Enseignement de l’Evangile au foyer

Guide de la famille, 2001


Le Seigneur a commandé aux parents d’enseigner l’Evangile à leurs enfants. Il a dit:

«Et de plus, s’il y a des parents qui ont des enfants en Sion, ou dans l’un de ses pieux organisés, qui ne leur enseignent pas à comprendre la doctrine du repentir, de la foi au Christ, le Fils du Dieu vivant, du baptême et du don du Saint-Esprit par l’imposition des mains, à l’âge de huit ans, le péché sera sur la tête des parents.

«Car ce sera là une loi pour ceux qui habitent en Sion, ou dans l’un de ses pieux organisés.

«Et leurs enfants seront baptisés pour la rémission de leurs péchés à l’âge de huit ans et recevront l’imposition des mains. «Et ils enseigneront aussi à leurs enfants à prier et à marcher en droiture devant le Seigneur » (D&A 68:25–28).

Etude des Ecritures en famille

Nous ne pouvons devenir semblables ànotrePère céleste et mener le genre de vie qu’il mène qu’en respectant les lois sur lesquelles repose cette bénédiction (voir D&A 130:20–21).Pourpouvoir vivre par ces lois, nous devons les connaître. «Il est impossible àunhommed’être sauvé dans l’ignorance » (D&A131:6).

Jésus-Christ est notre guide et notre législateur. Il connaît le chemin et les lois que nous devons garder, et il a invité chacun de nous à le suivre. Il a dit: « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6). Pour devenir semblables à notre Père céleste et retourner auprès de lui, nous devons apprendre les enseignements de Jésus et les suivre. Nous avons les Ecritures pour nous aider à apprendre la vie, les enseignements et les commandements de Jésus-Christ.

Les quatre livres que l’Eglise reconnaît comme Ecritures sont la Bible, le Livre de Mormon, les Doctrine et Alliances, et la Perle de Grand Prix. Ils expliquent les lois de l’Evangile et les normes suivant lesquelles nous pouvons évaluer toute pensée, toute action et tout enseignement. Ils nous aident à apprendre la vie et les enseignements de Jésus-Christ, et nous donnent des exemples de personnes qui ont eu foi en Dieu et ont gardé ses commandements.

Jésus nous a demandé de sonder et d’étudier les Ecritures (voir Jean 5:39 ; 3 Néphi 23:1; D&A 88:118).

Les membres de la famille doivent étudier les Ecritures ensemble chaque jour afin d’apprendre et de suivre les enseignements du Seigneur. Le père doit réunir sa famille chaque jour à heure régulière pour lire et commenter les Ecritures. Tous les membres de la famille qui savent lire doivent avoir l’occasion de lire les Ecritures.

family reading scriptures

Un membre de la famille peut faire une prière avant la lecture des Ecritures et demander à notre Père céleste d’accorder à chacun de comprendre ce qui sera lu et d’en acquérir le témoignage. La famille peut faire sa prière familiale après la lecture des Ecritures.

En lisant et en méditant les Ecritures, la famille aura le désir de ressembler davantage au Sauveur et éprouvera plus de bonheur et de paix.

Prières personnelles et familiales

Chacun de nous doit apprendre à s’adresser à notre Père céleste par la prière.

Il nous aime et veut que nous lui parlions. Il veut que nous le remerciions pour les bénédictions que nous recevons, et que nous lui demandions de nous aider et de nous guider. Il nous aidera si nous le demandons. La plupart du temps nous prions en inclinant la tête et en fermant les yeux, à genoux, assis ou debout.

Lorsque nous prions, nous devons nous souvenir des quatre principes importants suivants:

  1. 1.

    Nous commençons nos prières en nous adressant à notre Père céleste, et lui disons: «Cher Père céleste…»

  2. 2.

    Nous remercions notre Père céleste de ce qu’il nous donne, en lui disant: «Nous te remercions…»

  3. 3.

    Nous lui demandons l’aide dont nous avons besoin, en disant: «Nous te demandons…» 4. Nous terminons notre prière au nom du Sauveur, en énonçant: «Au nom de Jésus-Christ. Amen »

Il n’est pas nécessaire que nos prières comportent toujours ces quatre étapes, mais si nous les avons à l’esprit, cela nous aidera à apprendre à prier. Nous devons toujours commencer et finir nos prières par la première et la dernière étapes, mais ce que nous disons entre dépend de ce que nous jugeons important. Parfois, nous pouvons consacrer la majeure partie de notre prière à remercier notre Père céleste. A d’autres moments, nous pouvons passer presque toute notre prière à lui demander son aide.

father and son praying

Prières personnelles

Chacun doit prier individuellement au moins chaque matin et chaque soir. Les parents doivent enseigner aux enfants à faire leur prière personnelle dès qu’ils commencent à parler. Ils peuvent leur enseigner à prier en s’agenouillant avec eux et en les faisant répéter phrase après phrase. Les enfants seront vite capables de faire leur prière tout seuls.

Prières familiales

La famille doit faire une prière familiale quotidiennement. La famille au complet s’agenouille et le père fait la prière ou demande à un membre de la famille de la faire. Chacun doit avoir régulièrement l’occasion de la faire. Les petits enfants peuvent la faire à tour de rôle avec l’aide de leurs parents. Le moment de la prière familiale est une excellente occasion d’apprendre aux enfants à prier et d’enseigner la foi en Dieu, l’humilité et l’amour.

family prayer

Prières spéciales

Les parents doivent apprendre à leurs enfants que Dieu est toujours prêt à entendre leurs prières. En plus de leurs prières personnelles et familiales habituelles, ils peuvent prier chaque fois qu’ils ont besoin d’aide ou qu’ils veulent exprimer leur reconnaissance.

Prières des repas

Le père doit veiller à ce que les membres de sa famille apprennent à remercier Dieu de leur nourriture et lui demandent de la bénir avant de manger. Chacun, y compris les petits enfants, doit avoir l’occasion de faire cette prière. En priant pour demander la bénédiction des aliments, les parents et les enfants apprennent à être reconnaissants envers notre Père céleste.

Soirée familiale

Toutes les familles doivent tenir une soirée familiale chaque semaine. La famille peut être composée d’une seule personne ou d’un mari et d’une femme. Elle peut comprendre des enfants et d’autres proches. Quelle que soit sa situation, chaque famille sera bénie si elle fait des soirées familiales. L’Eglise libère le lundi de toute activité pour que les familles puissent être ensemble pour la soirée familiale.

family home evening

La Première Présidence a dit: « Nous vous promettons… de grandes bénédictions si vous suivez le conseil du Seigneur et si vous avez régulièrement des soirées familiales. Nous prions constamment pour que les parents dans l’Eglise acceptent leur responsabilité d’enseigner les principes de l’Evangile à leurs enfants et d’en montrer l’exemple. Que Dieu vous bénisse pour que vous fassiez preuve de diligence dans cette responsabilité si importante » («Message de la Première Présidence », Recueil d’idées pour les soirées familiales, p. IV).

En tant que patriarche de sa famille, le père préside la réunion. Il dirige la soirée familiale ou désigne un membre de la famille pour le faire. Il enseigne la leçon ou délègue l’enseignement à sa femme ou aux enfants qui sont assez grands pour le faire. Tous ceux qui sont assez grands doivent avoir l’occasion de participer. Les jeunes enfants peuvent aider en dirigeant la musique, en citant les Ecritures, en répondant aux questions, en tenant des images, en distribuant les rafraîchissements et en priant. En l’absence du père, c’est la mère qui préside.

Voici un modèle de programme pour la soirée familiale:

  • Cantique d’ouverture (interprété par la famille)

  • Prière d’ouverture (par un membre de la famille)

  • Lecture d’un poème ou d’une Ecriture (par un membre de la famille)

  • Leçon (par le père, la mère ou un grand enfant)

  • Activité (dirigée par un membre de la famille et faisant participer tous les membres de la famille)

  • Chant de clôture (interprété par la famille)

  • Prière de clôture (par un membre de la famille)

  • Rafraîchissements

La soirée familiale peut se dérouler de nombreuses autres façons. Toute activité qui rassemble la famille, renforce l’amour mutuel, aide chacun à se rapprocher de son Père céleste et l’encourage à vivre en droiture, peut être appelée soirée familiale. Entre autres activités, on peut lire les Ecritures, discuter de l’Evangile, rendre témoignage, accomplir un projet de service, chanter ensemble, aller piqueniquer, faire un jeu en famille et se promener. Toutes les soirées familiales doivent comprendre la prière.

Les leçons de soirée familiale peuvent être basées sur les Ecritures, les paroles des prophètes modernes, particulièrement les discours de conférence générale, et sur des expériences et des témoignages personnels. Beaucoup de leçons doivent être centrées sur la naissance, la vie, les enseignements et le sacrifice expiatoire du Sauveur. Les Principes de l’Evangile, Gospel Fundamentals et les magazines de l’Eglise contiennent des articles et d’autres renseignements sur de nombreux sujets qui pourraient faire partie de leçons de soirée familiale.

Voici quelques sujets de discussion pour la soirée familiale:

  • Plan de salut

  • Vie et enseignements de Jésus

  • Repentir

  • Prière

  • Jeûne

  • Parole de Sagesse

  • Morale suivant le Seigneur

  • Signification de la Sainte-Cène

  • Dîme

  • Gratitude

  • Honnêteté

  • Vénération envers Dieu et respect de sa création

  • Préparation au baptême, à l’ordination àla prêtrise ou au mariage

  • Préparation au temple

  • Lecture des Ecritures

  • Sanctification du jour du sabbat

  • Pardon des autres

  • Acquisition et expression d’un témoignage

  • Proclamation de l’Evangile.

  • Compilation d’histoires familiales

  • Compréhension et acceptation de la mort

  • Résolution de problèmes familiaux

  • Gestion des finances familiales

  • Partage des tâches domestiques

  • Appréciation et pratique de la musique

Vacances et occasions spéciales

Les vacances et les occasions spéciales comme Noël, Pâques, l’anniversaire du rétablissement de la prêtrise, les conférences, la naissance, le baptême, l’ordination ou le départ en mission d’un membre de la famille peuvent être d’excellentes occasions d’enseigner les vérités de l’Evangile.

Dîme et offrandes

Le Seigneur a commandé à son peuple de vivre la loi de la dîme et d’être digne des bénédictions promises (voir Malachie 3:8–11).

Le moment où les parents payent la dîme et les offrandes est une excellente occasion de les enseigner. Les enfants sont influencés par ce qu’ils voient leurs parents faire. S’ils reçoivent de l’argent de poche, ils doivent payer la dîme. Chaque enfant peut avoir trois tirelires: une pour la dîme, une pour une mission et une pour l’argent à dépenser. Chaque fois qu’il reçoit de l’argent, il doit apprendre à mettre d’abord dix pour cent dans la tirelire de la dîme, puis un peu d’argent dans la tirelire pour la mission et le reste dans la tirelire de l’argent à dépenser.

Lorsque les enfants payent la dîme, les parents doivent leur apprendre à remplir un reçu de dîme, à le mettre dans une enveloppe avec l’argent et à donner ou envoyer l’enveloppe à un membre de leur épiscopat ou de leur présidence de branche. Les familles qui ne vivent pas sur le territoire d’une paroisse oubranche doivent donner la dîme au dirigeant de la prêtrise qui leur a été désigné.

Discussions au moment des repas

Le moment des repas peut être une bonne occasion de parler de l’Evangile. Les petits enfants aiment poser des questions sur l’Evangile et y répondre. Lorsqu’ils ne connaissent pas la réponse, le père ou la mère peut donner une brève réponse et enseigner l’Evangile. Il n’est pas nécessaire de discuter de l’Evangile à chaque repas, mais le faire deux ou trois fois par semaine peut aider la famille à apprendre l’Evangile.

Histoires avant de dormir

Comme la plupart des enfants aiment qu’on leur lise des histoires avant de dormir, c’est là une excellente occasion d’enseigner l’Evangile en racontant ou lisant des histoires tirées des Ecritures, des publications de l’Eglise ou d’expériences personnelles. Les histoires sur l’honnêteté, le partage et la gentillesse enseignent d’importants principes de l’Evangile.

Travail en commun

gardening

Il se présente de nombreuses occasions d’enseigner l’Evangile lorsque les membres de la famille travaillent ensemble à la maison. En faisant le ménage ou en travaillant au jardin, par exemple, les parents doivent être attentifs aux occasions de parler de l’Evangile. Les enfants posent souvent des questions. Les parents doivent toujours prendre le temps de donner des réponses simples. Des commentaires comme «Tu travailles bien. Je suis sûr que notre Père céleste est fier de toi », ou «Regarde les magnifiques nuages que notre Père céleste a créés », peuvent donner aux enfants un sentiment de gratitude envers notre Père céleste et l’assurance qu’il existe bien.

Conseils de famille

Le père peut réunir un conseil de famille. Ces conseils peuvent être utilisés pour fixer des buts familiaux, résoudre des problèmes familiaux, discuter des finances, faire des projets, se soutenir et se fortifier mutuellement, rendretémoignage et prier les uns pour les autres. On peut tenir un conseil chaque fois que nécessaire. Le père peut décider de tenir un conseil de famille chaque dimanche ou en relation avec la soirée familiale. Il est essentiel pour la réussite des conseils de famille de respecter les opinions et les sentiments de chacun.

family council

Entretiens personnels

Beaucoup de pères trouvent que les entretiens personnels réguliers avec chacun de leurs enfants les aident à se rapprocher d’eux, à les encourager et à leur enseigner l’Evangile. Ces entretiens peuvent respecter une certaine forme ou être détendus et fréquents.

Le père doit exprimer son amour pour l’enfant et la confiance qu’il a en lui. L’enfant doit avoir l’occasion d’exprimer ses sentiments sur n’importe quel sujet, problème ou expérience. Le père doit écouter attentivement et prendre au sérieux les problèmes et les confidences de l’enfant. Le père et l’enfant peuvent prier ensemble. Les problèmes soulevés lors de l’entretien et qui concernent d’autres membres de la famille peuvent être réglés au cours de la soirée familiale suivante.

Activités familiales

Le père doit prévoir de fréquentes activités pour l’ensemble de la famille. Voici quelques exemples d’activités auxquelles la famille peut se livrer: pique-niques, camping, projets familiaux, nettoyage de la maison et du jardin, natation, randonnées, films et autres divertissements sains.

La famille qui a des activités en commun ressent plus d’amour et d’harmonie. Les enfants sont plus disposés à écouter leurs parents et à suivre leurs conseils s’ils se sentent proches d’eux. Les parents peuvent enseigner plus efficacement les principes de l’Evangile.

family at park