Le rétablissement de la prêtrise

Devoirs et bénédictions de la prêtrise : Manuel de base pour les détenteurs de la prêtrise, Tome 1, 1998


Le but de cette leçon est de nous faire comprendre le rétablissement de la sainte prêtrise, enlevée de la terre après l’époque du Christ.

Introduction

Comme détenteurs de la prêtrise, nous avons la même autorité que Dieu a accordée à ses serviteurs dans le passé.

Montrez l’aide visuelle 3-a, «Le Christ a ordonné douze apôtres et leur a conféré les clefs de la prêtrise».

Vous trouverez ci-dessous certaines des ordonnances que nous pouvons accomplir avec la prêtrise:

  • Le baptême, comme Jean-Baptiste et les Néphites (voir Matthieu 3:15–17 et 3 Néphi 11:19–26).

  • La bénédiction de la Sainte-Cène, comme Jésus (voir Luc 22:19– 20).

  • Le don du Saint-Esprit, comme Paul et les Néphites (voir Actes 19:5–6 et 3 Néphi 18:37).

  • La guérison des malades, comme Pierre (voir Actes 3:1–8).

Ces ordonnances de la prêtrise ont été accomplies dans le passé par de nombreux et fidèles détenteurs de la prêtrise.

Pourquoi sommes-nous en mesure d’accomplir aujourd’hui ces tâches qui échoient à la prêtrise?

Nous pouvons accomplir l’œuvre de la prêtrise de nos jours parce que la prêtrise de Dieu est maintenant sur la terre. Comme des hommes dignes dans son Église ont reçu la même prêtrise que celle détenue par ses anciens serviteurs, Dieu reconnaît l’œuvre accomplie par la prêtrise.

La grande apostasie et le rétablissement

Comme mentionné à la leçon 2, une grande apostasie se produisit après l’époque du Christ. Cela signifie qu’à cause de la méchanceté des hommes, la prêtrise et la plupart des enseignements véritables de Jésus-Christ furent altérés ou perdus. Beaucoup de grands prophètes avaient prédit que le temps viendrait où le peuple se détournerait de la vérité. Ésaïe était l’un de ces prophètes. Parlant de l’apostasie, il dit que les hommes «transgressaient les lois, violaient les ordonnances, ils rompaient l’alliance éternelle» (Ésaïe 24:5). Sa prophétie se réalisa. Pour cause de transgression, l’ordre véritable de la prêtrise fut enlevé de la terre après l’époque du Christ. Pendant un certain temps, le peuple du Livre de Mormon fut le seul à jouir des bénédictions de la prêtrise, mais finalement il se détourna, lui aussi, de la vérité. À cause de cette apostasie, les habitants de la terre n’étaient plus en mesure d’entendre le véritable Évangile et de recevoir les ordonnances salvatrices de la prêtrise.

Mais notre Père céleste veut que tous ses enfants reviennent à lui. Il lui fallait donc rétablir la prêtrise et ses ordonnances, et toutes les autres vérités qui nous seraient nécessaires pour retourner auprès de lui.

De nombreux prophètes se sont réjouis de notre époque. Ésaïe, par exemple, a prophétisé un temps où le Seigneur «frapperai[t] encorece peuple par des prodiges et des miracles» (Ésaïe 29:13– 14). Pierre a aussi prédit une époque où il y aurait un «rétablissement de toutes choses» (Actes 3:19–21). Rétablir signifie faire fonctionner de nouveau quelque chose qui a été enlevé ou perdu. La prêtrise et l’Évangile devaient être rétablis, ou tout le genre humain aurait été perdu. Ce rétablissement a commencé en 1820, quand Dieu le Père et le Seigneur Jésus-Christ se sont révélés à Joseph Smith.

Joseph Smith et le rétablissement de la prêtrise

Joseph Smith était un des enfants d’esprit «nobles et grands» de notre Père céleste. Comme Abraham, il avait été choisi avant de venir sur la terre pour accomplir une mission très importante (voir Abraham 3:22–23). À cause de cela, sa mission était connue de nombreux prophètes anciens. Joseph d’Égypte, fils de Jacob, et Léhi, prophète du Livre de Mormon, avaient tous deux connaissance de Joseph Smith et de sa mission. Léhi parla à son fils Joseph d’une prophétie faite par Joseph d’Égypte concernant un prophète moderne également appelé Joseph.

Lisez 2 Néphi 3:6–15.

Joseph commença sa quête de la vérité fort jeune. Il n’avait que quatorze ans lorsqu’il se rendit dans un bosquet et demanda à Dieu à quelle Église il devait se joindre. En réponse à sa prière, Dieu et Jésus-Christ lui apparurent, sous leur aspect véritable d’êtres de chair et d’os. Trois ans plus tard, en 1823, l’ange Moroni apparut à Joseph Smith et lui parla du Livre de Mormon. Finalement, Moroni donna à Joseph Smith ces annales sacrées des anciens habitants de l’Amérique. Avec l’aide de Dieu, Joseph put les traduire. Le Livre de Mormon et les révélations données à Joseph Smith ont rétabli de nombreuses vérités qui avaient été perdues durant l’apostasie.

Mais le rétablissement de la vérité à propos de Dieu et de sa doctrine n’était pas suffisant. Joseph Smith naquit alors que la prêtrise n’était pas ici-bas. Comme il ne pouvait pas accomplir sa mission sans elle, il fallait qu’elle lui soit conférée par ceux qui en détenaient les clefs, ou l’autorité de l’ordonner. En 1838, Joseph Smith écrivit ce qui suit concernant la manière dont Oliver Cowdery et lui-même reçurent la Prêtrise d’Aaron.

Montrez l’aide visuelle 3-b, «Jean-Baptiste a conféré la Prêtrise d’Aaron à Joseph Smith et à Oliver Cowdery».

«Nous poursuivions encore le travail de traduction lorsque, le mois suivant [mai 1829], nous nous rendîmes un certain jour dans les bois pour prier et interroger le Seigneur au sujet du baptême pour la rémission des péchés que nous trouvions mentionné dans la traduction des plaques. Tandis que nous étions ainsi occupés, priant et invoquant le Seigneur, un messager céleste descendit dans une nuée de lumière et, ayant posé les mains sur nous, il nous ordonna… à la Prêtrise d’Aaron.

«… Le messager qui nous visita à cette occasion et qui nous conféra cette prêtrise nous dit qu’il se nommait Jean, celui-là même qui est appelé Jean-Baptiste dans le Nouveau Testament, qu’il agissait sous la direction de Pierre, Jacques et Jean, lesquels détenaient les clefs de la Prêtrise de Melchisédek, prêtrise qui, dit-il, nous serait conférée en temps voulu… C’est le 15 mai 1829 que nous fûmes ordonnés sous la main de ce messager et baptisés» (Joseph Smith, Histoire v. 68, 69, 72; voir également D&A 13).

Plus tard dans la même année 1829, Joseph Smith et Oliver Cowdery reçurent la Prêtrise de Melchisédek. Les anciens apôtres de Jésus, Pierre, Jacques et Jean, leur apparurent, leur imposèrent les mains et les ordonnèrent (voir D&A 27:12). C’est ainsi que Joseph Smith reçut les Prêtrises d’Aaron et de Melchisédek. L’autorité de la prêtrise avait été rétablie: ceux qui l’avaient détenue jadis avaient rapporté sur la terre le pouvoir de Dieu.

La Prêtrise d’Aaron

La Prêtrise d’Aaron fait partie de la Prêtrise de Melchisédek et agit sous sa direction. Lorsque Jean-Baptiste conféra la Prêtrise d’Aaron à Joseph Smith et Oliver Cowdery, il leur dit que Pierre, Jacques et Jean, qui détenaient les clefs de la Prêtrise de Melchisédek, lui avaient demandé de conférer la moindre prêtrise.

La Prêtrise d’Aaron tire son nom d’Aaron, frère de Moïse. Aaron agissait sous la direction de Moïse pour accomplir l’œuvre de Dieu. De même, les détenteurs de la Prêtrise d’Aaron ont moins d’autorité que ceux qui détiennent la Prêtrise de Melchisédek. Pour cette raison, la Prêtrise d’Aaron est parfois appelée la moindre prêtrise, «parce qu’elle est une annexe de la prêtrise supérieure ou Prêtrise de Melchisédek» (D&A 107:14). Cela ne signifie pas qu’elle soit petite ou insignifiante. En exerçant la Prêtrise d’Aaron, des hommes, jeunes et vieux, accomplissent un grand travail.

Les pouvoirs et devoirs de la Prêtrise d’Aaron sont les suivants:

  • Détenir les clefs du ministère d’anges. Cela signifie que nous avons le droit de faire l’œuvre de Dieu avec l’aide des anges.

  • Conférer la Prêtrise d’Aaron à d’autres.

  • Prêcher le repentir et baptiser.

  • Accomplir l’ordonnance sacrée de la Sainte-Cène.

  • Enseigner l’Évangile et renforcer les témoignages des membres de l’Église.

  • Collecter les offrandes destinées à l’Église.

  • Contribuer à la construction de temples, d’églises et d’autres bâtiments.

  • Veiller sur les pauvres, les veuves et les orphelins.

  • S’occuper des affaires temporelles de l’Église (comme le nettoyage du lieu de réunion), selon les directives de l’évêque et du président de collège.

Les tâches des diacres, des instructeurs et des prêtres au sein de la Prêtrise d’Aaron diffèrent. Elles sont décrites dans D&A 20:46–59.

Lisez D&A 20:46–59.

En résumé, la Prêtrise d’Aaron est une prêtrise préparatoire. Elle prépare la voie à ceux qui confèrent les bénédictions de la Prêtrise de Melchisédek, et elle donne à ses détenteurs l’expérience dont ils ont besoin pour recevoir la Prêtrise de Melchisédek.

Demandez: Quels sont les pouvoirs et l’autorité de la Prêtrise d’Aaron?

La Prêtrise de Melchisédek

La Prêtrise de Melchisédek tire son nom de Melchisédek, contemporain d’Abraham, prophète de l’Ancien Testament. Auparavant, elle s’appelait la Sainte Prêtrise selon l’ordre du Fils de Dieu. Mais pour éviter de répéter le nom de Dieu trop souvent, il fut commandé à l’Église ancienne de lui donner le nom de Melchisédek, parce qu’il «était un grand prêtre tellement éminent» (D&A 107:1–6).

Les Doctrine et Alliances révèlent que la Prêtrise de Melchisédek a le droit de présider tous les offices de l’Église. Cela signifie que ceux-ci font tous partie de cette prêtrise. Il n’y a pas de plus haute autorité ou prêtrise. En outre, cette prêtrise a l’autorité d’accomplir toutes les ordonnances spirituelles qui nous sont nécessaires pour retourner auprès de notre Père céleste (voir D&A 107:8–19).

Les pouvoirs et les devoirs de la Prêtrise de Melchisédek sont les suivants:

  • Conférer le don du Saint-Esprit.

  • Ordonner les hommes dignes à la Prêtrise de Melchisédek.

  • Accomplir des mariages célestes.

  • Accomplir l’œuvre du temple pour les vivants et pour les morts.

  • Bénir les malades.

  • Veiller au bien-être temporel et spirituel de tous.

  • Recevoir des connaissances de Dieu pour l’Église.

Les offices d’ancien, de soixante-dix, de grand prêtre, de patriarche et d’apôtre ne diffèrent qu’en ce qui concerne leurs responsabilités spécifiques. Les détenteurs de la Prêtrise de Melchisédek peuvent accomplir toutes les tâches de la Prêtrise d’Aaron, parce que celles-ci font partie des leurs. En exerçant la Prêtrise de Melchisédek, nous nous préparons, et nous préparons les autres, à entrer un jour dans le royaume des cieux.

Demandez au détenteur de la prêtrise à qui vous aurez confié cette tâche de lire ou de raconter l’incident d’Actes 19:1–6, dans lequel Paul rebaptise certains disciples. Pourquoi fallait-il les rebaptiser?

Conclusion

Si la prêtrise n’était pas sur la terre, nous ne pourrions pas faire l’œuvre de Dieu, et la véritable Église ne pourrait pas exister. En conséquence, personne ne pourrait obtenir la vie éternelle. Celle-ci n’est accordée qu’à ceux qui gardent les principes et ordonnances de l’Évangile, et ces dernières ne peuvent être accomplies sans la prêtrise. Comme la prêtrise est le pouvoir de Dieu et non celui de l’homme, celui-ci ne peut pas se l’accorder tout seul. Il n’est pas en mesure non plus de la conférer à d’autres, à moins qu’il ne l’ait reçue d’une autorité appropriée (voir D&A 42:11). C’est pour ces raisons que la prêtrise a été rendue à Joseph Smith par des messagers célestes. À présent, elle se trouve dans la véritable Église de Jésus-Christ, qui a été rétablie pour accomplir l’œuvre du Seigneur pour le profit de tout le genre humain (voir D&A 84:17).

Tout membre masculin de l’Église qui a reçu la prêtrise de Dieu a la grande responsabilité d’aider sa famille, tous ceux qui l’entourent et lui-même à jouir des bénédictions de la vie éternelle.

Incitation à l’action

  1. 1.

    Apprenez les devoirs de votre prêtrise. Vous pouvez le faire en lisant les Écritures, en jeûnant et en priant, en étudiant votre manuel de la prêtrise et en recevant les directives de vos dirigeants de la prêtrise.

  2. 2.

    Accomplissez vos tâches dans la prêtrise du mieux possible et cherchez toujours à vous améliorer.

  3. 3.

    Soutenez ceux qui vous dirigent et veillez à ne pas vous attribuer un pouvoir ou une autorité qui ne vous sont pas accordés.

Préparation de l’instructeur

Avant de faire cette leçon:

  1. 1.

    Lisez D&A 13:20; 84; 107; 121; et 124 pour comprendre la prêtrise.

  2. 2.

    Lisez le chapitre 14, «Organisation de la prêtrise», et le chapitre 17, «L’Église de Jésus-Christ de nos jours», dans le manuel des Principes de l’Évangile.

  3. 3.

    Demandez à des frères de dire les histoires et les Écritures de la leçon.