurs propres magazines, fonds et conférences. En progressant, elles sont devenues de plus en plus complexes et faisaient souvent des duplications inutiles de leurs programmes et de leur documentation.

Grâce à la coordination, ce problème de complexité et de duplication a été réduit. Grâce à la coordination, on a également mis l’accent sur le fait que ces organisations auxiliaires doivent fonctionner sous la direction des dirigeants de la prêtrise. Par exemple, dans une paroisse, toutes ces organisations sont sous la direction de l’épiscopat.

• Pourquoi est-il important d’unifier et de coordonner les efforts des organisations auxiliaires de paroisse? D’après votre expérience, comment ces organisations sontelles plus efficaces en coordonnant leurs efforts?

Préparation des publications de l’Église

Expliquez que les publications de l’Église, comme les manuels de leçons et les magazines de l’Église, sont conçus pour aider les membres à apprendre l’Évangile de Jésus-Christ et à le vivre. Le processus de coordination permet de veiller à ce que cette documentation soit basée sur les Écritures, en accord avec la doctrine et adapté au public visé. Toutes les publications de l’Église sont conçues, évaluées et mises en circulation sous la direction de la Première Présidence et du Collège des Douze.

L’un des résultats de la coordination concernant les publications de l’Église est que les classes de doctrine de l’Évangile des adultes et des jeunes et la plupart des classes de la Primaire étudient le même ouvrage canonique pendant l’année. Cela encourage et facilite les discussions sur les Écritures au foyer.

• Comment les leçons enseignées à l’Église peuvent-elles soutenir les efforts des parents pour instruire leurs enfants au foyer?

Enseignement au foyer

Lisez D&A 20:53–55 avec les élèves. Expliquez que les détenteurs de la prêtrise font des visites au foyer dans l’Église depuis l’époque de Joseph Smith, le prophète. Grâce aux efforts de coordination, on a remis l’accent sur ces visites et on leur a donné le nom d’enseignement au foyer. L’enseignement au foyer continue d’être une responsabilité essentielle des instructeurs, des prêtres et des détenteurs de la Prêtrise de Melchisédek.

• Quels sont les objectifs de l’enseignement au foyer? Quelles expériences vous ont montré l’importance de l’enseignement au foyer?

Pour conclure votre discussion sur la coordination dans l’Église, lisez D&A 84:109–110 et 132:8 avec les élèves.

• Comment la coordination dans l’Église nous aide-t-elle à accomplir ces paroles?

• Que pouvons-nous faire personnellement et dans nos appels à l’Église pour appliquer les principes de la coordination dans l’Église?

2. La révélation accordant les bénédictions de la prêtrise à tous les hommes dignes de l’Église

Expliquez qu’en juin 1978, Spencer W. Kimball a annoncé une révélation qui accordait les bénédictions de la prêtrise à tous les hommes dignes de l’Église. Demandez à l’élève désigné à l’avance de résumer cette révélation, qui se trouve aux pages 125–127 de Notre Patrimoine.

• Demandez aux élèves de lire la 2e déclaration officielle. En quoi cette révélation a-t-elle été une bénédiction pour l’Église?

• Quelle leçon pouvons-nous tirer de la démarche que frère Kimball a faite avant de recevoir cette révélation? (Voir Notre patrimoine, page 126.)

3. Publication des nouvelles éditions d’Écritures des saints des derniers jours

Expliquez qu’en 1979, après des années de travail attentif sous la direction de la Première Présidence et du Collège des Douze, l’Église a publié une édition anglaise de la Bible. Cette édition de la Bible contient le même texte que la version du roi Jacques, mais elle comprend des aides supplémentaires à l’étude, comme le Guide par sujets un dictionnaire de la Bible et des notes de bas de page, faisant référence à des passages d’autres ouvrages canoniques et à des extraits de la traduction de la Bible par Joseph Smith.

En 1981, l’Église a publié une nouvelle édition anglaise du triptyque (le Livre de Mormon, les Doctrine et Alliances et la Perle de Grand Prix en un seul volume), avec des notes de bas de page et un index plus fournis.

• Lisez Ézéchiel 37:15–19 avec les élèves. Expliquez que «le bois de Juda» est la Bible et que «le bois d’Éphraïm» est le Livre de Mormon. En quoi la nouvelle édition des Écritures en anglais contribue-t-elle à faire que la Bible et le Livre de Mormon soient «un dans [votre] main»?

Expliquez que dans la Bible anglaise beaucoup des notes de bas de page renvoient à des passages du Livre de Mormon et que beaucoup de notes de bas de page du Livre de Mormon renvoient à des passages de la Bible. Boyd K. Packer, du Collège des Douze, a fait l’observation suivante: «Le bois ou les annales de Juda, c’est-à-dire l’Ancien Testament et le Nouveau Testament, et le bois ou les annales d’Éphraïm, c’est-à-dire le Livre de Mormon, qui est un autre témoignage de Jésus-Christ, sont maintenant liés pour que, lorsque vous en étudiez un, vous soyez attirés vers l’autre, et que lorsque vous apprenez d’un, vous soyez éclairés par l’autre. Ils sont véritablement un dans votre main» (Conference Report, octobre 1982, p. 75; ou Ensign, novembre 1982, p. 53).

Prenez quelques minutes pour montrer à vos élèves les aides à l’étude qui existent dans les éditions modernes des Écritures (vous pouvez utiliser la seconde idée pédagogique supplémentaire). Posez ensuite les questions suivantes:

• Comment avez-vous utilisé les aides à l’étude des Écritures? Comment ces ressources vous ont-elles aidé dans votre étude des Écritures? Quelles bénédictions l’Église a-t-elle reçues grâce aux éditions modernes des Écritures?

Peu de temps après l’impression de ces Écritures, Boyd K. Packer a prophétisé: «Au cours des années à venir, ces Écritures produiront des générations successives de chrétiens fidèles qui connaîtront le Seigneur Jésus-Christ et qui seront disposés à obéir à sa volonté… Les révélations leur seront ouvertes plus qu’à aucune autre [génération] de l’histoire. Ils ont maintenant dans les mains les bois de Joseph et de Juda. Ils obtiendront une connaissance de l’Évangile supérieure à celle que leurs ancêtres pouvaient atteindre. Ils auront le témoignage que Jésus est le Christ et ils auront la possibilité de le proclamer et de le défendre» (Conference Report, octobre 1982, p. 75; ou Ensign, novembre 1982, p. 53).

Lors de la conférence générale d’avril 1995, Gordon B. Hinckley a fait une observation qui montre que les paroles de frère Packer sont en cours d’accomplissement: «Je repense à ma jeunesse. Ni les jeunes gens ni les jeunes filles ne lisaient beaucoup les Écritures en ce temps-là. Quel magnifique changement s’est produit! La nouvelle génération qui arrive connaît bien la parole du Seigneur» (L’Etoile, juillet 1995, p. 102).

4. Collèges supplémentaires des soixante-dix

Expliquez qu’au fur et à mesure de la croissance de l’Église, le Seigneur a révélé comment l’administration générale de l’Église devait changer pour répondre aux besoins des membres dans le monde entier. Ces changements ont été surtout évidents dans l’organisation de collèges supplémentaires de soixante-dix.

• Lisez D&A 107:25, 34 avec les élèves. Quelles sont les responsabilités des soixante-dix?

Expliquez que pendant de nombreuses années, il n’y a eu que sept Autorités générales de l’Église servant comme soixante-dix. Elles constituaient le premier collège des soixante-dix. En 1975, d’autres ont été appelées; elles servaient dans le premier collège des soixante-dix. En 1989, la croissance s’est poursuivie avec la création d’un deuxième collège des soixante-dix.

En avril 1995, Gordon B. Hinckley a annoncé l’appel de nouveaux dirigeants locaux, appelés autorités interrégionales, qui serviraient pendant une période approximative de six ans. (Voir L’Etoile, juillet 1995.)

En 1997, le président Hinckley a annoncé que les autorités interrégionales seraient ordonnées soixante-dix et qu’elles formeraient les troisième, quatrième et cinquième collèges des soixante-dix. Contrairement aux soixante-dix qui sont Autorités générales, les soixante-dix-autorités interrégionales servent dans les régions où ils habitent et gardent leur emploi. (Voir L’Etoile, juillet 1997, pp. 5–6.)

• Demandez aux élèves de lire D&A 107:93–97. En quoi la création de collèges des soixante-dix supplémentaires est-elle conforme aux instructions contenues dans cette révélation?

• Comment l’appel de soixante-dix-autorités interrégionales aidera-t-il l’Église dans sa croissance?

Concernant la création de collèges des soixante-dix supplémentaires, le président Hinckley a dit: «En installant ces collèges respectifs, nous avons créé un modèle selon lequel l’Église pourra atteindre n’importe quelle taille avec une organisation de présidences interrégionales et de soixante-dix-autorités interrégionales, choisis et travaillant dans le monde entier selon les besoins. Le Seigneur veille sur son royaume. Il inspire ses dirigeants pour qu’ils prennent soin de sa population sans cesse croissante» (L’Etoile, juillet 1997, p. 6).

Conclusion

Si vous n’avez pas fait l’activité pour capter l’attention, lisez la citation de Spencer W. Kimball aux pages 243–244. Accordez une attention particulière au témoignage de frère Kimball, disant que «le son de la voix du Seigneur est une mélodie continue et un appel semblable au tonnerre». Exprimez votre reconnaissance pour l’inspiration que le Seigneur donne aux prophètes des derniers jours.

Si l’Esprit vous y pousse, témoignez des vérités enseignées pendant la leçon.

Idées pédagogiques supplémentaires

Vous pouvez utiliser une ou plusieurs des idées suivantes pour compléter le plan proposé pour la leçon.

1. Séquence vidéo «Révélation sur la prêtrise»

Si vous pouvez vous procurer la cassette vidéo Enseignements des Doctrine et Alliances et de l’histoire de l’Église (5X933), vous pouvez montrer la séquence de sept minutes intitulée «Révélation sur la prêtrise», pendant la deuxième partie de la leçon.

2. Activité pour inciter à utiliser le Guide des Écritures

Utilisez l’activité suivante pour aider les élèves à utiliser le Guide des Écritures:

Demandez aux élèves de fermer leurs Écritures. Demandez-leur ensuite d’indiquer de mémoire autant d’Écritures possibles sur deux ou trois sujets de l’Évangile qui sont mentionnés avec de nombreuses références dans le Guide des Écritures. Par exemple, vous pouvez leur demander d’indiquer des passages sur l’humilité, l’obéissance et le don du Saint-Esprit. Une fois qu’ils ne peuvent plus indiquer d’autres passages, demandez-leur de chercher ces sujets dans le Guide des Écritures. Lisez quelques Écritures citées sous ces sujets.

Après cette activité, demandez aux élèves d’ouvrir le Guide des Écritures aux pages 106–110 pour voir les nombreux passages sur le Sauveur. Une fois qu’ils ont regardé ces références, vous pouvez leur lire une citation de Boyd K. Packer, du Collège des Douze. Il a dit que ces pages étaient «la compilation de références d’Écritures sur le Seigneur Jésus-Christ la plus complète au monde» («Les disciples paisibles du Christ», L’Etoile, décembre 1998, p. 20).