Le recueillement et le respect

Devoirs et bénédictions de la prêtrise : Manuel de base pour les détenteurs de la prêtrise, Tome 1, 1998


Le but de cette leçon est de nous faire comprendre comment enseigner le recueillement à notre famille et comment améliorer le nôtre.

Introduction

Montrez l’aide visuelle 32-a, «Le recueillement à l’église est un signe d’amour et de respect pour Dieu». Écrivez au tableau les paroles de Lévitique 19:30. «Vous observerez mes sabbats, et vous révérerez mon sanctuaire. Je suis l’Éternel.»

Ce qui suit a été écrit par le président Kimball et a été publié en 1976 comme brochure spéciale intitulée: Nous devons être un peuple respectueux.

Nous sommes un peuple profondément béni. Le Seigneur nous a donné l’Évangile de Jésus-Christ, le pouvoir de la prêtrise, les promesses du baptême, les alliances du temple, les vérités des Écritures, notre famille, nos biens terrestres. Nous devrions être le peuple le plus heureux de la terre. Nous devrions être également celui qui montre le plus de recueillement et de respect. Néanmoins la plupart d’entre nous ont parfois du mal à montrer autant de recueillement et de respect qu’il le faudrait. Nous devrions nous demander si nos actes à la maison et à l’église montrent du respect pour notre Créateur.

Qu’est-ce que le recueillement?

Le recueillement est synonyme de respect profond, d’amour et de dévouement à Dieu. De nombreux dirigeants de l’Église ont dit que le recueillement était une des plus grandes qualités de l’âme, car il demande une vraie foi en Dieu, une haute culture, et l’amour des belles choses de la vie.

Comme les autres principes de l’Évangile, le recueillement conduit à une joie plus grande. Ce n’est pas une attitude temporaire et compassée que l’on adopte le dimanche, mais c’est le résultat d’une application quotidienne de l’Évangile. Le véritable recueillement favorise le bonheur, l’amour, le respect et la gratitude. C’est une vertu qui doit faire partie de notre façon de vivre.

Le respect de Dieu

Par la révélation moderne, le Seigneur nous a aidés à comprendre le sens et l’importance du respect et du recueillement. Dans D&A 76 par exemple, Joseph Smith et Sidney Rigdon décrivent le recueillement et le respect comme étant des caractéristiques importantes de ceux qui atteignent le royaume céleste.

«Et ainsi nous vîmes la gloire des célestes qui excelle en toutes choses – où Dieu, à savoir le Père, règne sur son trône pour toujours et à jamais.

«Devant le trône duquel tout s’agenouille en une humble vénération et lui rend gloire pour toujours et à jamais.

«Ceux qui demeurent en sa présence sont l’Église du Premier-né, et ils voient comme ils sont vus, et ils connaissent comme ils sont connus, car ils ont reçu de sa plénitude et de sa grâce.

«Et il les rend égaux en pouvoir, en puissance et en domination» (D&A 76:92–95).

Une autre révélation moderne nous commande de faire aussi preuve de respect envers le nom même de Dieu; on nous dit de ne pas profaner les noms du Père et du Fils, et même d’éviter de les mentionner trop fréquemment (voir D&A 107:2–4). Selon l’un des dix commandements: «Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain» (Exode 20:7).

Le respect de Dieu et de son nom est l’une des caractéristiques les plus importantes du recueillement. Il en va de même pour ce qui concerne sa sainte maison. Dans la révélation importante donnée à Joseph Smith, et appelée prière de dédicace du temple de Kirtland, le Seigneur commanda que cet édifice, comme tous les autres temples sacrés érigés par les saints, soit un lieu de respect vis-à-vis de lui (voir D&A 109:16–21).

Dans un sens très réel, ce qui est dit des temples sacrés de l’Église vaut aussi pour toutes les «maisons du Seigneur», que ce soit un endroit où les saints tiennent le culte ou un foyer de saints des derniers jours.

Le respect et le recueillement au foyer

Où donc commencent le respect et le recueillement, et comment pouvons-nous les cultiver? Comme pour toutes les autres vertus divines, le respect et le recueillement commencent au foyer. C’est pendant les prières personnelles et familiales que les enfants apprennent à courber la tête, à croiser les bras et à fermer les yeux pendant que nous parlons à notre Père céleste. L’enfant qui a appris à prier à la maison comprend vite qu’il doit être sage et immobile quand on fait la prière aux réunions de l’Église.

De même, quand nous tenons la soirée familiale, nos enfants apprennent qu’il y a des moments particuliers, non seulement à l’église mais aussi à la maison, où tout le monde doit se conduire impeccablement.

Nous pouvons également enseigner le respect et le recueillement aux enfants par la musique. La musique fait la grande joie des enfants. Si nous chantons les cantiques de l’Église à la maison, nos enfants les connaîtront et les chanteront aux réunions de l’Église. Les petits en profitent tout particulièrement si nous leur apprenons des cantiques faciles chez nous. C’est ainsi qu’ils se réjouiront de les chanter.

Le respect et le recueillement à l’église

Bien entendu, les parents doivent assister aux réunions du dimanche avec leurs enfants. Lorsque nous préparons les enfants pour aller à l’église, nous devons aider notre femme pour nous assurer que les préparatifs sont une expérience familiale agréable. Le galop frénétique de dernière minute pour rassembler les enfants, s’habiller et se dépêcher d’aller à la réunion détruit le recueillement. Quand cela se produit, nous sommes souvent en retard à l’église, et il y a des paroles d’agacement et des sentiments blessés, ce qui fait que les enfants sont énervés et s’agitent pendant la réunion. Nous nous sentirions beaucoup plus respectueux si nous nous y prenions suffisamment tôt, arrivions à l’église assez longtemps avant le début des réunions et nous asseyons ensemble pour écouter la musique du prélude et prenions le temps de penser au Sauveur et à son Évangile.

Ceux d’entre nous qui ont de petits enfants ont quelquefois du mal à les faire tenir tranquilles durant les réunions; mais s’ils sont bien formés à la maison, cela peut souvent résoudre ce problème. Si nous ne savons pas comment les amener à se tenir tranquilles à l’église, nous pouvons demander conseil à des membres qui y ont réussi.

Avant et après les réunions, nous avons souvent tendance à nous grouper dans la salle de culte pour bavarder. Cela peut avoir un effet perturbateur, même si nous le faisons par amitié pour ceux que nous ne voyons que le jour du sabbat. C’est aux parents à montrer l’exemple à leurs enfants en bavardant hors de la salle de culte avant ou après les réunions. Une fois la réunion terminée, nous devons contribuer à en ramener l’esprit chez nous en discutant à la maison d’une pensée, d’une pièce musicale ou dautre aspect positif de la réunion.

Comment améliorer le respect et le recueillement

Comment aider nos enfants à aimer les réunions de l’Église et à montrer davantage de respect? Quand les frères auront répondu, demandez à l’un d’entre eux de lire les suggestions suivantes:

Les parents peuvent aider leurs enfants à aimer les réunions de l’Église:

  • en donnant le bon exemple

  • en faisant en sorte que les préparatifs soient agréables et se fassent sans hâte

  • en arrivant cinq à dix minutes avant le début officiel de la réunion

  • en s’asseyant ensemble en famille

  • en commentant après coup un discours, un message, une pièce musicale ou une autre partie de la réunion.

Comment peut-on apprendre le recueillement à de petits enfants? Quand les frères auront répondu, demandez à quelqu’un de lire les suggestions suivantes:

Les parents qui ont de jeunes enfants doivent s’efforcer:

  • De leur faire comprendre ce qui se passe. Ils peuvent s’occuper sagement avec un livre à colorier ou un livre d’activités, mais il est important de leur faire comprendre le plus possible ce qui se passe à la réunion. Faites de temps en temps un commentaire à voix basse pour expliquer les affaires de la paroisse ou le message de l’orateur; cela pourra aider l’enfant à comprendre ce qui se passe. Par exemple, le père pourrait chuchoter: «C’est le papa de Manu qui parle maintenant. Il parle des pionniers.»

  • De mettre l’accent sur la musique. Les chants peuvent être une des parties les plus agréables de la réunion pour les enfants. Encouragez leur intérêt pour les cantiques en chantant des cantiques simples à la maison et en les leur apprenant. Le directeur de musique de la paroisse pourra peut-être vous fournir la liste des chants qui sont prévus pour les réunions à venir.

  • De renforcer les bonnes manières apprises à la maison, à la Primaire et à l’École du Dimanche. Rappelez aux enfants qu’ils doivent croiser les bras et incliner la tête pour les prières et être sages pendant la Sainte-Cène. Ils doivent comprendre qu’ils ne peuvent pas jouer dans les allées ni entrer et sortir pendant les réunions.

  • De donner l’exemple. Donnez-le en marquant votre intérêt pour la réunion, en ne parlant que si c’est nécessaire et seulement en chuchotant et en encourageant les enfants à faire de même.

  • De s’assurer que les enfants sont prêts pour la réunion. Les visites aux toilettes doivent se faire avant qu’elle ne commence.

Que pouvons-nous faire pour améliorer le recueillement dans notre classe?

Conclusion

Il ne peut y avoir d’amélioration dans le respect et le recueillement que si les familles et les dirigeants locaux réunissent leurs efforts pour régler leurs problèmes dans ce domaine. Les conseils et les encouragements qui nous viennent du siège de l’Église peuvent nous aider à savoir comment les résoudre, mais le vrai travail doit se faire dans notre unité locale de l’Église et chez nous.

Le véritable recueillement est nécessaire si nous voulons être proches de notre Père céleste. Mais, avec les forces du mal qui se répandent sur la terre, le respect des choses saintes est en voie de disparition. Nous ne saurons jamais tout le bien que nous pourrions faire si nous, les membres de la véritable Église du Christ, étions des modèles de comportement respectueux et recueilli. Nous pouvons, par notre exemple, changer la vie de beaucoup de gens, et tout particulièrement celle des membres de notre famille.

Incitation à l’action

  1. 1.

    Parlez avec votre famille de ce que vous pouvez faire pour avoir davantage de recueillement à l’église.

  2. 2.

    Appliquez une des suggestions dimanche prochain.

  3. 3.

    Si vous avez de petits enfants, élaborez un plan pour leur apprendre le recueillement à la maison et à l’église.

Préparation de l’instructeur

Avant de faire cette leçon:

  1. 1.

    Rappelez aux frères d’apporter leurs Écritures au cours.

  2. 2.

    Procurez-vous un tableau et de la craie.