«Je ne pourrais faire aucune chose contre l’ordre de l’Eternel»

Ancien Testament : Doctrine de l’Evangile – Guide d’étude de l’élève, 2001


Etudiez les Ecritures suivantes:

  1. a.

    Nombres 22:1–21. Balak, roi de Moab, est terrifié par l’approche des Israélites. Il offre une récompense à Balaam s’il se rend à Moab pour maudire les Israélites. Dieu commande à Balaam de refuser et celui-ci obéit (22:1–14). Balak lui offre encore plus d’honneurs et de richesses s’il se rend à Moab pour maudire Israël. Dieu dit à Balaam qu’il peut y aller s’il le souhaite, mais qu’il ne doit prononcer que les paroles que Dieu lui donnera (22:15–21). Balaam décide d’y aller.

  2. b.

    Nombres 22:22–35. Dieu est irrité contre Balaam parce qu’il est allé à Moab, espérant obtenir une récompense de Balak. En cours de route, son âne et un ange lui parlent et Balaam apprend ainsi ce qu’il peut en coûter de déplaire à Dieu.

  3. c.

    Nombres 22:36–24:25. A trois reprises Balak demande à Balaam de maudire Israël, mais Balaam obéit à Dieu et bénit chaque fois Israël (22:36–24:9). Il maudit ensuite Moab et prophétise sur Jésus-Christ (24:10–25).

  4. d.

    Nombres 31:1–16. Les Israélites exterminent les Madianites et tuent Balaam. Moïse explique que Balaam avait conseillé aux Madianites d’inciter Israël à pécher. (Les conséquences du conseil de Balaam sont décrites dans Nombres 25:1–3. Quoique ne voulant pas maudire directement Israël, Balaam tenait tant à recevoir une récompense de Balak qu’il conseille de tenter Israël à pécher, ce qui amènerait le peuple à perdre la protection de Dieu.)

• Comment réagit Balaam à l’offre de récompense pour aller à Moab maudire Israël? (Voir Nombres 22:5–14.) Que nous offre-t-on parfois à titre de prétendue récompense si nous désobéissons à Dieu?

• Pendant le trajet vers Moab, Balaam essaie à trois reprises d’obliger son âne à avancer (Nombres 22:22-30). En quoi cela ressemble-t-il aux rapports de Balaam avec le Seigneur? Quels sont les parallèles modernes de personnes et de groupes qui s’entêtent à faire ce qu’ils veulent plutôt que de se soumettre à la volonté de Dieu ou de suivre les justes conseils de leurs parents ou de leurs dirigeants?

• Trois auteurs du Nouveau Testament font allusion à Balaam (2 Pierre 2:15–16; Jude 1:11; Apocalypse 2:14). Quelles impressions ont-ils eues? Quelles leçons pouvons-nous tirer de l’histoire de Balaam?